750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 14:21

 

Espinacas con garbanzos

 

 

Bonjour,

 

 

Vous connaissez tous l'intérêt nutritionnel des légumes secs. Je vous en ai souvent parlé (cf. Idées fausses en nutrition (2) - Les protéines - Idées fausses en nutrition (3) - Les glucides ou sucres - Idées fausses en nutrition (4) - Les micronutriments -  La pyramide alimentaire"Docteur, j'ai du cholestérol"  - Le régime méditerranéen  - La pyramide du régime méditerranéen  - Mangez des féculents !  - Des lentilles pour devenir riche...  - Le pois chiche, un légume trop souvent dédaigné ). Ils contiennent plein de glucides rassasiants, plein de protéines et beaucoup de micronutriments. 

 

 

 

Vous avez  toujours su que les épinards étaient bons pour la santé. On vous l'a dit et répété quand vous étiez petits. 419757067_59c06f0aee.jpgC'est vrai, c'est un légume très peu énergétique, ayant un taux de protéines élevé pour un légume frais (2,7 mg pour 100 g), contenant de nombreux minéraux (potassium, calcium, fer, magnésium...), des oligo-éléments (cuivre, zinc, iode, sélénium...) et des vitamines (provitamine A surtout et vitamine C mais aussi beaucoup de vitamine B9 ou acide folique, E, K...). Les fibres de l'épinard sont abondantes.

 

Vous savez aussi que j'aime beaucoup les pois chiches et la cuisine espagnole. C'est pour toutes ces raisons qu'aujourd'hui, je vous propose une recette typiquement andalouse qui associe pois chiches et épinards. Essayez, vous serez réconciliés avec les épinards (si, comme moi, vous n'aimiez pas ça quand vous étiez petits).

 

 

 

Espinacas con garbanzos

 

Pour 4 personnes :

1 kg d'épinards frais ou surgelés

250 g de pois chiches secs ou une grande boîte de pois chiches

4 gousses d'ail

Un petit morceau de pain rassis

1 cuillerée à café bombée de graines de cumin (ou à défaut de cumin en poudre)

Quelques graines de poivre

Quelques graines de coriandre

1 cuillerée à café bombée de pimentón (de la Vera si possible)

2 cuillerées à soupe de vinaigre doux

3 cuillerées à soupe d'huile d'olive

Sel

 

Faire tremper les pois chiches pendant une nuit (si vous utilisez des pois chiches secs). Les faire cuire comme vous en avez l'habitude. Les faire égoutter et réserver.

Faire cuire les épinards dans de l'eau froide salée pendant 10 minutes. Puis les mettre à égoutter dans une passoire.

Dans un mortier, écraser les graines de cumin, les graines de coriandre et de poivre.

Faire frire le morceau de pain coupé en tranches dans l'huile d'olive. Puis faire frire les gousses d'ail pelées jusqu'à ce qu'elles soient bien dorées.

Mettre les gousses d'ail dans le mortier avec les épices et un peu de sel et les écraser.

Faire tremper les tranches de pain frites dans un bol avec le vinaigre et un peu d'eau puis les mettre dans le mortier et écraser le tout jusqu'à obtenir une pâte assez fine. Ajouter le pimentón et bien mélanger.

Dans une cocotte ou une grande poêle, faire revenir les épinards dans l'huile où ont frit le pain et l'ail. Ajouter une cuillerée de la pâte obtenue dans le mortier puis les pois chiches et enfin le reste de la pâte. Faire revenir à feu doux pendant 10 à 15 minutes en ajoutant si nécessaire un peu d'eau vinaigrée.

Servir chaud.

 

 

Bon appétit!

Partager cet article
Repost0
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 09:30

 

 

Carreau 8Carreau 8 90°Carreau 8Carreau 8 90°Carreau 8Carreau 8 270°Carreau 8 180°Carreau 8 270°Carreau 8 180°Carreau 8 270°Carreau 8Carreau 8 90°Carreau 8Carreau 8 90°Carreau 8Carreau 8 270°Carreau 8 180°Carreau 8 270°Carreau 8 180°Carreau 8 270°   

 

 

Bonjour,

 

 

Quiconque s'est promené dans la médina de Tunis n'a pu manquer de pénétrer dans quelques-uns de ses vieux palais et d'y admirer les murs couverts de superbes carreaux.

