750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 février 2012 4 23 /02 /février /2012 12:03

 

L-eau-de-la-Nive.jpg

Bonjour,

 

Comme promis, je vous envoie d'autres photos de l'Artzamendi. Hier, je vous ai montré les montagnes, aujourd'hui, c'est l'eau. Demain ???

 

Le-Laxia-dans-le-sous-bois.jpg

 

 

Le-Laxia--affluent-de-la-Nive.jpg

 

 

 

L-eau-bouillonne.jpg

 

Sous-bois.jpg

 

Mousse-dans-le-sous-bois.jpg

 

Vous prendrez bien un peu d'eau...

 

L-eau-au-robinet.jpg

 

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
22 février 2012 3 22 /02 /février /2012 19:55

 Au Pas de Roland

Bonjour,

 

Je vous emmène aujourd'hui pour une petite promenade au pays basque, à côté d'Itxassou (le pays des cerises noires, celles avec lesquelles on fait la confiture que l'on sert avec le fromage de brebis, l'ardi gasna). 

 

La Nive au Pas de Roland

 

 

Des moutons

 

Vue de l'Artzamendi

 

 

De la neige

 

Les sommets vus de l'Artzamendi

 

Pottok

 

Un champignon

 

Mousse

 

On y revient demain?

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 10:40

 

3353189233_f2484bc0a5.jpg 

Bonjour,

Aujourd'hui, je voulais écrire un article sur la cardamome, épice très peu connue des Français. Or, je me suis rendu compte que je vous en avais déjà parlé (cf. C comme cardamome - K comme korma  ). Je ne vais donc pas me répéter, même si je m'apprêtais à le faire. 

 

Mais je profite d'être avec vous pour vous conseiller, du moins si la nutrition vous intéresse, d'aller faire un tour sur le site mangerbouger.fr qui a évolué et propose aujourd'hui de nouveaux services.

 

Bonne lecture !    

A bientôt!

Partager cet article
Repost0
14 février 2012 2 14 /02 /février /2012 17:52

Panna cotta aux kiwis

 

Bonjour,

 

La température se radoucit mais ce n'est pas encore l'été ici. Ce qui ne m'a pas empêché de préparer un dessert presque estival. Avec des kiwis français (du sud-ouest bien sûr). En été, il n'y en aura plus. Je vous en donne la recette qui est très très simple. A essayer quand vous n'avez pas beaucoup de temps.

 

 

Panna cotta aux kiwis

 

Pour 6 ramequins :

 

40 cl de crème

20 cl de lait 

50 g de sucre

3 feuilles de gélatine

1 gousse de vanille

5 kiwis

1 cuillerée à soupe de miel

 

Mettre les feuilles de gélatine à tremper dans de l'eau bien froide.

Faire chauffer le lait et la crème jusqu'à ébullition. Ajouter le sucre et les graines de vanille puis les feuilles de gélatine essorées. Bien remuer et verser dans les ramequins. Faire refroidir.

Mixer la chair des kiwis avec le miel. Quand la crème est froide, verser le coulis de kiwis dans les ramequins. Mettre au frais pendant au moins deux heures.

 

 

Bon appétit !

Partager cet article
Repost0
13 février 2012 1 13 /02 /février /2012 10:33

Vue-de-la-Malika.jpg

 

Bonjour,

 

J'ai profité hier du soleil qui brillait sur la côte basque pour aller faire un petit tour à Bidart, village situé à côté de Biarritz. Je voulais vous en faire profiter. Suivez-moi !

 

 

Au-pied-des-Pyrenees.jpg

 

 

 

La-place.jpg

 

 

 

L'église

  

 

 

L'église NB

 

 

 

La-mairie-NB.jpg

 

 

 

Le-fronton.jpg

 

 

 

Vue-de-la-chapelle-de-la-Madeleine.jpg

 

 

 

La-vue-a-l-infini.jpg

 

 

 

L-ancienne-tour-de-l-Atalaye-dite-de-Guethary.jpg

 

 

 

Vue-sur-le-Jaizquibel-copie-1.jpg

 

 

 Vue-vers-Biarritz.jpg

 

 

 Vue vers l'Espagne

 

 

 

Vue-sur-les-montagnes.jpg

 

 

Pour moi, qui y ai longtemps vécu, c'est le plus beau village de la côte basque, avec sa place, son église fortifiée, ses chapelles au bord de la mer, la vue sur les Pyrénées... Et la mer que l'on voit de partout.

