Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 10:54
Faut-il interdire les sucres?

 

 

Bonjour,

 

Tous les ans, et plus particulièrement à l'approche de l'été, les médias posent les mêmes questions : "faut-il interdire le sucre?", "faut-il interdire les graisses?", "quel est le meilleur régime pour maigrir rapidement et durablement?"...

Il est vrai que l'épidémie d'obésité n'arrête pas de progresser. D'après l'OMS, en 2014, 35% de la population mondiale était en surpoids ou obèse. Tous recherchent le coupable de cette épidémie. Un jour, on accuse le sucre, le lendemain, les graisses ou le manque d'exercice.

 

Il y a longtemps que je ne vous ai pas parlé de nutrition mais ceux qui lisent ce blog régulièrement connaissent mon opinion sur ces sujets. Aujourd'hui, car on en parle beaucoup, je voudrais essayer de refaire le point sur la question : "Faut-il interdire les sucres?"

 

J'ai abordé plusieurs fois le sujet (Idées fausses en nutrition (3) - Les glucides ou sucresPourquoi le sucre est-il bon pour le moral ?...) et si vous êtes intéressés par la question, je vous conseille de relire ces articles.

 

Je ne vais pas vous redire ce que je vous ai déjà dit mais, une fois de plus, je voudrais insister sur le fait qu'on ne doit pas et qu'on ne peut pas interdire tel ou tel aliment. Cela veut-il signifier que l'on peut manger n'importe quoi et en n'importe quelle quantité? Non, bien sûr. Mais il en est du sucre ou des sucres comme des graisses et comme des protéines. L'alimentation doit apporter tous les nutriments.

 

Les sucres ont un rôle énergétique important. Leur fonction essentielle est de fournir de l'énergie directement assimilable par l'organisme. Ils ont aussi un rôle plastique. On les rencontre dans le cartilage, certains récepteurs membranaires, le mucus... 

Ils devraient constituer 50 à 55% des apports énergétiques totaux.

 

Quand l'on parle de sucres, il faut bien sûr différencier les sucres contenus dans les aliments et les sucres ajoutés. 

 

- Les sucres contenus dans les aliments sont ceux que l'on trouve naturellement dans le miel, les fruits et les légumes, dans le lait, dans les céréales, les légumineuses etc. Ils ne sont pas dissociables de ces aliments qui ne contiennent pas que du sucre mais aussi des fibres, des vitamines, des minéraux, des protéines, des lipides... Leur consommation participe au bon fonctionnement de l'organisme.  

 

- Les sucres ajoutés, c'est le sucre que vous voyez sur la photo ci-dessus qui est tiré de la betterave ou de la canne à sucre, celui que l'on utilise pour sucrer son café ou pour faire un gâteau. Sa consommation tend à baisser à domicile depuis les années 70.

Et ce sont aussi les sucres utilisés par l'industrie. Leur consommation ne cesse d'augmenter. Il s'agit de saccharose mais aussi de fructose, de glucose... On les retrouve dans toutes sortes d'aliments, dans les pâtisseries et les confiseries bien sûr, dans les jus de fruits, dans les compotes et les confitures et dans les produits laitiers sucrés et/ou aromatisés, les glaces... Et bien sûr dans les sodas... 

 

 

Faut-il interdire les sucres?
Faut-il interdire les sucres?Faut-il interdire les sucres?
Faut-il interdire les sucres?

 

 

Mais aussi dans les soupes, les sauces, les saucisses et autres aliments transformés. Sans parler des céréales du petit-déjeuner ou des poudres chocolatées...

Ces sucres sont utilisés par l'industrie pour la conservation des aliments et comme exhausteurs du goût. 

 

 

 

Faut-il interdire les sucres?Faut-il interdire les sucres?Faut-il interdire les sucres?

 

 

Ce sont ces sucres ajoutés qui sont responsables d'une consommation accrue de sucres. Ce sont eux que les professionnels de la santé dénoncent. Car la plupart des produits industriels sucrés sont sans intérêt. Ils sont pauvres en vitamines et en minéraux, le plus souvent très riches en sucres et contiennent parfois de fortes concentrations en graisses, du sel et d'autres additifs alimentaires comme les colorants, les gélifiants et autres arômes artificiels. De plus,  leur consommation se fait aux dépens des produits sucrés naturels comme les fruits qui apportent aussi des fibres, des vitamines et des minéraux.