 

 

 

3282716978_65f5dcd5e7.jpg

      Dar Othman, palais du XVIe siècle qui abrite les bureaux de conservation de la médina de Tunis

 

 

 

Ces carreaux de faïence sont très proches de ceux de l'Italie ou de l'Espagne des siècles derniers. On trouve les carreaux les plus anciens sur les façades des mosquées comme celles de Bab Alioua à Tunis ou les intérieurs de la Zaouïa de Sidi Qacem el Jalizi. Leurs graphismes et leurs couleurs sont caractéristiques de l'Afrique du Nord. On trouve l'influence des styles hispano-mauresque et turco-persan.

 

Au XVIIe et XVIIIe siècles, les riches demeures de la médina de Tunis se couvrent de carreaux de revêtement et de panneaux dits de qallaline. Les dimensions varient selon les modèles de carreaux : 10 X 10 cm, 15 X 15 cm, 20 X 20 cm... Les carreaux sont épais, 1,5 à 2,5 cm et leur section est légèrement en biais pour faciliter l'étanchéité. 

 

Le jaune, le bleu, le vert et le brun sont les couleurs utilisées sur un fond blanc crème. Le travail des dessins est fait à la cuerda-cuenca (légèrement en relief) ou à la cuerda-seca (grâce à un trait de contour au brun de manganèse).

 

Je vous laisse admirer quelques exemples de ces revêtements dans la médina de Tunis.

 

 

 

5541035489_7189e84602.jpg

Dar Lasram, palais du XVIIIe siècle

 

 

 

2886788661_44aeec4750.jpg

Dar Tourbet El Bey

 

 

 

2672773516_81c6f21ccd.jpg

Restaurant Dar El Jeld

 

 

 

 2887641764_bbed81d577.jpg

Mejin dans le patio de Dar Ben Abdallah

 

 

 

3483540751_617d5ce9e0.jpg

Dar Hussein, siège de l'Institut National du Patrimoine

 

 

 

 

En règle générale, un assemblage de quatre éléments est nécessaire à la réalisation du motif. Les angles supérieurs de gauche et de droite ainsi que les inférieurs coïncident entre eux en formant souvent la rosace principale du décor.     

 

 

 

4 carreaux4 carreaux4 carreaux4 carreaux4 carreaux4 carreaux4 carreaux4 carreaux4 carreaux 14 carreaux4 carreaux 14 carreaux4 carreaux4 carreaux4 carreaux 14 carreaux4 carreaux 14 carreaux4 carreaux4 carreaux4 carreaux4 carreaux4 carreaux4 carreaux 14 carreaux 1

      Exemple d'assemblage de carreaux 20 X 20 du XIXe siècle

 

 

 

 

Je vous laisse imaginer les murs recouverts de ces carreaux du XVIIIe siècle...

 

 

Carreau 2

      Carreau représentant le style turco-persan à décor floral

 

 

 

 

Carreau 1

 

 

 

 

 

Carreau 6

 

 

 

 

 

Carreau 3

 

 

 

 

 

 

Carreau 4

 

 

 

 

Carreau 7

Carreau aux roses des vents ou carreau pattes de lion

 

 

 

Ça donne ça.

 

Carreau 1 180°Carreau 1 270°Carreau 1 180°Carreau 1 270°Carreau 1 180°Carreau 1 90°Carreau 1Carreau 1 90°Carreau 1Carreau 1 90°

Carreau 1 180°Carreau 1 270°Carreau 1 180°Carreau 1 270°Carreau 1 180°Carreau 1 90°Carreau 1Carreau 1 90°Carreau 1Carreau 1 90°Carreau 1 180°Carreau 1 270°Carreau 1 180°Carreau 1 270°Carreau 1 180°

 

 

      Ou ça.

