Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 décembre 2015 3 02 /12 /décembre /2015 09:44
Velouté de haricots noirs au chorizo

 

 

Bonjour,

 

On parle beaucoup de réchauffement climatique en ce moment mais, le soir, en cette saison, il fait bien froid. Et j'ai eu envie de préparer une bonne soupe.

J'étais tombée l'autre jour sur un article sur le Brésil où l'on parlait du caldo de feijão ou bouillon de haricots. Il n'y avait pas la recette, seulement une photo. Et cela avait l'air appétissant. J'ai  donc cherché sur internet et ai trouvé plusieurs façons de préparer cette soupe aux haricots noirs. J'ai adapté ces recettes en fonction de ce que j'avais dans mes placards : des haricots noirs que j'avais en réserve pour faire des moros y cristianos, ce plat cubain que j'ai adoré et dont j'ai oublié de vous donner la recette, du chorizo à cuire (habitant près de l'Espagne, j'en ai toujours dans mon réfrigérateur), des piments verts doux et des oignons, de la coriandre (des restes de ma récolte de cet été que j'ai congelés), du cumin... Et j'ai préparé ce velouté qui est un plat tout à fait de saison. Je vous en donne la recette.

 

 

 

 

Velouté de haricots noirs au chorizo

 

 

Pour 4 personnes :

 

250 g de haricots noirs

1 gros oignon

2 gousses d'ail

1 feuille de laurier

3 petits piments verts doux ou un poivron vert

Chorizo à cuire

Cumin

Piment d'Espelette

Huile d'olive

Sel, poivre

 

 

Laver les haricots noirs et retirer les impuretés si besoin est. Les faire tremper dans de l'eau froide pendant une nuit.

Le lendemain, rincer les haricots et les faire cuire dans une cocotte-minute, avec une fois et demie leur volume d'eau froide, la moitié de l'oignon, une gousse d'ail, 3 pincées de cumin en poudre, quelques tours de moulin à poivre et la feuille de laurier, pendant une heure après le sifflement (ou une heure et demie à la casserole). Ne pas saler.

Émincer finement l'autre moitié de l'oignon et écraser l'autre gousse d'ail. Laver et épépiner les piments et les couper en lanières. Faire revenir l'oignon à feu doux, ajouter l'ail et les piments et  enfin le chorizo coupé en tranches dès que les oignons deviennent transparents. Laisser revenir pendant un moment et réserver.

Mixer les haricots avec une partie de leur jus de cuisson (plus ou moins suivant la consistance que vous voulez donner à votre soupe. Je l'ai faite volontairement un peu épaisse). Ajouter le mélange oignons, piments, chorizo, une pincée de cumin et une pincée de piment d'Espelette. Laisser cuire à feu doux pendant environ une demi-heure. Vérifier l'assaisonnement (le chorizo peut être très salé mais il est parfois nécessaire d'ajouter du sel).

Servir bien chaud saupoudré de quelques feuilles de coriandre ciselé.

 

 

Bon appétit!

 

 

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs - dans Soupes Cuisine
commenter cet article
8 novembre 2015 7 08 /11 /novembre /2015 11:31
Couleurs d'automne au Pays basque

 

 

Bonjour,

 

Tous les ans, à la même époque de l'année, je suis émerveillée par la nature.

Au Pays basque, l'automne est beau en général. Les températures sont en général très douces (la météo prévoit aujourd'hui pour Biarritz des températures supérieures à 27°!), grâce au vent du sud. La lumière est belle et les paysages se parent de couleurs. Je vous laisse en juger.

 

 

 

 

Urrugne - Le fronton et l'église

Urrugne - Le fronton et l'église

Maisons à Urrugne

Maisons à Urrugne

Liquidambar en automne

Liquidambar en automne

 

 

Le vert est toujours présent.

 

 

En Navarre

En Navarre

Près d'Ossès (Pyrénées-Atlantiques)

Près d'Ossès (Pyrénées-Atlantiques)

 

 

Mais les couleurs d'automne dominent.

 

 

Dans la Rioja
Dans la Rioja
Dans la Rioja

Dans la Rioja

Dans les vignes de la Rioja

Dans les vignes de la Rioja

 

 

Quant au ciel, il est d'un bleu...

