750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 09:53

 

Coucher de soleil à marée basse

 

Bonjour,

 

Après la balade d'hier dans Essaouira, vous devez avoir très faim. Que diriez-vous de déguster un tajine de boulettes de merlan comme on peut en trouver dans les restaurants d'Essaouira ? Vous voulez essayer ? Je vous donne la recette.

 

 

 Couvercle tajine

Tajine de boulettes de merlan

 

  Pour 6 personnes :

 

700 de filets de merlan sans peau

1 kg de tomates pelées, épépinées et concassées

100 g d'olives violettes

1 citron confit

1 ou 2 piments verts forts

2 gousses d'ail

1 citron

1/2 cuillerée à café de piment fort en poudre

3 cuillerées à café de piment doux en poudre

2 cuillerées à café de cumin en poudre tajine boulettes merlan

1/2 cuillerée à café de safran en filaments

2 cuillerées à soupe de persil plat ciselé

2 cuillerées à soupe de coriandre fraîche ciselée

Huile d'olive

Sel, poivre

 

Préparer d'abord une chermoula en mélangeant dans un grand bol les épices, la coriandre et le persil, l'ail écrasé, le jus du citron et une cuillerée à soupe d'huile d'olive. Saler, poivrer et bien mélanger.

 

Hacher les filets de merlan. Ajouter la moitié de la chermoula au hachis de poisson. Faire de petites boulettes (de la taille d'une noix) avec ce mélange et réserver.

Faire chauffer les tomates avec le reste de chermoula et une cuillerée à soupe d'huile d'olive dans une cocotte en fonte ou, mieux, dans un tajine en terre. Ajouter les piments forts et quelques filamants de safran. Quand les tomates commencent à fondre, enlever les piments forts et les réserver. Mettre les boulettes dans la cocotte ou le tajine et Kesra (pain marocain)laisser cuire à feu doux à couvert pendant 10 minutes environ. Ajouter les olives violettes et le citron confit coupé en dés. Servir chaud, directement dans le tajine si vous en possédez un. Décorer avec les piments forts et un peu de coriandre fraîche grossèrement ciselée. 

 

Le merlan est un poisson maigre, riche en protéines, en vitamines et en minéraux (surtout iode et fer). Il ne contient ni glucides ni lipides. Ce tajine, préparé avec du merlan et beaucoup de légumes devient un plat complet quand on le mange avec du pain (marocain, bien sûr !) ou un autre féculent, plein de micronutriments mais pauvre en calories. A consommer sans modération !

 

 

Bon appétit !

 

 

Partager cet article
Repost0
12 juillet 2011 2 12 /07 /juillet /2011 17:03

La skala

 

Bonjour,

 

Aujourd'hui, je vous amène au Maroc et plus particulièrement à Essaouira.

Essaouira ( الصويرة, "la bien dessinée" en arabe) est une ville portuaire et balnéaire de la côte atlantique, située à 180 km à l'ouest de Marrakech et à 175 km au nord d'Agadir. Malgré la proximité de ces deux grandes villes touristiques, Essaouira reste une petite ville tranquille.

 

CanonDes marchands carthaginois auraient créé un comptoir à cet endroit de la côte atlantique dès le VIIe siècle avant J.-C. sur l'îlot de Mogador situé à un kilomètre au large de la ville actuelle. Les Phéniciens puis les Berbères et les Romains développent là l'industrie des salaisons et de la pourpre (d'où le nom donné aux îles situées au large d'Essaouira, les îles Purpuraires).

Les Portugais, à la suite de la prise de Ceuta en 1415, en font un important comptoir commercial.  Ils l'appellent Mogdura (Mogador en français).   La skala à marée basse

 

En 1764, le sultan alaouite Mohammed ben Abdellah (Mohammed III) fait appel à un architecte avignonnais, Théodore Cornut pour construire la nouvelle Mogador. Ce disciple de Vauban s'inspire de Saint-Malo pour édifier le port et la kasbah. Vue sur la mer depuis les terrasses

Pendant longtemps, Mogador est le seul port marocain ouvert au commerce extérieur. On l'appelle le port de Tombouctou car toutes les marchandises de l'Afrique subsaharienne y sont négociées et le commerce y est florissant. La ville est prospère grâce à l'importante communauté juive.

 

Mais le protectorat français permet le développement d'autres ports plus modernes au Maroc et la ville périclite. Mogador devient un port dédié uniquement à la pêche, particulièrement à la sardine.Barques et chalutiers

 

La fin du XXe siècle voit la renaissance de Mogador, devenue Essaouira à l'indépendance, grâce au tourisme et à quelques artistes comme Jimi Hendrix, Rod Stewart ou Cat Stevens qui s'y installent dans les années 80 et font parler de cette ville atlantique.

