750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 13:19

 

 

Feuilles-de-basilic-marseillais.jpg

 

Bonjour,

 

Je m'aperçois que je ne vous ai jamais parlé du basilic. Et pourtant c'est une de mes herbes préférées. Je tiens à en avoir toujours sous la main car j'en utilise souvent à la maison. Un peu de basilic frais ciselé donne du goût aux tomates les plus insipides. J'en ajoute toujours dans mes sauces tomate et souvent dans d'autres sauces pour accommoder les pâtes. Il est bien sûr indispensable pour réaliser le pesto, dont je vous ai déjà donné ma recette (cf.  Gnocchi al pesto).

 


1242968517_f79a30d941.jpg

Le basilic, ou Ocimum basilicum, de la famille des lamiacées, est une plante aromatique qui serait originaire d'Inde. Il en existe de très nombreuses variétés.

 

Le plus courant, sous nos latitudes, est le basilic grand vert, particulièrement la variété Genovese. Il a de grandes feuilles vertes et ovales. On l'utilise dans la cuisine méridionale. 

 

Basilic grand vert copie

Le basilic fin vert est aussi très parfumé mais il est plus difficile à utiliser (à mon avis).

Pour la cuisine, j'utilise souvent le basilic marseillais qui a de grandes feuilles, moins brillantes, que le basilic grand vert et est très parfumé.

Pour la décoration, rien ne vaut le basilic pourpre ou Ocimum basilicum purpurasceus. Ses tiges et ses feuilles sont violacées et ses fleurs rose pâle. Les autres variétés sus-citées ont des fleurs blanches.

Le basilic thaï ou Ocimum basilicum var. thyrsiflora a une saveur proche de celle de l'estragon ou de l'anis. Il est très utilisé dans la cuisine thaï.

 

Le basilic s'utilise frais. Sec, il perd de sa saveur. Vous pouvez le conserver au réfrigérateur ciselé mélangé à de l'huile d'olive ou au congélateur. Le plus simple est d'en avoir un plant chez soi.

 

Vous pouvez acheter un plant ou semer directement le basilic en place ou dans un pot, dans un endroit lumineux et ensoleillé. Le semis se fait en avril dans les régions méridionales, en mai au nord de la France. Le basilic pousse bien dans les régions méridionales mais aussi dans les régions tropicales (j'en avais plusieurs très beaux plants à Bamako en pleine terre). Vous pourrez ainsi cueillir des feuilles au fur et à mesure de vos besoins, en coupant la tige entière pour favoriser la naissance de nouvelles pousses. Pour la même raison, pincez les sommités quand les bourgeons de fleurs commencent à se former.

 

En cuisine, le basilic est la plante royale comme son nom l'indique (le mot "basilic" a été emprunté au bas-latin basilicum, lui-même emprunté au grec βασιλικόv, littéralement "plante royale"). Vous pouvez l'utiliser "à toutes les sauces". Il n'a pas sa pareille pour agrémenter les salades de l'été et pas seulement la trop fameuse "tomates-mozzarella" ( qui est souvent insipide car préparée avec des tomates sans goût, de l'huile pas toujours d'olive... et même sans basilic). Vous pouvez l'ajouter dans certaines farces (des petits farcis niçois par exemple), dans des soupes (dans la soupe au pistou bien sûr, elle en est l'ingrédient principal), dans des pâtés, des marinades et même des fromages ou encore des fraises. Le basilic ne supporte pas les longues cuissons. Quand vous le pouvez, ajoutez-le en fin de cuisson.

 

Je vous donne la dernière recette dans laquelle j'ai utilisé du basilic, celle des cannelés aux tomates séchées. Ce n'est pas la même que l'année dernière (cf. Cannelés aux tomates séchées et au parmesan) où il n'y avait pas de basilic et surtout la pâte n'était pas la même. Essayez, vous m'en direz des nouvelles. J'ajoute une photo des 6 pauvres rescapés qu'il me reste après avoir essayé cette recette hier (les autres ont été très vite avalés). Je les ai mis au congélateur pour les faire goûter à une amie ce soir.

