750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 juillet 2012 7 29 /07 /juillet /2012 22:53

 

P1010018.jpg

 

Bonsoir,

 

Les Fêtes de Bayonne se terminent aujourd'hui. Après une journée chargée...

Après la traditionnelle messe des Bandas à l'Église Saint André...

 

 

P1000843.jpg

 

P1000850.jpg

 

P1000869.jpg

 

 

la foule s'est retrouvée dans les rues, dans les bars, les peñas et les restaurants pour le dernier déjeuner des fêtes...

 

 

P1000883.jpg

 

P1000884.jpg

 

P1000889.jpg

 

P1000893

 

P1000894.jpg

 

P1000912.jpg

 

P1000917.jpg

 

P1000923.jpg

 

P1000954.jpg

 

P1000932.jpg

 

P1000943.jpg

 

P1000944.jpg

 

 

 

 

Ce soir, clôture des Fêtes avec le dernier feu d'artifice...


A l'année prochaine pour les prochaines Fêtes et à très vite !

 


Partager cet article
Repost0
28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 18:01

 

Une chanson des Fêtes... pour vous mettre dans l'ambiance...

Partager cet article
Repost0
28 juillet 2012 6 28 /07 /juillet /2012 09:00

 

P1000463

 

 

Bonjour,

 

Lors des premières Fêtes de Bayonne, en 1932, les hommes étaient habillés en blanc et bleu, les couleurs de l'Aviron Bayonnais.

Dans les années 50, le Comité des Fêtes, désirant créer une unité pour parfaire l'ambiance des fêtes, demande aux festayres de s'habiller en vert et rouge, deux des couleurs du drapeau basque. 

Mais, en 1969, Luis Mariano, invité par le Comité des Fêtes à lancer les clefs de la ville pour l'ouverture des Fêtes, est habillé en blanc et rouge, les couleurs des fêtes de l'autre côté de la frontière (il était originaire d'Irun). Dès lors, ces couleurs, qui sont aussi celles des fêtes de Pampelune, se généralisent et, au début des années 90, s'imposent. Désormais, tous, petits et grands, femmes et hommes, sont habillés en blanc avec un foulard et une ceinture rouges.

 

 

 

P1000477

 

 

P1000449

 

 

P1000478

 

 

P1000757

 

 

Les vitrines des magasins s'habillent aussi en blanc et rouge...

 

 

 

Couleurs basques

 

 

P1000578

 

 

P1000569

 

 

P1000574

 

 P1000738

 

 

Vous n'avez pas encore votre tenue ? Courez vite la chercher ! 

Et pour vous inspirer, allez dans l'album photos "Fêtes de Bayonne".

 

 

A bientôt !

 

 

P1000662

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 18:57

 

Pain-et-piperade.jpg

 

Rebonjour,

 

Pendant les fêtes, à Bayonne, on boit et on mange. Parmi les plats incontournables de ces fêtes, figure la piperade. Je vous en donne la recette, la vraie... Celle qui utilise les piments doux du Pays basque ou piments d'Anglet (cf. Le Biper eztia ou piment doux du Pays Basque et du Seignanx). A défaut, vous pouvez employer des poivrons verts ou mieux des poivrons "corne de boeuf". Ce n'est pas pareil, mais à défaut... Une autre solution : si vous passez dans le Pays basque, faites provision de ces piments doux. Ils se congèlent facilement, crus ou précuits.

 

 

Piperade

 

Pour 4 à 6 personnes :

 

500 g de piments doux

2 oignons

2 gousses d'ail

4 belles tomates (ou à défaut, une petite boîte de tomates concassées)

1 pincée de piment d'Espelette

4 oeufs

1 cuillerée à café de sucre

Huile d'olive, sel

 

Peler et émincer finement les oignons et les faire revenir à feu doux avec un peu d'huile d'olive. Lorsqu'ils commencent à transpirer, y ajouter les piments lavés, épépinés et coupés en petits morceaux. Faire revenir très longtemps à feu très doux (il ne faut pas que les piments brunissent), en remuant de temps en temps. Ajouter ensuite les tomates pelées, épépinées et concassées, l'ail haché fin et le sucre. Saler et ajouter le piment d'Espelette. Couvrir et laisser revenir le plus longtemps possible (au minimum une demi-heure) à feu très doux. Le mélange doit avoir l'aspect d'une purée un peu grumeleuse.