Les alizés permettent la pratique du windsurf et du kitesurf pratiquement toute l'année. Les golfeurs peuvent y pratiquer leur sport favori sur le nouveau parcours magnifique situé à l'extérieur de la ville, en bord de mer.

 

Essaouira accueille tous les ans le Printemps musical des Alizés au mois de mai et le Festival Gnaoua et musiques du monde au début de l'été. De nombreux peintres en ont aussi fait leur résidence.

 

C'est une ville calme où il fait bon se promener (quand il n'y a pas trop de vent), sur la plage, autour du port, dans la kasbah et sur les remparts. Blanche, bleue et ocre, elle a des allures de ville bretonne, à l'accent portugais, en terre marocaine. Elle ne ressemble à aucune autre ville marocaine.

 

 

Intérieur de caféJe vous laisse vous y balader en allant dans le nouvel album photos "Essaouira". 

 

Vélo sur la plage

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A bientôt ! 

 

 

  Mouette

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 14:00

Crinum augustum ouvert

 

Juste une photo du Crinum augustum avant la pluie. Les fleurs sont presque toutes ouvertes. Un vrai feu d'artifice...

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2011 1 11 /07 /juillet /2011 12:25

Saison des pluies à Bamako

 

Bonjour,

 

Un petit coucou de Bamako pour toutes celles et tous ceux qui sont partis en vacances ou définitivement et qui ont le mal du "pays".Bienvenue au marché de Médine

 

Attendez un peu pour revenir !Carrefour-copie-1 La saison des pluies est bien installée et il ne fait pas très beau en ce moment. 

Mais les marchés sont toujours pleins de couleurs et on peut faire son shopping même le dimanche. Friperie

 

 On trouve de tout ici.Des roues

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les autres articles que vous pouvez trouver le dimanche sont dans l'album photos "Bamako".

 

Si vous n'avez pas trouvé ce que vous cherchiez,  vous pouvez toujours prendre le bus pour sortir de Bamako. A moins que vous ne préfériez le taxi...Le bus pour ..Les taxis pour le point G

 

Bonnes vacances !

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2011 5 08 /07 /juillet /2011 11:14

Crinum augustum

 

Bonjour,

 

Il y a longtemps que je ne vous ai pas montré de photos de mes fleurs. Aujourd'hui, je veux vous faire redécouvrir le Crinum.

Je vous en ai déjà parlé dans mon article sur l'Hymenocallis littoralis et autres Amaryllidacées . Mais je ne vous l'ai pasC. augustum fleur montré. Comme l'Hymenoccalis, le Crinum est une plante de la famille des Amaryllidaceae, de l'ordre des Asparagales. Le Crinum amabile est difficile à différencier du Crinum augustum. A Hawaï, on l'appelle Queen Emma Crinum Lily du nom de la reine Emma, épouse du roi Kamehameha IV, qui l'introduisit dans le Allerton Garden à Kauai.

 

Ceux qui poussent dans mon jardin sont impressionnants. Quand la fleur commence à sortir, elle ressemble à un fer de lance.La fleur de Crinum augustum avant ouverture L'enveloppe s'ouvre peu à peu pour laisser entrevoir la fleur. Ou plutôt les fleurs qui ressemblent à des lys. Avant la fin de l'ouverture des fleurs, la tige qui les soutient mesure environ 1,20 m et elle tombe sous le poids de ces fleurs. Je vous laisse les admirer.Crinum amabile

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Avant de vous quitter, je voudrais vous rappeler les dates de quelques manifestations où les pépiniéristes se retrouvent pour vous montrer des spécimens de plantes des quatre coins du globe. Une occasion pour se retrouver entre amateurs de plantes.

 

  • 10 et 11 septembre 2011 : Les Journées méditerranéennes du Jardin à Menton (06)
  • 17 et 18 septembre 2011 : Les Botaniques de Ploemeur (56)
  • 1er et 2 octobre 2011 : "Gondwana" La Fête des plantes méditerranéennes au Domaine du Rayol (83). Cette année, c'est la flore de la Nouvelle-Zélande qui sera à l'honneur
  • 15 et 16 octobre 2011 : Les Plantes originales à Gaujacq (40). Profitez-en pour visiter le château !

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
7 juillet 2011 4 07 /07 /juillet /2011 10:23

4085330054_b2b7069641.jpg

 

Bonjour,

 

Puisque je suis lancée, je continue dans le registre des mezzés. Aujourd'hui, je vais vous donner ma recette de tarama. Traditionnellement, on utilise des oeufs de mulet (ou muge) salés, séchés et fumés pour faire le tarama. C'est la boutargo des Provençaux que l'on trouve aussi dans d'autres régions méditerranéennes (en Grèce, en Italie, en Turquie, en Tunisie...) ou encore en Mauritanie où les Imrâgen, connus pour leur façon de pêcher les mulets jaunes à l'aide des dauphins, font sécher leurs oeufs  pour obtenir la poutargue.