 

 

Cannelés aux tomates séchées et basilicCannelés aux tomates séchées surgelés

 

Pour 28 mini-cannelés :

 

250 ml de lait demi-écrémé

30 g de beurre

50 g de farine

1 oeuf + 1 jaune

40 g de parmesan râpé

50 g de tomates séchées

2 cuillerées à soupe de basilic frais ciselé

Sel

Piment d'Espelette

 

Faire chauffer le lait avec le beurre. Dans un grand bol mélanger la farine, l'oeuf et le jaune d'oeuf. Ajouter le lait et le beurre chaud petit à petit. Couper les tomates en petits morceaux et les mettre dans le bol avec le parmesan râpé et le basilic. Saler et ajouter une pincée de piment d'Espelette. Bien remuer avec une cuillère en bois ou dans votre robot. Laisser reposer au réfrigérateur pendant une heure au minimum.

Préchauffer le four à 200°. Remplir les moules à cannelés aux 3/4. Faire cuire à 200° pendant 20 à 25 mn. Faire refroidir sur une grille. 


Partager cet article
Repost0
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 14:40

 

 

Sablés aux olives

 

 

Bonjour,

Vous en avez assez des biscuits d'apéritif du commerce? Vous n'avez pas beaucoup de temps à consacrer à la cuisine mais vous aimez faire plaisir à vos amis. Cette recette est pour vous. Je vous la donne.

 

 

 

 

Pour une quarantaine de petits sablés :Sablés aux olives-préparation

 

180 g de farine

90 g de beurre

1 vingtaine d'olives noires

1 dizaine de branches de thym frais (ou 1 cuillerée à soupe de thym séché)

1 oeuf

Sel, piment d'Espelette

 

Dénoyauter les olives et les couper en tous petits morceaux. Détacher les feuilles des branches de thym. Mélanger olives, thym et farine. Saler (peu, les olives le sont assez) et ajouter une pincée de piment. Ajouter le beurre ramolli et mélanger le tout du bout des doigts. Battre l'oeuf à la fourchette et l'incorporer au mélange. former une boule puis des boudins d'environ 4 cm de diamètre. Envelopper ces boudins dans du fim transparent et les mettre au réfrigérateur pendant une heure au minimum.

Au bout de ce temps, couper les boudins en tranches de 3 à 4 mm. Préchauffer le four à 180°. Disposer les tranches sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier sulfurisé et mettre au four pendant 15 à 20 mn.

Laisser refroidir avant de servir.

Partager cet article
Repost0
21 mai 2012 1 21 /05 /mai /2012 10:00

 

P1060531

 

Bonjour,

 

Les heurtoirs en forme de main sont les plus courants. Ils sont apparus au XIXe siècle. Vous devez tous connaître ces mains qui tiennent une boule mais avez-vous remarqué que certaines sont très fines, d'autres beaucoup moins, qu'il y a des mains gauches et des mains droites, que certaines sont des mains de femme, d'autres des mains d'homme, que certaines ont une bague, à l'annulaire ou au majeur, que certaines tiennent une petite boule, d'autres une pomme ou un citron? D'autres détails encore les différencient, tels que les manchettes. Je vous montre quelques-unes des mains que j'ai trouvées à Bayonne.

 

 

P1060336

 

P1060360

 

P1060364

 

P1060383

 

P1060342

 

P1060460

 

P1060506

 

P1060574

 

P1060340

 

P1060497

 

P1060429

 

P1060509

 

P1060357

 

P1060508

 

P1060389

 

P1060521

 

P1060448

 

P1060358

 

P1060469

 

P1060379

 

P1060462

 

P1060329

 

P1060375

 

P1060381

 

P1060384

 

P1060421

 

P1060470

 

P1060498

 

P1060519

 

P1060520

 

P1060528

 

 

La plus fine...

