750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 octobre 2013 2 08 /10 /octobre /2013 09:13

Chataignes.jpg

 

 

 

Bonjour,

 

L'automne est arrivé et les châtaignes commencent à apparaître. Il faut que je vous parle de ce fruit aux caractéristiques nutritionnelles originales. 

 

La châtaigne a longtemps représenté une ressource importante dans l'alimentation. Dans les campagnes, elle remplaçait souvent les céréales. C'est pourquoi on appelait le châtaignier "arbre à pain".

 

 

 

 

2804763943_c0555075da.jpg

 

 

 

Très riche en amidon, la châtaigne est fortement énergétique (180 kcal pour 100 g). Ses glucides (38 g pour 100 g) ont une excellente digestibilité après cuisson et libèrent progressivement leur énergie. L'index glycémique de la châtaigne est modéré et elle renferme une quantité élevée de fibres, ce qui en fait un fruit très rassasiant. 

Les lipides, qu'elle contient en quantité assez élevée pour un produit végétal (2g pour 100 g), sont constitués pour les 2/3 d'acides gras insaturés (acide oléique et linoléique surtout). Mais les modes de préparation de la châtaigne ne nécessitent pas l'adjonction de graisse.

Les protéines qu'elle contient (2,6 g pour 100 g) sont déficitaires en acides aminés soufrés mais riches en lysine (facter limitant des céréales). La châtaigne peut donc compléter l'apport protéique de la ration alimentaire si on l'associe à des aliments tels que les produits laitiers ou les céréales.

L'atout principal de la châtaigne est sa richesse minérale, particulièrement intéressante pour les sportifs. Elle contient en effet beaucoup de potassium et de fer, des éléments dont le besoin augmente avec l'activité physique. C'est aussi une très bonne source de magnésium, de manganèse et de cuivre.

Sa composition vitaminique rappelle celle des tubercules. Elle contient beaucoup de tocophérols qui ont une activité vitaminique E, de nombreuses vitamines du groupe B et elle est riche en vitamine C au moment de sa récolte.

 

J'espère que je vous ai convaincus de l'intérêt de mettre la châtaigne au menu de vos prochains repas. Grillée, cuite à la vapeur ou bouillie au naturel, elle peut être préparée en potage, en légume, entière ou en purée et bien sûr en desserts. 

 

Il ne vous reste plus qu'à aller récolter des châtaignes et à les préparer (ce qui est le plus long!). 

 

 

 

Preparation-des-chataignes.jpg 


 

 

Source : Aprifel

Partager cet article
Repost0
7 octobre 2013 1 07 /10 /octobre /2013 09:26

La-place-et-le-trinquet.jpg

 

 

 

Bonjour,

 

J'ai du mal à écrire après toutes les vacances que j'ai prises, vous avez dû vous en apercevoir. J'ai perdu le rythme et il est difficile pour moi de le reprendre. J'ai bien des idées d'articles mais je repousse tous les jours au lendemain leur rédaction. Aujourd'hui, je suis tombée sur des photos d'un petit village que vous connaissez si vous vous êtes promenés au Pays basque mais dont je ne vous ai jamais parlé, Arcangues. Je prends mon courage à deux mains pour essayer de vous en dire un peu plus de ce village situé aux portes de Biarritz.

 

Arcangues est un tout petit village, loin de l'animation de sa voisine, Biarritz. 

Le premier château d'Arcangues, la seigneurie à l'origine du village, a été édifié au XIIe siècle. Le château actuel, où réside toujours la famille d'Arcangues, a été reconstruit en 1900.

 

Le centre regroupe l'église, la mairie, l'école, le fronton et l'auberge. Le village a aussi son trinquet.

 

 

 

Arcangues la place

 

         

La mairie et ses volets bleus 

 

 

L'entrée de l'école

 

 

L-eglise-d-Arcangues.jpg

 

 

L'église fut fondée en 1516 par Augier d'Arcangues. Son clocher date du XVIe siècle. Ses galeries intérieures en bois sculpté, du XVIIIe siècle, sont parmi les plus belles du Pays basque.

 

 

 

Interieur-de-l-eglise-d-Arcangues.jpg

 

 

Detail-du-plafond-de-l-eglise-d-Arcangues.jpg

 

 

 

Le cimetière, avec ses stèles discoïdales, offre une magnifique vue sur les Pyrénées et le golf.