Battre alors les oeufs en omelette avec une fourchette et les incorporer aux légumes. Laisser cuire encore 5 minutes à feu doux et retirer du feu. 

La piperade peut être servie chaude, accompagnée de tranches de jambon (de Bayonne, bien sûr) poêlées, ou froide.

 

 

Bon appétit !


 

 

 

Partager cet article
Repost0
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 13:26
Partager cet article
Repost0
27 juillet 2012 5 27 /07 /juillet /2012 10:58

 

 

P1000584.jpg

 

 

Bonjour,

 

Traditionnelle, classique, dansante, la musique rythme les Fêtes. Plus de mille musiciens animent ces 5 jours. Dès le petit matin, gaiteros et txistularis circulent dans les rues. 

 

 

P1000601.jpg

 

 

P1000615

 

Les gaiteros du Roi Léon jouent aux côtés des géants de la Cour. Ils les accompagnent dans les rues avant d'aller réveiller le Roi Léon à la mairie.


 

P1000621

 

 

P1000622

 

 

P1000624

 

 

P1000628

 

 

P1000630

 

 

P1000631

 

 

P1000629

 

 

P1000643.jpg

 

 

Gaitas et txistu, instruments traditionnels basques, résonnent dans les rues.


Sur les places, les bandas et  des musiciens venus d'autres horizons mettent l'ambiance et font danser les festayres à toute heure de la journée et de la nuit.

 

 

 

P1000417-copie-1.jpg

 

 

P1000474.jpg

 

 

P1000475.jpg

 

 

P1000418

 

 

P1000695

 

 

P1000750

 

 

P1000783

 

 

P1000815

 

 

P1000769.jpg

 

 

P1000453.jpg

 

 

P1000657.jpg 

 

Bonnes fêtes !

Partager cet article
Repost0
26 juillet 2012 4 26 /07 /juillet /2012 14:40

 

P1000403

 

 

Bonjour,

 

Aujourd'hui c'est jeudi, jour des enfants aux fêtes de Bayonne. L'orage menaçant n'a pas empêché le roi Léon de se lever et petits et grands de venir le saluer avec toute sa cour.

 

 

P1000401

 

P1000402

 

 

Avant d'aller se promener dans les rues de la ville...

 

 

P1000355

 

P1000366

 

 

Et d'aller à la poterne où un déjeuner était organisé pour eux...

 

 

P1000441

 

 

Certains ont préféré les jeux...

 

P1000440

 

 

Et tous ont lancé des confettis...

 

 

P1000391

 

 

 

Bonne journée à tous les enfants !

Partager cet article
Repost0
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 10:41
Partager cet article
Repost0
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 09:03

 

Affiche-des-Fetes-de-Bayonne-2012.jpg

 

 

Bonjour,

 

Aujourd'hui commencent les Fêtes de Bayonne. 

Créées en 1932 à l'initiative de Benjamin Gomez, architecte à Bayonne et conseiller municipal, elles débutent tous les ans le mercredi qui précède le premier week-end du mois d'août.

La tenue de rigueur est le blanc souligné d'un foulard et d'une ceinture rouge. Cette tenue n'est pas traditionnelle de la région. Elle a été empruntée à la Navarre voisine et aux Fêtes de Pampelune.

 

 

 


1115983934_5b61ca6138.jpg

 

 

A 22 h aura lieu l'ouverture officielle des Fêtes, avec la remise des 3 clefs de la ville : celle du Grand Bayonne, celle du Petit Bayonne et celle de Saint-Esprit. Le roi Léon sera au balcon de la mairie et les clefs seront lancées dans la foule. A partir de ce moment le Roi Léon veillera sur les fêtes.

