Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 14:59

 

 Cerises

 

Bonjour,

 

Je vous ai parlé du vert, du bleu, du jaune, du noir, de l'ocre... mais jamais du rouge. J'aurais pu aborder le sujet quand je vous ai parlé de la tomate. Et pourtant le rouge est "la" couleur par excellence. Le latin coloratus comme l'espagnol colorado signifient d'ailleurs "coloré" et aussi "rouge". En russe, le mot  красный ("rouge") signifie aussi "beau".

La couleur rouge est celle qui est la mieux perçue à distance par l'oeil humain car c'est celle qui se réfracte le plus rapidement sur la rétine. Peu présent dans la nature, le rouge tranche avec l'environnement. C'est la couleur du feu et celle du sang.

 

Dans l'Antiquité, le rouge est la couleur du pouvoir. Le Dieu Mars, les centurions romains et certains prêtres sont vêtus de rouge. La couleur rouge est associée à la mise en scène du pouvoir et du sacré.

Dès le Moyen Âge, le rouge est l'une des couleurs liturgiques. Associé au blanc, le rouge est le symbole de l'Église, de la papauté et de rituels. Les cardinaux sont vêtus de rouge dès le XIIIe siècle.3482060905_6e900e7a35.jpg Le rouge est la couleur de la Pentecôte et de l'Esprit Saint. Il brille, il anime, il purifie. C'est aussi la couleur des flammes de l'enfer et celle du Diable dont l'habit est souvent rouge (comme le feu) ou rouge et noir (comme les ténèbres dans lesquelles il évolue). Le rouge est aussi la couleur du sang du Christ et de la rédemption. C'est lui qui est présent, sous l'espèce du vin, dans le sacrifice de la messe.

Mais c'est aussi la couleur de la colère et de la violence, celle des assassins et des criminels, des prostituées et de tous ceux qui transgressent l'ordre social, moral ou religieux.

 

Le rouge est la première couleur stable dans l'histoire des teintures. Dans la Rome impériale, on le fabrique avec le murex, un coquillage rare des bords de la Méditerranée. On obtient une couleur plus ou moins éclatante par fermentation du liquide jaune contenu dans la glande du coquillage. Les tissus teints avec le murex sont réservés à l'empereur et aux chefs de guerre. Les techniques de teinture au murex se perdent et au Moyen Âge, on utilise le kermès vermilio, cochenille qui parasite certaines espèces de chênes, pour obtenir des tissus d'un rouge éclatant.  Cette teinture, connue depuis l'Antiquité, utilise les oeufs des cochenilles femelles qui sont séchés puis broyés. Elle nécessite des quantités énormes de femelles pour obtenir un peu de matière colorante (avec un kg d'oeufs, on obtient 10 g de pigment pur), ce qui explique que les tissus teints au kermes sont réservés aux princes et aux grands dignitaires. Les paysans se contentent de la garance qui donne une teinte moins éclatante. La garance est une plante grimpante dont les racines contiennent une substance rouge, l'alizarine.

 

Avec la Réforme, le rouge devient immoral. En effet, dans un passage de l'Apocalypse, saint Jean raconte la chevauchée de la grande prostituée de Babylone sur une bête venue de la mer. Et à la fin du XVIe siècle, les hommes ne s'habillent plus en rouge (à l'exception des cardinaux et des membres de certains ordres de chevalerie).  Mais les femmes continuent à porter du rouge et en particulier les mariées, surtout chez les paysans. Cela est l'usage jusqu'au XIXe siècle. Les prostituées aussi portent du rouge. Elles en ont même l'obligation pour qu'on puisse les distinguer des autres femmes (c'est aussi la raison pour laquelle on accrochait une lanterne rouge à la porte des maisons closes). Car le rouge est aussi la couleur du danger, de l'interdit. 3619400519_f2f902a0e5.jpg

 

