Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2014 5 16 /05 /mai /2014 11:26

Rosier-Blush-noisette-a-Gaujacq.jpg

 

 

 

Bonjour,

 

Je vous ai dit l'autre jour que j'allais planter un rosier Blush Noisette. Depuis, certains d'entre vous m'ont demandé quel genre de rosier c'était. Je vais essayer de vous l'expliquer après vous avoir montré une photo de ce rosier prise l'autre jour dans les jardins du château de Gaujacq (40).

 

Le rosier Blush Noisette est un rosier semi-grimpant qui forme un large et haut buisson, au feuillage clair et fourni. Il n'a pas, ou presque, d'épines. Les fleurs, semi-doubles, des pompons pleins mais flous, forment de petits bouquets rose très pâle au milieu de boutons pointus d'un rose presque fushia.

 

 

 

 

Rose-Blush-noisette-et-ses-boutons.jpg

 

 

 

Elles sont petites, d'abord en pompons puis ouvertes bien à plat, laissant voir quelques étamines jaunes.

 

 

 

 

Rose-Blush-noisette.jpg

 

 

 

 

J'ai cherché l'histoire de ce rosier ancien qui appartient aux rosiers Noisette.

La famille Noisette est une famille d'horticulteurs. Le père était jardinier du Comte de Provence, futur Louis XVIII.

L'aîné des fils, Louis, était chargé en 1795 du jardin botanique de l'hôpital du Val de Grâce. Puis il acheta des terrains faubourg Saint-Jacques pour y créer des pépinières et s'installer à son compte.

Antoine créa le Jardin des Plantes à Nantes.

Un autre fils, Philippe, était parti à Saint-Domingue, alors colonie française. Il y épousa Célestine, une femme mulâtre. Lorsque la révolution menaça, Philippe et Célestine sont contraints de partir. Ils s'installent à Charleston, en Caroline du Sud. Il déclare sa femme comme esclave mais l'affranchit dans son testament. Philippe Noisette devient le jardinier en chef du Jardin Botanique de la société de Médecine. 

Il offre à un de ses voisins, John Champney, planteur de riz, le rosier Old Blush, que lui avait envoyé son frère Louis. John Chamney, très amateur de fleurs croise ce Rosa chinensis avec un Rosa moschata. Il baptise cette nouvelle rose Champney's Pink Cluster et en offre des semis à Philippe. Ce dernier les envoie à son frère Louis qui obtient le premier rosier Noisette en 1818. C'est Blush Noisette que Joseph Redouté fait figurer dans le deuxième volume de son ouvrage sur les roses sous le nom de Rosa noisettiana ou "rose de Philippe Noisette".

 

 

 

 

Rosa-noisettiana.jpg

 

 

 

 

Maintenant, vous savez tout ou presque sur Blush Noisette. Non, je crois avoir oublié de vous dire, et c'est important, que c'est un rosier très remontant.

 

 

J'espère que le mien va grandir très vite car, pour le moment, il est encore tout petit. Mais quand même très beau...

 

 

 

 

Rosier-Blush-noisette-dans-mon-jardin.jpg

 

 

 

 

A bientôt!

Partager cet article

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs - dans Plantes et jardins
commenter cet article

commentaires

Alain Droguet 25/05/2014 20:02

J'aime bien ce genre de roses auxquelles je saurai maintenant donner le bon nom.
Belle étude historique, mais je me demande à quoi correspond "blush"? Comment faut-il comprendre ce terme?

La nutrition en couleurs 27/05/2014 13:11



Je pense que "blush" dans "Blush Noisette" vient du nom de la rose "Old Blush" dont elle est issue. Cette dernière rose a une couleur qui peut faire penser à la carnation de quelqu'un qui rougit.
D'où "blush"...


Cette hypothèse n'engage que moi!



laurence 16/05/2014 15:39

Bientôt et avec grand plaisir! Pour l'instant nous essayons d'organiser un déménagement et nos vies professionnelles! xx

laurence 16/05/2014 15:09

Merci de cet historique passionnant. Belle vie à ton rosier!

La nutrition en couleurs 16/05/2014 15:29



Merci Laurence pour ton commentaire. Quand viens-tu voir ce rosier?



Profil

  • La nutrition en couleurs
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.

Droits réservés

Les images de ce blog (dessins, photos...) ne sont pas libres de droits

Recherche