L'industrie utilise non seulement le sucre que vous connaissez tous, le saccharose, issu de la betterave ou de la canne à sucre, mais aussi du sirop de fructose, du sirop de glucose, du sucre inverti qui n'ont pas les mêmes propriétés que le saccharose.

 

L'O.M.S. voudrait que la consommation de ces sucres ajoutés soit réduite à 10% des apports caloriques quotidiens. Mais s'il est facile de savoir combien de sucres on met dans son café ou combien de grammes de sucre on met dans un gâteau, on ne sait pas facilement combien de sucre contient un dessert lacté du commerce, une glace achetée en grande surface ou un gâteau industriel. Je vais vous donner un exemple. Savez-vous combien il y a de sucres dans un pot de yaourt aux fruits de la grande distribution? Je vais vous le dire : 3 à 5 morceaux. Avez-vous déjà mis 5 sucres dans un yaourt nature? 

 

Comment faire alors pour réduire ces sucres ajoutés? Vous pouvez bien sûr ajouter un peu moins de sucre dans votre boisson chaude (ou froide) préférée, préparer moins de gâteaux. Mais surtout, et je ne peux que vous le conseiller, vous pouvez essayer de réduire vos achats de produits industriels. Manger de temps en temps un gâteau fait maison ou quelques bonbons n'a jamais fait de mal à personne, manger des produits laitiers aromatisés à tous les repas ou boire des boissons aromatisées ou des sodas à longueur de journée déséquilibre la ration alimentaire et favorise la prise de poids. 

 

 

Il n'est pas question de supprimer les sucres, il suffit de bien les choisir.

Je vous laisse y réfléchir.

 

 

 

A bientôt!

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs - dans Nutrition
commenter cet article
8 juin 2015 1 08 /06 /juin /2015 09:33
Devinette du samedi 6 juin 2015 - Suite - Eschscholtzia californica ou pavot de Californie

 

 

Bonjour,

 

Je tarde beaucoup aujourd'hui pour vous donner la réponse à la devinette de samedi dernier.  Réponse que personne n'a trouvée. Car ce n'était ni de l'ail ni de l'oignon, ni une fleur à l'envers.

J'attendais le soleil pour pouvoir faire des photos pour illustrer cet article. Et, ensuite, j'ai eu quelques petits problèmes avec mon serveur, ce qui arrive bien trop souvent à mon goût. Mais, assez de bavardages, je vous donne vite la réponse. La photo de samedi dernier représentait une partie de fruit de pavot de Californie ou Eschscholtzia californica.

 

Le pavot de Californie est une plante annuelle de la famille des Papaveraceae, originaire, comme son nom l'indique, de Californie. Plantez-la dans votre jardin, vous ne serez pas déçus. Elle ne demande aucun entretien, elle pousse facilement, même dans les terrains pauvres et se ressème toute seule. Elle peut même devenir envahissante.

 

Ses fleurs, de couleur jaune à orange vif le plus souvent, mais aussi blanches ou roses, se détachent sur son feuillage léger et dentelé vert gris.

 

 

Devinette du samedi 6 juin 2015 - Suite - Eschscholtzia californica ou pavot de Californie
Devinette du samedi 6 juin 2015 - Suite - Eschscholtzia californica ou pavot de Californie
Devinette du samedi 6 juin 2015 - Suite - Eschscholtzia californica ou pavot de Californie

 

 

Le bouton floral a une forme caractéristique, oblongue, avec une extrémité pointue, avec deux sépales caducs.

 

 

Devinette du samedi 6 juin 2015 - Suite - Eschscholtzia californica ou pavot de Californie
Devinette du samedi 6 juin 2015 - Suite - Eschscholtzia californica ou pavot de Californie

 

 

La fleur, aux quatre pétales (pour les fleurs simples), souvent froissés, contient beaucoup d'étamines.

 

 

Devinette du samedi 6 juin 2015 - Suite - Eschscholtzia californica ou pavot de Californie
Devinette du samedi 6 juin 2015 - Suite - Eschscholtzia californica ou pavot de Californie
Devinette du samedi 6 juin 2015 - Suite - Eschscholtzia californica ou pavot de Californie

 

 

Le fruit, ou silique, allongé, renferme de nombreuses graines qui assurent la dissémination de l'Eschscholtzia californica.

