Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 novembre 2014 1 17 /11 /novembre /2014 11:16

Soulages-10.jpg

 

 

 

 

Bonjour,

 

Bravo à Stéfany qui, la première et très vite, a reconnu que la photo de la devinette de samedi dernier représentait un détail de tableau de Pierre Soulages. 

Et merci à tous ceux qui ont répondu à cette devinette même s'ils n'ont pas donné la bonne réponse.

 

Pierre Soulages est connu de tous pour son usage des reflets de la couleur "noir" qu'il appelle noir-lumière ou outre-noir. 

Né en 1919 à Rodez, il commence à peindre des toiles abstraites dès 1946. Il utilise le brou de noix dans ses toiles où le noir domine déjà. 

Très vite, c'est la puissance du noir qui l'intéresse. Et le pouvoir qu'a la matière par sa texture de refléter la lumière. Encres, goudrons, brou de noix, gouaches, huile, acrylique, Soulages utilise toutes les matières pour faire jaillir la lumière de l'obscurité.


Dès l'enfance, il avait remarqué que le noir faisait ressortir la blancheur.

 

 

 

 

Soulages1.jpg

 

 

Soulages 12

 

 

Soulages 4

 

 

 

Il s'aperçoit aussi qu'une couleur sombre, placée à côté du noir, s'éclaire. 

 

 

 

Soulages-8.jpg

 

 

Soulages 13

 


 

Dès la fin des années 70, ses toiles deviennent entièrement noires. On y trouve des sillons, des entailles, des reliefs qui créent des jeux de lumière et de couleurs, d'où le terme d'outrenoirs donné à ces tableaux mono-pigmentaires. La matière noire est une sorte de matrice de reflets dont naît la lumière.

 

 

 

Soulages 2

 

Soulages 3

 

 

Soulages 9

 

 

Soulages 6

 

Soulages-14.jpg    

 

 

 

Ces outrenoirs sont de grands polyptyques striés où Pierre Soulages avec ses outils (brosses, truelles, racloirs... qu'il s'est lui-même confectionnés) crée des sillons, des nervures, des sens et des contresens qui changent de couleur selon l'incidence de la lumière. Certains noirs deviennent presque bleus, d'autres verts, d'autres sont carrémént argentés ou dorés...

 

 

 

 

Soulages 11

 

 

 

Comme le disaient les anciens (en latin le noir mat ater s'oppose au noir brillant niger comme en ancien haut-allemand swarz s'oppose à blach), il n'y a pas qu'un noir... (cf.  Et si le noir était une couleur...).

 

 

A bientôt!

 

P.S. Excusez la médiocre qualité des photos que j'ai prises au musée Fabre de Montpellier avec mon téléphone. 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs - dans Arts
commenter cet article

commentaires

Profil

  • La nutrition en couleurs
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.

Droits réservés

Les images de ce blog (dessins, photos...) ne sont pas libres de droits

Recherche