750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 10:16

Vacherin-aux-marrons.jpg

 

 

 

Bonjour,

 

Je continue aujourd'hui à vous parler de plats de fêtes. Et je vais vous proposer un dessert dont certains me diront qu'il n'est pas très "diététique". Je comprends bien ce que vous voulez dire, même si je n'entends pas le mot "diététique" de la même manière. Et je ne vous contredirai pas. Ce dessert est un plat hautement calorique, je ne peux le nier. Mais j'ajouterai que ce n'est pas un plat de tous les jours et qu'on est en période de fêtes. Et qu'il est tout à fait possible de l'apprécier sans prendre des kilos. Il suffit d'en manger avec modération. 

 

Je sais que certains d'entre vous ont très peur de grossir pendant cette période de Noël où l'on mange souvent plus que nécessaire. Je leur recommande de lire à ce sujet les articles que j'ai écrits les années précédentes (cf.  Joyeux NoëlRéveillonnez sans peur de grossirPetits propos sur la nutritionComment ne pas grossir pendant les fêtes ?). Et sans tarder, je vous donne la recette du vacherin aux marrons.

Ce n'est pas une recette difficile à réaliser mais elle demande un peu de temps si vous préparez tous les éléments à la maison. Mais vous pouvez aussi utiliser des meringues du commerce et acheter de la glace aux marrons (il y en a de très bonnes dans le commerce). Vous obtiendrez aussi un très bon résultat. Vous n'aurez qu'à lire les dernières lignes de cette recette pour voir comment dresser le vacherin. 

 

 

 

 

Vacherin aux marrons

 

Pour 12 personnes :

 

- pour la glace aux marrons :

1 l de lait entier

6 jaunes d'oeufs

100 g de sucre en poudre

2 gousses de vanille

1 petite boîte de crème de marrons

 

- pour les meringues :

3 blancs d'oeufs

180 g de sucre

1 cuillerée à café d'extrait de vanille

 

- pour le décor :

10 cl de crème fleurette montée en chantilly

au choix marrons glacés, petits champignons en pâte d'amande...

 

 

Commencer par préparer les meringues (cf.  Les petits gâteaux de Noël - suite - Les doigts de fée et les petites meringues). Les réserver dans un endroit sec.


Préparer une crème anglaise. Faire bouillir dans une casserole le lait avec les gousses de vanille fendues en deux. Battre les jaunes d'oeufs avec le sucre dans un grand bol. Verser peu à peu le lait chaud sur les jaunes sucrés en remuant. Remettre le tout dans la casserole et, sur feu très doux, tourner sans arrêt avec une cuillère en bois jusqu'à ce que la crème épaississe et nappe la cuillère. Arrêter tout de suite la cuisson et verser la crème dans un plat froid. 

Ajouter le contenu de la boîte de crème de marrons. Bien remuer et laisser refroidir. Puis faire prendre la glace dans une sorbetière. 

 

Quand la glace a pris, disposer au fond du moule que vous avez choisi pour dresser le vacherin (pour moi un moule à cake) une feuille de film plastique (pour faciliter ensuite le démoulage). Déposer au fond du moule un fond de meringue à la taille du moule ou des doigts de fée disposés côte à côte. Déposer la moitié de la glace aux marrons sur la meringue. Remettre une couche de meringue sur le dessus puis le reste de la glace aux marrons. Bien tasser, recouvrir de film plastique et réserver au congélateur.

 

Quelques heures avant de servir le vacherin, le démouler sur le plat de service. Coller des doigts de fée ou des petites meringues tout autour (s'ils ne tiennent pas sur la glace, vous pouvez les coller avec un peu de chocolat blanc fondu). Battre la crème fleurette en chantilly (sans sucre, il y en a assez dans le reste du gâteau) et en recouvrir le dessus du vacherin avec une poche à douille. Réserver au congélateur.

 Quand la chantilly sera devenue dure, décorer avec des marrons glacés ou, comme moi avec des petits champignons à la pâte d'amande (je vous en donnerai la recette, il n'y a rien de plus facile). Ne faites pas comme moi qui ai déposé les champignons sur la chantilly encore molle. Ils s'y sont enfoncés. Remettre au congélateur.  

 

Une demi-heure avant de servir, sortir le vacherin et le mettre au réfrigérateur. 

 

 

 

A bientôt !