 

P1060485

 

 

Et la plus petite (elle mesure moins de 10 cm de hauteur)...

 

P1060534

 

 

Je vous invite à voir les autres dans l'album photos "Heurtoirs de porte".

 

A bientôt!

Partager cet article
Repost0
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 07:24

 

 

P1060583

 

 

Bonjour,

 

Je vous avais promis de vous montrer d'autres heurtoirs de porte. Chose promise, chose due. Aujourd'hui, je vous envoie quelques images des heurtoirs en forme de marteaux que j'ai pu voir sur les portes dans les rues de Bayonne. Tous ont l'air identiques mais, quand on les regarde de près, on s'aperçoit qu'ils sont tous différents.

 

 

P1060387

 

P1060392

 

P1060401

 

P1060517

 

P1060322

 

 P1060539

 

P1060362

 

 P1060548

 

P1060343

 

P1060397

 

P1060338

 

P1060393

 

P1060380

 

 

D'autres heurtoirs sont en forme de S.

 

P1060321

 

P1060319


P1060546

 

 

D'autres sont zoomorphes. Certains, certainement les plus récents, sont très ressemblants et ont sans doute été produits en série. Mais, au fil des ans, ils ont pris une patine qui les différencie.

 

P1060347

 

P1060411

 

P1060515

 

P1060577

 

P1060436

 

P1060458

 

P1060454

 

P1060475    

 

P1060512

 

 

Je vous en montre encore d'autres...

 

P1060463

 

P1060368

 

 

Avant de vous retrouver un autre jour pour vous montrer les heurtoirs en forme de main...

 

 

A bientôt!

Partager cet article
Repost0
19 mai 2012 6 19 /05 /mai /2012 13:09

P1060604

 

 

Bonjour,

 

Vous savez tous que Bayonne est la première ville chocolatière de France. Je vous en ai déjà raconté l'histoire (cf.  K comme kanouga). 


Ce week-end, sont organisées à Bayonne, comme chaque année, les Journées du Chocolat. Les chocolatiers de la ville organisent des visites de leurs ateliers. Les maisons Cazenave, Daranatz, Pariès, Pascal, Lebrun, l'Atelier du Chocolat Andrieu et les élèves de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat initient le public aux gestes ancestraux du trempage.

 


P1060617

 

Les enfants peuvent goûter aux joies du moulage.

 

 

P1060596

 

P1060622

 

Petits et grands découvrent les différentes phases de la fabrication du chocolat à partir des fèves.

 

P1060612

 

P1060611

 

P1060609

 

P1060619

 

Et tous sont invités à goûter les créations trempées des chocolatiers qui participent à ces journées.

 

P1060608


 

P1060623.jpg

 

De nombreuses manifestations sont prévues lors de ces journées : exposition de sculptures en chocolat, concerts de jazz...

 

P1060600

 

 

Si vous êtes de passage à Bayonne, profitez-en! Sinon, vous pourrez une autre fois faire un tour chez les chocolatiers de la ville et y déguster leurs délicieuses créations.

 

P1060597

 

P1060605

 

P1060606

 

 

Bonne dégustation!

Partager cet article
Repost0
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 17:39

 

Heurtoir porte nord de la cathédrale de Bayonne

 

 

Bonjour,

 

Je n'avais jamais vraiment fait très attention aux heurtoirs de porte. Enfin, jusqu'à hier... Comme la majorité des gens, je les voyais mais sans vraiment les regarder. Mais, hier, en me promenant dans les rues de Bayonne, mon regard a été accroché par l'un d'entre eux et, depuis, je suis partie à la chasse aux heurtoirs. Il faut dire que de nombreuses maisons du centre de Bayonne ont conservé leur heurtoir. Et qu'on en trouve de toutes les sortes : les heurtoirs en forme de maillet ou de marteau, les heurtoirs anneaux et les heurtoirs en forme de main. Je vous parlerai aujourd'hui des heurtoirs en forme d'anneaux.

