750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 09:00

Ciel à Carthage

Bonjour,

 

Juste quelques lignes pour voir si cet article parvient à tous ceux qui sont inscrits à ma newsletter.

L'annonce de l'article d'hier (cf. Asilah ) ne leur a toujours pas été envoyée et je voudrais savoir si ces quelques lignes le seront.

Pour vous remercier de votre compréhension, une petite photo de Carthage.

 

Bon dimanche !

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2011 6 12 /11 /novembre /2011 16:26

La mer à Asilah 

Bonjour,

 

Envie de fraîcheur ou besoin de voir la mer ? Je ne sais mais toujours est-il que je me suis replongée dans mes photos du Maroc et suis tombée sur celles d'Asilah.au petit matin

 

Asilah ou Assilah est une petite ville du Nord du Maroc d'environ 30 000 habitants, située au bord de l'Atlantique à une quarantaine de kilomètres de Tanger.

C'est un petit port tranquille et une cité balnéaire qui garde les traces de son histoire.

 

Ville carthaginoise Zêli devient romaine et prend le nom de Zilis. En 1471, les Portugais prennent la ville et la baptisent Arzila. Ils y construisent une place forte, l'entourent de rempartsLes remparts vus du mausolée et en font un comptoir commercial et stratégique important.

En 1592, elle est restituée au sultan Ahmed el Mansour mais les Espagnols en reprennent possession et la rebaptisent Arcila. Près d'un siècle plus tard, elle est reconquise par Moulay Ismaïl Ben Chérif et elle devient une base de piraterie jusqu'en 1912, date de la signature du protectorat espagnol qui dura jusqu'en 1956.Devant la mosquée

 

 

 

 

 

 

Aujourd'hui, c'est une ville à la fois marocaine, portugaise et espagnole. On y parle toutes les langues mais surtout l'arabe et l'espagnol. Bleus des maisons

 

En août, Asilah accueille le Moussem culturel international dont ce sera la 34ème édition l'année prochaine. Ce festival met à l'honneur tous les arts que ce soit la poésie, la danse, la littérature en général, le chant, la musique ou les arts plastiques.Dans la rue au petit matin

 

il faut se promener dans les rues d'Asilah pour profiter de son charme et de la douceur de son climat. Je vous y entraîne avant de vous conduire à la Casa Pepe ou à la Casa Garcia déguster des plats typiquement... espagnols.Le marchand de jus d'oranges

 

 L'âne

 

 

 

 

 

 

Dans les rues

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 La téléboutique

Bonne promenade !

 

A bientôt !

 

 

 

Mausolée devant la merPêcheurs devant la merbleu

gnaouasRue Tijarasans titreVente articles de pêcheCouleurs densespêcheur

Partager cet article
Repost0
10 novembre 2011 4 10 /11 /novembre /2011 09:48

 

L-anone.jpg 

Bonjour,

 

Il y a quelques jours, je vous ai dit que la papaye (cf.La papaye ) était un des seuls fruits présents sur les étals à Bamako actuellement. J'avais oublié l'anone qui est "le" fruit de la saison.

anones 

feuilles de l'attier (Annona squamosa)L'anone ou pomme cannelle (Annona squamosa) est le fruit de l'attier ou pommier cannelle, arbuste originaire d'Amérique tropicale qui s'est répandu aux Antilles puis, grâce aux Espagnols, dans toutes les régions tropicales et notamment en Asie.

 

Cet arbuste, haut de moins de 6 m, n'est pas très joli.  Ses feuilles sont lancéolées, alternes, d'un vert moyen. Ses fleurs ont des pétales épais, verts et pourpres à la base. Ses fruits seuls sont intéressants. En forme de coeur, ils Intérieur pomme cannelleressemblent de loin à des pommes de pin (d'où leur nom brésilien, pinha) car leur épiderme jaune-vert est couvert d'écailles pulpeuses qui se séparent à maturité.

