750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 mai 2020 3 06 /05 /mai /2020 09:24
Fèves à la vapeur et au cumin

 

 

Bonjour,

 

Maintenant que le problème des commentaires semble être réglé, je vais pouvoir vous donner une petite recette. J'ai eu beaucoup de fèves l'autre jour dans mon panier et, après avoir mangé des fèves à la croque-au-sel, fait une petite salade de fèves et radis au tahin à la Ottolengui (il faudra que je vous donne la recette, c'est délicieux), je me suis dit que j'allais faire des fèves à la marocaine (cf. http://www.latelierdescouleurs.net/article-salade-de-feves-a-la-marocaine-111577256.html). Et puis non, j'avais envie de fèves toutes simples au cumin comme celles que je dégustais en Tunisie à la saison des fèves. J'ai trouvé comment faire sur un vieux livre de cuisine du Maghreb. Tout simplement en faisant cuire les fèves à la vapeur. La recette préconise de laver et rincer les fèves, de retirer les filaments et de couper les fèves en petits quartiers en les conservant dans l'écorce lorsque celle-ci est tendre. J'ai préféré écosser mes fèves. Je vous indique comment j'ai fait.

 

 

 

 

Fèves à la vapeur et au cumin

 

Pour un petit bol de fèves :

 

500 g de fèves fraîches (on obtient environ 200 g de fèves écossées)

2 cuillerées à soupe de cumin

1/2 cuillerée à café de sel

Huile d'olive

 

Écosser les fèves. Disposer les fèves dans le haut d'un couscoussier, saler, saupoudrer de cumin et faire cuire à la vapeur pendant environ 1 heure. Vérifier la cuisson et l'assaisonnement.

Mettre les fèves dans un plat ou dans des bols. Arroser d'huile d'olive. Servir chaud ou froid à l'apéritif ou en entrée.

 

 

Partager cet article

Repost0
10 août 2019 6 10 /08 /août /2019 11:42
Salade de lentilles à la marocaine

 

Bonjour,

 

Je suis toujours à la recherche d'idées de salades pour mon amie.

Comme il ne fait pas très beau aujourd'hui, je me suis dit qu'une salade de lentilles pourrait convenir pour le déjeuner. Et, comme le soleil ne veut pas faire une apparition, je l'ai mis dans ma salade que j'ai faite "à la marocaine". Je vous donne ma recette.

 

 

 

 

Salade de lentilles à la marocaine

 

Pour un petit saladier :

 

200 g de lentilles vertes du Puy

1 tomate

1/2 oignon rouge

Quelques feuilles de menthe et de coriandre

1 gousse d'ail

1 cuillerée à soupe de jus de citron

2 cuillerées à soupe d'huile d'olive

1/2 cuillerée à café de piment doux

1/2 cuillerée à café de cumin en poudre

Thym, laurier

Sel, poivre

 

 

Faire cuire les lentilles avec une feuille de laurier et un brin de thym.

Préparer la vinaigrette avec le jus de citron, l'huile d'olive, l'ail écrasé, le piment doux et le cumin. Saler, poivrer.

Verser la vinaigrette sur les lentilles égouttées. Ajouter la coriandre ciselée (garder quelques feuilles pour la décoration).

Couper les tomates pelées en dés et ciseler finement l'oignon. Les mélanger aux lentilles.

Servir à température ambiante décoré des feuilles de coriandre restantes et des feuilles de menthe.

 

 

A bientôt !

 

P.S. Sur la photo, vous pouvez voir des morceaux de tomates jaunes. Ce sont des petites tomates cocktail jaunes de mon jardin que j'ai ajoutées pour la déco...

Partager cet article

Repost0
7 mars 2019 4 07 /03 /mars /2019 13:52
Salade de poivrons rouges et de tomates à la marocaine

 

 

Bonjour,

Il y a longtemps que je ne vous ai pas donné de recette. Mais, les beaux jours arrivant, j'ai envie de cuisiner et de voyager un peu. Je vous amène donc aujourd'hui au Maroc avec une recette de salade marocaine dont je ne vous ai pas encore parlé : celle de la salade de poivrons rouges et de tomates. Cette salade se déguste en entrée, froide ou à température ambiante, seule ou associée à d'autres salades marocaines.