 

 

Carreau 5Carreau 5Carreau 5Carreau 5Carreau 5

Carreaux à décor ottoman dans le style dit "de Damas"    

 

 

 

Ce genre de céramique connaît un grand succès dès le XVIe siècle et les carreaux de faïence de Tunisie sont exportés à travers toute la Méditerranée occidentale. L'engouement pour les carreaux tunisiens gagne toute la Méditerranée. L'Égypte, la Libye et l'Algérie sont les principaux importateurs, suivis par la Sicile voisine et le lointain Ghana.

 

Tous ces motifs anciens ont été repris par les ateliers "Chemla" à la fin du XIXe siècle. Ils connaissent un regain d'intérêt au XXe siècle, entre les deux guerres, quand, à la suite du milliardaire roumain Sébastien, de nombreux étrangers découvrent Hammamet et s'y installent. Ils se font construire des villas dans le style hispano-mauresque et les décorent de céramiques fabriquées dans les ateliers de la ville voisine, Nabeul.  

 

Aujourd'hui encore, quelques ateliers de Tunisie fabriquent à la main les mêmes carreaux, qui sont exportés dans le monde entier. On en trouve même dans certaines maisons à Biarritz...

 

 

 

 

Carreaux cuisine Biarritz

 

 

 

 

A bientôt !    

Partager cet article
Repost0
12 avril 2012 4 12 /04 /avril /2012 08:53

 

Mangues

 

Bonjour,

 

Je vous ai donné la recette de la salade de papaye verte, aujourd'hui je continue sur ma lancée et vous propose une salade de mangues vertes. On y va ?

 

 

Pour 4 personnes :

 

2 mangues vertes

2 échalotes

2 gousses d'ail

1 piment rouge oiseau

1/2 cuillerée à café de gingembre frais râpé

3 tiges de citronnelle 

1/2 botte de coriandre

3 brins de ciboule

1/4 de botte de menthe

1/2 poignée de cacahuètes grillées et hachées

1 citron vert

1/2 cuillerée à soupe de sucre

1 et 1/2 cuillerée à soupe de sauce soja

1/2 cuillerée à soupe de vinaigre de riz

3 cuillerées à soupe d'huile d'olive

 

Hacher l'ail et le faire frire dans une poêle avec un filet d'huile d'olive. 

Peler les mangues et les râper. Émincer les échalotes.

Couper le piment en petits morceaux et le piler dans un mortier. 

 

Tiges-de-citronnelle.jpg

 

Laver et émincer les tiges de citronnelle, les brins de ciboule, la coriandre et les feuilles de menthe.

 

Ciboule.jpg

 

Mettre dans un grand bol les mangues râpées, l'ail frit, le piment écrasé, les échalotes émincées, la citronnelle, la ciboule, la coriandre et la menthe. Ajouter les cacahuètes pilées grossièrement et le gingembre râpé.

 

Gingembre râpé

 

Ajouter le sucre, le jus du citron vert, la sauce soja, le vinaigre de riz et le reste d'huile d'olive. Bien mélanger et mettre au frais avant de servir dans un joli saladier ou dans des verrines.

Je ne peux vous montrer de photo, j'ai oublié d'en faire et nous avons tout mangé ! A vous d'imaginer...

 

 

Bon appétit !

Partager cet article
Repost0
9 avril 2012 1 09 /04 /avril /2012 14:47

 

Papaye verte 

Bonjour,

 

Je vous ai certainement déjà parlé de papayes quand j'étais à Bamako. Mais je ne crois pas vous avoir donné ma recette de salade de papaye verte. Ce que je vais m'empresser de faire car c'est une entrée très facile à réaliser, originale et surtout très agréable à manger. Il suffit juste de trouver des papayes vertes.

 

Quand on en a dans son jardin (je pense à mes amis de Bamako), rien de plus facile. La peau de la papaye doit être complètement verte, sans aucune nuance de jaune ou d'orangé.

