Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
27 juin 2011 1 27 /06 /juin /2011 10:11

Torta-de-aceite.jpg

 

Bonjour,

 

Connaissez-vous les tortas de aceite? Ce sont des galettes de blé sucrées, très fines, à l'huile d'olive, parfumées à l'anis et contenant des graines de sésame. Vous pouvez les réaliser à la maison (j'ai trouvé plusieurs recettes sur internet) mais, à mon humble avis, celles d'Inés Rosales sont les meilleures au monde. Depuis 1910, las legítimas y acreditadas tortas de aceite de Inés Rosales sont fabriquées à la main à Castilleja de la Cuesta, à côté de Séville, suivant une vieille recette arabe. On en trouve dans le monde entier.

Je vous les conseille avec un café. Rien que pour avoir le plaisir de déplier le papier aux lettres bleues qui les entoure. Et celui de les croquer doucement en sentant le goût subtil de l'anis et du sésame qui entrent dans leur composition. Quelques grammes de gourmandise et des minutes de plaisir.

 

 

Bonne dégustation !

 

A bientôt !Torta-de-aceite-Ines-Rosales.jpg

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs
commenter cet article
17 juin 2011 5 17 /06 /juin /2011 13:40

1353431941_28f7b5d4e7.jpg

 

Bonjour,

 

Les beaux jours sont là et l'été va arriver. Demain...

Il est grand temps de profiter de ces longues soirées pour préparer des barbecues.

Ce soir, je voulais servir des brochettes de poulet à la sauce aux cacahuètes à la thaï (ce que tout le monde appelle "brochettes sauce satay", satay signifiant brochettes) mais, ne trouvant pas de poulet (il n'y a pas de viande sous cellophane ici mais on ne trouve pas de tout quand on veut, même quand on commande), je vais faire des brochettes de boeuf à la marocaine. Je vous en donne ma recette.

 

 

Brochettes de boeuf à la marocaine

 

Pour 4 à 6 personnes :

 

500 g de viande de boeuf (filet ou pièce à fondue)

1 oignon

1 bouquet de persil

3 cuillerées à café de piment doux

1/4 de cuillerée à café de piment fort

1/2 cuillerée à café de cumin en poudre

1 cuillerée à soupe d'huile d'olive

1 pincée de sel

 

Couper la viande en petits cubes d'environ 2 à 3 cm de côté et la mettre à macérer avec le sel, les épices, l'oignon, le persil haché et l'huile pendant deux heures. Enfiler sur broche et faire cuire sur des braises. La viande doit être saisie. Pour qu'elle reste saignante à l'intérieur, mettez la grille du barbecue le plus près possible des braises.

 

 

Bon barbecue !

 

 

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs - dans Cuisine
commenter cet article
16 juin 2011 4 16 /06 /juin /2011 13:07

Touaregs autour du puits

 

Bonjour,

 

Aujourd'hui, nous restons en Afrique sahélienne, mais allons un peu plus à l'est, au Niger, dans la région de l'Aïr, où vivent des Touaregs avec leurs troupeaux.

 

Je vous laisse admirer leurs vêtements, teints à l'indigo, qui sont en harmonie avec le bleu du ciel et les couleurs douces du sol et de la végétation.Puits dans l'AïrFemmes et troupeaux autour du puitsTouaregs dans l'Aïr

 

 

Vous pouvez voir d'autres photos dans l'album "Aïr".

 

 

A bientôt !Troupeau dans l'Aïr

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs - dans Tourisme
commenter cet article
14 juin 2011 2 14 /06 /juin /2011 11:29

Le Niger au coucher du soleil

 

Bonjour,

 

Je viens de numériser de vieilles photos de Gao, magnifique ville du nord du Mali, et je veux vous en faire profiter.

 

Gao est une grande cité saharienne à l'architecture de terre traditionnelle. Bâtie sur la rive gauche du Niger, elle fut fondée par des pêcheurs sorkos au VIIe siècle. Elle devient la capitale de l'empire songhaï vers 1010. Ibn Battouta la décrit comme "l'une des villes les plus belles et les plus grandes du Soudan".