Vous ne trouvez pas ?

 

 

A bientôt ! 

 

 

Partager cet article
Repost0
12 février 2012 7 12 /02 /février /2012 09:43

Matin-a-la-Chambre-d-Amour---tableau-2002.jpg

 

Bonjour,

 

Je vous ai montré hier des photos prises à la Chambre d'Amour. Pour ceux qui ne connaissent pas, je vais expliquer où est Anglet et ce qu'est la Chambre d'Amour à part un joli nom.

 

Anglet est une ville située entre Bayonne et Biarritz, de l'Adour au phare de Biarritz, de la côte jusqu'aux collines d'Arcangues et de Bassussary. Longtemps petit village, elle s'est développée avec la vogue de Biarritz et c'est maintenant une ville de presque 40 000 habitants.

 

La Chambre d'Amour est un de ses quartiers près de l'océan et de Biarritz, qui tire son nom de la légendaire grotte de la Chambre d'Amour. La Chambre d'Amour c'est un coin de sable au pied des falaises du plateau Saint Martin où se dresse le phare de Biarritz. C'est là que s'arrêtent les sables des Landes et la côte d'Argent et que commencent les rochers et la côte basque.

 

La légende, née au début du XIXe siècle, dit que Saubade et Laurens s'aimaient. Mais l'un était riche, l'autre pauvre. Les parents, refusant le mariage, leur interdirent de se revoir. Saubade et Laurens, éperdument amoureux, se retrouvaient en cachette, vers les falaises entre Anglet et Biarritz. Ils se réfugiaient dans une grotte, face à l'immensité des vagues. Un jour, la mer monta plus rapidement que d'habitude emportant les deux enfants. "C'est depuis ce tems que cette grotte, consacrée par le souvenir de cet événement funeste, a reçu le nom qu'elle porte encore de Chambre d'Amour." ( E. De Jouy, L'Hermite en province, Paris, Pillet, 1818).

 

 

La-plage-de-la-Chambre-d-Amour.jpg

 

 

Napoléon III et l'Impératrice Eugénie furent parmi les premiers adeptes des bains de mer à la Chambre d'Amour.

En 1928 naît le grand établissement de bains aujourd'hui disparu, qui, dans les années 30, attirait une foule cosmopolite.

 La piscine de la Chambre d'Amour avant guerre

 

La piscine de la Chambre d'Amour servait de cadre aux dîners de gala, aux concours d'élégance et les plus grands noms de l'époque s'y retrouvaient. Cette piscine avec ses cabanas était l'un des endroits les plus "sélects" de la côte.

 

 

La-piscine-de-la-Chambre-d-Amour-apres-guerre.jpg 

Sur la côte basque, Peter Viertel (cf.Le surf sur la Côte basque ) introduit le surf dans les années 60. La Chambre d'Amour, superbe plage sauvage à l'abri de la falaise, devient un des haut-lieux du "surfing".

Le 27 août 1963, le Surfing Club de la Chambre d'Amour est inauguré dans les locaux mitoyens de la piscine par Déborah Kerr, la célèbre actrice, épouse de Peter Viertel. Il deviendra, un an plus tard, le Surf Club de France.

Les surfeurs de la Petite Chambre d'Amour, où existait alors un petit restaurant sympathique, Chez Louis Philippe (du fait de la ressemblance entre le patron et le roi du même nom),  montent un peu plus tard, en 1969, leur propre club, le O Surf Club.

 

 

Piscine de la Chambre d'Amour couleurs

 

 

La piscine n'est plus qu'un souvenir. Mais la Chambre d'Amour existe toujours. Les plages de la Petite et  de la Grande Chambre d'Amour ont été rebaptisées plage du VVF, plage du Club et plage des Sables d'Or. Mais on va toujours à la Chambre d'Amour...

 

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 18:20

Stalactites-de-glace.jpg

 

Bonjour,

 

Je vous ai dit tout à l'heure que la France grelottait. Pour preuve, deux photos prises à la Chambre d'Amour à Anglet (64), face à la mer, en fin d'après-midi...

 

Glace-a-la-Chambre-d-Amour.jpg

 

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 09:08

 

Figues-surgelees-et-miel.jpg

 

Bonjour,

 

La France grelotte. Dans la plupart des régions, les températures sont négatives, du moins la nuit quand le soleil ne brille pas.