 

 


Partager cet article

Repost0
26 décembre 2012 3 26 /12 /décembre /2012 10:46

Canard-a-la-vanille.jpg

 

 

 

Bonjour,

 

Noël est passé mais les fêtes ne sont pas terminées. C'est pourquoi je vous propose aujourd'hui une recette de fête, celle du canard à la vanille. C'est ce plat d'origine réunionnaise que j'ai servi le jour de Noël et qui, je crois, a plu à tous. Je vous en donne la recette.

 

 

 

Canard à la vanille

 

 

Pour 10 personnes :

 

3 kg de canard (j'ai pris des magrets de canard)

3 gros oignons

10 gousses d'ail

4 clous de girofle

1 cuillerée à café de poivre noir en grains (j'ai utilisé du poivre sauvage de Madagascar, moins brûlant mais plus parfumé que le poivre noir)

3 gousses de vanille

1 morceau de rhizome de gingembre de 10 cm

1 cuillerée à café de curcuma en poudre

1 cuillerée à café de noix de muscade râpée

2 cuillerées à soupe de miel

1 cube de bouillon de volaille

1/2 boîte de tomates concassées

4 petits verres d'eau

Sel

Huile

 

 

Peler et émincer les oignons.

Peler le gingembre et l'ail.

Piler ensemble (ou mixer) le gingembre coupé en morceaux, l'ail émincé, les clous de girofle et le poivre avec un peu de gros sel.

 

 

 

Piler-le-gingembre--les-gousses-d-ail--jpg

 

 

 

Fendre deux gousses de vanille en deux et retirer les graines. Réserver.

 

Retirer la peau et la graisse des magrets (vous pouvez choisir de les laisser mais le plat sera beaucoup plus gras). Couper chaque magret en 8 morceaux. Faire revenir les morceaux de canard dans une cocotte avec un filet d'huile. Réserver.

 

 

 

Morceaux-de-canard.jpg

 

 

 

Faire dorer les oignons dans la même cocotte. Quand ils commencent à roussir, ajouter le mélange de gingembre, d'ail et d'épices, le curcuma, la noix de muscade, la pulpe de vanille et le miel. Bien mélanger et ajouter les morceaux de canard puis les tomates concassées, le cube de bouillon de volaille et l'eau. Couvrir et laisser mijoter au minimum 1 heure. Ajouter alors la troisième gousse de vanille fendue en deux et laisser cuire encore une petite demi-heure. La sauce doit être réduite et onctueuse.

 

Servir parsemé de persil ciselé avec du riz blanc et de la rougail tomates (pour la recette, consulter  Pour accompagner le cari...).

 

 

Bon appétit !

 

 

Partager cet article

Repost0
24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 08:41

Joyeux-Noel-copie-1.jpg

 

 

 

Joyeux Noël à toutes et à tous

 

Bonnes fêtes de fin d'année

 

 

 

A très vite!

Partager cet article

Repost0
24 décembre 2012 1 24 /12 /décembre /2012 07:27

Installation-for-Bilbao-de-Jenny-Holzer-3.jpg

 

 

 

Bonjour,

 

Ron2cuir a trouvé tout de suite la bonne réponse : il s'agissait de Installation for Bilbao, une oeuvre de Jenny Holzer de 1997 qui fait partie des oeuvres permanentes du musée Guggenheim de Bilbao. 

 

Jenny Holzer est une artiste américaine née en 1950 qui aborde dans ses oeuvres les thèmes du sexe, de la mort et de la guerre. Elle utilise souvent des enseignes lumineuses, des rubans à cristaux liquides pour diffuser ses messages. 


Installation for Bilbao est composée de neuf colonnes de diodes électroluminescentes courant sur deux faces, diffusant en basque, en espagnol et en anglais des messages renvoyant à des thèmes universels tels que l'intimité, la déception, la mort ou la perte.

 

 

 

Installation for Bilbao de Jenny Holzer

 

 

Comme l'a dit Isabelle, cette oeuvre monumentale (vous pouvez voir sur la photo ci-dessus un visiteur contemplant cette oeuvre du premier étage) est située dans le hall principal du musée.

 

 

 

Jenny Holzer Installation pour bilbao

 

 

 

Vous pouvez voir d'autres photos de cette installation dans l'album photos "Musée Guggenheim Bilbao" ou dans l'article  Le musée Guggenheim à Bilbao - Exposition David Hockney.

 

 

A bientôt !