 

 

Gao le Niger254792549_f5d8f10c4c.jpg

 

 

Je me souviens d'avoir été émerveillée à la vue de Gao, première grande ville du Mali où l'on arrive après avoir traversé le désert si inhospitalier du Tanezrouft. Je vous laisse découvrir Gao, ou plutôt les rives du Niger à Gao, dans l'album "Gao" que je viens de créer.

 Le Niger à côté de Gao

 

 

 

Bonne promenade !

 

A bientôt !

 

 

 

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs - dans Mali
commenter cet article
11 juin 2011 6 11 /06 /juin /2011 10:15

ChooseMyPlate.gov.jpg

 

Bonjour,

 

 

Et non, la pyramide alimentaire que les Américains avaient l'habitude de voir depuis le 19 avril 2005  et que vous voyez ci-contre n'existe plus. 220px-MyPyramidFood_svg.pngElle a fait place depuis le 2 juin dernier à une assiette qui représente le nouvel équilibre alimentaire (cf. link) .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle ressemble de loin à celle que les Britanniques utilisent (The eatwell plate), qui est plus chargée mais représente tous les aliments. Eatwellplate.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cette assiette américaine est accompagnée de messages tels que :

  • prenez plaisir à manger mais mangez moins
  • évitez les grosses portions
  • remplissez la moitié de votre assiette par des fruits et légumes
  • la moitié des céréales doivent être complètes
  • passez au lait écrémé ou demi-écrémé
  • comparez les teneurs en sel des aliments et choisissez les moins salés
  • buvez de l'eau à la place des boissons sucrées.

 

Cette assiette est remplie de 4 éléments : 

  • les fruits
  • les vegetables : il faut savoir qu'aux USA, les légumes secs et les tubercules comme les pommes de terre sont classés parmi les légumes. Fruits et légumes remplissent la moitié de l'assiette.
  • les grains qui représentent toutes les céréales
  • les protéines : viandes et volailles, haricots et pois (qui sont aussi dans les légumes), fruits oléagineux (nuts) et graines, oeufs, poissons et fruits de mer.

La partie dairy, contenue dans le verre à côté de l'assiette, correspond aux produits laitiers et non pas seulement aux boissons lactées comme on pourrait le penser d'après le dessin.

 

Cette représentation a l'avantage d'être plus parlante qu'une pyramide. Et aussi de montrer que la nourriture doit être mangée dans une assiette, ceci pour éviter les grignotages à tout moment de la journée.

 

Mais tout en étant très simple, elle me semble très compliquée à comprendre. Comment faire la part entre les légumes secs, les tubercules et les légumes verts, entre les protéines des produits laitiers et les autres protéines, faut-il remplir l'assiette de la même manière à tous les repas ??? Qu'en est-il des graisses, du sucre ? Et de l'exercice physique qui était représenté auparavant ?

 

Une autre manière de voir les choses que je vous soumets. Allez faire un tour sur le site de Choose My Plate (link),  élaboré par l'USDA (ministère américain de l'Agriculture), cliquez sur les éléments de l'assiette, sur les différents paragraphes. Tout y est expliqué.

 

 

Bonne lecture !

 

 

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs - dans Nutrition
commenter cet article
10 juin 2011 5 10 /06 /juin /2011 14:01

 

 

177639720_204e947bfd.jpg

 

 

Bonjour,

 

Gingembre séché-maliAujourd'hui, j'ai acheté du gingembre confit. Rien à voir avec celui que vous pouvez trouver dans les épiceries asiatiques. D'abord parce que le gingembre africain a des rhizomes beaucoup plus petits que le gingembre jamaïcain ou indien que l'on trouve Gingembre séché-Gnamacou gnimintadans les épiceries en Europe.