 

La chair de l'anone est granuleuse, un peu comme celle de la poire. Elle est blanche et crémeuse et elle entoure de nombreuses graines noires, très dures et très brillantes. Ces graines, broyées et macérées, sont parfois utilisées comme insecticide. La pulpe est très sucrée, ce qui explique que les Anglais appellent l'anone Sugar apple et elle a un goût de cannelle, d'où son nom en français.

 Pomme cannelle

Michael Boym, un des premiers missionnaires de la Compagnie de Jésus en Chine lui consacre une des 17 planches de son Flora sinensis* en 1656. C'est celle que vous pouvez voir ci-contre.

 

Sur le plan nutritionnel, l'anone est assez énergétique (92 kcal pour 100 g), du fait de sa richesse en sucre (22 g pour 100 g). Elle contient peu de provitamine A ou carotène, comme on peut le prédire en voyant la couleur de sa chair, mais elle est assez riche en vitamine C (36 mg pour 100 g), en vitamines du groupe B et en minéraux, notamment en potassium, en calcium, en fer et en magnésium.

 

On mange l'anone nature ou préparée en sorbet. Certains en raffolent, d'autres la trouve sans intérêt. Goûtez-en une, vous me direz ce que vous en pensez.

 

 

A bientôt !

 

* Traduit en français : BOYM M. - Flora sinensis ou traité des fleurs, des fruits, des plantes et des animaux particuliers à la Chine... Langlois, 1664

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2011 2 08 /11 /novembre /2011 06:15

 

Papaye.JPG

 

Bonjour,

 

La papaye est un des rares fruits que l'on trouve à Bamako en ce moment. Je vais donc vous en parler un peu.

 

La papaye (Carica papaya) est un fruit oblong, à la peau verte virant au jaune orangé à maturité. C'est le fruit du papayer, arbre robuste et très fécond, originaire d'Amérique tropicale. Le papayer, dès la découverte du Nouveau Monde, s'est propagé dans toutes les régions tropicales, en Asie, en Afrique et en Amérique.Le tronc d'un vieux papayer Papayes

 

La feuille du papayer

Il existe des petites et des grosses papayes. Certains fruits peuvent peser plusieurs kilos. La variété "Solo", de petite taille (300-400 g) et la variété "Sunrise" de même grosseur, ont une chair bien rouge et un parfum délicat.

La pulpe de la papaye renferme une cavité centrale contenant de nombreuses graines rondes et noires à maturité (la papaye verte, cueillie avant maturité, que l'on utilise comme légume, a la chair et les graines pratiquement blanches).Papaye ouverte

 

 

C'est un fruit très peu énergétique, comme la groseille ou la framboise (33 kcal pour 100 g). Cette énergie est due essentiellement aux glucides (saccharose, fructose et glucose), les protéines et les lipides étant, comme dans la plupart des fruits frais, très peu abondants.

La papaye est un des fruits les plus riches en vitamine C (64 mg pour 100 g soit plus que dans l'orange ou la fraise mais moins que dans la goyave). Elle contient aussi beaucoup de provitamine A aux propriétés anti-oxydantes et ce d'autant plus que sa pulpe est fortement colorée. Ses taux de vitamines du groupe B sont comparables à ceux des autres fruits frais.

Ses minéraux et oligo-éléments sont très variés et ses fibres bien tolérées.

 

On déguste la papaye à maturité, nature ou arrosée de quelques gouttes de jus de citron vert. On peut aussi l'incorporer dans une salade de fruits (mais il faut l'ajouter au dernier moment, avant de servir, pour éviter qu'elle ne ramolisse les autres fruits). On peut l'utiliser aussi pour préparer des coulis, des sorbets ou des glaces.

Verte, elle devient un légume que l'on peut râper et blanchir. On peut la préparer en salade ou en gratin ou en faire des soupes. Papaye et citron vert

 

Les graines noires que contient la papaye peuvent être séchées et broyées. On en fait une épice poivrée que l'on utilise aux Antilles pour agrémenter les vinaigrettes, les sauces et les plats mijotés.

