Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 novembre 2014 5 07 /11 /novembre /2014 13:28

Paella

 

 

 

Bonjour,

 

Depuis quelques jours, la pluie n'arrête pas de tomber. Il fait froid et nous n'y sommes plus habitués après deux mois de soleil et de fortes chaleurs. Il n'y a pas longtemps, c'était encore l'été et nous nous regalions de soupes froides et de salades. Il faut s'y faire, nous sommes en automne et je dois me remettre à préparer des plats chauds. Mais j'ai envie de soleil et, comme il ne veut pas se montrer ou si peu dans le ciel, je vais le mettre dans nos assiettes. Pour ce faire, j'ai préparé une paella, ce plat qui a franchi depuis longtemps les frontières de l'Espagne pour devenir un plat international.


paella ou paelleraLa paella est née dans la région de Valence où le riz a été introduit dès l'Antiquité. Son nom est
tiré du plat dans lequel on la prépare, la paella. Vous entendrez souvent que ce plat s'appelle paellera. En réalité, la paellera est la personne qui cuisine la paella comme le paellero est celui qui la prépare mais aussi le trépied qui permet de la cuire au gaz. 

C'est une poêle le plus souvent en acier, poli, émaillé ou inoxydable, parfois à revêtement anti-adhésif, ou en aluminium revêtu ou en fonte. Elle n'a pas de manche mais deux anses. 

La paella se fait cuire en plein air, sur un feu de bois, ou sur le gaz. 

 

Il existe des milliers de recettes de paella. A l'origine, quatre éléments étaient indispensables à sa préparation : l'eau, le riz, le safran et l'huile d'olive.

L'authentique paella, la paella valenciana, a obtenu une appellation d'origine contrôlée (denominación de origen). Dix ingrédients sont nécessaires pour la préparer : De l'huile, du poulet, du lapin, des haricots plats, des haricots blancs ou garrofó, de la tomate, de l'eau, du sel, du safran et du riz de la région de Valence. On peut aussi y ajouter des artichauts, du piment doux ou pimentón, du poivron rouge, de l'ail et du persil, du canard, des escargots et du romarin.

Les autres paellas ne sont pas "valenciana".

Pour beaucoup, la cuisine espagnole se résume à la paella, à la sangria et au gazpacho.

La paella s'est mondialisée et est devenue un plat de riz où l'on mélange viandes et poissons qui n'a le plus souvent rien à voir avec l'authentique paella. L'Art Culinaire Français, publié en 1950, la décrit ainsi : "La paëlla est le mets indispensable aux grands festins des Espagnols, car il est trop coûteux pour être servi tous les jours; dans certains cas, il forme à lui tout seul tout le dîner tout au moins pour les mets de cuisine. J'engage les cuisiniers à ne servir ce mets qu'à des Espagnols.

Il entre dans les apprêts de ce mets, comme viande : filet de bœuf, filet de porc, chorizos et jambon; comme volaille et gibier : poulet, pigeons, perdreaux, lapins; comme poisson : anguilles, pageaux, escargots; comme légumes : artichauts tendres, piments doux frits à l'huile et pelés, petits pois, fèves, carottes, tomates."


Je vais vous donner la recette que j'ai employée, qui n'est pas celle de l'Art Culinaire Français (heureusement, car je serais encore à la préparer) ni celle de la paella valenciana mais plutôt celle d'un "riz à l'espagole" ou d'une paella mixta simplifiée. C'est ce que j'ai pu faire avec ce que j'avais dans mes placards, dans mon réfrigérateur et mon congélateur (il faisait trop mauvais pour sortir faire des courses!).

 

 

 

 

Ma paella

 

 

Pour 8 personnes :

 

2 blancs de poulet

1 morceau de chorizo à cuire

8 grosses crevettes

1 gros oignon doux

2 gousses d'ail

1 poivron vert

2 tomates

150 g de haricots verts surgelés

150 g de petits pois surgelés

4 cœurs d'artichauts surgelés

2 poivrons rouges en boîte

2 tasses (250 ml) de riz rond (j'emploie le riz Bomba de Calasparra)

9 tasses d'eau

2 cubes de bouillon de volaille ou de poisson

1 pincée de safran en filaments

Sel

Huile d'olive

 

 

 

Faire revenir le chorizo coupé en tranches dans la paella. Réserver. Enlever la graisse contenue dans la paella.

Faire dorer les blancs de poulet coupés en morceaux avec un filet d'huile d'olive dans la paella. Réserver. 

Faire revenir les crevettes crues quelques minutes. Réserver.

Faire revenir l'oignon et le poivron vert finement émincés dans la même paella. Ajouter l'ail écrasé. Quand le poivron commence à ramollir, ajouter les tomates râpées sans leur peau. Bien remuer et laisser cuire à feu doux jusqu'à ce que l'eau des tomates se soit évaporée.

Ajouter alors le riz et faire cuire en remuant quelques minutes jusqu'à ce que le riz devienne translucide. Vous pouvez arrêter la cuisson à ce moment-là pour ne la reprendre qu'une petite demi-heure avant de servir.

 

 

 

 

Ajouter le riz, remuer


 


Ajouter les haricots verts, les cœurs d'artichauts et les petits pois. 

Faire chauffer le bouillon et y incorporer le safran. Au bout de quelques minutes, verser le bouillon chaud dans la paella. Incorporer le poulet et le chorizo puis les crevettes. Faire cuire à feu vif pendant environ 7 minutes puis baisser le feu. Disposer les crevettes sur le dessus et continuer à faire mijoter à feu doux jusqu'à ce que toute l'eau se soit évaporée.

 

 

 

 

Ajouter les autres légumes, le bouillon puis les crevettes

 

 

 

 

Éteindre le feu. Couvrir avec une feuille de papier aluminium et laisser reposer 5 minutes environ.

Servir avec des quartiers de citron.

 

 

Bon appétit!

 



 


Partager cet article

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs - dans Cuisine
commenter cet article

commentaires

Merci 14/11/2014 11:23

Elle est magnifique ta paella ! Il pleut aussi chez nous aujourd'hui à Toulouse et ce midi je viendrai bien t'en prendre une part :)
bravo pour ton blog !
Léa de Merci Mamie

La nutrition en couleurs 14/11/2014 16:32



Merci Mamie!



Cita 07/11/2014 18:35

Et bien voilà la recette que j'attendais ...merci

La nutrition en couleurs 07/11/2014 20:05



Le riz pilaf aux épinards a l'air pas mal aussi...


A bientôt!



Profil

  • La nutrition en couleurs
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.

Droits réservés

Les images de ce blog (dessins, photos...) ne sont pas libres de droits

Recherche