Ensuite, parce qu'il n'est pas utilisé comme confiserie mais comme médicament. On pile ce gingembre avec du miel pour obtenir une pâte que l'on peut conserver assez longtemps. La prise d'une cuillerée à café de ce médicament quotidiennement permet de ne pas avoir mal au ventre et même de ne pas avoir de crise de paludisme. Sur la notice ci-contre, vous pouvez voir que le gingembre est aussi employé pour soigner toutes sortes de symptômes.

 

Les propriétés médicinales du gingembre sont connues depuis très longtemps. Des textes indiens datant de plus de 3000 ans prescrivent déjà le gingembre. Dioscoride le recommande pour faciliter la digestion, Pline pour fortifier l'estomac. Les Anciens reconnaissent ses propriétés carminatives et le prescrivent comme antidote contre les poisons. Tous parlent de ses propriétés aphrodisiaques.   Très utilisé au Moyen Âge pour ses propriétés anti-émétiques et anti-inflammatoires, il avait une importance comparable à celle du poivre. Il coûtait très cher et donnait lieu à un impôt.

La médecine chinoise utilise encore beaucoup le gingembre, en particulier pendant la grossesse pour combattre la nausée du matin et pour combattre le mal des transports mais aussi pour traiter les rhumes, la diarrhée, les maux de tête ou les douleurs rhumatismales. C'est une des panacées de la médecine asiatique.

Les recherches récentes sur le gingembre ont montré que le gingembre avait des propriétés anti-oxydantes et anti-inflammatoires. Certaines études semblent démontrer son efficacité dans la prévention des nausées et vomissements dus au mal des transports, pendant la grossesse ou après une chirurgie. La consommation de gingembre pourrait aussi avoir une influence sur le taux sanguin de glucose, de cholestérol et de triglycérides. D'autres propriétés pourraient être attribuées au gingembre telles que des effets anticoagulants. Tout ceci reste encore à démontrer par d'autres études.

 

 

Gingembre râpéEn cuisine, le gingembre est très utilisé par les Grecs et les Romains. Apicius, dans son De re coquinaria évoque ses vertus aromatiques, notamment dans les plats en sauce. On trouve mention du gingembre dans bon nombre de recettes du Moyen Âge, surtout en France et en Angleterre.

 

Gingembre en poudreTombé en désuétude au fil des siècles, il n'est plus employé en Europe au XXe siècle que dans certaines pâtisseries (pain d'épices ou gingerbread, spéculoos...) et quelques boissons (ginger ale, ginger beer). Il refait de nos jours son apparition sur nos tables grâce à l'attrait pour les cuisines "exotiques" qui ne sauraient se passer de cette épice. Très utilisé dans la cuisine indienne et dans celle des Îles de l'Océan indien, le gingembre entre dans la composition de nombreux mélanges d'épices et dans tous les curries. Au Japon, on l'utilise mariné dans le vinaigre. Au Maroc, il est surtout utilisé en poudre dans de nombreux plats mais aussi frais sous forme de jus de gingembre comme en Afrique de l'Ouest. Je vous donne la recette de cette boisson rafraîchissante très consommée au Mali.

 

 

 

Jus de gingembre

 

Pour un litre d'eau :

 

8 cm de rhizome de gingembre frais

2 morceaux de sucre

1 citron vert

1 bol d'eau

 

Faire tremper le gingembre lavé dans un bol d'eau pendant une heure. L'éplucher puis le rincer et le couper en morceaux. Le piler dans un mortier ou le mixer. Ajouter peu à peu l'eau pour obtenir un liquide laiteux. Verser dans une carafe à travers un chinois ou une passoire fine. Ajouter un peu de zeste de citron, le sucre et le jus de citron. Bien remuer. Conserver au réfrigérateur. Boire très frais.

 

 

A bientôt !

 

 

 

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs - dans Histoire de la cuisine
commenter cet article
8 juin 2011 3 08 /06 /juin /2011 16:40

Crumble-aux-cerises.jpg

 

Bonjour,

 

Après la recette du crumble aux nectarines, je vais vous confier celle du crumble aux cerises. C'est un peu long à préparer mais c'est tellement bon... Et c'est le temps des cerises...