 

 

 

Salade de poivrons rouges et de tomates à la marocaine

 

 

Pour un bol de salade :

 

3 poivrons rouges

2 piments moyennement piquants (pour moi des pimientos del piquillo)

2 tomates moyennes

1 gousse d'ail

2 cuillerées à soupe de concentré de tomates

1 cuillerée à café de piment doux en poudre

1 grosse cuillerée à café de cumin en poudre

Huile d'olive

Sel, poivre

 

Faire griller les poivrons et les piments lavés sous le gril du four en les retournant de temps en temps jusqu'à ce que leur peau se détache. Les enfermer au sortir du four dans un sachet en plastique et attendre qu'ils refroidissent. Pendant ce temps, peler et épépiner les tomates et les couper en petits dés. Hacher et écraser la gousse d'ail avec un peu de sel et la pointe d'un couteau.

Mettre les tomates et l'ail à revenir dans une poêle avec un peu d'huile d'olive.

Peler et épépiner les poivrons rouges et les piments. Les couper en petites lanières. Les ajouter dans la poêle avec le concentré de tomates, le piment doux et le cumin. Saler, poivrer et faire revenir jusqu'à ce que les poivrons aient bien ramolli. Laisser refroidir. Rectifier l'assaisonnement. Conserver au réfrigérateur.

Sortir la salade du réfrigérateur quelques instants avant de la servir.

 

 

Bon appétit!

 

Salade de poivrons rouges et de tomates à la marocaine

Partager cet article

Repost0
30 janvier 2016 6 30 /01 /janvier /2016 19:47
Poulet au citron à la marocaine

Bonjour,

 

Aujourd'hui, je vous propose une variante du poulet M'Chermel, plat incontournable de la cuisine marocaine. Plus simple à préparer, ce plat saura cependant vous faire rêver aux délices de cette cuisine appréciée dans le monde entier. 

Sans attendre, je vous en donne la recette.

 

 

 

Poulet au citron à la marocaine

 

 

Pour 4 personnes :

 

3 à 4 filets de poulet fermier

4 oignons émincés

2 cuillerées à café de gingembre en poudre

1 cuillerée à café de safran en filaments

1 cuillerée à café de cumin

2 cuillerées à café de piment doux

2 cuillerées à soupe de coriandre fraîche ciselée

2 cuillerées à soupe de persil plat ciselé

2 à 4 citrons confits (selon leur taille)

1/2 citron

Huile d'olive

Sel, poivre

 

 

Couper le poulet en lanières. Les faire revenir à feu moyen dans une cocotte avec un peu d'huile d'olive, le gingembre et le safran, jusqu'à ce qu'elles soient dorées de tous côtés. Saler, poivrer et réserver dans un plat.

Émincer les oignons et les faire revenir à feu doux dans la cocotte. Dès qu'ils commencent à prendre couleur, ajouter les morceaux de poulet et 2 verres d'eau. Couvrir et laisser mijoter 20 minutes environ à feu doux.

Ajouter alors le cumin, le piment doux, la coriandre et le persil, et les citrons confits coupés en dés et laisser encore revenir 5 minutes. Verser ensuite le jus de citron et laisser réduire quelques instants.

Dresser le poulet dans un plat (à tajine de préférence) et servir avec de la graine de couscous.

 

Bon appétit!

Et place aux rêves!

 

 

 

Medersa de Salé (Maroc)

Medersa de Salé (Maroc)

 

 

 

Partager cet article

Repost0
28 janvier 2015 3 28 /01 /janvier /2015 14:34
Tajine d'agneau aux pruneaux et aux amandes

 

 

Bonjour,

 

Il y a longtemps que je ne vous ai pas parlé de cuisine marocaine, une de mes cuisines préférées.

Je me suis aperçue que je n'avais jamais écrit d'article sur le tajine d'agneau aux pruneaux. Et pourtant, c'est un des plats que j'aime préparer quand je reçois des amis à la maison.

 

Le tajine d'agneau aux pruneaux et aux amandes est un plat traditionnel marocain, souvent servi lors de festivités.

Comme beaucoup de plats de la cuisine marocaine, il contient des fruits secs (pruneaux et amandes) et il associe le sucré et le salé. 

Il se cuit dans un tajine qui est un plat en terre cuite avec un couvercle pointu. Mais, si vous n'en avez pas, rassurez-vous, vous pouvez le faire cuire dans une cocotte. Je vous recommande de commencer la préparation à l'avance et même la veille. 

 

 

 

Tajine d'agneau aux pruneaux et aux amandes

 

 

Je vous donne tout de suite la recette.

 

 

 

 

Tajine d'agneau aux pruneaux et aux amandes

 

 

Pour 8 personnes :

 

2 kg d'épaule et/ou de gigot d'agneau

2 gros oignons doux

1 cuillerée à café de safran en filaments

500 g de pruneaux

2 bâtons de cannelle

1 cuillerée à café de cannelle en poudre

200 g d'amandes

2 cuillerées à soupe de graines de sésame

Eau, sel, sucre en poudre, poivre, huile d'olive

 

 

Faire revenir les oignons émincés dans un tajine ou une cocotte avec une cuillerée à soupe d'huile.

