Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2015 7 01 /02 /février /2015 22:26
Devinette du samedi 31 janvier 2015 - Suite - Le pic vert

 

 

Bonjour,

 

Malgré la mauvaise qualité de ma photo (elle était agrandie) , vous avez presque tous deviné qu'il s'agissait d'un oiseau. Bravo!

 

La photo de la devinette représentait la tête d'un pic vert avec le bec en l'air. Ce bec a l'air d'être fait de lames de métal rivetées, comme le dit Nicole. Ou d'être en carton!

Ce n'est pas un pic à tête rouge comme le dit François, je l'ai photographié dans mon jardin au Pays basque. Ni un chardonneret, comme le suggère Agnès. Ni un oiseau exotique, comme le pense Zabeth. Non, ce n'est qu'un pic vert, oiseau assez commun en Europe.

 

Le pic vert ou pivert est un oiseau de la famille des Picidae. On distingue actuellement deux espèces de pic vert qui étaient anciennement regroupés sous le nom de Picus viridis :

- le Picus viridis, présent dans toute l'Europe et jusqu'au Turkménistan et

- le Picus sharpei que l'on trouve dans la péninsule ibérique et, en France, sur une étroite bande allant des Pyrénées-Atlantiques au Languedoc-Roussillon.

 

Le pic vert de la photo doit être un Picus sharpei car je l'ai photographié dans les Pyrénées-Atlantiques. Mais je laisse les spécialistes trancher la question.

 

Cet oiseau a un plumage jaune et vert. Les plumes de la tête forment une sorte de chapeau d'un rouge éclatant (non, Zabeth, ce sont de vraies plumes!).

 

 

 

 

Devinette du samedi 31 janvier 2015 - Suite - Le pic vert

 

 

Chez le mâle, de chaque côté du bec, une tâche rouge encadrée de noir dessine une moustache.

 

 

 

Devinette du samedi 31 janvier 2015 - Suite - Le pic vert

La femelle a un masque totalement noir englobant le pourtour du bec et les yeux, sans tâche rouge. Les jeunes ont un plumage plus clair et tacheté.

Je peux donc en déduire que l'oiseau que j'ai photographié est un adulte mâle.

Les doigts du pic vert sont pourvus d'ongles solides et recourbés. Ils lui permettent de grimper aux arbres tout en prenant appui sur les plumes de la queue.

Devinette du samedi 31 janvier 2015 - Suite - Le pic vert

 

 

Ce pic, habillé de vert et coiffé de rouge, est le plus grand des pics. Il mesure 30 à 36 cm de long et pèse entre 150 et 210 g. Son plumage jaune et vert lui sert de camouflage dans le feuillage.

Il vit dans les villes mais surtout à la campagne, dans des endroits où l'on trouve de grands arbres et des prairies dégagées, de préférence en bordure d'un bois.

Il passe une grande partie de son temps au sol, cherchant des fourmis, sa nourriture préférée, en creusant des trous avec son long bec pour sortir les insectes avec sa grande langue.

 

 

Devinette du samedi 31 janvier 2015 - Suite - Le pic vert

 

 

Son bec lui sert aussi pour creuser les bois vermoulus des arbres afin d'en extraire des larves. Mais, à l'opposé des autres pics, il tambourine rarement.

 

Beaucoup de légendes courent au sujet de ce pic que l'on appelle souvent "oiseau de pluie". 

 

 

Quand on entend le cri du pivert, la pluie n'est pas loin.

proverbe breton

 

 

On l'appelle aussi "l'avocat" ou "le procureur des meuniers" car il sait plaider leur cause et apporter de l'eau à leur moulin.

 

Son nom et l'interprétation de son chant ("pleu, pleu", "pluie, pluie") indiquent qu'il implore la pluie qui, suivant la légende, peut seule le désaltérer.

 

Toutes les légendes, qu'elles soient vendéennes, bretonnes ou basques, expliquent pourquoi. 

En Vendée, on dit que cet oiseau, trop bien habillé et ayant peur de se salir, aurait refusé d'aider le géant Recalour à creuser des canaux pour assécher le Marais poitevin. Pour le punir, il lui interdit de boire l'eau du marais et, depuis, il est obligé d'attendre la pluie.

 

D'autres légendes disent que Dieu aurait demandé aux oiseaux de creuser la mer, les fleuves et les fontaines. Tous se mirent à l'ouvrage sauf le pivert. Dieu le condamna alors à ne boire que l'eau de pluie, happée en l'air comme il pourrait.

 

Le pic vert apparaît souvent dans les récits au Pays basque. On dit qu'il annonce la pluie ou ... la sécheresse.

Je vous en donne un exemple avec cette version recueillie par Azkue (Euskalerriaren yakintza. Literatura popular del País Vasco, 4 vol., Espasa-Calpe, Madrid, 1935-1947) en Guipuzcoa.

 

 

 

Dieu dit un jour aux oiseaux dont il avait réuni les espèces : "Entre vous tous, faites une fontaine". Le pivert dit qu'il n'avait pas quant à lui besoin de fontaine, puisqu'il boirait de l'eau venue d'en haut. Depuis lors, quand il fait de la sécheresse, le pic vert est en train de réclamer de l'eau en faisant kur kur kur.

 

 

Je n'ai pas entendu le pic vert dire kur kur kur, donc je pense qu'il n'a plus soif et que la pluie va s'arrêter. Enfin, je l'espère...

 

 

A bientôt!

Partager cet article

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs - dans Divers Couleurs Jeux
commenter cet article

commentaires

valverde colette 12/02/2016 12:19

j'ai un pic vert sur la pelouse, il est magnifique, merci pour les belles photos et les commentaires.

fabrication de brique 16/03/2015 11:22

trés beaux !

darluna 07/02/2015 18:53

Super joli cet oiseau ; je vais en faire un dans les mêmes couleurs, merci Patricia.Bonne soirée
Janine

Aurélie 03/02/2015 17:28

Bel oiseau que voilà. Je m'y connais vraiment très peu sur la question. J'espère en apprendre plus en vous suivant. Son plumage devrait être facile à présent à identifier en forêt. :-)

zabeth 02/02/2015 12:48

super intéressant et très belles photos :quel oiseau magnifique que je connais bien car il y en a beaucoup en savoie .... C'est la couleur du bec qui m'a parue étrange !!!
Bravo !!!

plombier paris 5eme 02/02/2015 03:04

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

La nutrition en couleurs 02/02/2015 09:07

Merci pour votre commentaire.
Malheureusement, je ne vois pas le lien vers le vôtre. Merci de l'insérer dans votre prochain commentaire
Cordialement

Profil

  • La nutrition en couleurs
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.

Droits réservés

Les images de ce blog (dessins, photos...) ne sont pas libres de droits

Recherche