 

 

Fruit en formation

Fruit en formation

Fruits et graines

Fruits et graines

 

 

J'espère vous avoir convaincus de semer des Eschscholtzia californica chez vous, même si cette plante a un nom imprononçable...

 

Merci à tous ceux qui ont participé à ce jeu.

 

 

A bientôt!

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs - dans Plantes et jardins Jeux
commenter cet article
6 juin 2015 6 06 /06 /juin /2015 12:32
Devinette du samedi 6 juin 2015

 

 

Bonjour,

 

Savez-vous ce que représente cette photo?

 

 

A lundi pour la réponse.

Bon week-end!

 

 

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs
commenter cet article
5 juin 2015 5 05 /06 /juin /2015 15:47
Dips colorés pour un apéritif d'été

 

 

Bonjour,

 

L'été n'est pas encore arrivé mais on pourrait le croire avec les températures élevées que l'on observe en France en ce moment.

Et quand le soleil est là, on a envie de couleurs pour ne plus penser à la grisaille de l'hiver.

Je vous propose aujourd'hui trois dips très colorés (je n'ai pas triché en prenant la photo et il n'y a pas de colorant artificiel !) dont je vous ai déjà parlé mais vous les avez peut-être oubliés : un dip à la betterave d'un rose fuchsia éclatant, un dip aux poivrons rouges orange vif et un dip au potiron jaune orangé. Si vous les servez à l'apéritif, le soleil sera à votre table même s'il se cache derrière des nuages...

 

 

 

 

Dip à la betterave 

 

 

Pour un grand bol :

 

250 g de betterave

1 petite boîte de pois chiches

2 gousses d'ail

1 cuillerée à café de cumin en poudre

2 cuillerées à soupe de tahineh (purée de sésame que l'on trouve dans les épiceries orientales)

1 cuillerée à soupe de jus de citron

1 cuillerée à soupe d'huile d'olive

1 yaourt

Sel, poivre

 

Rincer les pois chiches et les mixer avec la betterave pelée et coupée en morceaux, le tahineh, les gousses d'ail, le yaourt, le cumin, le jus de citron, l'huile d'olive, une pincée de sel et quelques tours de moulin de poivre. Verser dans un bol. Conserver au réfrigérateur.

 

 

 

 

Dip de potiron

 

 

Pour un bol :

 

500 g de potiron

2 gousses d'ail

2 cuillerées à soupe de sauce de sésame ou tahina

2 cuillerées à soupe de jus de citron

1/2 cuillerée à café de cumin en poudre

Sel

 

 

Peler le potiron. Retirer les pépins et tous les filaments. Couper le potiron en gros cubes. Le mettre dans une casserole avec un petit peu d'eau, saler, couvrir et faire cuire à petit feu pendant environ une demi-heure.

Bien faire égoutter le potiron dans une passoire fine ou un chinois.

 

Écraser le potiron à la fourchette puis ajouter le tahina, le cumin, les gousses d'ail écrasées et le jus de citron. Saler puis réduire en purée (avec un mixeur plongeant par exemple). Conserver au réfrigérateur.

 

 

 

 

Dip aux poivrons rouges

 

 

Pour un bol :

 

1 kg de poivrons rouges

1 petit suisse

Quelques feuilles de basilic

Sel, piment d'Espelette

 

 

Faire griller les poivrons lavés sous le gril du four en les retournant de temps en temps jusqu'à ce que leur peau se détache. Les enfermer au sortir du four dans un sachet en plastique et attendre qu'ils refroidissent.

Peler et épépiner les poivrons rouges et les mixer avec les feuilles de basilic ciselées et le petit suisse. Saler et saupoudrer d'une pincée de piment d'Espelette.

Réserver au réfrigérateur.

 

 

Servir ces dips avec des tranches de pain, du pain pita ou des gressins.

 

 

Bon apéritif !

 

 

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs - dans Cuisine Couleurs
commenter cet article
22 avril 2015 3 22 /04 /avril /2015 07:24
Les "américaines" de Cuba

 

 

Bonjour,

 

Je vous ai dit l'autre jour que je vous reparlerai des anciennes voitures américaines que l'on voit à Cuba.

 

On trouve surtout des voitures construites entre 1949 et 1959 mais j'ai vu aussi des modèles plus anciens. 

 

 

 

 

Ford

Ford

Chevrolet Suburban 1937

Chevrolet Suburban 1937

 

 

On voit des Buick...