 

Papayes

 

Quand on réside dans un pays tempéré, on peut trouver des papayes vertes dans les épiceries de produits exotiques.

Après, tout est simple. Il suffit de peler la papaye, de l'ouvrir en deux, d'enlever les graines blanches qui sont à l'intérieur (regardez-les bien avant de les jeter, elles sont très particulières, cf. photo ci-dessous) et de râper la chair.

 

Graines de papaye verte

 

Vous obtenez ça :

 

Papaye verte râpée

 

Peler et râper deux carottes. Ouvrir deux petits piments rouges.

 

Piments-de-Thailande.jpg

 

Ôter les graines et les couper en petits morceaux. Les piler dans un mortier avec une gousse d'ail, une cuillerée à soupe de sucre brun.

 

Ail.jpg 

 

Ajouter une cuillerée à soupe de cacahuètes que vous pilerez grossièrement, une cuillerée à soupe de nuoc mam et une cuillerée à soupe de jus de citron vert. Bien remuer et ajouter aux carottes et à la papaye râpées.

 

Citrons verts

 

Enfin, laver et ciseler des feuilles de coriandre fraîche et les ajouter à la salade.

 

Coriandre fraîche

 

Votre salade est prête. La laisser reposer au réfrigérateur et la servir dans un beau saladier ou, pour l'apéritif, en verrines.

 

Verrine de salade de papaye verte

 

Bon appétit !

Partager cet article
Repost0
7 avril 2012 6 07 /04 /avril /2012 18:22

 

P1050284

 

 

Bonjour,

 

Tous les ans, à Bayonne, depuis 1462, juste avant Pâques, se déroule la Foire au jambon. De nombreux exposants proposent leurs produits sur les bords de la Nive, sur le quai Roquebert et au carreau des Halles. L'occasion de déguster le fameux jambon de Bayonne et diverses charcuteries mais aussi de goûter d'autres produits régionaux comme le foie gras, les fromages, les gâteaux basques, les confitures, les taloa...

 

P1050295.jpg

 

P1050294.jpg 

 

 

J'y étais cette année et vous en montre quelques images qui restituent un peu, je l'espère, l'ambiance chaleureuse et festive de cette fin de Semaine Sainte dans les rues de Bayonne !

 

P1050388

 

Jambons de Bayonne

 

 

P1050283

 

 

P1050286

 

 

P1050290

 

 

Miels et confitures 

 

Piments et autres

 

P1050289

 

 

P1050348

 

 

P1050382

 

 

P1050385

 

 

P1050389

 

 

Sandwichs

 

P1050358 

 

Taloa

 

 

P1050390

 

 

Une banda

 

 

 

Joyeuses Pâques !

 

A bientôt!

Partager cet article
Repost0
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 16:35

 

P1040998.jpg 

Bonjour,

 

Pour me faire pardonner d'avoir été si longtemps absente (j'ai des excuses, je suis en plein déménagement. Et oui, encore!), je vous emmène faire un petit tour à saint Jean Pied de Port.

P1050012

 

Saint Jean Pied de Port est situé en Basse Navarre, dans le département des Pyrénées Atlantiques. Elle doit son nom à sa situation au pied du col ("port") de Roncevaux. La vieille ville, située sur la rive droite de la Nive, est entourée de remparts du XVe siècle.

 

P1050011

 

Saint-Jean-Pied-de-Port se trouve sur la Via Podiensis, l'un des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle, qui part du Puy-en-Velay pour aller à Saint-Jacques par le col de Roncevaux. Elle est également située sur la voie de la Nive, autre chemin de Saint-Jacques qui, de Bayonne, rejoint le Camino Navarro.

 

Montée vers la Citadelle

 

Nombreux sont donc les pélerins qui y font halte, en toutes saisons. Je vous laisse déambuler dans ses ruelles escarpées, en ce début de printemps, avant l'invasion des touristes.

 

P1050023

 

 

P1050009

 

 

P1050022

 

 

P1050018

 

 

Porte de la Prison des Evêques

 

P1050017

 

 

P1050013

 

 

P1050005

 

P1050006

 

P1050008

 

P1050019 

 

P1050003

 

 

P1040999

 

 

P1040993

 

Et y faire votre shopping...