 

 

Crumble aux cerises

 

Pour 6 personnes :

 

1 kg de cerises

100 g de pistaches décortiquées non salées

25 g de poudre d'amandes

50 g de sucre en poudre

15 ml d'eau

3 gouttes d'extrait d'amandes amères

Pour le crumble :

125 g de farine

40 g de sucre roux

80 g de beurre

Sel

 

Préparer un sirop avec le sucre en poudre et l'eau que vous ferez chauffer à feu moyen. Verser  sur les pistaches et mixer le tout avec la poudre d'amandes et l'extrait d'amandes amères jusqu'à obtention d'une pâte fine.

Dénoyauter les cerises et les disposer dans un plat allant au four légèrement beurré. Recouvrir avec la pâte de pistaches.

Préparer le crumble en mélangeant la farine, le sucre roux, le beurre découpé en petits cubes et une pincée de sel jusqu'à l'obtention d'une semoule grossière. En recouvrir les cerises et les pistaches et faire cuire à four chaud (200°-thermostat 7) pendant environ 30 minutes. Servir tiède.

 

Bon appétit !

 

A bientôt !

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs - dans Cuisine
commenter cet article
7 juin 2011 2 07 /06 /juin /2011 10:56

4412946911_32f2c51f8f.jpg

 

Bonjour,

 

Mon amie Florence, qui est nutritionniste comme moi, m'a demandé si la mozzarella était riche en protéines. Elle sait comme moi que oui mais je suppose qu'elle voulait parler un peu de nutrition à propos du plat que j'ai préparé hier, la polenta aux aubergines, à la tomate et à la mozzarella.  Ce plat peut-il constituer un plat unique ? Est-il équilibré ? Je me suis amusée à faire des calculs pour répondre à ces questions. Je vous en donne les résultats.

 

 

  Kcal Protéines (g) Lipides (g) Glucides (g)
Polenta précuite (125 g) 437,5 9 1,25 97,5
Mozzarella (125 g) 415 27,5 32,5 3,1
Aubergine (350 g) 61,2 3,5 0,4 10,9
Pulpe de tomate (400 g) 84 4,8 0,4 15,2
Huile d'olive (3 g) 27 0 3 0
Total 1024 44,8 37,55 126,7

 

 

Si je continue les calculs, je vois que :

  • les 126,7 g de glucides apportent 506,8 kcal (1g de glucides = 4 kcal), soit 49% des apports,
  • les 37,55 g de lipides apportent 337,95 kcal (1 g de lipides = 9 kcal), soit 33% des apports et
  • les 44,8 g de protéines apportent 179,2 kcal (1 g de protéines = 4 kcal), soit 17,5% des apports.

Pas mal, non ? La répartition des apports n'est pas très éloignée de ce que les nutritionnistes du monde entier recommandent (Protéines : 10 à 15% des apports, lipides : 35 à 40% des apports, glucides : 50 à 55% des apports - source : recommandations AFSSA 2010). Maintenant, tout dépend de la ration de polenta que vous allez manger, des autres plats du repas et des autres aliments pris dans la journée. 

Il y a un autre élément sur lequel je voudrais porter votre attention et qui n'est pas visible sur le tableau ci-dessus, c'est la part des différents acides gras contenus dans les lipides de ce plat. Je ne vais pas vous embêter encore avec les chiffres mais juste vous mettre en garde. La mozzarella, comme les autres fromages, sauf les fromages allégés en matière grasse, contient beaucoup d'acides gras saturés (lesquels ne sont pas tous athérogènes, heureusement). Si vous voulez avoir une alimentation équilibrée, ne mangez donc pas d'autre fromage au cours de la même journée ou de viande trop grasse.

Mais assez d'orthorexie pour aujourd'hui...

Un petit fruit pour le dessert ?

 

 

A bientôt !