 

 

Buick

Buick

 

 

Des Cadillac...

 

 

Cadillac

Cadillac

 

 

Des Chrysler...

 

 

Chrysler

Chrysler

 

 

Des Dodge...

 

 

Dodge décapotable

Dodge décapotable

Dodge Kingsway 1957

Dodge Kingsway 1957

 

 

A La Havane comme dans le reste de l'île...

 

 

Dodge Meadowbrook à Vinales
Dodge Meadowbrook à Vinales

Dodge Meadowbrook à Vinales

 

 

Mais aussi des Ford...

 

 

Ford Fairlane
Ford Fairlane

Ford Fairlane

 

 

Des Mercury...

 

 

Mercury Eight convertible 1948

Mercury Eight convertible 1948

 

 

Ou encore des Oldsmobile...

 

 

Oldsmobile

Oldsmobile

 

 

Des Pontiac...

 

 

Pontiac Star Chief

Pontiac Star Chief

 

 

Des Studebaker...

 

 

Studebaker

Studebaker

 

 

Et bien sûr des Chevrolet... de toutes les couleurs...

 

 

Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet

Chevrolet

 

 

Quand je vous disais qu'il y en avait de toutes les couleurs... Et pour tous les goûts. Des berlines, des coupés, des cabriolets... Et des breaks.

Il vous en faut une plus grande? J'ai ce qu'il vous faut. Une petite Cadillac, ça vous va?

 

 

Les "américaines" de Cuba
Les "américaines" de Cuba

 

 

Bien sûr, je ne vous ai montré que les plus belles des voitures que j'ai vues. Toutes celles qui roulent ne sont pas dans le même état. 

 

 

 

Les "américaines" de Cuba
Les "américaines" de Cuba

 

 

D'autres sont sous bâche...

 

 

Les "américaines" de Cuba

 

 

Et certaines tombent en panne...

 

 

 

 

Les "américaines" de Cuba

 

 

Il n'est pas toujours facile de reconnaître les modèles, surtout pour moi qui n'y connais rien, car les emblèmes de marque ont souvent disparu et que les carrosseries ont parfois été rectifiées. 

 

Je savais seulement que les voitures les plus anciennes étaient les plus rondes et que les plus récentes étaient plus anguleuses, avec des ailes. Les emblèmes, quand ils sont présents, permettent de reconnaître les marques.

 

 

Les "américaines" de Cuba
Les "américaines" de Cuba
Les "américaines" de Cuba
Les "américaines" de Cuba
Les "américaines" de Cuba
Les "américaines" de Cuba

 

 

J'ai joué au détective et me suis bien amusée. Et j'ai eu le plaisir de reconnaître certaines des voitures que j'avais photographiées à Cuba.

J'espère que cet article vous amusera et que les Cubains sauvegarderont encore longtemps ce patrimoine.

 

A bientôt!

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs - dans Cuba Voitures américaines Couleurs
commenter cet article
19 avril 2015 7 19 /04 /avril /2015 21:14
Devinette du samedi 18 avril 2015 - Suite - Le musée des voitures de Cuba

 

 

Bonjour,

 

Bravo à tous ceux qui ont répondu à la devinette de samedi dernier! Vous avez tous trouvé la bonne réponse. La photo représentait effectivement l'ornement de capot d'une voiture ancienne, plus précisément d'une voiture américaine comme l'a supposé Mike, de la marque Chevrolet, comme l'a indiqué Laurence. 

 

 

Chevrolet Deluxe Series 1950

Chevrolet Deluxe Series 1950

 

 

L'ornement de capot de cette voiture, la Chevrolet Deluxe Series de 1950, représente un aigle.

 

 

Ornement de capot de la Chevrolet Deluxe Series 1950

Ornement de capot de la Chevrolet Deluxe Series 1950

 

 

Je vous montre d'autres photos de cette voiture particulièrement bien conservée et/ou restaurée.

 

 

Devinette du samedi 18 avril 2015 - Suite - Le musée des voitures de Cuba
Devinette du samedi 18 avril 2015 - Suite - Le musée des voitures de Cuba
Devinette du samedi 18 avril 2015 - Suite - Le musée des voitures de Cuba

 

 

Les ornements de capot (hood ornaments en anglais), appelés aussi "mascottes", étaient à l'origine fixés sur les bouchons de radiateur. Comme les emblèmes, ils symbolisent les marques des voitures. Depuis la disparition des radiateurs apparents, ils sont placés sur le capot, au-dessus de l'emplacement supposé du radiateur.