 

 

Ermitage de Nuestra Señora de Arnotegui (Navarre)

Ermitage de Nuestra Señora de Arnotegui (Navarre)

Fruits de plaqueminier

Fruits de plaqueminier

Eunate

Eunate

Maison à Urdax (Navarre)

Maison à Urdax (Navarre)

 

 

Et la mer, bleue aussi...

 

 

A Guéthary (Pyrénées-Atlantiques)

A Guéthary (Pyrénées-Atlantiques)

 

 

J'espère que vous avez apprécié ce petit tour au Pays basque.

 

A bientôt!

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs - dans Pays basque Couleurs
commenter cet article
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 10:28
Tarte aux citron et aux amandes

 

 

Bonjour,

 

Je me suis aperçu hier que je ne vous avais toujours pas donné ma recette de tarte au citron et aux amandes. C'est un gâteau que je fais assez souvent, qui est simple et assez rapide à réaliser et que tout le monde apprécie (sauf ceux qui n'aiment pas le citron, bien sûr).

 

Je vous en donne tout de suite la recette.

 

 

 

 

 

Tarte au citron et aux amandes

 

Pour 6 à 8 personnes :

 

Un fond de tarte d'environ 24 cm (pâte brisée pour moi)

100 g d'amandes

200 g de sucre en poudre

2 citrons non traités

4 œufs

Sucre glace

 

 

Préchauffer le four à 200°. Étaler finement la pâte et en garnir le moule. Piquer la pâte à la fourchette. La recouvrir de papier cuisson et de haricots secs ou de noyaux de cerises (j'utilise souvent des pois chiches secs, c'est encore mieux). Faire cuire dans le four chaud pendant 15 mn environ. Enlever le papier et réserver.

Râper le zeste des citrons et exprimer leur jus.

Mixer les amandes entières avec leur peau puis ajouter le sucre en poudre, le zeste et le jus des citrons et enfin les œufs. Bien remuer. Verser la préparation obtenue sur la pâte cuite et remettre 15 mn à four chaud.

Démouler et laisser refroidir.

Quand la tarte est froide, saupoudrer largement la surface avec du sucre glace.

 

 

Bon appétit !

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs
commenter cet article
1 novembre 2015 7 01 /11 /novembre /2015 17:36
Chalutiers dans le port de Fontarrabie (Espagne)

Chalutiers dans le port de Fontarrabie (Espagne)

 

 

Bonjour,

 

Bravo et merci à tous ceux qui ont participé à ce jeu. 

La photo de samedi dernier ne représentait pas les rideaux de la voisine (des rideaux noirs, quelle drôle d'idée!) ou du grillage sur une cabane colorée.

Ce n'était, comme vous l'avez presque tous deviné, qu'un morceau de filet de pêche. J'ai photographié ce chalut alors qu'on le remontait, après nettoyage, à bord d'un chalutier dans le port de Fontarrabie (Hondarribia), au Pays basque espagnol.

 

 

 

Remontée du chalut
Remontée du chalut
Remontée du chalut

Remontée du chalut

 

 

Ce que l'on voit de jaune et qui a tant intrigué Philippe n'est pas le ciré d'un marin (ce qui aurait pu être le cas...) mais une partie du chalutier peinte en jaune.

 

 

Devinette du samedi 31 octobre 2015 - Suite - Retour de pêche à Hondarribia

 

 

Il y avait, ce jour-là, dans ce port du Pays basque sud une grande activité. Des bancs de poissons avaient été repérés au large de Fontarrabie et beaucoup de pêcheurs du nord de l'Espagne s'étaient retrouvés dans le coin puis étaient venus vendre les produits de leur pêche à Fontarrabie. 

 

 

Devinette du samedi 31 octobre 2015 - Suite - Retour de pêche à Hondarribia

 

 

Je n'avais jamais vu autant de bateaux dans ce port.

 

 

Devinette du samedi 31 octobre 2015 - Suite - Retour de pêche à Hondarribia
Devinette du samedi 31 octobre 2015 - Suite - Retour de pêche à Hondarribia

Peu à peu, les bateaux de Gijon (Asturies) et de Santander (Cantabrie) sont repartis.