 

La papaye renferme des traces de papaïne qui est un mélange d'enzymes protéolytiques (ou protéases) capables de scinder les protéines en molécules plus simples. Cette papaïne est présente dans le latex du fruit avant maturité et dans le latex de l'arbre. Dans les pays tropicaux où l'on connaît les propriétés de la papaïne, il n'est pas rare d'attendrir la viande en l'enveloppant quelques heures dans des feuilles de papayer. La papaïne est aussi utilisée dans l'industrie de la bière et d'autres boissons, dans la fabrication de sauces à base de poissons ou d'extraits de viande mais aussi dans l'industrie du cuir, de la soie et de la laine. En pharmacie, elle entre dans la composition de spécialités prescrites pour certains troubles digestifs et elle est utilisée en usage externe pour la cicatrisation des plaies et dans les affections bucco-pharyngées. On utilise le latex pour la fabrication du chewing-gum.

 

Pour revenir à des utilisations plus ménagères de la papaye, je vous propose une recette de salade de papaye verte. Ce plat est une spécialité thaï et laotienne. Les Thaïlandais et les Lao ne le préparent pas exactement de la même façon. Je vous livre ma recette réalisée avec les ingrédients locaux.

 

 

 

 

Salade de papayes vertesSalade de papaye verte

 

Pour 4 personnes :

 

1 papaye verte de 400 g environ

2 carottes

2 gousses d'ail

1 poignée de cacahuètes non salées

1 piment fort (plus ou moins selon la force du piment et selon les goûts)

2 cuillerées à soupe de jus de citron vert

2 cuillerées à soupe de nuoc mam

1 cuillerée à café de sucre en poudre

Sel

 

Éplucher la papaye et les carottes. Couper la papaye en deux dans le sens de la longueur et enlever les graines. Râper la chair des légumes et les arroser de jus de citron vert.

Faire griller légèrement les cacahuètes dans une poêle sans huile. Les piler grossièrement au mortier.

Piler aussi l'ail et le piment coupé en lamelles avec un peu de sel. Ajouter le sucre et le nuoc mam puis les cacahuètes. Bien mélanger puis arroser les légumes râpés avec la sauce obtenue. Remuer et servir frais.

 

 

Bon appétit et à bientôt !

 

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2011 5 04 /11 /novembre /2011 14:07

Noix-de-pecan.jpg

 

Bonjour,

 

J'ai trouvé ce matin une recette de tarte aux noix de pécan et j'ai voulu vous parler de ces noix qui, comme les autres fruits à écale (tous ceux que les Américains appellent nuts), ont un intérêt nutritionnel non négligeable. Comme l'amande (cf. L'amande, un fruit aux multiples bienfaits ) et les autres fruits à écale, la noix de pécan peut être considérée comme un facteur de protection cardio-vasculaire.

 

Les noix de pécan sont originaires de l'Amérique du Nord, de la basse vallée du Mississipi. Les Amérindiens en consommaient il y a plus de 8 000 ans. Le terme "pacane", apparu dans la langue française en 1824 en Louisiane dérive de pakan, mot d'origine algonquienne. Ces noix sont aussi appelées "noix d'Hickory" (elles sont produites par le Carya illinoinensis ou caryer ou pacanier appelé Hickory dans les pays anglo-saxons).

Le pacanier a été introduit en Espagne au XVIe siècle mais il ne s'est guère répandu en Europe. C'est la raison pour laquelle, même aujourd'hui, il n'est pas facile de trouver ces noix en France. 

 

Noix de pécan dans poterie de SégouLa noix de pécan a une composition bien particulière*.

Elle est plus riche en protéines que la plupart des autres fruits (9,3%) mais nettement moins que l'amande.