Ils ont aujourd'hui pratiquement disparu depuis une directive européenne portant sur la sécurité des piétons et interdisant les ornements extérieurs faisant saillie de plus de 10 mm par rapport à leur support.

 

Mais à Cuba, où j'ai photographié cette voiture, ils restent autorisés et j'ai pu en voir de très nombreux. 

 

Cuba est un musée des vieilles voitures. Mais un musée en plein air et vivant. 

 

 

Devinette du samedi 18 avril 2015 - Suite - Le musée des voitures de Cuba

 

 

Ici, la plupart des voitures anciennes roulent. Pendant 50 ans, les Cubains n'ont pas eu le droit d'acheter de voitures à titre privé. En septembre 2011, la vente entre particuliers a été ouverte et depuis décembre 2013 l'importation de véhicules est autorisée pour les Cubains, les résidents étrangers et les organisations étrangères et diplomatiques.

 

On voit donc à Cuba des américaines des années 50, des voitures importés d'URSS et des pays de l'Est dans les années 70 et 80 et des véhicules modernes, souvent asiatiques.

 

 

Parque Central à La Havane
Parque Central à La Havane
Parque Central à La Havane

Parque Central à La Havane

Près du port de La Havane
Près du port de La Havane

Près du port de La Havane

Dans Centro Habana

Dans Centro Habana

Dans Habana Vieja

Dans Habana Vieja

A Trinidad
A Trinidad

A Trinidad

 

 

Je ne sais pas s'il y a plus de vieilles voitures américaines que de voitures récentes mais ce qui est sûr c'est qu'on les remarque plus.

J'ai vu quelques voitures de l'ère soviétique mais peu : des Lada bien sûr, mais aussi des Tatra ou des Škoda.

 

 

 

 

 

Škoda et Lada
Škoda et Lada

Škoda et Lada

 

On estime qu'il y a environ 60 000 voitures américaines anciennes à Cuba. Si les plus belles font le bonheur des touristes, la grande majorité servent de taxis collectifs. Les Cubains ont réussi à les préserver et à les maintenir en état de marche et elles ont acquis le titre officiel de monument national cubain.

Ce musée à ciel ouvert n'est pas présent que à La Havane mais dans toute l'île comme vous avez pu le voir sur les photos ci-dessus.

Je vous en reparlerai...

 

Devinette du samedi 18 avril 2015 - Suite - Le musée des voitures de Cuba

 

 

A bientôt!

 

 

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs
commenter cet article
18 avril 2015 6 18 /04 /avril /2015 15:34
Devinette du samedi 18 avril 2015

 

 

Bonjour,

 

Savez-vous ce que représente cette photo?

 

 

A lundi pour la réponse.

Bon week-end!

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs
commenter cet article
10 avril 2015 5 10 /04 /avril /2015 08:31
Azulejos d'une maison du Vedado - La Havane

Azulejos d'une maison du Vedado - La Havane

 

 

Bonjour,

 

Ceux qui suivent ce blog depuis longtemps connaissent mon goût pour les carreaux de céramique anciens et particulièrement pour les carreaux dits "hispano-mauresques".

 

A Cuba, j'ai été gâtée. On voit des azulejos anciens partout, d'origine espagnole le plus souvent. On voit, comme à Séville, beaucoup d'azulejos de arista, des carreaux en relief, qui ornent le bas des murs des maisons, comme de hautes plinthes (ce qu'on appelle zócalo en espagnol).

 

 

Entrée d'immeuble - Habana Vieja

Entrée d'immeuble - Habana Vieja

 

 

La technique de l'arista, appelée aussi technique du cloisonné, est une technique de décor hispano-mauresque qui consiste à appliquer sur la terre crue un moule en bois (ou en métal) où sont reproduits en creux les contours du décor. Sous la pression, des arêtes saillantes (arista en espagnol) se forment sur la terre qui vont servir à isoler les différents émaux colorés dans des cuvettes (cuenca en espagnol) évitant qu'ils ne se mélangent entre eux. 

 

 

Azulejos d'un salon de l'hôtel Inglaterra à La Havane

Azulejos d'un salon de l'hôtel Inglaterra à La Havane

 

 

Je vous en montre d'autres exemples.