 

 

 


Partager cet article

Repost0
23 décembre 2012 7 23 /12 /décembre /2012 18:24

Vue-de-la-cote-des-Basques-en-hiver.jpg

 

 

Bonjour,

 

C'est l'hiver depuis deux jours mais on a plutôt l'impression que l'été est revenu. Je vous laisse apprécier avec ces quelques images prises à Biarritz ce matin...

 

 

 

Vagues-en-hiver.jpg

 

 

Vue-de-la-cote-des-Basques.jpg

 

 

Vue-de-la-cote-des-Basques-en-hiver-copie-1.jpg

 

 

 

Un peu plus à l'intérieur, à Arcangues cet après-midi... Le ciel est toujours aussi bleu et il fait même 24°. Mais on aperçoit un pic enneigé.

 

 

 

Trou-n-10-a-Arcangues.jpg

 

 

Vue-du-golf-d-Arcangues.jpg

 

 

Et les chênes ont perdu presque toutes leurs feuilles.

 

 

 

Chemin-a-Arcangues.jpg

 

 

Enfin, pas toutes...

 

 

 

Feuilles-de-chene-en-hiver.jpg

 

 

Et les roses continuent à fleurir...

 

 

 

Rose-a-Noel.jpg

 

 

Rose.jpg

 

 

Et j'ai vu la première violette ... de l'hiver.

 

 

 

Violette.jpg

 

 

 

A bientôt !

Partager cet article

Repost0
22 décembre 2012 6 22 /12 /décembre /2012 08:47

 

 

Devinette-du-samedi-22-decembre-2012.jpg

 

 

 

Bonjour,

 

Pouvez-vous me dire ce que cette photo représente ?

 

Je sais que vous êtes tous dans les préparatifs de Noël mais peut-être aurez-vous deux minutes pour essayer de répondre.

 

A lundi pour ma réponse et bon week-end !

 


Partager cet article

Repost0
20 décembre 2012 4 20 /12 /décembre /2012 17:59

Petits-gateaux-de-Noel.jpg

 

 

Bonjour,

 

J'avais besoin ce matin de meringues et j'en ai profité pour faire quelques doigts de fée et de toutes petites meringues pour continuer à remplir mes boîtes de petits gâteaux de Noël.

 

Je vous donne la recette des meringues que j'ai utilisée.

 

 

 

 

Meringues et doigts de fée

 

Pour 3 plaques de petites meringues et doigts de fée :

 

5 blancs d'oeuf

300 g de sucre en poudre

1 cuillerée à café d'extrait de vanille liquide

1 pincée de sel

 

 

Battre les blancs d'oeufs avec la pincée de sel au mixeur, d'abord à petite vitesse puis à vitesse maximum pendant 10 mn environ. Ajouter alors peu à peu en pluie la moitié du sucre. Battre encore pendant 5 minutes puis ajouter la vanille et le reste du sucre. Battre encore quelques minutes.

Préchauffer le four à 90°.

Avec une poche à douille, former sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier cuisson des petits bâtons de la taille d'un doigt. Saupoudrer de sucre glace ou de cacao. Mettre au four pendant 1 heure.

 

 

Doigts-de-fee.jpg

 

 

Au bout d'une heure, baisser le four à 85° et laisser encore cuire 1 heure.

 

 

Doigts-de-fee-au-cacao.jpg

 

 

 

Vous pouvez aussi former de petites meringues que vous pourrez servir avec d'autres petits gâteaux ou utiliser comme garniture, sur une bûche de Noël par exemple.

Laisser sécher les meringues dans le four éteint.

 

 

 

Petites-meringues.jpg

 

 

Vous pouvez conserver ces meringues bien sèches pendant quelques jours dans une boîte en fer.

 

 

A bientôt !

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
18 décembre 2012 2 18 /12 /décembre /2012 07:15

Pattes d'ourson

 

 

 

Bonjour,

 

Je continue ma tournée des petits gâteaux de Noël tchèques. Ces sablés que j'ai toujours appellés "pattes d'ourson" s'appellent en tchèque pracny. Plus faciles à faire que les croissants aux amandes, ils sont aussi bons sinon meilleurs. Je vous en donne la recette.

 

 

 

 

Sablés à la cannelle ou pattes d'ourson

 

 

Pour une soixantaine de petits sablés :

 

170 g de farine

140 g de beurre

100 g de sucre

70 g de noix

1/2 cuillerée à café de cannelle en poudre

2 clous de girofle pilés

1 cuillerée à soupe de cacao

Le zeste d'un citron

1 oeuf

 

 

Mélanger la farine et le sucre. Ajouter le beurre coupé en morceaux.