Désosser, dégraisser et couper la viande en gros cubes.

Quand les oignons sont devenus transparents, ajouter la viande dans la cocotte avec le sel, le poivre, les bâtons de cannelle et le safran. Faire revenir les morceaux de viande quelques minutes pour les faire dorer de tous les côtés puis couvrir d'eau (1 à 2 verres).

Laisser cuire à couvert jusqu'à ce que la viande devienne fondante. Compter environ 2 heures.

 

Pendant la cuisson de la viande, préparer les pruneaux. Les dénoyauter puis les faire gonfler dans une casserole avec un verre d'eau, une cuillerée à soupe de sucre, une cuillerée d'huile et la cannelle en poudre. Laisser cuire quelques dizaines de minutes jusqu'à ce que le jus ait épaissi.

 

Faire dorer les amandes mondées dans une cuillerée à soupe d'huile.

Faire griller les graines de sésame quelques minutes au four à 200°.

 

Ajouter les pruneaux et leur jus dans le tajine ou la cocotte. Laisser mijoter quelques instants à feu doux avant de servir. Ajouter les amandes au dernier moment et saupoudrer des graines de sésame.

 

Servir avec du couscous.

 

 

Bon appétit!

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0
3 décembre 2014 3 03 /12 /décembre /2014 15:19

Montecados.jpg

 

 

 

Bonjour,

 

Dans ma famille, il est d'usage de préparer de petits gâteaux pour Noël. Cela se fait en particulier en France, en Alsace, en Allemagne et dans les pays de l'Europe de l'Est. 

Cette année j'ai envie de changer un peu les traditions et de ne pas confectionner les gâteaux que je fais d'habitude (cf.  Croissants à la vanille - VanillekipferlSablés à la cannelle ou pattes d'oursonLes petits gâteaux de Noël - suite - Les doigts de fée et les petites meringues...) mais de me tourner vers ce qu'il est habituel de voir dans les vitrines des pâtissiers au moment de Noël en Espagne. 

Pour commencer, j'ai choisi de préparer des mantecados, ces délicieux petits sablés à la cannelle, originaires d'Andalousie, que l'on trouve maintenant un peu partout en Espagne et surtout au moment des fêtes.

Les mantecados ou montecados (on prononce montecao) ont été créés au XVIe siècle pour utiliser les surplus de céréales et de saindoux. Car les mantecados étaient faits (et le sont parfois encore) avec du saindoux. C'est d'ailleurs le saindoux (manteca en espagnol) qui leur a donné leur nom. Ils ont traversé la Méditerranée et l'huile a remplacé le saindoux sous l'influence des juifs et des musulmans. Ils ont été adoptés par la cuisine pied-noir qui les a fait connaître en France.

Depuis très longtemps, je cherchais à retrouver le goût de ces montecaos que je dégustais à la récréation dans la cour de mon lycée à Rabat. J'ai dégusté des mantecados en Espagne. Ils étaient bons mais n'avaient pas le goût de ceux de mon enfance. 

J'ai enfin retrouvé ce goût en Tunisie en goûtant les ghraiba. Les ghraiba, que l'on appelle ghribia en Algérie ou ghoriba au Maroc sont faits comme les mantecados avec de la farine, du sucre et de l'huile. Les recettes sont multiples : aux amandes, au sésame, à la farine de pois chiches, à la farine de sorgho... L'huile peut être remplacée par du beurre et on peut aussi utiliser du saindoux comme dans la recette d'origine.

 

Aujourd'hui, j'ai testé la recette la plus simple que j'ai pu trouver et le résultat est plutôt bon. Je vous laisse l'essayer. Elle est très simple. Il suffit juste de ne pas faire se colorer ces petits gâteaux qui ne doivent surtout pas brunir à la cuisson. Ils sont cuits dès qu'ils commencent à se craqueler. Très friables à la sortie du four, ils vont durcir en refroidissant.

 

 

 

 

Mantecados

 

 

Pour une vingtaine de mantecados :

 

250 g de farine

125 g de sucre 

125 ml d'huile (d'arachide, de tournesol ou d'olive)

1 pincée de vanille en poudre

Cannelle en poudre

 

Mélanger la farine, le sucre et la vanille. Ajouter peu à peu l'huile en mélangeant du bout des doigts comme pour faire une pâte brisée. 

Préchauffer le four à 180°.

Former de petites boules de la taille d'une grosse noix. Les déposer sur une plaque recouverte de papier cuisson. Les aplatir légérement au milieu.