 

Le tarama est une préparation à base d'oeufs de poisson (traditionnellement de mulet mais on utilise de plus en plus ceux de cabillaud) auxquels on ajoute du pain, de l'ail, du citron et de l'huile d'olive. Très facile à préparer, il n'a rien à voir avec le tarama que l'on trouve dans les grandes surfaces, très riche en huile (de colza en général), en sel, en colorant et conservateurs. C'est un plat riche en protéines, en lipides, qui contient des acides gras oméga 3, du cholestérol et de précieux micro-nutriments (calcium, vitamines A, B et D, magnésium, sélénium, phosphore, iode, fluor...).  

Je vous donne ma recette.

 

 

Tarama

 

Pour un bol de tarama :

 

100 g d'oeufs de mulet ou, à défaut, de cabillaud

1 petit oignon finement râpé

6 tranches de pain de mie

2 à 3 cuillerées à soupe de jus de citron

1 gousse d'ail

Huile d'olive (environ 10 cl)

 

Enlever la peau qui recouvre les oeufs à l'aide d'un petit couteau pointu. Écraser les oeufs et incorporer l'oignon râpé et l'ail en purée. Ajouter un peu d'huile d'olive et travailler jusqu'à l'obtention d'une pâte homogène. humecter le pain en le trempant rapidement dans de l'eau. Continuer à travailler le tarama, comme une mayonnaise, en incorporant peu à peu, alternativement, le pain égoutté, l'huile d'olive et le jus de citron (cette préparation peut aussi se faire au mixeur). Conserver dans le réfrigérateur. Servir avec du pain grillé.

 

 

A consommer avec modération !

 

A bientôt !

 

 

 

Partager cet article
Repost0
6 juillet 2011 3 06 /07 /juillet /2011 10:44

Salade-grecque.jpg

 

Bonjour,

 

On continue de préparer notre buffet d'été ? Aujourd'hui un plat tout simple, comme tous ceux que je prépare d'ailleurs : la salade grecque. Que des produits crus à assembler joliment dans une assiette. Il suffit de choisir de bons produits bien frais. Un secret : la pointe d'origan qui change tout à cette salade.  Ne préparez pas cette salade trop longtemps à l'avance, les légumes perdraient de leur croquant. Et surtout, assaisonnez-la au dernier moment.

Cette salade apporte les nutriments nécessaires à l'organisme (protides, lipides, glucides, fibres, vitamines, calcium...) mais n'est pas très riche en glucides. Mangez-la avec du pain et vous aurez un plat complet tout à fait "méditerranéen".

Je vous donne la recette. On ne peut faire plus simple.

 

 

Salade grecque

 

Pour un saladier :

 

4 belles tomates

1 concombre

1 poivron vert

1 ou 2 oignons suivant la taille

200 g de feta

100 g de petites olives noires

1 citron

Huile d'olive

Origan

Sel, poivre

 

Laver les tomates et les couper en quartiers. Laver et épépiner le poivron et le couper en lanières. Peler et épépiner (si nécessaire) le concombre et le couper en dés ou en rondelles. Émincer les oignons. Mélanger tous les légumes. Ajouter les olives.

Avant de servir, ajouter la feta coupée en gros dés, le jus de citron, le sel, le poivre, l'origan et l'huile d'olive. Servir frais.

 

 

Bon appétit !

 

 

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2011 2 05 /07 /juillet /2011 13:52

Mouhalabieh---flan-a-la-fleur-d-oranger.jpg

 

Bonjour,

 

Aujourd'hui, j'ai préparé des mouhallabieh, ces flans à la fleur d'oranger qui sont un des classiques de la cuisine libanaise. Le mouhallabieh est crémeux comme la pannacotta mais il ne contient ni crème, ni gélatine. Je le parfume à l'eau de fleurs d'oranger mais on peut préférer l'eau de rose. On l'arrose de sirop (habituellement, je prépare un sirop à l'eau de fleurs d'oranger mais aujourd'hui j'ai utilisé du sirop de canne ambré en bouteille) et on le saupoudre de pistaches concassées. C'est très bon, très frais, très agréable pour finir un repas. Et c'est très simple et très rapide à faire.

Je vous en donne la recette.

 

 

Mouhallabieh (flan à l'eau de fleurs d'oranger)

 

Pour 8 à 9 ramequins :

 

1 litre de lait

70 g de fécule de riz ou de maïzena

6 cuillerées à soupe de sucre en poudre

3 cuillerées à soupe d'eau de fleurs d'oranger

2 cuillerées à soupe de pistaches décortiquées (non salées !)