Dès jeudi, à midi (et à 13 h le dimanche), on célèbrera le réveil du roi Léon. Il sera entouré de sa cour : six courtisans énormes, des géants qui tous les matins sillonneront les rues de Bayonne pour le plus grand plaisir des enfants. Ce sont le Fou du Roi, le Maréchal, le Chocolatier, la Gouvernante, le Médecin et la Favorite.

Mais d'où vient le Roi Léon ? En fait, c'est Léon Dacharry, figure bayonnaise des années 50. Interprète de répertoire lyrique, il était commissaire-vendeur chez Velten, un magasin d'imperméables des quais de la Nive aujourd'hui disparu. 


Pendant 5 jours, Bayonne vivra au rythme de ces fêtes. Courses de vaches, tournoi de pelote, corrida, corso lumineux sont parmi les manifestations les plus attendues. 
Les peñas (de l'espagnol "groupe d'amis") de la ville seront toutes ouvertes et accueilleront tard dans la nuit les centaines de milliers de festayres.

A tous, bonnes fêtes !

 

 

 



Partager cet article
Repost0
23 juillet 2012 1 23 /07 /juillet /2012 09:38

 

Guindillas.jpg

 

Bonjour,

 

Au Pays basque, le piment est très utilisé. Il en existe de nombreuses variétés, tant au Pays basque nord qu'au Pays basque sud (de l'autre côté de la frontière, en Espagne). Je vous ai déjà parlé du piment doux du Pays basque connu aussi sous le nom de piment d'Anglet (cf.  Le Biper eztia ou piment doux du Pays Basque et du Seignanx) et du piment d'Espelette qui a depuis longtemps déjà dépassé les frontières du Pays basque (cf.  Le piment d'Espelette et l'axoa). Ce sont les piments cultivés du côté français. 

 

Au Pays basque espagnol, d'autres variétés sont cultivées. 

 

Les pimientos del piquillo de Lodosa sont des piments petits et charnus qui sont cueillis à maturité, quand ils sont rouges. A peine piquants, on les utilise le plus souvent farcis (de morue surtout).

 

 

Pimientos-del-piquillo.jpg

 

 

Moins connus sont les pimientos de Gernika. Récoltés jeunes et verts, on les consomme frits à la poêle ou à la plancha, à l'apéritif. Ce sont des piments doux comme les piments d'Anglet. A maturité, ils ont la taille d'un long poivron. Leur peau est assez dure. On les pèle et on les fait sécher.

 

 

Pimientos de Gernika

 

 

Les guindillas de Ibarra sont de petits piments cultivés dans la province de Guipuzcoa. Longs et fins, ils sont doux quand on les récolte verts et jeunes. On les consomme frits comme les piments de Gernika ou conservés dans le vinaigre. On les déguste alors avec les viandes froides, la charcuterie...

 

guindillas-dans-un-bar.jpgGuindillas-frits.jpg

 

Ces deux variétés de piments (pimientos de Guernika ou Gernikako piperra et guindillas de Ibarra ou Ibarrako piparrak),  ont reçu le label Eusko Label qui garantit leur qualité et leur origine.

 

Gernikako-piperra.jpg

 

 

Vous trouverez aussi au Pays basque une autre variété de piments qui n'est pas originaire du pays mais qui est aussi fréquemment utilisée en tapas, frits, les pimientos de Padrón. Ces piments, cultivés à Padrón, en Galice, ont une particularité : uns pican e outros non (les uns piquent, les autres non). Rien ne permet de différencier les doux et les piquants. Il semble cependant que les premiers de la saison sont souvent doux alors que ceux de l'arrière-saison, et particulièrement les plus petits, sont plus souvent piquants.

 

Pimientos de Padron

 

Si vous passez au Pays basque, goûtez-les tous. Vous ne le regretterez pas.

 

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0

Profil

  • La nutrition en couleurs
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.

Droits réservés

Les images de ce blog (dessins, photos...) ne sont pas libres de droits

Recherche