 

 

 

Steles-dans-le-cimetiere-d-Arcangues.jpg

 

 

 

C'est là que repose Luis Mariano, ce ténor basco-espagnol, qui fut longtemps l'idole du bel canto. Nombreux sont ceux qui viennent se recueillir sur sa tombe.

 

Le golf d'Arcangues, un magnifique 18 trous, fait le tour du village. Il offre des vues panoramiques sur les Pyrénées et la mer.

 

 

 

Le-pic-d-Orhy-en-hiver.jpg

 

 

Vue-sur-la-mer-du-golf-d-Arcangues.jpg

 

 

Je ne peux vous quitter sans vous parler du bleu d'Arcangues (atelier des couleurs oblige!). Comme dans tous les villages du Pays basques, les menuiseries extérieures des maisons sont peintes en rouge basque, en bleu foncé ou en vert.

 

 

 

Les-volets-de-l-auberge-d-Achtal.jpg

 

 

 

A Arcangues, le marquis Pierre d'Arcangues a introduit un bleu plus clair qui a conservé depuis la dénomination "bleu d'Arcangues".

 

 

 

Dans-le-cimetiere.jpg


 

 

A bientôt !


 

 


Partager cet article
Repost0
24 septembre 2013 2 24 /09 /septembre /2013 20:14

Ganoderma-applanatum.jpg

 

 

 

Bonsoir,

 

Je vous ai promis hier de vous en dire plus sur le Ganoderma applanatum. Ce drôle de champignon de la famille des Ganodermataceae est aussi appelé "polypore aplani" ou "ganoderme des artistes". Joli nom pour un champignon pas très sympatique car saprophyte de faiblesse ou parasite des feuillus et parfois des conifères de l'Amérique du Nord et de l'Europe.

Il se présente sous forme d'une console semi-circulaire et peut atteindre jusqu'à 40 cm de base, 60 cm de longueur et 30 cm d'épaisseur. Sa croûte brune est recouverte d'une couche constituée de milliards de spores, d'apparence poussiéreuse (on le dirait saupoudré de cacao).

 

 

 

Spores-du-Ganoderma-applanatum.jpg

 

 

Sa face poroïde est blanche et devient brune au froissement. On l'appelle "ganoderme des artistes" car on peut dessiner sur cette face blanche à l'aide d'un instrument tranchant. Elle subit alors une oxydation immédiate et devient brune de façon permanente.

 

 

 

Face-poroide-du-Ganoderma-applanatum.jpg

 

 

 

J'ai oublié de vous dire, mais vous vous en seriez douté, ce champignon n'est pas comestible.

 

 

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
23 septembre 2013 1 23 /09 /septembre /2013 21:37

Ganoderma-applanatum.jpg

 

 

 

Bonsoir,

 

Tous ceux qui ont répondu à la devinette ont trouvé la bonne réponse. Il s'agissait bien d'un polypore, le Ganoderma applanatum ou ganoderme des artistes. 

Ce champignon pousse sur les troncs des feuillus et plus rarement des conifères. 

Je n'ai pas pu vous donner la bonne réponse plus tôt, n'ayant pas pu être connectée aujourd'hui. Mais je vous promets de vous en dire plus demain.

 

 

A demain donc...

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2013 6 21 /09 /septembre /2013 08:47

Devinette-du-samedi-21-septembre-2013.jpg

 

 

Bonjour,

 

Malgré le peu d'articles que j'écris en ce moment, mon blog a reçu hier sa 100 000e visite. Je remercie vivement tous mes fidèles lecteurs qui continuent à lire et à relire mes anciens articles. Et pour fêter ça, je leur adresse aujourd'hui la première devinette de la rentrée. 

 

Que représente la photo ci-dessus ?

 

 

A lundi pour la réponse !

Partager cet article
Repost0
12 septembre 2013 4 12 /09 /septembre /2013 09:03

Baba-ghannouj.jpg

 

 

 

 

Bonjour,

 

Merci à toutes celles et à tous ceux qui m'ont envoyé des commentaires ou des messages pour prendre de mes nouvelles pendant ma longue absence sur le blog. Je me suis arrêtée d'écrire car la majorité de mes lecteurs étaient en vacances et je n'avais plus beaucoup d'audience. Et j'ai ainsi perdu l'habitude de penser à l'article du lendemain pour me porter vers d'autres activités. Et plus d'un mois s'est écoulé... 