 

Pour le sirop :

 

100 g de sucre en poudre

50 ml d'eau

Quelques gouttes de jus de citron

1 cuillerée à café d'eau de fleurs d'oranger

 

Délayer la fécule dans un bol avec 250 ml de lait. Porter à ébullition le lait restant avec le sucre en poudre en remuant jusqu'à ce que le sucre soit fondu. Ajouter la fécule délayée. Baisser le feu et faire cuire en remuant jusqu'à ébullition. Maintenir à ébullition pendant quelques minutes puis, hors du feu, ajouter l'eau de fleurs d'oranger. Bien remuer et verser dans des ramequins. Laisser refroidir puis mettre au réfrigérateur au moins deux heures avant de servir.

Préparer le sirop en mélangeant le sucre, l'eau et le jus de citron. Faire chauffer le tout dans une casserole, à feu doux, en remuant pendant environ 5 minutes. Hors du feu, ajouter l'eau de fleurs d'oranger. Conserver au réfrigérateur;

Au moment de servir, démouler les ramequins dans des assiettes. saupoudrer de pistaches pilées et arroser de sirop.

 

 

Bon appétit !

 

A bientôt !

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2011 1 04 /07 /juillet /2011 13:08

2830138417_165b1548e5.jpg 

Bonjour,

 

Il fait beau et chaud et vous voulez manger "méditerranéen" ? Vous avez des amis qui viennent dîner et vous voulez préparer un petit buffet plein de bonnes choses. Pourquoi ne pépareriez-vous pas un assortiment de mezzés, vous savez, ces hors d'oeuvre que l'on mange avec un verre d'ouzo ou de retsiné dans les tavernes en Grèce ? Rien de mieux pour se sentir en vacances que de déguster plein de petits plats dont chacun pourra se servir à sa guise. Un peu de tzatziki, des calamars frits, des poivrons grillés, des feuilles de vigne farcies, des boulettes de viande, une salade grecque, du tarama, des feuilletés aux épinards, des olives (de Kalamata, bien sûr !)... Tout cela compose un merveilleux déjeuner ou dîner d'été riche en couleurs. Fermez les yeux, pensez à toutes ces bonnes choses... Vous ne  sentez pas la mer ou la merveilleuse odeur des feuilles de figuier ?

 

On y va ? On prépare tout ça ? Je vais commencer par vous donner la recette des feuilletés aux épinards. Mon amie Vassiliki m'en faisait souvent. Avec une bonne salade verte ou une salade grecque, cela constituera un bon dîner.

 

 

 

Feuilletés aux épinards ( σπανακόπιτα - spanakopita)

 

  3444983237_ae6dfb3b22.jpg

Pour 6 personnes :

 

300 g d'épinards hachés surgelés

1 oignon blanc moyen

3 gousses d'ail

3 cuillerées à soupe d'aneth ciselé

1 petit verre d'huile d'olive

2 oeufs

8 feuilles de pâte filo

Sel, poivre

 

 

Préchauffer le four à 180°.

Faire revenir l'oignon émincé finement et l'ail écrasé dans une poêle avec un peu d'huile d'olive. Quand les oignons deviennent transparents, ajouter les épinards bien essorés et l'aneth. Saler, poivrer. cuire jusqu'à ce que les épinards aient rendu toute leur eau. Laisser tièdir.

Battre les oeufs à la fourchette. Ajouter la feta émiettée. Ajouter les épinards. Bien mélanger.

Dans un moule carré ou rectangulaire huilé, déposer une feuille de pâte filo. Avec un pinceau, la badigeonner légèrement d'huile d'olive. Poser une deuxième feuille sur la première et répéter l'opération avec deux autres feuilles. Répartir la préparation aux épinards sur la quatrième feuille. Recouvrir le tout avec les quatre feuilles restantes huilées comme précédemment. Entailler légèrement le dessus sous forme de losanges. Huiler légèrement le dessus au pinceau. Mettre au four 40 minutes. Servir chaud.

 

 

Kαλή όρεξη ! Bon appétit !

 

A bientôt pour les autres recettes...

 

 

 

Partager cet article
Repost0
3 juillet 2011 7 03 /07 /juillet /2011 09:31

Bronze, perles de verre

 

Bonjour,

 

J'ai oublié de vous dire qu'il y avait plein de nouveaux colliers dans l'album "Perles et colliers". Je vous en montre quelques-uns. Allez vous promener dans l'album pour voir les autres.

 

 Bronze, millefiori, pâtes de verre

 

Bronze, bauxite 

  

 

 

 Bronze, turquoises, perles néolithiques

 

 

Bon dimanche !

Partager cet article
Repost0

Profil

  • La nutrition en couleurs
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.

Droits réservés

Les images de ce blog (dessins, photos...) ne sont pas libres de droits

Recherche