750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juin 2012 4 14 /06 /juin /2012 09:35

 

Pavlova

 

Bonjour,

 

Il y a quelques années, j'ai entendu pour la première fois parler de pavlova. Je rêvais de réaliser ce gâteau au nom à consonnance slave mais aucun de mes livres de cuisine ne faisait allusion à ce dessert qui a depuis peu remplacé le vacherin dans le coeur des Français.

 

4442097804_b8b30278b6.jpgMais qu'est-ce que la pavlova? Un dessert russe comme son nom pourrait le laisser supposer? Non, c'est une spécialité australienne ou néo-zélandaise (les deux pays s'en disputent la paternité), créée en l'honneur de la danseuse russe Anna Pavlova, la meilleure danseuse de ballet classique de l'histoire, entrée dans la légende grâce à son interprétation de La Mort du Cygne.

 

La pavlova est tout simplement une base de meringue recouverte de chantilly et parsemée de fruits. La légéreté de ce gâteau évoque le tutu de la célèbre danseuse. C'est un dessert facile à réaliser, très beau à voir (même si la photo ne le montre pas) et qui plaît à tous. De plus, c'est un dessert moins calorique que d'autres (n'est-ce pas un dessert sensé être léger?!!!). Raison de plus pour l'inviter à votre table.  Je vous donne la recette de la pavlova que je fais en cette saison, celle aux fruits rouges. Mais on peut aussi utiliser d'autres fruits (en particulier les fruits exotiques), réaliser des pavlova au chocolat...

 

 

Pavlova aux fruits rouges

 

Pour 6 à 8 personnes :

 

6 blancs d'oeuf

300 g de sucre

2 cuillerées à café de fécule de maïs (Maïzena)

1 cuillerée à café de jus de citron ou de vinaigre blanc

1/2 cuillerée à café de vanille liquide

1 pincée de sel

20 cl de crème fraîche liquide

Sucre glace

Fruits rouges (fraises, framboises, myrtilles, groseilles...)

 

Préchauffer le four à 180°.

Monter les blancs en neige avec une pincée de sel. Incorporer le sucre peu à peu jusqu'à ce que les blancs deviennent brillants. Puis incorporer doucement à la spatule la vanille, le jus de citron ou le vinaigre et la fécule.

Dresser un cercle (de diamètre de 18 à 20 cm) de meringue de 2 cm d'épaisseur sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Rehausser les bords avec des rosaces faites à la poche à douille striée. Baisser le four à 120° et enfourner. Faire cuire pendant une heure. Laisser refroidir la meringue dans le four éteint. Cette opération peut être réalisée à l'avance, la veille ou l'avant-veille, la meringue pouvant être conservée dans un endroit sec et frais.

Préparer la chantilly avec 20 cl de crème fraîche liquide et 1 à 2 cuillerées à soupe de sucre glace. Conserver au réfrigérateur. Préparer vos fruits rouges.

Dresser la pavlova juste avant de servir. Recouvrir le disque de meringue de chantilly et déposer les fruits rouges sur le dessus du gâteau. Servir aussitôt.

 

 

Bon appétit!


Partager cet article
Repost0
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 17:16

 

P1070024

 

Bonjour, 

 

C'est plus joli avec le soleil, non?

 

 

P1070025

 

 

 

P1070035

 

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
12 juin 2012 2 12 /06 /juin /2012 09:30

 

P1070006

 

Bonjour,

 

Le gris est-il une couleur? Oui, je l'espère car on ne peut pas vivre sans couleurs. Et depuis quelques jours, quelques semaines... la couleur grise est dominante.


 

P1070011

 

P1070005

 

P1070017.jpg

 

Un espoir : le gris fait ressortir les couleurs...