Devinette du samedi 31 octobre 2015 - Suite - Retour de pêche à Hondarribia
Devinette du samedi 31 octobre 2015 - Suite - Retour de pêche à Hondarribia
Devinette du samedi 31 octobre 2015 - Suite - Retour de pêche à Hondarribia
Devinette du samedi 31 octobre 2015 - Suite - Retour de pêche à Hondarribia

 

 

 

Sur les quais aussi, il y avait beaucoup d'animation. 

Des filets partout et des groupes de femmes les réparant...

 

 

Devinette du samedi 31 octobre 2015 - Suite - Retour de pêche à Hondarribia
Devinette du samedi 31 octobre 2015 - Suite - Retour de pêche à Hondarribia
Devinette du samedi 31 octobre 2015 - Suite - Retour de pêche à Hondarribia
Devinette du samedi 31 octobre 2015 - Suite - Retour de pêche à Hondarribia

 

 

Et bien sûr, des mouettes partout...

 

 

Devinette du samedi 31 octobre 2015 - Suite - Retour de pêche à Hondarribia

 

 

A bientôt pour un autre tour au Pays basque!

 

 

Devinette du samedi 31 octobre 2015 - Suite - Retour de pêche à Hondarribia
Repost 0
Published by La nutrition en couleurs - dans Pays basque Jeux
commenter cet article
31 octobre 2015 6 31 /10 /octobre /2015 09:26
Devinette du samedi 31 octobre 2015

 

 

Bonjour,

 

Savez-vous ce que représente cette photo?

 

 

A lundi pour la réponse.

Bon week-end !

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs - dans Jeux
commenter cet article
25 octobre 2015 7 25 /10 /octobre /2015 19:07
Devinette du samedi 24 octobre 2015 - Suite - Podranea ricasoliana ou bignone rose

 

 

Bonjour,

 

Merci à tous ceux qui ont participé à ce jeu. Je suis très heureuse de vous retrouver tous et vais essayer de trouver un peu plus de temps pour écrire un peu plus dans les prochains jours.

 

La photo de la devinette ne représentait ni un oignon, ni un artichaut mais, comme l'a dit Zabeth (bravo!), une partie de corolle de fleur ou l'intérieur d'une fleur comme l'a suggéré "Coque iphone" (bravo aussi!). 

 

Oui, mais... de quelle fleur? Il s'agissait de la bignone rose, Podranea ricasoliana, appelée aussi "Zimbabwe Creeper" ou Pink Tecoma... La bignone rose ou Podranea ricasoliana est une plante grimpante originaire du sud de l'Afrique. Cette plante porte des noms multiples pouvant faire croire qu'elle appartient à des genres différents  : bignone, Tecoma, Podranea... Il faut dire que les Podranea étaient autrefois classés dans le genre Bignonia, Tecoma ou Pandorea. En 1906, ce genre Podranea fut dissocié de ces derniers. 

 

Les Podranea font partie de la famille des Bignoniaceae qui comprend environ 650 espèces réparties en plus de 100 genres. Les Bignoniaceacae sont des arbres, des arbustes et des lianes des régions tempérées à tropicales.

Vous connaissez bien les bignones ou Capsis oranges, rouges ou jaunes qui envahissent nos  jardins des régions tempérées.

 

 

 

 

 

Devinette du samedi 24 octobre 2015 - Suite - Podranea ricasoliana ou bignone rose

 

 

Vous connaissez peut-être aussi le Jacaranda mimosifolia, arbre magnifique aux fleurs bleues, qui, moins rustique, ne pousse que sous le climat méditerranéen ou dans les régions tropicales. 

 

 

Jacaranda dans les jardins de la Mamounia à Marrakech

Jacaranda dans les jardins de la Mamounia à Marrakech

 

 

Vous avez dû aussi voir le Tecoma capensis ou chèvrefeuille du Cap qui est souvent utilisé pour faire des haies, surtout dans les régions méditerranéennes.

 

 

Tecoma capensis

Tecoma capensis

 

 

 

 

Dans les régions tropicales, on trouve de très nombreuses autres espèces de cette famille des Bignonacées. Elles ont toutes des floraisons spectaculaires. Je vous en citerai deux : le Spathodea campanulata ou tulipier du Gabon qui est un arbre et le Pyrostegia venusta ou liane de feu qui est une liane.

