Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2011 4 13 /01 /janvier /2011 15:22

Avenue Mohammed V

 

 

Bonjour,

 

Aujourd'hui, je vous emmène à Rabat, la capitale du Maroc. C'est le grand centre politique et administratif du royaume où se trouvent le Palais Royal, les instances gouvernementales et les ambassades.

J'y ai vécu près de 14 ans, c'est dire que je la connais un peu.

 

Rabat est située au nord du Maroc, sur le littoral atlantique, sur la rive gauche de l'embouchure du Bou Regreg, juste en face de sa rivale durant des siècles, Salé.

 

Les premières traces de l'homme à Rabat se situent sur l'emplacement actuel du Chellah, au VIIIe siècle avant J.C. Ce sont les Romains qui ont donné le nom au lieu qui est une déformation de Sala, nom donné à l'époque au Bou Regreg. Ils y installèrent un port fluvial qui disparaît à la fin de l'Empire romain.

 

Au XIIe siècle, une tribu berbère de la dynastie des Almohades construit un ribat (forteresse), la future kasbah des Oudayas, sur l'éperon rocheux juste à l'embouchure du fleuve. Le nom actuel de la ville vient de Ribat Al Fath (le camp de la Victoire). A la fin du siècle le souverain Yacoub El Mansour agrandit la ville et la fortifie. Il fait ériger la Tour Hassan à l'image de la Koutoubia de Marrakech et de la Giralda de Séville, dont la construction ne sera malheureusement pas achevée avant sa mort. La fin de la dynastie almohade amorce le déclin de Rabat.La Tour Hassan

 

Au XVIIe siècle, les derniers maures chassés d'Espagne par Philippe III y trouvent refuge. Ils construisent pour se défendre "le mur des Andalous".

Les murailles 

En 1912, lors de l'instauration du protectorat français, Lyautey, séduit par la ville et sa position stratégique, impose au sultan Moulay Youssef de quitter Fès pour Rabat qui devient la capitale administrative du Maroc. Henri Prost, le grand urbaniste du protectorat est chargé de construire la ville nouvelle et sommé de ne pas toucher à la médina.

 

Aujourd'hui, le centre de Rabat n'a pas beaucoup changé. La médina est  ceinturée de murailles qui la séparent de la ville nouvelle. Il faut se promener dans ses rues pour s'imprégner de l'atmosphère d'une médina traditionnelle.

 

Entrez dans la médina par le marché central. Prenez la rue Souika, parallèle au mur des Andalous (l'avenue Hassan II) où se succèdent les boutiques de vêtements, d'épices, de fruits secs mais aussi bouchers, opticiens et autres commerçants.Commerce d'olives rue Souika Plus loin, vous arrivez au souk des babouches où vous pouvez trouver toutes sortes de chaussures. En continuant encore, vous vous retrouvez face au Bou Regreg. En tournant à gauche, vous accédez à la rue des Consuls, appelée ainsi car, au XVIIe siècle, les diplomates étrangers étaient tenus d'y résider. Bordée d'échoppes de marchands et d'artisans, de kissaria, on y trouve tous les produits artisanaux marocains.

Au bout de la rue des Consuls, vous apercevez la Kasbah des Oudayas avec sa porte monumentale, Bab El Kebir. Faites un tour dans le jardin des Oudayas et allez prendre un thé à la menthe au Café Maure d'où vous verrez le Bou Regreg Ruelle des Oudayaset la mer. Puis déambulez dans les ruelles où les maisons sont peintes à la chaux blanche et bleue. Faites une halte sur l'immense terrasse qui domine la mer et Salé. 

 

Ressortez de la Kasbah pour prendre le boulevard El Alou puis rentrez dans la médina par la rue Sidi-Fatah où habitaient les familles nobles venues d'Andalousie. Dans cette rue vous verrez la mosquée Moulay Mekki, la seule auLa mosquée Moulay Mekki rue Sidi Fatah Maroc à avoir un minaret de forme hexagonale.  Vous retrouverez ensuite l'animation des quartiers commerçants et pourrez admirer les vitrines des nombreux bijoutiers de la rue. En ressortant de la médina, vous pouvez aller manger quelques brochettes ou un tajine à "la Bahia", le long du mur des Andalous.

 

Ensuite, vous pourrez aller vous promener dans la ville nouvelle. Prenez l'avenue Mohammed V, magnifique avenue bordée d'immeubles art déco et de bâtiments construits sous le protectorat : la poste, la banque du Maroc, la gare...

Il reste encore beaucoup à découvrir à Rabat : le Chellah, le Palais Royal, la Tour Hassan, le mausolée Mohammed V, la Villa des Arts... Mais je vous laisse continuer la visite sur l'album photos "Rabat".

 

Bonne promenade!

Partager cet article

Repost 0
Published by l-atelier-des-couleurs.over-blog.com - dans Maroc
commenter cet article

commentaires

Imfasala 16/03/2011 13:00


Bonjour ! Je reviens justement de Salé. Bel article !


La nutrition en couleurs 20/03/2011 23:00



Merci !


A bientôt



Profil

  • La nutrition en couleurs
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.

Droits réservés

Les images de ce blog (dessins, photos...) ne sont pas libres de droits

Recherche