 

 

P1070021.jpg

 

 

Bayonne, le 12 juin 2012 à 9h 54

 

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
11 juin 2012 1 11 /06 /juin /2012 17:58

 

 

Paella-au-filet-de-porc-et-aux-epinards.jpg

 

 

Bonjour,

 

Avec la pluie qui n'arrête pas de tomber et la température qui baisse au point de croire que l'automne va arriver, j'ai eu envie envie d'un plat bien chaud. Comme j'avais dans mes placards du riz Bomba de Calasparra (un riz espagnol rond, d'origine contrôlée, cultivé à Calasparra dans la Riz-de-Calasparra.jpgrégion de Murcie, qui est le riz idéal pour la paella), j'ai eu l'idée de préparer une paella. J'avais dans mon réfrigérateur tous les ingrédients nécessaires pour réaliser une recette trouvée dans un livre anglais que j'aime beaucoup, Moro The Cookbook (Londres, Ebury Press, 2001) : filet mignon de porc, chorizo à cuire, épinards. Il me manquait les piments ñoras (ce sont les piments avec lesquels on fabrique le pimentón, je vous en ai déjà parlé - cf.  Piment doux, paprika et pimenton ) mais je pense qu'ils ne sont pas indispensables car la recette contient déjà du pimentón.Je n'avais pas non plus de poivron vert mais j'avais des petits piments verts doux et un moyennement piquant. Je vous confie cette recette (très légèrement modifiée). Essayez-la, vous ne serez pas déçus.

 

 

 

Paella de porc au chorizo et aux épinards

 

Pour 6 personnes en entrée ou 4 personnes en plat principal :

 

 

350 g de filet mignon de porc

125 g de chorizo à cuire

2 gros oignons

1 poivron vert et un piment vert moyennement fort

2 gousses d'ail

250 g de riz à paella (de préférence riz Bomba de Calasparra)

2 cuillerées à café de pimentón de la Vera (légèrement fumé) doux  

900 ml de bouillon de volaille

500 g de feuilles d'épinards

1 citron

Sel, poivre

Huile d'olive


 

Couper le filet mignon en médaillons de 8 mm d'épaisseur. Le faire cuire à feu assez fort dans une poêle à paella de 30 à 40 cm de diamètre avec 3 cuillerées à soupe d'huile d'olive jusqu'à ce qu'ils soient dorés de chaque côté (mais non complètement cuits). Réserver.

Couper le chorizo en tranches d'un à 2 cm et le faire cuire dans la même poêle. Réserver.

Émincer finement les oignons et les faire revenir, avec le poivron et le piment coupé en lanières, toujours dans la même poêle mais à feu doux, pendant une vingtaine de minutes.

Ajouter l'ail finement émincé et faire revenir encore 5 mn avant d'ajouter le riz. Remuer et laisser cuire pendant une minute afin que le riz s'imprègne de toutes les saveurs (le riz devient transparent). A ce stade, vous pouvez arrêter la préparation et ne la reprendre que juste avant votre repas. Sachez qu'il vous faudra encore une vingtaine de minutes pour que la paella soit prête à être dégustée.

Saler, poivrer et ajouter le pimentón puis le bouillon de volaille chaud. Laisser cuire à feu doux pendant 15 mn.

Pendant ce temps, faire "tomber" les épinards dans une autre poêle avec un peu de sel. Puis les disposer dans la poêle à paella avec le porc et le chorizo. Laisser cuire pendant 5 mn à feu doux puis couvrir la poêle à paella avec une feuille de papier aluminium et éteindre le feu. Attendre 5 mn avant de servir avec le citron coupé en quartiers.

 

Bon appétit !

 


Partager cet article
Repost0
9 juin 2012 6 09 /06 /juin /2012 08:50

 

La-Dame-de-la-Mer-cote.jpg

 

Bonjour,

 

Quelques images de la Dame de la Mer du sculpteur et peintre Manolo Valdés. 

Installée sur le rond-point de la nouvelle Cité de l'Océan et du surf à Biarritz, elle fait face à la mer. Je vous laisse l'admirer.

 

 

La-Dame-de-la-Mer-dans-son-environnement.jpg

 

 

La-Dame-de-la-mer-face.jpg

 

La Dame de la Mer

 

 

La-Dame-de-la-Mer-detail.jpg

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
8 juin 2012 5 08 /06 /juin /2012 09:29

 

5900040169_fbe964c41f.jpg

 

Bonjour,

 

C'est le printemps (même si on ne s'en rend pas très bien compte!) et c'est la pleine saison des fruits et des légumes. Et en particulier de la courgette, ce légume-fruit consommé encore immature.