 

 

Pyrostegia venusta ou liane de feu et tulipier du Gabon à Cuba
Pyrostegia venusta ou liane de feu et tulipier du Gabon à Cuba

Pyrostegia venusta ou liane de feu et tulipier du Gabon à Cuba

 

 

Le nom de genre Podranea est l'anagramme de Pandorea, nom de genre réservé à une autre catégorie de grimpantes d'origine australienne qui sont des plantes cousines des Podranea.

 

 

Pandorea jasminoides

Pandorea jasminoides

 

Comme les Pandorea jasminoides, la bignone rose ou Podranea ricasoliana est une grimpante frileuse qui n'a pas de crampons pour s'attacher. Elle ne pousse que dans les régions tempérées chaudes (en France au bord de la Méditerranée ou sur la côte atlantique) ou en véranda. Comme les Capsis (qui, elles, s'attachent toutes seules à leur support), leurs corolles en trompette sont constituées de 5 pétales soudés irréguliers. Ceux de la bignone rose sont roses veinés de rouge.

 

 

 

 

 

Fleur de Podranea ricasoliana

Fleur de Podranea ricasoliana

 

 

Comme ses cousines les bignones rouges, oranges ou jaunes, Podranea ricasoliana peut devenir envahissante. 

 

 

Une bignone rose à l'assaut d'un mur à Majorque

Une bignone rose à l'assaut d'un mur à Majorque

 

 

Au Pays basque où j'ai planté au printemps dernier celle que vous avez vue sur certaines de ces photos, il n'y a pas beaucoup de bignones roses. J'espère que la mienne va prospérer et bientôt garnir ma clôture. C'est une plante intéressante sous nos climats car elle fleurit sous nos climats tard dans la saison, à la fin de l'été et en automne, quand les autres grimpantes commencent à ne plus porter beaucoup de fleurs.

Je pensais que la mienne ne fleurirait pas cette année car elle n'a fait que des feuilles tout l'été. Et puis, un jour, j'ai vu apparaître ça...

 

 

 

Apparition d'une première grappe de fleurs

Apparition d'une première grappe de fleurs

 

 

Puis ça...

 

 

Fleurs avant ouverture
Fleurs avant ouverture

Fleurs avant ouverture

 

 

Et j'espère bien que, l'année prochaine, j'aurais ça...

 

 

Buisson de bignones roses

Buisson de bignones roses

 

 

Et que ma bignone fleurira tout l'automne. Et pourquoi pas en février comme celles que j'ai pu voir une année à Ouarzazate au Maroc.

 

 

Bignone rose à Ouarzazate en février

Bignone rose à Ouarzazate en février

 

 

Je vous en dirai plus l'année prochaine!

 

A bientôt!

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs - dans Plantes et jardins Jeux
commenter cet article
24 octobre 2015 6 24 /10 /octobre /2015 10:03
Devinette du samedi 24 octobre 2015

 

 

Bonjour,

 

Comme devinette aujourd'hui, je pourrais vous demander : pourquoi n'ai-je pas écrit d'article sur ce blog depuis si longtemps? Vous me donneriez quelques réponses, dont certaines seraient correctes. Mais non, aujourd'hui, je vous propose seulement la photo ci-dessus pour vous poser la question : qu'est ce que c'est? Saurez-vous le découvrir? J'espère que vous serez très nombreux à trouver. Ce n'est pas très difficile.

 

A lundi pour la réponse.

Bon week-end !

 

 

 

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs
commenter cet article
7 septembre 2015 1 07 /09 /septembre /2015 11:58
Devinette du samedi 5 septembre 2015 - Suite

 

 

Bonjour,

 

Merci aux deux courageux qui ont répondu à la devinette de samedi dernier. Et bravo ! Car vous avez trouvé la bonne réponse. Il s'agissait en effet d'un détail de l'hôtel Marqués de Riscal créé en 2004 par l'architecte Frank Gehry, dont je vous ai déjà parlé quand j'ai écrit un article sur le Guggenheim de Bilbao.

