Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 08:18

 

2920926961_54d8cfa48e.jpg

 

Bonjour,

 

Oui, c'est possible et vous êtes nombreux à le souhaiter. Je vous ai dit et répété depuis que j'ai ouvert ce blog que les régimes amaigrissants, même équilibrés, ne conduisaient qu'à des échecs et entraînaient souvent une reprise du poids après une perte initiale et rapide de quelques kilos. Alors que faire si l'on veut maigrir? Nous allons en discuter. Je vais ensuite vous donner quelques trucs. Essayez, vous m'en direz des nouvelles.

 

Pour maigrir sans se priver, seules trois conditions sont nécessaires :

- l'alimentation doit rester personnelle

- l'alimentation doit être un plaisir

- la perte de poids doit être obtenue par une réduction calorique sans exclusion d'une catégorie d'aliments particulière.

 

Chacun a ses règles d'alimentation et il doit les conserver pour ne pas perdre son identité. Les règles dictées par les autres ne peuvent qu'être abandonnées un jour ou l'autre.

 

On mange quand on a faim et pour se faire plaisir. On se réconforte en mangeant des aliments qui nous font du bien. Ne croyez pas que plus un aliment est réconfortant, plus on en mange. Au contraire, on s'arrête dès qu'on est réconforté. Si l'aliment n'est pas réconfortant, on continue à manger. Peut-être aussi continue-t-on à manger parce que l'on pense à autre chose. C'est ce qui se passe quand on regarde la télévision en mangeant. Nos pensées sont ailleurs, on continue à manger et le réconfort n'arrive jamais. Goûtez, dégustez, faites attention à ce que vous mangez. Vous mangerez moins vite et vous serez très vite rassasié.

 

Les repas, dans nos pays, sont pris à table, en utilisant une assiette, des couverts et un verre. Les règles de savoir-vivre dont nous avons hérité peuvent nous aider à manger moins : on prend de petites bouchées que l'on mâche la bouche fermée, on boit de petites gorgées, on ne touche pas les aliments avec les doigts (sauf le pain), on ne fait pas de bruit en mangeant... Ces règles varient d'un continent à l'autre mais toutes ont un seul but, celui de montrer du respect pour la nourriture et pour ceux qui la partagent avec nous. 

 

Les repas mettent en scène les lois du don et du partage. Celui qui prépare le repas n'offre pas à ceux qui le partagent avec lui que des calories mais surtout un peu de lui-même. Celui qui refuse ce don s'expose à la solitude. Imaginez que vous suiviez le dernier régime à la mode, le régime "XYZ". Vous êtes invités chez des amis. Vos hôtes arrivent d'un voyage dans le Sud-Ouest. On vous offre du foie gras puis du confit de canard avec des pommes sarladaises. Le repas se termine par un plateau de fromages et une tourtière aux pruneaux. Que faites-vous? Vous mangez de tout en vous culpabilisant? Ou vous refusez poliment les plats et vous êtes gênés? Dans tous les cas, vous passez une mauvaise soirée. N'y a-t-il pas une autre solution?

 

Après cette petite discussion (je pourrais continuer sur des centaines de pages...), je voudrais vous proposer quelques solutions de réduction calorique.

La solution la plus simple est de réduire les graisses dans l'alimentation. Vous savez qu'un gramme de graisse apporte 9 kcal alors qu'un gramme de protéines ou de sucre n'en apporte que 4. Vous pouvez par exemple dégraisser des morceaux de viande avant de les cuisiner ou utiliser de la crème fraîche allégée à la place de la crème fraîche entière. C'est facile si c'est vous qui faites la cuisine. Mais ce n'est pas toujours le cas. Et puis certains plats ne peuvent être allégés : le foie gras de tout à l'heure par exemple. De même, un bon camembert ne peut être allégé. Dans ces cas, il convient d'en manger moins. Le plaisir n'en sera pas moindre. Je vais vous donner quelques trucs pour manger moins.

 

Vous pouvez limiter le nombre de plats. C'est facile si c'est vous qui concevez le menu. Mais pouvez-vous refuser si vous êtes celui qui reçoit le don de ces plats? Oui, mais pas n'importe quel plat. Prenons l'exemple de tout à l'heure. Pas question de refuser le foie gras ou le confit. Mais vous pouvez laisser une partie des pommes sarladaises et ne pas vous servir de fromage. La maîtresse de maison comprendra que vous n'avez plus faim et ne vous en voudra pas. Et vous n'êtes pas obligé de manger la graisse du foie gras et la peau du confit. Quant à la tourtière, vous pouvez très bien dire n'en vouloir qu'une petite part. La maîtresse de maison ne s'en offusquera pas. Au restaurant, vous pouvez de même ne prendre qu'un plat. Ou ne prendre qu'une entrée et un plat, ou un plat et un dessert.

Essayez de ne pas consommer plus d'un plat "riche" au cours du repas. Évitez par exemple de prendre une portion de gorgonzola après avoir mangé une pizza pleine de mozzarella. Choisissez plutôt des fraises ou des framboises. Ou passez-vous de dessert.

Essayez de ne pas grignoter à table. C'est possible pour tout le monde. Inutile de manger quatre morceaux de pain entre chaque plat surtout si le repas contient des féculents. Je sais que ce n'est pas toujours facile, surtout quand on est au restaurant et que l'on attend impatiemment que son plat arrive.

Essayez de vous servir des portions plus petites. C'est toujours possible sauf si ce n'est pas vous qui vous servez. Mais dans ce cas, laissez une partie dans votre assiette. Beaucoup d'entre nous ont appris à ne pas le faire et finissent leur assiette même si ce qu'elle contient ne leur plaît pas ou s'ils n'ont plus faim. Déculpabilisez-vous en vous disant que dans d'autres pays que le nôtre, c'est le contraire. Au Maroc par exemple, il est de coutume de toujours laisser quelque chose dans son assiette. Le fait de la finir signifie que l'on n'a pas eu assez à manger. 

Essayez de ne pas vous resservir : ça aussi, c'est toujours possible, même lorsque l'on est invité. Même si ça n'est pas toujours facile ("vous n'en voulez plus, ce n'est pas bon?"...). Mais on pourra comprendre que vous n'ayez plus faim, surtout si le repas a été copieux. Il faut apprendre à refuser. C'est difficile, surtout quand on a un problème d'affirmation du soi mais cela s'apprend.

Et surtout, ne mangez que ce que vous aimez. Apprenez à déguster chacune des bouchées de votre repas avec tous vos sens. Nous en reparlerons.

 

 

A bientôt!

Partager cet article

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs - dans Nutrition
commenter cet article

commentaires

Laurence 17/05/2012 11:06

Quand est-ce que tu publies un livre sur le sujet avec TES recettes?
Merci de cet excellent article!

La nutrition en couleurs 18/05/2012 08:14



C'est déjà fait! Le problème, c'était l'éditeur qui n'a pas fait la promotion.  


J'aimerais bien recommencer mais avec quelqu'un de bien... Si tu as des tuyaux, je suis preneur. Ou preneuse...



Profil

  • La nutrition en couleurs
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.

Droits réservés

Les images de ce blog (dessins, photos...) ne sont pas libres de droits

Recherche