 

La courgette ou Cucurbita pepo est de la famille des cucurbitacées comme le melon , les courges, les citrouilles, les potirons... Il en existe de multiples variétés. Les plus commercialisées en France ont une forme cylindrique et leur peau est vert foncé.3792218008_f5877de66f.jpgMais il y a aussi des courgettes jaunes, des courgettes vertes striées de jaune, des courgettes à la peau vert pâle (comme celles que l'on trouve en Afrique et plus particulièrement dans les pays du Maghreb et qui sont délicieuses, surtout les plus petites). On trouve aussi des courgettes rondes que l'on peut farcir.3770585962_c573a4c476.jpg

5594763429_193cd02e9c.jpgLes fleurs mâles stériles, que l'on peut également farcir ou préparer en beignets, sont enlevées tôt pour ne pas freiner la fructification.

 

La courgette est un légume très peu calorique (15 kCal aux 100 g) et sa teneur en sodium est très réduite. Mais elle contient beaucoup d'autres minéraux (en particulier du potassium mais aussi du phosphore, du calcium et du magnésium) et des oligo-éléments (fer, zinc, manganèse, cuivre, molybdène, iode...).

 

Sa teneur en fibre est très variable : de 0,6 à 0,8 g aux 100 g dans la courgette jeune, elle peut dépasser 1,5 g aux 100 g dans les courgettes plus grosses. La qualité de ces fibres évolue aussi avec la maturation : la courgette jeune contient surtout des fibres solubles (pectine et hémipectines) qui lui donnent sa consistance moelleuse alors que la courgette plus grosse contient plus de cellulose et d'hémicelluloses devenant alors, une fois cuite, fibreuse. 

 

Les courges sont originaires d'Amérique Centrale. Les Européens découvrent leurs nombreuses variétés dans le Nouveau Monde et rapportent des plants qui seront cultivés en Europe dès le XVIe siècle. Les Italiens en deviennent très friands et il semble que ce soient eux qui aient eu l'idée au XVIIIe siècle de les consommer avant complète maturité. Ainsi naquirent les courgettes que l'on connaît maintenant.

 

La courgette peut être consommée crue ou cuite. Elle peut se préparer crue en salade, coupée en petits cubes, en fines lamelles (à la mandoline ou au couteau économe) ou encore en tagliatelles.

On peut la faire cuire, de préférence à la vapeur ou frite. Les plus grosses seront utilisées farcies.

Je vous propose une recette de courgettes qui laisse à ce légume son goût : les courgettes à la plancha et à la fêta.

 

 

 

Courgettes à la plancha et à la fêta

 

Pour 4 personnes :Courgettes à la plancha

12 petites courgettes

Huile d'olive

Sel

4 branches de menthe

100 g de fêta

 

Couper 4 courgettes dans le sens de la longueur en tranches très fines (1,5 mm) et les autres en tranches moins fines ( 3 mm) à la mandoline ou avec un couteau économe. Les faire cuire à la plancha avec un filet d'huile d'olive jusqu'à ce qu'elles soient dorées. Saler. Disposer les tranches les plus épaisses au fond d'un plat puis les tranches les plus fines en chiffonade sur le dessus. Parsemer de feuilles de menthe ciselées et de morceaux de fêta. Servir à température ambiante.

 

 

Bon appétit !

Partager cet article
Repost0
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 15:52

 

Sarriette, romarin et thym

 

Bonjour,

 

Vous avez dû remarquer que j'utilise beaucoup les herbes, les aromates, les épices... J'ai déjà écrit plusieurs articles à ce sujet (cf.  Le sumacLe basilic - Cannelés aux tomates séchéesPiment doux, paprika et pimentonLa coriandreG comme gingembreC comme cardamome - K comme kormaLe piment d'Espelette et l'axoaC comme cannelleC comme curryJaunes - Le safran). J'ai des dizaines de pots d'épices dans ma cuisine et je plante des fines herbes un peu partout. Pourquoi? Parce que les épices, les herbes et les aromates servent à assaisonner les plats. Ils leur donnent une saveur particulière qui stimule notre appétit et permet de varier les goûts. Ils ont aussi un intérêt nutritionnel. 