Mixer les noix jusqu'à obtenir une poudre et ajouter au mélange avec le cacao, le zeste de citron râpé, l'oeuf battu en omelette, la cannelle et les clous de girofle pilés. Pétrissez à la main et former une boule. Mettre cette boule au réfrigérateur enveloppée de film plastique pendant une petite heure.

Préchauffer le four à 180°.

Remplir des moules à mini-madeleines avec la pâte en tassant bien.

Enfourner et faire cuire pendant 10 minutes. Laisser refroidir sur une grille.

Conserver les sablés dans une boîte en fer.

 

 

A bientôt !

Partager cet article

Repost0
17 décembre 2012 1 17 /12 /décembre /2012 08:31

 

Recipient-destine-a-proteger-les-femmes-enceintes-et-le.jpg

 

 

 

Bonjour,

 

Merci encore à ceux qui ont participé au jeu de samedi dernier. Vous avez presque trouvé la bonne réponse. Mike l'a presque donnée. Je vous remontre la photo de la devinette.

 

 

 

Devinette du samedi 15 décembre - Récipient destiné à g

 

 

 

Il s'agissait d'un récipient destiné à guérir les maux de dos. Ce récipient utilise des "vertèbres" très pointues pour capturer de façon radicale les causes à l'origine de maux de dos. Cette représentation permettait d'éloigner plus facilement la maladie.

 

Ce récipient est apparenté aux nombreux autres pots de guérison documentés chez les Cham-Mwana et les Longuda, peuples d'Afrique de l'Ouest établis au Nigéria dans la vallée occidentale de la Gongola, principal affluent de la Benoué.

 

Ces objets ou kwandalwa (au singulier kwandalha) étaient utilisés pour lutter contre des maladies telles que la lèpre, le paludisme, la varicelle, la variole, voire la folie et pour soigner certains symptômes comme les lombalgies, les céphalées, les vomissements ou la toux. Les Cham-Mwana donnaient des noms spécifiques aux récipients associés à chacun de ces maux. Le récipient de la devinette s'appelait ainsi kulok-kulok. Celui de la photo au-dessus, qui était destiné à protéger les femmes enceintes et leur foetus s'appelait jina bitibiyu. Ces deux objets datent de la fin du XXe siècle.

 

Ces objets, conçus principalement par des femmes étaient destinés à transférer un mal spécifique du patient au pot. Ils étaient abandonnés à bonne distance de la maison du malade. C'est ainsi que l'on a découvert ces pots de guérison dans les collines où vivaient les Cham-Mwana et les Longuda avant qu'ils ne s'installent en plaine, dans des lieux plus accessibles.

 

D'autres pots étaient destinés à contenir les âmes des défunts. Ces objets qui servaient à la divination étaient généralement conservés par les guérisseurs dans des sanctuaires.    


Ces objets - et bien d'autres pièces - sont exposés actuellement au musée du quai Branly pour l'exposition Nigeria, arts de la vallée de la Benoué.

 

 

 

Affiche-expo-Nigeria.jpg

 

 

 

A bientôt !

Partager cet article

Repost0
15 décembre 2012 6 15 /12 /décembre /2012 13:29

sans-titre.jpg

 

 

 

Rebonjour,

 

Deux ans déjà que ce blog a vu le jour ! Deux ans que je n'ai pas vu passer. Deux ans que j'écris, avec plaisir, des articles sur des sujets aussi divers que la nutrition, la cuisine, les plantes ou les voyages. Deux ans que je vous emmène visiter les cuisines du monde, les bords de mer, des villes ou des villages, des musées..., que je vous donne des rudiments de nutrition...

 

Vous avez été presque 50 000 à me rendre visite et vous avez lu plus de 110 000 pages. C'est vous qui faites vivre ce blog et je souhaite que vous soyez plus nombreux encore. Donnez l'adresse de ce blog à vos amis, j'en serai ravie.

 

N'hésitez pas à vous inscrire à la newsletter, à me laisser des commentaires, à me dire quels sont les articles qui vous intéressent le plus. C'est encourageant pour moi et j'essaierai de satisfaire vos souhaits.

 

Merci à toutes et à tous. Longue vie à l'atelier des couleurs ! Et bon anniversaire !


 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

Profil

  • La nutrition en couleurs
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.

Droits réservés

Les images de ce blog (dessins, photos...) ne sont pas libres de droits

Recherche