 

Fromages

 

 

Tissus

 

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
13 mars 2012 2 13 /03 /mars /2012 20:24

 

 Maison, palmier et mimosa

 

Bonsoir,

 

Je voulais vous parler du bassin d'Arcachon, de la Dune du Pilat, de Pyla sur Mer... mais je suis passée par la Ville d'Hiver, à Arcachon, et ne peux m'empêcher de vous y emmener...

 

 

Villa Alexandre Dumas

 

La ville d'hiver est un quartier d'Arcachon qui a été construit dans les années 1860, à l'initiative des banquiers Émile et Isaac Pereire, dans une optique sanitaire. En effet, on s'était rendu compte que le climat du bassin d'Arcachon était salutaire pour les tuberculeux. Paul Régnauld, neveu d'Émile Pereire dirige les travaux.

 

Chalet l'Armançon

 

 

Rues et allées sont dessinées au milieu de la forêt de pins, toutes sinueuses pour éviter les courants d'air. L'architecture est du genre "pittoresque".

 

 

Villa Les Charmettes

 

Toutes les villas sont différentes et chacune a son histoire. De la plus simple "Arcachonnaise" à la villa la plus cossue, toutes ont leur charme. La plupart existent encore alors que de nombreuses maisons construites à la même époque à Arcachon et particulièrement sur le front de mer n'ont pu résister aux assauts des promoteurs. Je vous laisse en découvrir quelques-unes.    

 

 

Villa Baby Chou

 

 

Dans la Ville d'Hiver

 

 

 

L'Aiglon

 

 

Villa Montfleury

 

 

Villa Montesquieu

 

 

Tourelle

 

 

Maison et palmier

 

 

Saint Jean le Grand

 

 

La Joconde

 

 

Maison-aux-volets-bleus.jpg

 

 

 

Mimosa-a-Arcachon.jpg

 

 

Admirez les détails de cette architecture, les bois découpés, découvrez les noms parfois évocateurs de ces villas, respirez les senteurs de la forêt de pins et celles des mimosas. 

 

Dentelles

 

 

 

Bow window de la villa Meyerbeer

 

 

Encore du mimosa

 

Détail volets

 

 

 

La Musardière

 

 

 

Tourelle.jpg

 

 

 

Les Boutons d'Or

 

 

 

Les Lilas

 

 

 

Les Coquelicots

 

 

Montez les marches du Belvédère pour y admirer le panorama sur le bassin d'Arcachon et la ville entière.    

 

 

Le belvédère

 

 

Vue de la Ville d'Hiver

 

Prenez la passerelle Saint-Paul construite par Paul Régnauld et son collaborateur Gustave Eiffel en 1862.

 

La-Passerelle-Saint-Paul-copie-1.jpg

 

Avant d'aller voir la mer, faites un détour par la Chapelle des Marins... 

 

 

La Chapelle des Marins

 

 

Et en fin de journée, montez sur la Dune du Pilat...

 

La dune du Pilat en fin de journée

 

avant d'aller boire un americano à la Co(o)rniche...

Americano

 

 

d'où vous pourrez admirer le soleil se couchant sur le Banc d'Arguin...

 

 

Le Banc d'Arguin au coucher du soleil

 

 

Coucher de soleil à la Co(o)rniche

 

 

C'est maintenant le moment de déguster quelques huîtres... du Banc d'Arguin.

 

Huitres-du-Banc-d-Arguin.jpg 

 

 

Bon appétit !

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 09:25

 

 

Mimosa.jpg

 

 

Bonjour,

 

Les beaux jours arrivent et, avec eux, le désir de faire des régimes. Du moins si j'en crois ce que j'entends autour de moi et les demandes qui me sont faites de conseils nutritionnels pour maigrir.