Elle est surtout très riche en lipides (72%) ce qui explique sa valeur énergétique élevée (700 kcal pour 100 g). Ces lipides sont constitués en majorité (89%) d'acides gras insaturés avec une prédominance marquée de mono-insaturés (64%), en particulier d'acide oléique. Vous savez que ces acides gras ont la particularité de faire baisser le taux de "mauvais" cholestérol tout en préservant le taux de "bon" cholestérol. La noix de pécan contient aussi à des taux non négligeables (25%) des acides gras poly-insaturés essentiels (acide linoléique et acide linolénique) qui favorisent la fluidité du sang en agissant sur les plaquettes sanguines. La richesse de la noix de pécan en magnésium (142 mg pour 100 g) et en fibres (notamment en fibres solubles) participe à cette action favorable pour la santé cardio-vasculaire.

La noix de pécan est une bonne source de minéraux et d'oligo-éléments (outre le magnésium, elle contient aussi du potassium, du fer, du manganèse, du zinc...) ainsi que de vitamines du groupe B et de vitamine E. Elle est très riche en anti-oxydants qui réduisent les dommages causés par les radicaux libres dans le corps et en phytostérols (qui ont un effet anticholestérolémiant).

 

En conclusion, je dirai que la noix de pécan est un aliment qui peut être consommé par tous (sauf par ceux qui ont des problèmes digestifs ou les intestins fragiles en raison de sa texture et de sa richesse en fibres).

Et je vais donc vous confier ma recette de tarte aux noix de pécan (celle qui est dans mon livre Nutrition gourmandise publié par les éditions Atlantica). Elle contient des oeufs, du beurre et du sirop de maïs. Comme je n'ai pas de sirop de maïs, j'ai été tentée par la recette que j'ai trouvée ce matin qui est parue dans un Côté Est et qui est tirée du livre Souvenirs gourmands de Cristina Vogüe publié par les éditions Flammarion mais je ne l'ai pas testée. Elle ne contient pas d'oeufs mais du beurre et de la crème. A vous de choisir !

 

 

Tarte aux noix de pécan1723986_8f6b335c02.jpg

 

Pour 6 personnes :

 

1 fond de tarte d'environ 24 cm

4 oeufs

3 cuillerées à soupe de beurre fondu

225 g de cassonade

20 cl de sirop de maïs**

1 cuillerée à café d'extrait de vanille

225 g de cerneaux de noix de pécan   

 

Préchauffer le four à 200° (thermostat 6).

Battre ensemble les oeufs, la cassonade, le sirop de maïs, le beurre et la vanille. Réserver.

Abaisser la pâte et en garnir un moule à tarte. Parsemer les noix de pécan sur le fond de tarte puis verser délicatement la préparation par-dessus.

Faire cuire dans le four chaud pendant 10 minutes puis continuer la cuisson à 170° (thermostat 5) pendant 25 minutes environ.

Laisser refroidir avant de servir.

 

 

*    Source : www.aprifel.com et Fiches nutritionnelles de référence Aprifel 

**   Vous trouverez des noix de pécan et du sirop de maïs dans les épiceries américaines et à la Grande Épicerie à Paris

 

 

Bon appétit !

 

 

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2011 4 03 /11 /novembre /2011 13:12

 

 

Tabaski-2011.jpg 

Bonjour,

 

La Tabaski (dans les pays d'Afrique de l'Ouest), plus connue sous le nom de "fête du mouton" ou Aïd el Kbir (العيد الكبير, "la grande fête" au Maghreb) est la fête religieuse la plus importante dans le monde musulman.Négociations Cette fête commémore la soumission d'Ibrahim à Dieu. Ibrahim accepte d'égorger son fils Ismaïl sur l'ordre de Dieu qui, au dernier moment, envoie un mouton pour remplacer l'enfant. En souvenir, les familles musulmanes sacrifient un mouton ou un bélier (mais parfois d'autres animaux) lors de cette fête.

 

Au Mali, comme dans les autres pays majoritairement musulmans, la recherche du mouton s'entreprend longtemps avant la fête. A Bamako, des foirals s'installent un peu partout et les bergers peuls et touaregs arrivent de tout le pays avec leurs plus belles bêtes lavées et parées. 