 

 

Azulejos de arista - Habana Vieja

Azulejos de arista - Habana Vieja

Azulejos de arista à l'hôtel Inglaterra - La Havane

Azulejos de arista à l'hôtel Inglaterra - La Havane

Azulejos de arista dans un immeuble de Habana Vieja

Azulejos de arista dans un immeuble de Habana Vieja

Escalier d'immeuble dans Habana Vieja

Escalier d'immeuble dans Habana Vieja

 

 

On peut aussi voir ce type de carreaux sur des façades d'immeuble.

 

 

Azulejos et carreaux à Cuba

 

 

Ce sont aussi ces carreaux qui décorent les murs des nombreux hôtels luxueux construits auxXIXe siècle et au début du XXe à la Havane, comme l'hôtel Nacional dont je vous ai déjà parlé.

 

 

Conciergerie de l'hôtel Nacional

Conciergerie de l'hôtel Nacional

 

 

Ou l'hôtel Inglaterra.

 

 

 

 

Bar de l'hôtel Inglaterra

Bar de l'hôtel Inglaterra

Salle à manger de l'hôtel Inglaterra

Salle à manger de l'hôtel Inglaterra

 

 

L'hôtel Sevilla et bien d'autres encore. Je n'ai pas tout vu...

 

 

Patio de l'hôtel Sevilla

Patio de l'hôtel Sevilla

 

 

On trouve à Cuba d'autres azulejos anciens un peu partout, souvent dans des immeubles bien délabrés de la Habana Vieja mais aussi dans quelques belles maisons coloniales.

 

 

Azulejos et carreaux à Cuba
Azulejos et carreaux à Cuba
Azulejos et carreaux à Cuba
Azulejos et carreaux à Cuba
Azulejos et carreaux à Cuba
Azulejos et carreaux à Cuba
Azulejos de l'entrée de la Casa de la Familia Pedroso

Azulejos de l'entrée de la Casa de la Familia Pedroso

Azulejos du patio de la Casa de la Obra Pia
Azulejos du patio de la Casa de la Obra Pia
Azulejos du patio de la Casa de la Obra Pia

Azulejos du patio de la Casa de la Obra Pia

 

 

Dans les plus beaux palais, les azulejos sont peu présents, mais on en voit parfois dans les entrées ou dans les cuisines.

 

 

 

 

Entrée du Museo de Artes decorativas de Santa Clara

Entrée du Museo de Artes decorativas de Santa Clara

Cuisines de palais à Trinidad
Cuisines de palais à Trinidad
Cuisines de palais à Trinidad
Cuisines de palais à Trinidad

Cuisines de palais à Trinidad

Les plaques de rue sont souvent des azulejos.

Azulejos et carreaux à Cuba
Azulejos et carreaux à Cuba

 

Au milieu du XIXe siècle, les carreaux de ciment ou carreaux hydrauliques, plus faciles à fabriquer que les carreaux de céramique car ne nécessitant pas plusieurs cuissons, font leur apparition en Europe. A Cuba, on les importe d'Espagne jusqu'à la fin du siècle. Puis en 1866, Cuba devient le deuxième pays d'Amérique de production de ces carreaux. La demande est grande et les usines se développent rapidement. 

 

 

 

 

Azulejos et carreaux à Cuba
Azulejos et carreaux à Cuba
Azulejos et carreaux à Cuba
Azulejos et carreaux à Cuba

 

 

Si les palais conservent leurs sols en marbre de Carrare ou en marbre cubain, les maisons plus modestes et les commerces se parent de sols plus colorés avec les carreaux de ciment.

 

Je vous montre ceux que j'ai pu photographier. 

 

 

Entrée, salon et salle à manger d'une maison à Remedios

Entrée, salon et salle à manger d'une maison à Remedios

Salon d'une maison à Trinidad

Salon d'une maison à Trinidad

Eglise désaffectée à Remedios

Eglise désaffectée à Remedios

Coiffeur pour hommes à la Havane

Coiffeur pour hommes à la Havane

Salon de coiffure dans Habana Vieja
Salon de coiffure dans Habana Vieja

Salon de coiffure dans Habana Vieja

Epicerie de Habana Vieja

Epicerie de Habana Vieja

Terrasse de café à Pinar del Rio

Terrasse de café à Pinar del Rio

 

 

Je sais qu'un livre a été publié en 2008 sur les carreaux de ciment de La Havane (Havana - Tile designs de Mario Arturo Hernandez Navarro) mais je ne l'ai pas lu. Si vous voulez en savoir davantage...