Mais les messages me demandant s'il était normal de ne plus recevoir d'articles depuis quelques semaines se multipliant, je reprends aujourd'hui mon clavier pour vous donner une recette que j'ai promise à des amis il y a un certain temps déjà : celle du bâbâ ghannouj, un caviar d'aubergines. A vrai dire, je vous l'avais déjà communiquée dans un article ancien sur les caviars d'aubergines. Mais ce caviar est tellement bon qu'il mérite bien deux articles, non?

 

 

 

 

BÂBÂ GHANNOUJ

 

Pour 6 personnes :

3 aubergines

3 gousses d'ail

3 cuillerées à soupe de mélasse de grenade

1/2 poivron vert

1 tomate

3 cuillerées à soupe de persil ciselé

1 cuillerée à soupe de menthe ciselée

Sel

Huile d'olive

Graines de grenade

Cerneaux de noix

 

 

Laver les aubergines. Les piquer avec une fourchette puis les faire griller sous le gril du four ou, mieux, sur un barbecue, jusqu'à ce que la peau soit noire. Laisser refroidir.

Pendant ce temps, couper le poivron et la tomate en petits dés.

Retirer la peau des aubergines et écraser la pulpe à la fourchette. Saler, ajouter l'ail pilé et la mélasse de grenade puis le persil, la menthe, le poivron et la tomate.

Mettre la purée dans une assiette. Arroser d'huile d'olive. Décorer avec des graines de grenade (ou avec une partie des dés de tomate si vous n'avez pas, comme moi, de graines de grenade) et des cerneaux de noix.

 

 

 

Et pour me faire excuser de ma si longue absence, je vous offre un rayon de soleil couchant...

 

 

 

Marionnette.jpg

 

 

 

 

A bientôt !

 

 

Partager cet article
Repost0
2 août 2013 5 02 /08 /août /2013 09:09

Salades-marocaines-copie-1.jpg

 

 

 

 

Bonjour,

 

Hier, en écrivant l'article sur les gazpachos, je me suis dit que je devrais faire plus souvent un récapitulatif de certaines recettes pour vous aider à préparer vos buffets d'été. Je commencerai aujourd'hui par les salades marocaines qui sont toujours du plus bel effet sur une table. Vous trouverez ci-dessous quelques-unes des recettes de salades marocaines de ce site. Vous pourrez en trouver d'autres (comme la salade de carottes cuites, la salade de courgettes, le zaalouk d'aubergines ou la salade de tomates et poivrons cuits) en tapant "salades marocaines"  dans la case "recherche" en haut, à droite de l'article. Pour les salades présentées ci-dessous, il vous suffit de cliquer sur la légende pour lire la recette.

 

 

 

 

Salade d'artichauts et d'oranges à la marocaine     

Salade d'artichauts à l'orange à la marocaine  

 

 

Salade d'épinards à la marocaine

  Bakoula ou salade de mauve à la marocaine

 

 

Salade d'aubergines au citron confit

Salade d'aubergines au citron confit

 

 

Salade de fèves à la marocaine

  Salade de fèves à la marocaine

 

 

Salade de patates douces à la marocaine

Salade de patates douces à la marocaine    

 

 

Zaalouk de chou-fleur

  Zaalouk de chou-fleur

 

 

 

Vous pouvez ajouter à ces salades, une salade de pois chiches à la marocaine (qui figure dans l'article  Le pois chiche, un légume trop souvent dédaigné), des lentilles à la marocaine (dont la recette figure dans l'article Lentilles à la marocaine ) ou des poivrons rouges marinés (cf. Les tapas - Pimientos morrones et ajo blanco ).

 

Préparez quelques-unes de ces salades et soignez le décor. Vous n'avez pas l'impression d'être déjà en vacances ?

 

 

 

 

Tanger 43 

 

 

 

A bientôt !


Partager cet article
Repost0
1 août 2013 4 01 /08 /août /2013 09:51

 

 

 

 

Gazpacho de betteraves

  Le gazpacho de betterave

 

 

 

 

 

Bonjour,

 

Il fait chaud! Chaud, chaud! Profitons-en pour nous régaler avec un gazpacho, la soupe froide que je préfère. Il y a des dizaines de sortes de gazpacho et chaque famille andalouse a la sienne. Sur ce blog, vous pouvez en trouver plusieurs. A vous de choisir...