 

Vous savez ce que je pense des régimes, je vous l'ai suffisamment dit (cf.  Régimes et amaigrissementRégimes et amaigrissement (suite)Les régimes font-ils maigrir ?Et on reparle de régimes... et dans tous mes articles généraux sur la nutrition). Je vous ai dit et répété que les régimes ne faisaient pas maigrir, du moins à long terme. Ils sont tentants bien sûr quand on veut perdre quelques kilos. Qui ne connaît pas quelqu'un de son entourage qui a perdu 3, 5 voire même 10 kg en suivant le dernier régime à la mode? Qui n'a pas fait l'expérience d'un régime une fois dans sa vie? Mais...

 

Car il y a un "mais" et vous le savez tous bien. Le "mais", c'est que tout se passe bien au début du régime. On est motivé, on perd un kilo, puis deux, puis trois... et puis plus rien ou moins et on se lasse (plus ou moins vite, tout dépend de son tempérament), et puis... et surtout, on a envie de profiter des plaisirs de la vie avec les autres. Or se nourrir fait partie de ces plaisirs et c'est même le plaisir qu'il est le plus important de partager avec les autres.

 

Que faire alors quand on se sent mal dans sa peau, qu'on pense, à tort ou à raison, qu'on a des kilos en trop? D'abord réfléchir à ces kilos en trop. Ne les avez-vous pas depuis toujours, enfin, depuis l'âge adulte? N'avez-vous pas toujours lutté pour les perdre?Votre poids est-il stable? Avez-vous déjà consulté un nutritionniste? Ces kilos vous gênent-ils à tout moment ou seulement à l'approche des beaux jours?

 

Si ces kilos font partie de vous, de votre constitution, vous ne pourrez les perdre que si vous suivez un régime à vie. Et vous risquez fort de tomber dans le syndrome du yo-yo et de prendre des kilos supplémentaires au fil des ans. Si ces kilos sont apparus à la suite d'un événement particulier (fêtes, vacances, deuil, séparation, arrêt du tabac, grossesse...), ils vont disparaître seuls, dès que vous reprendrez votre rythme habituel. Vous pouvez cependant accélérer ce processus en faisant un peu plus de sport.

 

Vous pouvez aussi essayer de changer vos habitudes alimentaires et surtout utiliser moins de plats industriels, tout faits, qui ne sont pas aussi bons pour la santé que promis par la publicité. Allez au marché, faites vos courses à pied, choississez vos fruits et légumes, apprenez à les préparer simplement sans ajout inutile de matière grasse ou de fromage, cherchez des recettes, faites la cuisine... Je pourrais ajouter, mangez des féculents, du pain, essayez toutes sortes de céréales... Mangez moins de viande, un peu plus de poisson... Je pourrais continuer comme ça longtemps mais vous savez déjà tout. Lisez et relisez mes articles sur la nutrition, vous y trouverez tout ça et même un peu plus. N'hésitez pas à me poser des questions dans les commentaires. J'y répondrai.

 

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
10 mars 2012 6 10 /03 /mars /2012 16:03

 

Marché sur les bords de la Nive

 

Bonjour,

 

Même si les photos ne sont pas extraordinaires (je les ai prises une fois de plus avec mon téléphone !), vous pouvez vous rendre compte de l'agrément de flâner dans les rues de Bayonne un jour de marché, qui plus est, sous un soleil printanier...

 

 

Terrasse au marché

 

Jour de marché

 

Courges

 

Bords de la Nive

 

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
4 mars 2012 7 04 /03 /mars /2012 12:52

3028784442_7d7ea8dea4.jpg

 

 

Bonjour,

Aujourd'hui, je vais vous parler d'une épice qui est certainement celle qui est la plus utilisée dans le monde : le piment ou plutôt le piment doux, le paprika et le pimentón qui sont les épices en poudre de couleur rouge obtenues à partir du poivron doux rouge (Capsicum annuum, de la famille des Solanaceae).

 

 P1040437.JPG

 

 

Linné a donné à tous les piments le nom générique de Capsicum qui recouvre en réalité de très nombreuses variétés de couleurs et de formes différentes. Ces piments ont aussi des saveurs différentes et ils peuvent être très doux comme très piquants.