 

Ce sont, paraît-il, les plus anciens. Le plus beau, et le plus ancien aussi, que j'ai vu à Bayonne est celui de la porte nord de la cathédrale. Il est en bronze et date de la fin du XIIIe siècle. Les fines arabesques ciselées sur l'anneau et particulièrement sur le disque d'attache font penser au travail de l'Espagne voisine. On note toute une série de trilobes sur ce disque et, au sommet, deux quadrilobes.

 

 

Disque-de-l-anneau-d-asile-detail.jpg

 

Au milieu de ce disque, s'élève un renflement prolongé par la gueule béante d'un animal (un chien?) qui enserre l'anneau entre ses dents.

 

Anneau-asile.jpg

 

On trouve toutes sortes d'anneaux sur les portes de Bayonne : des anneaux ronds simples ou avec un ou plusieurs poids, des heurtoirs "pattes de grenouille" (qui sont des anneaux plus larges que hauts) et des anneaux "boucles de gibecière" (qui rappellent le sac de chasse). Certains sont anthropo- ou zoomorphes. On trouve aussi des "anneaux" carrés. Je vous montre ceux que j'ai vus dans les rues de Bayonne.

 

 

 

Les anneaux ronds

 

 

P1060410

 

P1060468

 

P1060504

 

P1060514

 

 

 

Les heurtoirs anneaux zoomorphes et anthropomorphes

 

 

P1060452

 

P1060488

 

P1060573   

 

 

 

Les heurtoirs "pattes de grenouille" et "boucles de gibecière"

 

 

P1060334

 

P1060356


P1060350


P1060595


P1060396


P1060424

 

P1060537

 

P1060409

 

P1060480

 

P1060500

 

P1060435

 

P1060527

 

P1060467

 

P1060490

 

P1060491

 

P1060499

 

 

 

Et les "carrés"...

 

P1060434

 

 

 

 

Je vous donne rendez-vous très prochainement pour vous montrer les heurtoirs "marteaux" et les heurtoirs en forme de main. 

 

 

A bientôt!

Partager cet article
Repost0
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 10:51

5608953361_6f04a16b6b.jpg

L'atelier des couleurs

 

 

Bonjour,

 

A partir d'aujourd'hui, vous pourrez trouver mon blog l'atelier des couleurs à l'adresse suivante, plus facile à retenir : www.latelierdescouleurs.net. Vous y trouverez de nouveaux albums et, bien sûr, de nouveaux articles.

Vous pouvez toujours me lire à l'ancienne adresse mais n'hésitez pas à vous inscrire à la nouvelle.

 

Bonne lecture!

 

A très vite!

Partager cet article
Repost0
17 mai 2012 4 17 /05 /mai /2012 08:18

 

2920926961_54d8cfa48e.jpg

 

Bonjour,

 

Oui, c'est possible et vous êtes nombreux à le souhaiter. Je vous ai dit et répété depuis que j'ai ouvert ce blog que les régimes amaigrissants, même équilibrés, ne conduisaient qu'à des échecs et entraînaient souvent une reprise du poids après une perte initiale et rapide de quelques kilos. Alors que faire si l'on veut maigrir? Nous allons en discuter. Je vais ensuite vous donner quelques trucs. Essayez, vous m'en direz des nouvelles.

 

Pour maigrir sans se priver, seules trois conditions sont nécessaires :

- l'alimentation doit rester personnelle

- l'alimentation doit être un plaisir

- la perte de poids doit être obtenue par une réduction calorique sans exclusion d'une catégorie d'aliments particulière.

 

Chacun a ses règles d'alimentation et il doit les conserver pour ne pas perdre son identité. Les règles dictées par les autres ne peuvent qu'être abandonnées un jour ou l'autre.