Vous savez que l'homme est homéotherme, c'est à dire qu'il doit maintenir sa température interne constante à 37°C. Quand la température extérieure varie entre 20 et 22°(neutralité thermique), l'organisme ne dépense presque pas d'énergie pour cette thermorégulation. Mais lorsque la température extérieure s'écarte de la neutralité thermique, le maintien de la température interne à 37° implique une dépense d'énergie supplémentaire. Par temps froid, l'équilibre est maintenu par une augmentation de la thermogénèse (par les contractions musculaires qui permettent de lutter contre le froid), par temps chaud, par une augmentation de la thermolyse (par vaporisation de l'eau de la sudation qui permet de lutter contre la chaleur). La dépense énergétique liée à la thermorégulation a diminué de nos jours, dans nos régions, du fait du chauffage et de la climatisation. Mais sachez qu'elle peut être importante. Elle est en effet très variable selon la température de l'air. Ce que résume le tableau ci-dessous. 

 

 

Température de l'air (°C) Dépense énergétique (kJ/heure)
0 12,6
10 6
18 3,6
30 7

Dépense énergétique en fonction de la température de l'air (d'après Scérén-CNDP)

 

 

Vous comprenez maintenant pourquoi vous avez faim depuis quelques jours ? Et pourquoi vous avez envie de manger des aliments à forte densité calorique ? Mais que cette explication ne vous pousse pas à avaler n'importe quoi sous prétexte que vous dépensez plus pour la thermorégulation quand il fait très froid ou quand il fait très chaud. Ceci n'est valable que si vous ne vivez pas avec le chauffage ou en climatisé, ceci est variable suivant la façon dont vous êtes habillés...

Mais je vous donne quand même la recette du crumble aux figues (surgelées) que j'ai fait pour me réchauffer (le four chauffe très bien la cuisine !) 

 

 

 

Crumble aux figues

 

Pour 6 ramequins : Crumble aux figues

600 g de figues surgelées

100 g de farine

65 g de beurre salé

65 g de sucre cristallisé

2 cuillerées à soupe de miel

 

Préchauffer le four à 200°. Répartir les figues surgelées dans les ramequins et les arroser d'un filet de miel. Mettre les ramequins à chauffer au four à micro-ondes, à puissance maximale pendant 3 minutes. Pendant ce temps, préparer le crumble en mélangeant la farine, le sucre et le beurre froid coupé en petits dés jusqu'à obtenir une sorte de semoule irrégulière. Disposer ce crumble sur les figues et enfourner pendant 30 minutes environ. Servir tiède.

 

 

Bon appétit !

Partager cet article
Repost0
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 08:45

Brochettes-de-poisson.jpg

 

Bonjour,

 

Pour illustrer ce que je vous ai dit hier soir, j'ai préparé pour le dîner des brochettes de poisson. Que j'ai faites avec ce que j'avais dans mon congélateur. Et dans mon placard...

Une bonne idée pour diversifier les espèces de poisson. Je vous en donne la recette. Une recette des plus simples, facile et rapide à préparer. Que l'on peut utiliser pour un repas de fête ou pour n'importe quelle occasion. Seul petit défaut : les poissons utilisés pour les brochettes sont souvent chers car on ne peut employer que des filets ou de grosses crevettes ou des coquilles Saint Jacques. Les poissons et fruits de mer surgelés, moins coûteux que les produits frais, bien décongelés (je pense surtout aux coquilles Saint Jacques qu'il est bon de faire tremper dans un mélange de lait et d'eau pendant 2 heures avant emploi), peuvent parfaitement faire l'affaire pour cette recette.

 

 

 

Brochettes de poisson surgelés

 

Pour 6 personnes :

 

2 filets de saumon

3 filets de poisson blanc (cabillaud, merlu, lotte...)

6 coquilles Saint Jacques (ou 6 grosses crevettes)

2 grosses échalotes

10 g de beurre

1 cuillerée à café bombée de farine

2 cuillerées à soupe de Noilly Prat

20 cl de crème fraîche

1 pincée de piment d'Espelette

1 pincée de safran en filaments

Sel, poivre

 

Couper les poissons choisis en gros cubes. Les enfiler sur des brochettes.