 

 

 

Au milieu des moutonsLes négociations pour l'achat du mouton sont interminables. On arrive en voiture, à pied ou en moto pour acheter son mouton et les embouteillages encombrent les rues.L'achat du mouton 

Certains s'y prennent très tôt pour choisir leur mouton, d'autres attendent le dernier moment, espérant ainsi voir les prix baisser, ce qui n'est pas toujours le cas.

 

Les bords des routes sont remplis de fourrage car il faut bien soigner les bêtes avant le sacrifice.Le fourrage pour les moutons

 

Dans les banques, les queues se forment dès l'ouverture, nombreux étant ceux qui veulent obtenir un crédit pour les dépenses occasionnées par la Fête.

 

 

 

 

 

 

 

La vente du fourrage

 

 Tabaski

 

Le transport du moutonLe mouton acheté, il faut le transporter jusqu'à son domicile. Certains les y conduisent à pied, en laisse, d'autres sur leur moto, d'autres encore les chargent sur un camion. 

 

D'une manière générale, le commerce est florissant pendant le mois qui précède la Fête. Dans la ville, les discussions portent sur les prix des moutons, leur santé... Les marchés sont pris d'assaut et les prix des denrées alimentaires comme des biens d'équipement ou du charbon de bois s'envolent.

 

Les tailleurs aussi sont très sollicités car il faut habiller la famille de neuf pour la Fête et particulièrement les enfants.

 

Les jours qui précèdent la Tabaski, le pays tout entier est absorbé par les préparatifs en attendant de connaître la date fixée par le calendrier lunaire.

 

Alors, c'est dimanche ou lundi ?

 

  Route de Koulikoro avant la Tabaski

 

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 11:29

Le-Lamprotornis-chalybaeus.jpg

 

Bonjour,

 

On l'appelle "merle métallique", "étourneau métallique commun", "choucador à oreillons bleus" ou encore Lamprotornis chalybaeus. Les Anglais le surnomment GreaterBlue-eared Starling.

C'est un oiseau de l'ordre des Passériformes, de la famille des Sturnidae. Je vous laisse l'admirer, même si les photos ne sont pas excellentes. Je n'ai pas la patience de rester des heures à les observer pour pouvoir les photographier de plus près.Lamprotornis 

 

 

 

En cette saison, ils sont très nombreux au Mali, en tout cas à Bamako. On dit qu'ils annoncent le froid. Espérons que c'est vrai !

 

 

 

 

 

A bientôt !

 

Le choucador à oreillons bleus

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2011 2 01 /11 /novembre /2011 19:41

Une cuve d'indigo

 

Bonjour,

 

J'ai déjà consacré un article à l'indigo mais je ne peux résister à l'envie d'en reparler avec vous et de vous montrer d'autres images après avoir visité l'atelier d'Aboubakar Fofana.

 

Né à Bamako, Aboubakar Fofana est un artiste plasticien depuis longtemps passionné par les colorants végétaux et particulièrement par l'indigo. Parti faire ses études en France, il s'y passionne pour la calligraphie. Son ancrage dans la culture malienne le conduit tout naturellement vers le support textile. Son projet "Sublime indigo - Japon, France, Mali" remporte le prix de la Villa Médicis hors les murs/AFAA, section design en 2000 ce qui lui permet de partir pour le Japon où il approfondit les connaissances acquises à l'École Olivier de Serres sur les techniques japonaises de teinture à l'indigo par fermentation.Les boules d'indigo. Teinture indigo sur coton avec réserves

Revenu vivre au Mali en 2003, Aboubakar Fofana y installe son atelier, à Bamako. Il travaille à la relance de la filière indigo végétal (pour le moment, il est obligé d'aller en Guinée faire ses provisions de feuilles d'indigotier) et il soutient la culture de coton biologique.