De même, les différentes sortes de piment en poudre sont obtenues à partir de fruits séchés différents, avec ou sans les graines et les tiges. Ces épices, des plus douces au plus piquantes, tirées du Capsicum annuum, ne sont jamais brûlantes comme la poudre de piment de Cayenne (tirée du Capsicum frutescens). Je vous ai déjà parlé du piment d'Espelette qui est aussi une variété de Capsicum annuum, le Capsicum annuum gorria (cf.  Le piment d'Espelette et l'axoa).

Toutes ces poudres de piment sont très utilisées dans la cuisine de l'Europe de l'Est, en Espagne et dans les pays du Maghreb.

 

 

Szegedi paprika

 

 

En Hongrie comme dans les autres pays de l'Europe de l'Est, on trouve différentes sortes de paprika (le nom "paprika" désigne, dans ces pays comme en Allemagne, la poudre de piment mais aussi les fruits de Capsicum annuum dont ils sont tirés). Les plus connus sont le Boldogi paprika ou poivron de Boldog (piment allongé) et le Szegedi paprika ou poivron géant de Szeged. Mais il en existe beaucoup d'autres variétés.

 

 

Paprika de Boldog

 

 

Ces paprikas entrent dans la composition de nombreux plats dont le fameux goulash, plat qui a depuis longtemps dépassé les frontières de la Hongrie.

 

En Espagne, on utilise aussi beaucoup les piments dans la cuisine.

 

 

Les piments nora

 

 

Les piments en poudre sont appelés pimentón, pimentón dulce, picante ou agridulce, suivant leur saveur plus ou moins piquante.

Le pimentón est l'ingrédient de base de plats typiques espagnols comme les patatas a la riojana, les patatas bravas ou le poulpe a la gallega. On l'utilise aussi dans l'élaboration de certaines charcuteries dont la plus connue est le chorizo (mais aussi dans les chistorras, les sobrasadas, le lomo ou le morcón) et des escabeches (de moules, de sardines, de poulet...). 

Les deux variétés de pimentón les plus connues en Espagne sont le pimentón de la Vera (Cáceres) et le pimentón de Murcie qui est fabriqué à partir de piments ronds de la variété bola (appelés aussi ñoras du nom du monastère de la région de Murcie où ils ont été introduits).

 

 

Pimenton de la Vera El Colorin

 

 

Le pimentón de la Vera se distingue des autres variétés de piment en poudre par son arôme fumé qui est dû au processus de séchage des piments à la fumée de bois de chêne. Comme celui de Murcie, il a obtenu une appellation d'origine contrôlée.

 

Le piment doux en poudre est aussi une des épices les plus couramment utilisées dans les pays du Maghreb et particulièrement au Maroc. Il est à la base de la fameuse chermoula, sauce qui permet de faire mariner viandes et poissons. Je vous en donne la recette. Vous pourrez ainsi préparer vos brochettes de boeuf ou d'agneau mais aussi les tajines de poisson... 

 

 

 

Chermoula

 2176199148_56515f14ca.jpg

Pour un bol de chermoula :

2 cuillerées à soupe de persil plat ciselé

2 cuillerées à soupe de coriandre fraîche ciselée

1 gousse d'ail hachée

2 cuillerées à café de piment doux en poudre

1 cuillerée à café de cumin en poudre

1 cuillerée à soupe de jus de citron

1 cuillerée à soupe d'huile d'olive

Sel, poivre

 

 

 

Mélanger tous les ingrédients et ajouter un peu d'eau si nécessaire.

 

 

A bientôt pour d'autres recettes marocaines et celle du goulash aussi!

 

Paprika-avec-graine.jpg

 

 

paprika-sans-tige-et-sans-graine.jpg

Paprika-sans-graine.jpg

Partager cet article
Repost0

Profil

  • La nutrition en couleurs
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.

Droits réservés

Les images de ce blog (dessins, photos...) ne sont pas libres de droits

Recherche