 

Aujourd'hui, je vais vous parler des fines herbes, peut-être parce que je soigne particulièrement en cette saison celles qui poussent chez moi. Et elles me le rendent bien. Je vous ai déjà parlé du basilic et de ses diverses variétés et de la coriandre. J'ai aussi à la maison du romarin, du thym, de la sarriette, de l'origan... Toutes ces plantes, annuelles ou vivaces, poussent très bien en pleine terre comme en pots. 

Toutes ces herbes ont des propriétés médicinales : digestives, antiseptiques, analgésiques, anti-inflammatoires, diurétiques, vermifuges, stimulantes... Elles sont riches en vitamine C (particulièrement le persil et le basilic) mais aussi en vitamine A... et en minéraux. Certaines contiennent beaucoup de vitamine K (attention si vous prenez des anticoagulants!).

 

Les fines herbes contiennent, outre la vitamine C, d'autres anti-oxydants, ces composés qui réduisent les radicaux libres impliqués dans l'apparition des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et des maladies liées au vieillissement. Leur capacité anti-oxydante est plus élevée que celle de certains légumes et fruits. Mais on ne les consomme pas en très grande quantité et leur ajout dans certains plats ne suffit pas à rendre un repas riche en anti-oxydants (je ne parle pas du taboulé qui ne contient presque que des fines herbes). Leur consommation régulière permet cependant d'augmenter l'apport en anti-oxydants. Ne vous privez donc pas des fines herbes qui rehaussent le goût des aliments et permettent ainsi de réduire la consommation abusive de sel et de graisses ajoutées. Nous en reparlerons et verrons quelles herbes s'associent plus volontiers à tel ou tel aliment.

 

En attendant, faites comme moi, plantez des fines herbes dans votre jardin ou sur le rebord de vos fenêtres (comme ce plant d'origan que je viens de planter et que je vous montre ci-dessous en photo)!

Et allez faire un tour dans l'album photos "Épices, aromates et condiments"!   

 


Origan

 

 

A bientôt!

 


 

Danse des aromates

 

Saveurs dissimulées dans

L'âme de la feuille,

Aromates secrets qui,

Joyeux, surgissez

D'une touffe, d'un brin ou

D'un grain que l'on

Cueille,

Au seuil de nos palais,

Aromates dansez!

Concentré de rosée, de

Sève, de soleil,

Vanille sous le vent, poivre

Roux, thym doré,

Pharaons embaumés

Qu'une buée réveille,

au grand bal des Ardents,

Aromates dansez!

Épices inspirées, tantôt feu,

Tantôt neige,

Semblables à ces dieux, de

Lauriers couronnés,

Qui d'un roseau filaient

L'univers en arpèges

Au seuil de nos palais,

Aromates dansez!

 

Marc Alyn - Poèmes pour notre amour


Partager cet article
Repost0
5 juin 2012 2 05 /06 /juin /2012 17:33

 

 

Empanadas au thon

 

Bonjour,

 

Encore une recette pour l'apéritif... si vous confectionnez ces chaussons typiquement espagnols en format réduit (les miens avaient environ 8 cm de diamètre). Mais des empanadillas un peu plus grands (empanadas) peuvent constituer un plat complet et équilibré avec une petite salade. 


Il y a très longtemps, j'avais goûté des empanadas délicieux dans une pâtisserie (à moins que ça ne fût une boulangerie) à Ibiza. Depuis je n'en ai jamais trouvé d'aussi bons. Ça faisait très longtemps que je voulais essayer d'en réaliser pour retrouver le goût de ceux d'Ibiza. Et puis j'ai oublié. Mais l'autre jour, en allant faire mon marché en Espagne, j'ai vu de la pâte à empanadas toute faite. Et j'en ai acheté un paquet. Et je me suis lancée dans cette recette toute simple. Sans faire la pâte qui ne doit pas être plus difficile à faire que de la pâte brisée. D'après mes recherches, certains utilisent d'ailleurs de la pâte brisée, d'autres de la pâte feuilletée. La plupart font de la pâte brisée en remplaçant le beurre par du saindoux et de l'huile d'olive. La prochaine fois, j'essaierai mais en attendant, je vous donne la recette de ma farce.