Laisser cuire dans le four chaud 10 minutes puis baisser la température du four à 150° et laisser cuire encore 5 minutes. Sortir la plaque du four et saupoudrer chaque mantecado de cannelle. Laisser refroidir sur la plaque.

Conserver dans une boîte en fer.

Servir avec le café ou un thé à la menthe.

 

 

A bientôt!

Partager cet article

Repost0
2 août 2013 5 02 /08 /août /2013 09:09

Salades-marocaines-copie-1.jpg

 

 

 

 

Bonjour,

 

Hier, en écrivant l'article sur les gazpachos, je me suis dit que je devrais faire plus souvent un récapitulatif de certaines recettes pour vous aider à préparer vos buffets d'été. Je commencerai aujourd'hui par les salades marocaines qui sont toujours du plus bel effet sur une table. Vous trouverez ci-dessous quelques-unes des recettes de salades marocaines de ce site. Vous pourrez en trouver d'autres (comme la salade de carottes cuites, la salade de courgettes, le zaalouk d'aubergines ou la salade de tomates et poivrons cuits) en tapant "salades marocaines"  dans la case "recherche" en haut, à droite de l'article. Pour les salades présentées ci-dessous, il vous suffit de cliquer sur la légende pour lire la recette.

 

 

 

 

Salade d'artichauts et d'oranges à la marocaine     

Salade d'artichauts à l'orange à la marocaine  

 

 

Salade d'épinards à la marocaine

  Bakoula ou salade de mauve à la marocaine

 

 

Salade d'aubergines au citron confit

Salade d'aubergines au citron confit

 

 

Salade de fèves à la marocaine

  Salade de fèves à la marocaine

 

 

Salade de patates douces à la marocaine

Salade de patates douces à la marocaine    

 

 

Zaalouk de chou-fleur

  Zaalouk de chou-fleur

 

 

 

Vous pouvez ajouter à ces salades, une salade de pois chiches à la marocaine (qui figure dans l'article  Le pois chiche, un légume trop souvent dédaigné), des lentilles à la marocaine (dont la recette figure dans l'article Lentilles à la marocaine ) ou des poivrons rouges marinés (cf. Les tapas - Pimientos morrones et ajo blanco ).

 

Préparez quelques-unes de ces salades et soignez le décor. Vous n'avez pas l'impression d'être déjà en vacances ?

 

 

 

 

Tanger 43 

 

 

 

A bientôt !


Partager cet article

Repost0
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 10:12

Zaalouk-de-chou-fleur.jpg

 

 

 

Bonjour,

 

Quand on parle de zaalouk au Maroc, on pense tout de suite au zaalouk d'aubergines. Je vous en ai déjà donné la recette (cf. Les salades marocaines ). Mais on peut faire des zaalouk avec différents légumes. Je ne connais pas la définition exacte de zaalouk, ni sa traduction en français, mais je peux vous dire qu'ils sont tous préparés de la même manière. Les légumes sont d'abord cuits, à la vapeur, au four ou dans l'eau, puis revenus avec de l'ail, du piment doux, du persil et de la coriandre et de l'huile d'olive pendant un certain temps. A la fin de la cuisson, on ajoute du cumin et un filet d'huile d'olive. Un de mes zaalouk préférés est le zaalouk de chou-fleur. Je vous en donne la recette.

 

 

 

 

Zaalouk de chou-fleur

 

 

Pour un petit saladier :

 

500 g de chou-fleur

3 gousses d'ail

2 cuillerées à soupe de coriandre fraîche ciselée

2 cuillerées à soupe de persil plat ciselé

1 cuillerée à café de piment doux

1 pincée de cumin en poudre

Huile d'olive

1 filet de vinaigre doux

Sel, poivre

 

 

Faire cuire les bouquets de chou-fleur à la vapeur puis les écraser à la fourchette.

Dans une cocotte, faire revenir à feu doux l'ail haché avec un filet d'huile d'olive. Ajouter le chou-fleur, le persil et la coriandre ciselés et le piment et laisser cuire pendant une dizaine de minutes. Saupoudrer de cumin puis ajouter un filet d'huile d'olive. Servir tiède ou frais.

 

 

Bon appétit ! 