 

 

A bientôt!

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs - dans Azulejos album Cuba Cuba
commenter cet article
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 18:55
Devinette du samedi 4 avril 2015 - Suite - Les Cycadales

 

 

Bonjour,

 

J'espère que vous avez passé un bon week-end de Pâques, avec le soleil. Je suppose que vous deviez être tous très occupés car ma devinette n'a pas eu beaucoup de succès cette semaine. Je dois dire qu'elle était difficile, j'en conviens. Mais je comptais sur votre imagination pour trouver une réponse. Bravo et merci à François et Laurence qui se sont jetés à l'eau. Même si leur réponse n'a absolument rien à voir avec ce que représentait la photo de cette devinette.

 

Il s'agissait en fait de feuilles d'un arbre de l'ordre des Cycadales en train de se déployer.

L'ordre des Cycadales comprend des plantes comme les Cycas et les Zamia. Je ne peux vous dire de quelle plante il s'agit, il en existe de très nombreuses espèces. Je peux seulement vous dire que j'ai pris cette photo à Viñales, à l'ouest de Cuba, dans le jardin de l'hôtel Los Jazmines. Cet arbre avait une hauteur de plus de 4 m et m'a étonnée. Je l'ai donc photographié de tous les côtés.

 

En faisant des recherches, j'ai appris qu'il y avait à Cuba, et uniquement dans la région de Pinar del Rio et de Viñales, un arbre de la famille des Zamiaceae, le Microcycas calocama ou palma corcho, qui est comme tous les Cycas et les Zamia, une espèce en voie de disparition. Il n'en existerait plus qu'un milier au monde. 

 

Les Cycadales sont des arbres qui présentent une ressemblance avec les palmiers ou les fougères mais qui n'en sont pas. Ils sont apparus il y a 280 millions d'années et ont connu leur plus grand développement au jurassique. Les espèces actuelles ont conservé leurs caractères primitifs. Ce sont des plantes dioïques, c'est à dire que les individus sont soit mâles, soit femelles. Les organes reproducteurs apparaissent au cœur de la couronne de feuilles, sous la forme d'un cône appelé strobile. 

 

Je vous montre les photos que j'ai prises de cet arbre en mars. Quelqu'un pourra peut-être me dire ce que c'est exactement.

 

 

 

Devinette du samedi 4 avril 2015 - Suite - Les Cycadales
Devinette du samedi 4 avril 2015 - Suite - Les Cycadales
Devinette du samedi 4 avril 2015 - Suite - Les Cycadales
Devinette du samedi 4 avril 2015 - Suite - Les Cycadales
Devinette du samedi 4 avril 2015 - Suite - Les Cycadales
Devinette du samedi 4 avril 2015 - Suite - Les Cycadales
Devinette du samedi 4 avril 2015 - Suite - Les Cycadales
Devinette du samedi 4 avril 2015 - Suite - Les Cycadales
Devinette du samedi 4 avril 2015 - Suite - Les Cycadales

 

 

Ce que je sais, c'est que ce n'est pas un Cycas revoluta. J'en avais un dans mon jardin quand j'habitais à Bamako et les feuilles étaient différentes. Je vous laisse en juger.

 

 

 

 

Devinette du samedi 4 avril 2015 - Suite - Les Cycadales
Devinette du samedi 4 avril 2015 - Suite - Les Cycadales
Devinette du samedi 4 avril 2015 - Suite - Les Cycadales
Devinette du samedi 4 avril 2015 - Suite - Les Cycadales
Devinette du samedi 4 avril 2015 - Suite - Les Cycadales

 

 

A bientôt!

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs - dans Plantes et jardins Cuba
commenter cet article
4 avril 2015 6 04 /04 /avril /2015 08:17
Devinette du samedi 4 avril 2015

 

 

Bonjour,

 

Devinerez-vous ce que représente cette photo?

 

 

Je vous donne rendez-vous mardi pour la réponse.

Bon week-end et bonnes Pâques!

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs - dans Jeux
commenter cet article

Profil

  • La nutrition en couleurs
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.

Droits réservés

Les images de ce blog (dessins, photos...) ne sont pas libres de droits

Recherche