 

Pour 12 empanadillas :Obleas.jpg


1 paquet de pâte à empanadas (obleas)

1 oignon

1 piment vert (moyennement piquant)

1 poivron rouge en boîte 

1 tomate

100 g de thon au naturel

Persil

Sel, poivre

Huile d'olive

1 oeuf

 

 

Faire revenir dans un peu d'huile d'olive, à feu doux, l'oignon finement ciselé et le piment coupé en fines lamelles jusqu'à ce que les oignons deviennent transparents. Ajouter la tomate épépinée et coupée en dés puis le piment rouge en petits morceaux. Hors du feu incorporer le thon bien égoutté et émietté et le persil ciselé. Saler, poivrer. Bien remuer et réserver.

Si vous avez fait vous-même la pâte, étalez-la finement (2 mm d'épaisseur environ) et faites des cercles à l'emporte-pièces d'environ 8 cm de diamètre.

Mettre une cuillerée à soupe de farce sur chaque moitié de cercle de pâte. Refermer et souder les bords avec une fourchette. Dorer à l'oeuf battu. Préchauffer le four à 200°. Mettre les chaussons sur une plaque huilée et farinée. Enfourner pendant 10 minutes.

Servir chaud, tiède ou froid.

 

Bon appétit !


Partager cet article
Repost0
3 juin 2012 7 03 /06 /juin /2012 21:23

 

 

Choux

 

 

Bonjour,

 

Aujourd'hui je vais vous donner la recette des choux. Contrairement à une idée reçue (vous avez remarqué que je lutte souvent contre les idées reçues ?), la pâte à choux est très facile à réaliser. Et les choux, sucrés comme salés, sont toujours très appréciés.

 

 

 

Pour une quarantaine de petits choux :

 

 

Choux au tarama


80 g de beurre

250 ml d'eau

125 g de farine

4 oeufs

Sel

150 g de tarama

 

Mettre dans une casserole l'eau, le beurre et une pincée de sel. Porter à ébullition. Hors du feu, ajouter la farine. Bien mélanger puis remettre la casserole sur feu doux en tournant pour faire dessécher la pâte qui doit former une boule qui se détache des parois de la casserole. Hors du feu, ajouter deux oeufs entiers, bien remuer jusqu'à obtenir une pâte homogène puis ajouter les deux autres oeufs. Bien mélanger et laisser refroidir.

Préchauffer le four à 180°.

Sur une plaque beurrée et farinée, déposer à l'aide d'une cuillère à café des petits tas de pâte (de la grosseur d'une petite noix). Faire cuire pendant 25 minutes environ jusqu'à ce que les choux soient gonflés et dorés.

Pratiquer une fente au milieu de chaque chou et garnir avec une cuillerée à café de tarama. Servir à température ambiante.

 

 

Choux au fromage 

 

Mêmes ingrédients que pour les choux au tarama + 150 g d'emmenthal râpé.

 

Préparer la pâte comme pour les choux au tarama puis ajouter l'emmenthal râpé. Pour la cuisson, procéder de la même manière que pour les choux au tarama. Servir au sortir du four.

 

 

Bon appétit !

Partager cet article
Repost0
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 09:30

 

P1060663

 

Bonjour,

 

Je ne peux résister à l'envie de vous envoyer quelques photos de vagues... prises à Bidart sur la plage de Parlementia.

 

Parlementia

 

Surfeurs mai

 

 

A bientôt!

Partager cet article
Repost0

Profil

  • La nutrition en couleurs
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.

Droits réservés

Les images de ce blog (dessins, photos...) ne sont pas libres de droits

Recherche