 

Si vous êtes à Bamako, allez le voir dans son atelier*. Il vous montrera son travail et vous expliquera la technique de teinture à l'indigo par fermentation. Vous pourrez admirer les immenses cuves en grès provenant du Japon, où Aboubakar Fofana teint ses textiles. Ce sont des élevages de bactéries qu'il faut nourrir (avec du miel et des dattes A la surface de la cuveséchées), soigner et laisser de temps en temps au repos pourTissage du coton ne pas les épuiser et qu'elles puissent se renouveler. Les jeunes bactéries permettent d'obtenir les couleurs les plus intenses, les cuves plus âgées donnent des couleurs plus douces.Nuancier d'indigo sur coton Vous pourrez aussi voir les artisans et les stagiaires qui travaillent avec lui, qui filent le coton biologique et qui le tissent. Et, bien sûr, admirer quelques-unes de ses réalisations pour la mode ou la décoration.

 

Si vous passez à Paris, allez voir ses créations à "La Soie Disante", 36 rue de Verneuil.

 

Je vous laisse admirer certaines des pièces uniques qu'il produit en séries limitées et qu'il dévoile dans son atelier de Bamako.

 Coton biologique teint à l'indigo avec ou sans réserves

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Etoles de lin dans différentes nuances d'indigo

 

A bientôt !

 

 

* Aboubakar Fofana - Korofina Nord, rue 181, porte 256 - Téléphone : +223 76 38 84 08 

aboubakar.fofana@gmail.com

www.aboubakar-fofana.com

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2011 1 31 /10 /octobre /2011 18:16

Buisson de figuiers de Barbarie

Bonjour,

 

En classant mes photos des Cinque Terre, j'ai retrouvé des images de figuiers de Barbarie et j'en profite pour vous dire un mot de ce fruit que l'on classe généralement dans les fruits exotiques alors qu'il pousse dans tout le bassin méditerranéen et même dans le midi de la France.Figues de Barbarie

 

Originaire du Mexique (elle y est appelée nopal), la figue de Barbarie pousse sur un cactus aux larges ramifications en forme de raquettes que les Mexicains consomment quand elles sont jeunes. Les fleurs de couleur jaune ou rose donnent naissance à partir du mois de juillet à des fruits ovpïdes dont l'épiderme varie du jaune pâle au rouge violacé. Ces fruits sont armés de petits aiguillons.

 

La figue de Barbarie se consomme pelée et sa pulpe de couleur corail ou rouge est pleine de petits pépins sombres.2604469746_075536c495.jpg Elle est juteuse et parfumée avec un arôme floral subtil. Elle est peu sucrée (8 g de glucides pour 100 g de fruit) et modérément énergétique (44 kcal pour 100 g).

Elle se distingue des autres fruits par sa teneur très élevée en fibres. Ce sont surtout des fibres insolubles qui forment la trame des petits pépins présents dans la pulpe. On peut les éliminer en partie en passant la pulpe à travers un tamis fin. On obtient ainsi une purée qui peut être utilisée pour préparer un coulis ou un sorbet.

La figue de Barbarie est riche en vitamine C et en provitamine A et  elle contient aussi des vitamines du groupe B. Sa teneur en calcium et en magnésium est très élevée pour un fruit frais. C'est un fruit bien pourvu aussi en fer et en cuivre. 2901197549_0bbda12f34.jpg

 

Si vous  voyagez dans le Maghreb, vous verrez à la saison, de nombreux marchands ambulants qui vous proposeront des figues de Barbarie. Ils enlèveront pour vous les aiguillons qui les recouvrent. Mais attention à ceux qui restent. Ils sont pratiquement invisibles et il est très difficile de les déloger une fois qu'ils ont pénétré dans la peau. J'en ai fait l'expérience.

On trouve maintenant des figues de Barbarie débarrassées de leurs épines. J'en ai vu dans un supermarché en Italie. Mais je n'en ai pas acheté et ne peux vous dire le goût qu'elles avaient. A vrai dire, je préfère les regarder de loin et les photographier !

 

 

Figuiers de Barbarie aux Cinque Terre

 

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2011 7 30 /10 /octobre /2011 16:16

  4034577635_021fb1a8fe.jpg

 

Bonjour,

 

En cette fin du mois d'octobre, je ne peux que vous parler du potiron et de la citrouille, ces deux fruits de la famille des Cucurbitaceae que l'on confond souvent dans le langage courant.