 


Partager cet article

Repost0
8 février 2013 5 08 /02 /février /2013 11:25

Salade d'épinards à la marocaine

 

 

 

 

Bonjour, 

 

Vous connaissez tous la mauve, cette plante qui pousse dans les prés, dans les zones non cultivées ou au bord des chemins. Cette plante, Malva sylvestris, de Fleurs et feuilles de mauvela famille des Malvaceae (comme la rose trémière Alcea rosea L. ou la mauve blanche ou guimauve sauvage Althaea officinalis L.), est une plante utilisée depuis très longtemps pour ses propriétés médicinales. On l'appelait autrefois omnimorbia car elle était censée soigner toutes les maladies. Depuis fort longtemps, elle est employée pour soigner les maux de gorge ou la toux mais aussi les troubles gastro-intestinaux et en particulier la constipation. Fraîche, elle est riche en vitamine C et E. Elle contient de l'acide alpha-linolénique (acide gras poly-insaturé oméga 3) mais aussi des polyphénols responsables de ses propriétés anti-oxydantes et anti-inflammatoires. En France, on utilise le plus souvent les fleurs séchées, en tisane (d'une très jolie couleur bleue). 

 

 

 

 

Malva sylvestris    

 

 

3741333611_45a29eb102.jpg

 

 

 

 

Au Maroc, on utilise les feuilles fraîches, cueillies au printemps, pour en faire une salade délicieuse, la bakoula. Je vous donne la recette de cette salade que vous pouvez réaliser avec des épinards en toute saison ou avec des feuilles de mauve que vous aurez trouvées dans la campagne au printemps.

 

 

 

 

Bakoula - Salade de mauve (ou d'épinards) à la marocaine

 

 

Pour un bol de salade :

 

1 bouquet de feuilles de mauve ou 250 g d'épinards frais ou surgelés

1 cuillerée à soupe de persil ciselé

1 cuillerée à soupe de coriandre fraîche ciselée

2 gousses d'ail

Le jus d'un demi-citron

1 citron confit

1 cuillerée à café de cumin en poudre

1 cuillerée à café de piment doux en poudre

1/2 cuillerée à café de piment fort en poudre

Huile d'olive

Sel, poivre

Olives violettes (ou, à défaut, olives vertes)

 

 

Laver soigneusement les feuilles de mauve ou d'épinard. Bien les sécher puis les hacher.

Les faire cuire à la vapeur pendant 20 minutes. Bien les égoutter.

Dans une cocotte, faire revenir avec un peu d'huile d'olive les feuilles de mauve (ou d'épinard) hachées avec le persil et la coriandre ciselée, l'ail haché, le cumin, les piments, le jus de citron et la moitié du citron confit coupé en dés.

Laisser mijoter jusqu'à évaporation de toute l'eau.

Décorer avec les olives et le reste de la peau du citron confit coupé en lanières.

Servir la salade tiède ou froide, seule ou avec d'autres salades marocaines (cf.  Salade d'artichauts à l'orange à la marocaine).

 

 

 

A bientôt !

 

 

 


Partager cet article

Repost0
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 09:32

 

Bissara.jpg

 

 

 

Bonjour,

 

Aujourd'hui, je vous emmène encore au Maroc, pour y déguster la bissara. Originaire des alentours de Taza, ce plat est très populaire au Maroc, particulièrement à l'est du pays. C'est une purée qui se prépare avec des pois cassés ou des fèves sèches. 

Je vous donne la recette de la bissara aux pois cassés.

 

 

Bissara 

 

Pour 2 à 4 personnes :

 

250 g de pois cassés

4 gousses d'ail

2 cuillerées à café de cumin en poudre

2 cuillerées à café de piment doux en poudre

1 cuillerée à café de sel

2 cuillerées à soupe d'huile d'olive

1 litre d'eau

 

 

Laver les pois cassés dans plusieurs eaux.


 

 

Pois-casses-rinces.jpg

 

 

Peler les gousses d'ail et les écraser.

 

 


Ingrédients pour la bissara

 

 

 

Dans une cocotte ou une grande casserole, mettre les pois cassés, une cuillerée à café de piment doux, une cuillerée à café de cumin, l'ail écrasé et le sel.

 

 

 

Mettre tous les ingrédients

 

 

 

Ajouter l'eau et porter à ébullition.

 

 


Ajouter l'eau

 

 

 

Couvrir et faire cuire à feu très doux pendant 1 heure. Les pois doivent être écrasés et on doit obtenir une purée. Si nécessaire, vous pouvez passer la purée au mixeur.

Servir la purée bien chaude dans un plat saupoudrée du reste de piment et de cumin.

 

 

Bon appétit !

 

 

P.S. Une petite photo des amandiers en fleurs dans le Rif pour vous y croire...

 

Champ d'amandiers dans le Rif (Maroc)

Partager cet article

Repost0

Profil

  • La nutrition en couleurs
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.

Droits réservés

Les images de ce blog (dessins, photos...) ne sont pas libres de droits

Recherche