 

On mange quand on a faim et pour se faire plaisir. On se réconforte en mangeant des aliments qui nous font du bien. Ne croyez pas que plus un aliment est réconfortant, plus on en mange. Au contraire, on s'arrête dès qu'on est réconforté. Si l'aliment n'est pas réconfortant, on continue à manger. Peut-être aussi continue-t-on à manger parce que l'on pense à autre chose. C'est ce qui se passe quand on regarde la télévision en mangeant. Nos pensées sont ailleurs, on continue à manger et le réconfort n'arrive jamais. Goûtez, dégustez, faites attention à ce que vous mangez. Vous mangerez moins vite et vous serez très vite rassasié.

 

Les repas, dans nos pays, sont pris à table, en utilisant une assiette, des couverts et un verre. Les règles de savoir-vivre dont nous avons hérité peuvent nous aider à manger moins : on prend de petites bouchées que l'on mâche la bouche fermée, on boit de petites gorgées, on ne touche pas les aliments avec les doigts (sauf le pain), on ne fait pas de bruit en mangeant... Ces règles varient d'un continent à l'autre mais toutes ont un seul but, celui de montrer du respect pour la nourriture et pour ceux qui la partagent avec nous. 

 

Les repas mettent en scène les lois du don et du partage. Celui qui prépare le repas n'offre pas à ceux qui le partagent avec lui que des calories mais surtout un peu de lui-même. Celui qui refuse ce don s'expose à la solitude. Imaginez que vous suiviez le dernier régime à la mode, le régime "XYZ". Vous êtes invités chez des amis. Vos hôtes arrivent d'un voyage dans le Sud-Ouest. On vous offre du foie gras puis du confit de canard avec des pommes sarladaises. Le repas se termine par un plateau de fromages et une tourtière aux pruneaux. Que faites-vous? Vous mangez de tout en vous culpabilisant? Ou vous refusez poliment les plats et vous êtes gênés? Dans tous les cas, vous passez une mauvaise soirée. N'y a-t-il pas une autre solution?

 

Après cette petite discussion (je pourrais continuer sur des centaines de pages...), je voudrais vous proposer quelques solutions de réduction calorique.

La solution la plus simple est de réduire les graisses dans l'alimentation. Vous savez qu'un gramme de graisse apporte 9 kcal alors qu'un gramme de protéines ou de sucre n'en apporte que 4. Vous pouvez par exemple dégraisser des morceaux de viande avant de les cuisiner ou utiliser de la crème fraîche allégée à la place de la crème fraîche entière. C'est facile si c'est vous qui faites la cuisine. Mais ce n'est pas toujours le cas. Et puis certains plats ne peuvent être allégés : le foie gras de tout à l'heure par exemple. De même, un bon camembert ne peut être allégé. Dans ces cas, il convient d'en manger moins. Le plaisir n'en sera pas moindre. Je vais vous donner quelques trucs pour manger moins.

 

Vous pouvez limiter le nombre de plats. C'est facile si c'est vous qui concevez le menu. Mais pouvez-vous refuser si vous êtes celui qui reçoit le don de ces plats? Oui, mais pas n'importe quel plat. Prenons l'exemple de tout à l'heure. Pas question de refuser le foie gras ou le confit. Mais vous pouvez laisser une partie des pommes sarladaises et ne pas vous servir de fromage. La maîtresse de maison comprendra que vous n'avez plus faim et ne vous en voudra pas. Et vous n'êtes pas obligé de manger la graisse du foie gras et la peau du confit. Quant à la tourtière, vous pouvez très bien dire n'en vouloir qu'une petite part. La maîtresse de maison ne s'en offusquera pas. Au restaurant, vous pouvez de même ne prendre qu'un plat. Ou ne prendre qu'une entrée et un plat, ou un plat et un dessert.