 

La citrouille (Cucurbita pepo) est ronde et de couleur orangée, le potiron (Cucurbita maxima) est plus ou moins aplati et sa couleur varie d'un orange rougeâtre au vert foncé.  La pulpe du potiron a un goût plus fin que celle de la citrouille, elle est plus sucrée et moins filandreuse.2966020521_964342a699.jpg Leur pédoncule est aussi différent : celui de la citrouille a cinq côtes anguleuses et n'a pas de renflement au point d'attache; celui du potiron est cylindrique et évasé près du fruit. 6224460479_ec2d313779.jpg

 

En fait, on emploie le terme de "potiron" pour désigner indifféremment les deux espèces dans le nord de la France et celui de "citrouille" dans le sud de la France.

 

Citrouille et potiron sont des courges comme aussi la courge musquée. Il en existe de très nombreuses variétés qui ont sensiblement les mêmes caractéristiques nutritionnelles. Je parlerai ici de celles du potiron pour lequel j'ai pu recueillir des données (source : Aprifel).

 

La pulpe du potiron a une teneur en eau très élevée : plus de 92%. Le potiron est très peu calorique 20 Kcal aux 100 g) car il renferme peu de substances énergétiques (4 g de glucides pour 100 g,  moins d'un g de protides et quelques traces de lipides).  

5004148569_0b9c704fd2.jpgMais il fait partie des légumes les plus infleur de courgetéressants en ce qui concerne l'apport de provitamine A. Comme vous le savez, la provitamine A est dotée de propriétés anti-oxydantes majeures. Ce sont les potirons les plus intensément colorés qui renferment le plus de provitamine A. Cette provitamine A (ou carotène) permet de réduire les altérations cellulaires, de prévenir certains cancers, d'augmenter les capacités immunitaires et de lutter contre l'athérosclérose. Le potiron contient aussi des vitamines du groupe B, de la vitamine C et des traces de vitamine E.

Le potiron a une densité minérale élevée (potassium, magnésium, calcium, cuivre, manganèse, iode...) qui interviennent dans de nombreux métabolismes cellulaires.4990625826_60097309f1.jpg

Il contient aussi des fibres, surtout de la cellulose et des hémicelluloses mais aussi des petites quantités de pectines et de protopectines. Ces fibres sont particulièrement efficaces pour favoriser le bon fonctionnement des intestins. Elles sont en général bien tolérées car consommées broyées (le potiron est utilisé en général en purée).

 

Graines-de-citrouille.jpgOn consomme surtout la pulpe des fruits. Mais la cuisine créole utilise aussi les brèdes (jeunes feuilles et sommités des tiges). Les graines de citrouille et des différentes courges  sont très appréciées sèches et décortiquées, salées à l'apéritif ou en cuisine. Quand vous ouvrez une citrouille ou un potiron, n'hésitez pas à prélever et à faire sécher quelques graines avant de les planter dans votre jardin, si vous n'avez pas peur d'être envahis. Les citrouilles et les potirons poussent très vite. Les fruits se cachent sous les grandes feuilles. Quand on sème ces graines, il n'est pas rare de découvrir une citrouille au milieu de son gazon, à une dizaine de mètres de l'endroit où a été déposée la graine. Je peux vous dire que les tiges sont très résistantes, j'en ai fait l'expérience. Dans mon jardin à Carthage, j'ai eu trois grosses citrouilles suspendues dans le vide jusqu'à maturité.

 

Vous voulez faire plaisir à vos enfants et leur faire manger des légumes ? Évidez une citrouille avec eux pour préparer Halloween et réservez la pulpe. Vous pourrez l'utiliser dans de nombreux plats, du potage au dessert. Son goût fin et sucré s'allie bien aux épices. Essayez les cappellacci di zucca (raviolis de potiron), spécialité d'Émilie Romagne, ou le couscous de mérou au potiron, spécialité de La Goulette en Tunisie.  