En 1789, l'Assemblée constituante décrète qu'en cas de troubles, un drapeau rouge sera placé aux carrefours pour signifier l'interdiction d'attroupements. En 1791, Le maire de Paris fait hisser le drapeau rouge face à la menace d'émeute au Champ-de-Mars. Les gardes nationaux tirent sans sommation et l'on compte une cinquantaine de morts. Le drapeau rouge, teint du sang des "martyrs de la révolution" devient l'emblème de la révolution. En 1848, ce sont les insurgés qui le brandissent  devant l'Hôtel de Ville et il s'en faut de peu pour qu'il ne remplace pas le drapeau tricolore. Le drapeau rouge est le symbole des luttes sociales. La Russie soviétique l'adopte en 1918 et la Chine communiste en 1949.

 

Dans le domaine de la signalisation routière, les panneaux d'interdiction ou de danger sont rouges. Le rouge des feux tricolores ordonne aux automobilistes de s'arrêter, comme le drapeau rouge, sur les plages surveillées, interdit la baignade. 223895331_f8f33f2384.jpg Le rouge symbolise le danger. Il y a l'alerte rouge, le carton rouge, le téléphone rouge...

 

 

 

Le symbole de la Croix Rouge Internationale comme celui du Croissant rouge sont nés au XIXe siècle. L'emblème de la5609695312_93607214a9.jpg Croix Rouge, adopté en 1864 par les Conventions de Genève, n'est en fait que le drapeau suisse inversé. dans certains pays qui y voyaient un symbole chrétien, il a été remplacé par le Croissant Rouge.

 

Le rouge est aussi un symbole de reconnaissance d'un mérite. Il en est ainsi pour la décoration de la Légion d'Honneur. Dans un tout autre domaine, le Label Rouge permet d'identifier les produits de qualité.

ruban-rouge.pngQuant au ruban rouge, il est accroché sur les vêtements pour afficher sa solidarité vis à vis des personnes atteintes du VIH ou du sida.

 

Le rouge est aussi le symbole de la fête, du luxe, du spectacle. C'est une des couleurs les plus utilisées pour les décorations de Noël. C'est la couleur dominante des lieux de plaisir et de divertissement. Les salles de théâtre et les opéras sont le plus souvent habillées de rouge, du sol au plafond et des fauteuils aux rideaux. Le tapis rouge est déroulé pour accueillir les hôtes de marque et généralement déployé à l'entrée des hôtels et palaces ou des salles de festival. La muleta

 

Le rouge est une couleur excitante. Cela explique peut-être la couleur rouge de la muleta employée par le torero au cours de la faena. En réalité, contrairement à une idée reçue, le taureau ne peut voir cette couleur et il n'est attiré que par le mouvement de cette étoffe rouge.

 

Il n'en reste pas moins que le rouge attire l'oeil humain. Ce n'est donc pas pour rien qu'on l'associe à la passion et à l'érotisme.

 

Évoquant le danger et la séduction, le rouge ne peut laisser indifférent. En décoration, il est conseillé de l'employer par Veranda-la-nuit.jpgpetites touches car il peut donner trop de caractère à une pièce. Convivial et sensuel, le rouge donne aux pièces une ambiance feutrée et lumineuse.

   

Peut-être plus encore que les autres couleurs, le rouge est une couleur ambivalente et porteuse de symboles multiples.

 

 

A bientôt !

Partager cet article

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs - dans Couleurs
commenter cet article

commentaires

pomarez josette 20/05/2011 15:13


Superbe documentation sur le rouge, une couleur que j'aime!biz JO 2


La nutrition en couleurs 20/05/2011 16:17



Mais je n'ai pas parlé des cerises ! Il n'y en a pas ici. Celles de la photo m'ont été apportées de France. Pour me changer des mangues !


A bientôt !



Profil

  • La nutrition en couleurs
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.

Droits réservés

Les images de ce blog (dessins, photos...) ne sont pas libres de droits

Recherche