 

 

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs - dans Nutrition
commenter cet article
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 14:51

 

Polenta-aux-aubergines-a-la-tomate-et-a-la-mozzarella.jpg

 

Bonjour,

 

Aujourd'hui, direction l'Italie. Enfin, presque... Au menu, de la polenta aux aubergines, à la tomate et à la mozzarella. Ça vous tente ? Je vous donne la recette. Rien de plus facile à faire et c'est bon.

 

 

 

Polenta aux aubergines, à la tomate et à la mozzarella

 

 

Pour 2 à 4 personnes :

 

125 g de polenta

1 grosse aubergine

1 boîte de pulpe de tomates ou 6 tomates Roma pelées et coupées en dés

1 bouquet de basilic Polenta aux aubergines, à la tomate et à la mozz-copie-1

1 boule de mozzarella

 Sel

 Huile d'olive

 

 

Couper les aubergines en rondelles. Les faire cuire à la plancha ou sous le gril du four. Faire cuire la polenta*. L'étaler dans un plat allant au four que vous aurez huilé à l'huile d'olive. Mettre la moitié des tomates sur la polenta. Saler légèrement. Disposer les rondelles d'aubergines dessus et la moitié de la mozzarella coupée en lamelles puis le reste de tomates, les feuilles de basilic et le reste de mozarella. Saler légèrement. Mettre au four à 200° jusqu'à ce que la mozarella ait fondu.

 

 

Buon appetito !

 

A bientôt !

 

 

* Je fais cuire ma polenta au four à micro-ondes. Je verse les 125 g de polenta en pluie dans 500 ml d'eau salée. Je remue puis je fais cuire à puissance maximum pendant 3 minutes. Je remue encore puis je remets la polenta à cuire à puissance maximum pendant 4 minutes. C'est prêt.

 

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs - dans Cuisine
commenter cet article
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 16:39

 

 

Le sentier du littoralBonjour,

 

Je ne suis plus au Pays basque mais je tiens à vous faire partager ma dernière balade dans cette belle région.

 

Entre Socoa et HendayeJ'ai emprunté le sentier du littoral qui relie Erretegia à Bidart à la baie de Txingudi à Hendaye. Ce chemin, long de 25 km passe par Guéthary, Saint Jean de Luz, Ciboure et Socoa pour arriver à Hendaye. Il surplombe l'océan, passe en haut des falaises et parfois au bord de la route et traverse les villages. Quelques plus petits sentiers amènent à des criques sauvages comme la baie de Loya. Le sentier du littoral passe dans le domaine d'Abaddia, La baie de Loyasite naturel protégé qui est la propriété du conservatoire du littoral. On y trouve des espèces protégées de la faune et de la flore et notamment des orchidées. Un verger permet de conserver des espèces d'arbres fruitiers en voie de disparition.

 

Le château d'Abbadia, que l'on peut visiter, surplombe les 65 hectares du domaine.

Le château d'AbbadiaIl fut construit par Viollet-Le-Duc entre 1864 et 1879 dans un style néo-gothique à la demande d'Antoine d'Abbadie, explorateur, géographe, linguiste et astronome. Il abrite un ancienEntrée du château d'Abbadia observatoire d'astronomie, des collections accumulées par Antoine d'Abbadie qui fit le don de son domaine à l'Académie des Sciences et une chapelle où il est enterré.

 

La ferme de la landeAvant d'arriver à Hendaye, vous verrez les Deux Jumeaux au début de la baie de Txingudi. Selon la légende, Roland aurait lancé un rocher du haut des Peñas de Aya (les Trois Couronnes) pour détruire la ville de Bayonne. Il aurait dérapé et le rocher en tombant dans la mer se serait cassé en deux.Les deux jumeaux

 

Allez vous promener avec moi sur ce sentier du littoral en regardant l'album photos "Entre Bidart et Hendaye".

 

 

Bonne balade !

 

 

A bientôt !

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs - dans Pays basque
commenter cet article

Profil

  • La nutrition en couleurs
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.

Droits réservés

Les images de ce blog (dessins, photos...) ne sont pas libres de droits

Recherche