 

Je  vous confie ci-dessous quelques autres idées de recettes pour l'utiliser et profiter des bienfaits du potiron. On y va ?

  

 

 

Soupe au potiron

 

 

254564383_88b712663a.jpg

 

Pour 6 à 8 personnes :

 

1,5 kg de potiron

1,5 litre de bouillon de poule

50 g de beurre

50 g de farine

300 g de pommes de terre

4 cuillerées à soupe de crème fraîche

Sel, poivre

 

Peler le potiron. Retirer les pépins et tous les filaments. Couper la pulpe en gros cubes.

Faire un roux avec le beurre et la farine. Verser progressivement le bouillon en remuant. Faire bouillir. Incorporer les pommes de terre et le potiron. Quand ils sont cuits, passer au mixeur. Ajouter la crème. Saler, poivrer et servir bien chaud.

 

 

 

Purée de potiron391826424_a22ae7b77a.jpg

 

Pour 6 personnes :

1 kg de potiron

3 gousses d'ail

4 cuillerées à soupe de tahina

4 cuillerées à soupe de jus de citron

1 cuillerée à soupe de persil ciselé

& cuillerée à café de cumin en poudre

Sel

 

Peler le potiron. Retirer les pépins et tous les filaments. Couper le potiron en cubes. Saler, couvrir et faire cuire dans une casserole avec un petit verre d'eau pendant environ 30 minutes. Égoutter s'il reste du jus de cuisson puis écraser à la fourchette et ajouter le tahina, les gousses d'ail écrasées et le jus de citron. Réduire en purée. Saupoudrer de cumin et de persil finement ciselé. Servir frais sur des tranches de pain grillé ou avec du pain pita.

 

 

 

 

5205060347_38cece6ff1.jpgTarte au potiron (Pumpkin pie)

 

Pour 6 personnes :

 

1 fond de tarte d'environ 24 cm

1 boîte de purée de potiron*

3 oeufs

150 g de crème fraîche

150 g de cassonade

1 cuillerée à café de cannelle en poudre

1/2 cuillerée à café de gingembre en poudre

1/2 cuillerée à café de toute-épice en poudre

1/4 de cuillerée à café de clous de girofle moulus

1/2 cuillerée à café de sel

Cerneaux de noix de pécan (facultatif)

 

 

Préchauffer le four à 200° (thermostat 6). Battre ensemble les oeufs, la cassonade, le sel et les épices. Lorsque le mélange devient mousseux, ajouter la purée de potiron puis la crème fraîche. Mélanger bien.

Abaisser la pâte sur le plan de travail et en garnir un moule à tarte. Le remplir avec la préparation au potiron. Faire cuire dans le four chaud pendant 10 minutes puis réduire la température à 170° (thermostat 5) et continuer la cuisson pendant 30 minutes. Décorer après refroidissement avec les noix de pécan. Servir froid.

 

* Cette tarte doit figurer au menu le jour d'Halloween. Vous pouvez utiliser de la purée de potiron en boîte (regardez la composition qui figure sur la boîte, achetez de la purée de citrouille pure ne contenant ni épices, ni huile végétale, ni sel, ni colorant, ni sucre. Certaines purées contiennent en effet 3 fois plus de calories et beaucoup plus de sel que la purée faite exclusivement de citrouille)  que vous trouverez dans les épiceries américaines ou la réaliser vous-même avec du potiron frais. Il vous faudra 1 kg de potiron pour obtenir 300 g de purée (soit l'équivalent d'une boîte). Vous ferez cuire la pulpe de potiron pendant 10 à 12 minutes avec un petit peu d'eau puis vous mixerez la pulpe cuite et égouttée.

 

 

 

Happy Halloween !

58491778_fe95f7ccd3.jpg

Partager cet article
Repost0

Profil

  • La nutrition en couleurs
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.

Droits réservés

Les images de ce blog (dessins, photos...) ne sont pas libres de droits

Recherche