 

Cet hôtel, construit au milieu du vignoble de Marqués de Riscal à Elciego, dans la Rioja alavesa, a une structure métallique dont la forme peut rappeler un cep de vigne. Il est recouvert de plaques de titane et d'inox dont les couleurs sont celles d'une bouteille de vin : or pour le bouchon, gris pour la capsule et rouge (ou plutôt violet) pour le vin.

 

Je vous montre quelques images de cet hôtel construit au milieu des vignes, à côté des anciennes bodegas et du village d'Elciego.

 

 

Devinette du samedi 5 septembre 2015 - Suite
Devinette du samedi 5 septembre 2015 - Suite
Devinette du samedi 5 septembre 2015 - Suite
Devinette du samedi 5 septembre 2015 - Suite
Devinette du samedi 5 septembre 2015 - Suite
Devinette du samedi 5 septembre 2015 - Suite
Devinette du samedi 5 septembre 2015 - Suite
Devinette du samedi 5 septembre 2015 - Suite

 

 

J'espère que vous serez plus nombreux à répondre la prochaine fois.

 

A bientôt !

 

 

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs
commenter cet article
5 septembre 2015 6 05 /09 /septembre /2015 11:28
Devinette du samedi 5 septembre 2015

 

 

Bonjour,

 

On reprend les bonnes habitudes? Une petite devinette?

Pouvez-vous me dire ce que représente cette photo?

 

A lundi pour la réponse.

Bon week-end !

 

 

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs
commenter cet article
30 août 2015 7 30 /08 /août /2015 14:46
Panna cotta aux mûres

 

 

Bonjour, 

 

C'est la pleine saison des mûres et, comme tous les ans, je ne manque pas d'aller en cueillir (cf.La confiture de mûres). Cette année, elles ne sont pas très grosses car il n'a pas beaucoup plu mais elles ont profité du soleil généreux de cet été et elles sont très sucrées. 

Je n'avais jamais pensé à faire du coulis de mûres. L'idée m'en est venue car je voulais préparer quelques verrines de panna cotta pour une des merveilleuses soirées d'été dont nous pouvons encore profiter ces derniers jours. Et je me suis dit qu'un coulis de mûres pourrait très bien accompagner ce dessert. 

Et j'ai décidé d'alléger un peu ma panna cotta. D'habitude, j'utilise plus de crème que de lait pour la préparer (cf.Panna cotta aux kiwis). Cette fois-ci, j'ai mis plus de lait que de crème et je trouve que la panna cotta n'en est que meilleure. Je vous en donne tout de suite la recette.

 

 

 

 

Panna cotta au coulis de mûres

 

Pour une quinzaine de verrines :

 

- Pour la panna cotta :

   40 cl de crème fraîche entière

   50 cl de lait demi-écrémé

   4 cuillerées à soupe de sucre

   6 feuilles de gélatine

   1 gousse de vanille

 

- Pour le coulis de mûres :

  300 g de mûres

  100 g de sucre

  Quelques gouttes de jus de citron

 

Préparation de la panna cotta

Mettre les feuilles de gélatine à tremper dans de l'eau bien froide.

Faire chauffer le lait et la crème jusqu'à ébullition. Ajouter le sucre et les graines de vanille puis les feuilles de gélatine essorées. Bien remuer et verser dans les verrines. Laisser refroidir puis conserver au réfrigérateur pendant au minimum 6 heures.

 

Préparation du coulis de mûres

Laver rapidement les mûres. Les mettre dans une cocotte à fond anti-adhérent. Couvrir et faire cuire à feu moyen pendant environ 5 mn. Laisser reposer pendant 5 mn.

Mixer les mûres ou les écraser au moulin à légumes puis les passer dans une passoire fine. Ajouter le sucre puis remettre le tout dans la cocotte et faire cuire à feu doux pendant 10 mn. Ajouter le jus de citron et laisser refroidir. 

 

Montage des verrines

Avant de servir, ajouter une cuillerée de coulis sur le dessus de chaque verrine et décorer  avec une mûre.

 

 

Bon appétit !

 

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs
commenter cet article

Profil

  • La nutrition en couleurs
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.

Droits réservés

Les images de ce blog (dessins, photos...) ne sont pas libres de droits

Recherche