Peler et ciseler finement les échalotes. Les faire blanchir dans une petite casserole avec un peu d'eau. Saler, poivrer. Quand l'eau s'est évaporée, ajouter le beurre et la farine et remuer avec une cuillère en bois pour faire un roux. Ajouter le Noilly Prat puis la crème fraîche, le safran et le piment d'Espelette. Faire épaissir et réserver.

Faire cuire les brochettes dans une poêle avec un petit filet d'huile d'olive ou à la plancha. Saler. Faire réchauffer la sauce à l'échalote après avoir rectifié l'assaisonnement.

Servir les brochettes recouvertes de sauce avec quelques petits légumes braisés et du riz blanc.

 

 

Bon appétit !

 

 

 

Partager cet article
Repost0
30 janvier 2012 1 30 /01 /janvier /2012 14:57

2967660244_6a1a7b4280.jpg

 

Bonjour,

 

Je vous ai dit l'autre jour (cf. Mangez du poisson ! ) que manger du poisson était bon pour la santé. J'ai eu de nombreuses réactions au sujet de cet article. Et je veux faire une petite mise au point.

Certes la consommation de poisson permet de couvrir les besoins en nutriments bénéfiques (et notamment en acides gras oméga 3). Mais les poissons sont considérés depuis de nombreuses années comme des contributeurs potentiels de substances toxiques comme le méthylmercure et les dioxines et PCB (polychlorobiphényles).

Les poissons contiennent tous des acides gras oméga 3 mais à des teneurs très différentes d'une espèce à une autre. Les poissons dits "gras" ont une teneur en lipides supérieure à 2%, les poissons dits "maigres" inférieure à 2%. Les poissons gras contiennent plus d'acides gras oméga 3 (EPA ou acide icosapentaénoïque et DHA ou acide docosahexaénoïque) que les poissons maigres. Mais à teneur lipidique équivalente, les poissons n'ont pas la même teneur en DHA et EPA. Ce que je résume dans le tableau ci-dessous tiré du rapport de l'AFSSA du 14 juin 2010 relatif aux bénéfices/risques liés à la consommation de poisson.

 

Teneur en lipides totaux

Teneur en ω 3

EPA et DHA

Espèces de poissons

 

Poissons gras (>2%)

Forte teneur

(3 g/100 g)

Saumon, sardine, maquereau, hareng, truite fumée
Teneur moyenne (1,4 g/100 g) Rouget, anchois, pilchard, bar ou loup, truite, dorade, turbot, éperlan, brochet, flétan
Poissons maigres (<2%)

Faible teneur

(0,3 g/100 g)

Thon (conserve), colin ou lieu noir, cabillaud, merlan, sole, julienne, raie, merlu, baudroie ou lotte, carrelet ou plie, limande

 

Les poissons sont les premiers contributeurs de l'exposition au méthylmercure (MeHg). Le système nerveux du foetus étant très sensible au MeHg pendant son développement, l'AFFSA a recommandé aux enfants de 0-30 mois et aux femmes enceintes ou allaitantes d'éviter la consommation d'espadon, marlins et sikis ainsi que de requin et de lamproie, poissons prédateurs sauvages qui présentent des taux élevés de MeHg.

Le risque d'exposition aux dioxines et PCB augmente avec le nombre de poissons consommés et surtout avec le nombre de poissons gras consommés. Le risque de surexposition aux PCB par la consommation de poissons est avéré en raison de la contamination importante de certaines espèces très bioaccumulatrices (en particulier l'anguille, certains poissons d'eau douce comme le barbeau, le brème, la carpe...,  certains poissons gras...). Il est recommandé de limiter la consommation de ces espèces particulièrement pour les femmes en âge de procréer, enceintes ou allaitantes et les enfants de moins de 3 ans.

 

En conclusion, il est recommandé de manger deux portions de poisson par semaine (une de poisson maigre et une de poisson gras) pour couvrir les besoins en oméga 3 et limiter le risque de surexposition aux contaminants. Le respect de ces recommandations permet de plus d'améliorer les apports alimentaires en vitamine D (dont les poissons gras constituent la meilleure source).

Essayez de varier les espèces, les lieux d'approvisionnement (poissons sauvages, poissons d'élevage, lieux de pêche...) et mangez du poisson sans appréhension !

 

 

A bientôt ! 

 

Partager cet article
Repost0

Profil

  • La nutrition en couleurs
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.

Droits réservés

Les images de ce blog (dessins, photos...) ne sont pas libres de droits

Recherche