Essayez de ne pas consommer plus d'un plat "riche" au cours du repas. Évitez par exemple de prendre une portion de gorgonzola après avoir mangé une pizza pleine de mozzarella. Choisissez plutôt des fraises ou des framboises. Ou passez-vous de dessert.

Essayez de ne pas grignoter à table. C'est possible pour tout le monde. Inutile de manger quatre morceaux de pain entre chaque plat surtout si le repas contient des féculents. Je sais que ce n'est pas toujours facile, surtout quand on est au restaurant et que l'on attend impatiemment que son plat arrive.

Essayez de vous servir des portions plus petites. C'est toujours possible sauf si ce n'est pas vous qui vous servez. Mais dans ce cas, laissez une partie dans votre assiette. Beaucoup d'entre nous ont appris à ne pas le faire et finissent leur assiette même si ce qu'elle contient ne leur plaît pas ou s'ils n'ont plus faim. Déculpabilisez-vous en vous disant que dans d'autres pays que le nôtre, c'est le contraire. Au Maroc par exemple, il est de coutume de toujours laisser quelque chose dans son assiette. Le fait de la finir signifie que l'on n'a pas eu assez à manger. 

Essayez de ne pas vous resservir : ça aussi, c'est toujours possible, même lorsque l'on est invité. Même si ça n'est pas toujours facile ("vous n'en voulez plus, ce n'est pas bon?"...). Mais on pourra comprendre que vous n'ayez plus faim, surtout si le repas a été copieux. Il faut apprendre à refuser. C'est difficile, surtout quand on a un problème d'affirmation du soi mais cela s'apprend.

Et surtout, ne mangez que ce que vous aimez. Apprenez à déguster chacune des bouchées de votre repas avec tous vos sens. Nous en reparlerons.

 

 

A bientôt!

Partager cet article
Repost0
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 11:22

2920876013_d2b0e46cfc.jpg

 

Bonjour,

 

Je vous l'ai souvent dit, il faut manger des légumes de saison (ou des légumes surgelés ou en conserve tout au long de l'année).

C'est la pleine saison des asperges et on en trouve sur tous les marchés de la mi-février jusqu'à fin juin. C'est "le" légume du printemps. 

L'asperge pousse à l'état sauvage dans les terrains sablonneux. L'asperge sauvage est verte et mince et son goût est plus prononcé que les espèces cultivées. En France, les principales zones de culture de l'Asparagus officinalis sont le Sud-Est, le Val de Loire et le Sud-Ouest. On distingue trois catégories d'asperges selon leur couleur, due à leur mode de culture. L'asperge blanche, la plus traditionnelle, pousse sous une butte de terre (on la recouvre de terre au fur et à mesure de sa pousse). L'asperge violette est récoltée alors que son bourgeon est déjà apparu, sur plusieurs centimètres, depuis quelques heures. Sa saveur est proche de celle de l'asperge blanche.

 

Asperges blanches

 

L'asperge verte pousse à l'air libre et doit sa coloration à un processus de synthèse chlorophylienne qui se produit sous l'action de la lumière. Elle se cueille quand sa tige atteint une vingtaine de centimètres. Sa saveur est légèrement différente de celle des asperges blanches et violettes et son goût est plus prononcé.

 

Asperges vertes

 

 

L'asperge, comme beaucoup de légumes, n'est pas très calorique (25 kcal aux 100 g). Mais elle a une haute densité minérale et vitaminique : elle contient du potassium, du magnésium, du fer ainsi que de la vitamine C (64 mg pour 100 kcal, après cuisson*), de la provitamine A et des vitamines du groupe B. Elle a des propriétés diurétiques dues à des composés qui stimulent l'élimination rénale. Ses fibres favorisent le bon fonctionnement des intestins et sont bien tolérées.

 

L'asperge est donc un légume de choix pour une "alimentation santé", à condition de ne pas abuser de la sauce d'accompagnement. Et si vous essayiez de la cuisiner à la plancha ? Rien de plus simple. Je vous donne la recette (si on peut appeler ça ainsi !).