Il vous suffit de cliquer sur la légende située sous la photo pour pouvoir lire l'article où vous trouverez la recette de la soupe représentée.

 

 

 

 

 

PORRA

Porra

Salmorejo et porra

 

 

 

GAZPACHO ANDALOU

bol de gazpacho

Le gazpacho andalou

 

 

 

AJO BLANCO

Ajo blanco

Les tapas - Pimientos morrones et ajo blanco

 

 

 

SALMOREJO

Salmorejo

Salmorejo et porra

 

 

 

¡ SE SIRVE MUY FRÍO !

 

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 08:45

Salade-d-aubergines-au-citron-confit.jpg

 

 

 

Bonjour,

 

Vous cherchez une idée de salade qui sorte un peu de l'ordinaire ? Essayez cette recette de salade d'inspiration marocaine que vous pourrez servir seule en entrée ou avec d'autres salades marocaines ou encore pour accompagner quelques brochettes. Très parfumée et pleine de saveurs, elle excitera vos papilles.

 

 

 

 

Salade d'aubergines au citron confit

 

 

Pour un petit saladier :

 

2 aubergines

1 poivron rouge 

1/2 citron confit

1 gousse d'ail

2 cuillerées à soupe de persil plat ciselé

1/2 citron

1 cuillerée à café de piment doux en poudre

Huile d'olive

Sel, poivre

 

 

 

Couper les aubergines en tranches fines dans le sens de la longueur avec une mandoline. Saler les tranches et les faire cuire à la plancha avec un filet d'huile d'olive. Réserver.

Faire griller le poivron sous le gril du four puis le peler et l'épépiner (ou utiliser un poivron en conserve). Le couper en petits dés.

Couper les tranches d'aubergines en morceaux et les mélanger aux dés de poivron et au citron confit coupé lui aussi en petits dés. Ajouter le persil ciselé, la gousse d'ail hachée, le piment doux, le jus d'un demi-citron et une cuillerée à soupe d'huile d'olive. Saler, poivrer et bien mélanger.

Servir frais.

 

 

Bon appétit !


Partager cet article
Repost0
29 juillet 2013 1 29 /07 /juillet /2013 09:14

Salmorejo.jpg

 

 

 

 

 

Bonjour,

 

Après la recette du gazpacho clásico (cf. Le gazpacho andalou  *), celle du gazpacho à la betterave ou gazpacho de remolacha (cf. Le gazpacho de betterave ) et celle de l'ajo blanco (cf. Les tapas ), je vais vous donner aujourd'hui celle du salmorejo, une autre soupe froide andalouse et de sa cousine, la porra antequerana. Le salmorejo, typique de la région de Cordoue, se distingue de la porra d'origine malaguène par son absence de poivron. Ces deux soupes, qui sont plutôt des émulsions ressemblent au gazpacho classique mais elles sont plus épaisses que lui car on n'y ajoute pas d'eau. Comme les autres gazpacho, elles se servent froides.

 

 

 

 

 7155679473_c2c2393002.jpg

 

 

 

 

Salmorejo et porra

 

 

1,5 kg de tomates bien mûres

1 poivron corne de bœuf (uniquement pour la porra)

750 g de pain de campagne rassis

2 gousses d'ail 

1 grand verre d'huile d'olive

Vinaigre (de Jerez si possible)

Sel

2 œufs durs

100 g de jambon serrano

 

 

Peler et épépiner les tomates. 

Faire ramollir le pain coupé en tranches dans un peu d'eau puis exprimer l'eau au maximum avant de mettre le pain dans le bol du mixeur avec les tomates, les gousses d'ail, le poivron (si vous choisissez de faire de la porra), du sel et un filet de vinaigre. Mixer en ajoutant peu à peu l'huile d'olive (comme pour monter une mayonnaise) jusqu'à l'obtention d'une pâte épaisse mais lisse. Mettre au réfrigérateur.

Servir bien frais avec des cubes de jambon sec et d'œuf dur.

 

 

 

 

1570354505_38ec25b478.jpg

 

 

 

A bientôt !

 

* Je vous rappelle que vous n'avez qu'à cliquer sur le lien pour obtenir l'article correspondant

Partager cet article
Repost0

Profil

  • La nutrition en couleurs
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.

Droits réservés

Les images de ce blog (dessins, photos...) ne sont pas libres de droits

Recherche