 

 

Asperges vertes à la plancha

 

 

 

Asperges vertes a la plancha

 

 

Pour 4 personnes :

Une botte d'asperges vertes

4 tranches très fines de jambon sec (facultatif)

Huile d'olive

Gros sel (pas trop si on ajoute du jambon)

 

Couper le bout des asperges. Les passer sous l'eau et les couper en longs bâtonnets. Faire revenir quelques minutes à la plancha à feu moyennement vif avec un petit filet d'huile d'olive. Saler. Les asperges sont cuites quand elles commencent à perdre de leur rigidité mais veillez à ce qu'elles restent un peu croquantes. 

Si vous le désirez, vous pouvez ajouter quelques tranches de jambon très fines juste quelques secondes avant d'arrêter la cuisson. C'est délicieux!

 

 

 

 

 

 

Asperges vertes au jambon

 

 

 

 

A bientôt !

 

* Source Aprifel

Partager cet article
Repost0
13 mai 2012 7 13 /05 /mai /2012 19:16

 

 

P1060106 

Bonjour,

 

Je vous propose aujourd'hui une promenade dans les Landes. Si vous aimez les vieilles pierres, vous aimerez le château de Gaujacq. Si vous aimez les plantes, vous serez comblés.

 

 

P1060165

 

Une boiserie de la salle de réception du XVIIe siècleLe château de Gaujacq est une demeure seigneuriale du XVIIe siècle. Elle fut bâtie par François de Sourdis, Lieutenant Général des Armées de Louis XIV sur l'emplacement d'un important habitat romain. Le château est construit autour d'un jardin, le "Jardin des Délices", entouré par une galerie à l'italienne couverte de roses en cette saison. Vous pourrez visiter les pièces des XVIIe et XVIIIe siècles du château et surtout vous promener dans un jardin merveilleux, le plantarium, qui conserve plus de 3000 variétés de plantes sur un hectare.

 

 

Entrée du château de Gaujacq

 

Gaujacq est situé dans le département des Landes, au nord d'Orthez (voir link). Des expositions de plantes originales sont organisées deux fois par an au château, une fois au printemps (c'était le week-end dernier), une fois en automne. Les terres du château accueillent la pépinière botanique Thoby qui produit la plus grande collection de camellias depuis 1854 (mais aussi de très nombreuses variétés de plantes difficiles à trouver dans les jardineries). Cette pépinière est ouverte toute l'année.

 

Une exposition au château

 

Je vous montre quelques images de ce château et du plantarium et de quelques variétés de plantes que l'on peut y trouver en fleurs actuellement.

 

Entrée

 

La cour

 

P1060101

 

En ce moment, ce sont les roses, les glycines et les clématites qui occupent le plus le terrain mais je n'ai pas tout photographié...

 

P1060145

 

P1060104 

 

Les glycines

 

Céanothe

 

Fleur de rhododendron

 

P1060099

 

P1060105

 

P1060132

 

P1060103

 

P1060141

 

P1060144

 

P1060147

 

P1060148

 

P1060102

 

Rosier blanc simple

 

Pivoine blanche

 

Glycine et roses

 

Mais vous pourrez voir d'autres espèces, dont certaines très exotiques...

 

P1060131.jpg

 

P1060123.jpg

 

P1060125.jpg 

 

P1060124.jpg

 

 

Dans les environs, vous pourrez aller visiter le musée archéologique de Brassempouy (l'original de la Dame de Brassempouy n'y est pas. Elle est conservée à Saint Germain en Laye). Avant d'aller déjeuner sur une terrasse à Amou. On y mange très bien... quand ce n'est pas complet !

 

 

Bonne promenade !

Partager cet article
Repost0

Profil

  • La nutrition en couleurs
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.

Droits réservés

Les images de ce blog (dessins, photos...) ne sont pas libres de droits

Recherche