750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 août 2014 6 02 /08 /août /2014 12:07

 Dip-aux-poivrons-rouges.jpg

 

 

Bonjour,

 

Je ne vous dirai pas pourquoi je n'ai pas donné de signe de vie depuis bien longtemps. Il n'y a pas d'explication. Mais je vous promets de faire un effort et d'être dorénavant plus régulière dans l'envoi de mes articles.

 

Puisque c'est l'été, je vous propose aujourd'hui une recette de dip. Pour ceux qui ne savent pas ce qu'est un "dip", c'est une sauce dans laquelle on trempe du pain, des gressins... (de l'anglais dip, "tremper" et, par extension, "sauce").

Comme le muhammara (cf. Muhammara ou dip de poivrons rouges aux noix (et autres dip) ) ou le tyrokafteri (cf.Tzatziki, revithosalata, tyrokafteri..), ce dip est à base de poivrons. Vous pouvez le servir à l'apéritif ou en entrée avec d'autres salades. Simple à réaliser, il donnera de la lumière à votre table. Je vous en donne tout de suite la recette.

 

 

 

Dip aux poivrons rouges

 

 

Pour un bol :

 

1 kg de poivrons rouges

1 petit suisse 

Quelques feuilles de basilic

Sel, piment d'Espelette


 

Faire griller les poivrons lavés sous le gril du four en les retournant de temps en temps jusqu'à ce que leur peau se détache. Les enfermer au sortir du four dans un sachet en plastique et attendre qu'ils refroidissent. 

Peler et épépiner les poivrons rouges et les mixer avec les feuilles de basilic ciselées et le petit suisse. Saler et saupoudrer d'une pincée de piment d'Espelette.

Réserver au réfrigérateur et servir avec des gressins ou des tranches de pain.


Bon appétit et à bientôt!

Partager cet article

Repost0
11 juin 2014 3 11 /06 /juin /2014 08:00

Tartare-de-saumon.jpg

 

 

 

Bonjour,

 

Les beaux jours ont l'air de s'installer. Vous n'avez plus envie de préparer des plats mijotés mais plutôt de profiter du soleil et de la chaleur enfin retrouvés. Des amis arrivent à l'improviste et vous chercher un petit plat à faire pour leur proposer de rester déjeuner (ou dîner). Vous avez du saumon au congélateur? Pourquoi ne pas préparer un petit tartare de saumon? Je vous en donne la recette.


 

 

Tartare de saumon

 

 

Pour 4 personnes :

 

250 g de filets de saumon surgelé

1 grosse tomate ou 2 moyennes

1 concombre

1 oignon

Aneth frais

1 citron

Huile d'olive

Sel, poivre

 

Couper le saumon encore congelé en petits cubes. Réserver.

Peler et épépiner les tomates. Peler le concombre et l'oignon et couper le tout en petits dés. Réserver.

Ciseler finement l'aneth.

Mettre tous les légumes et le saumon dans un grand bol. Saler, poivrer et arroser avec le jus de citron et un peu d'huile d'olive. Mélanger le tout et mettre au frais pendant une demi-heure.

Servir frais dans un saladier ou dans des verres ou des verrines.

 

 

Bon appétit!

Partager cet article

Repost0
15 mai 2014 4 15 /05 /mai /2014 18:02

Sauce-chien.jpg

 

 

 

 

Bonjour,

 

La première fois que j'ai goûté cette sauce chien, c'était à Carthage, chez une amie qui réunissait quelques amies pour un déjeuner sur une terrasse à l'ombre d'un olivier. Cette sauce, d'origine antillaise, accompagnait ces belles crevettes tigrées que l'on trouve en abondance en Tunisie. 

Je ne sais pas pourquoi on l'appelle "sauce chien". Peut-être parce que c'est une sauce enragée comme peuvent l'être les chiens... Toujours est-il que, depuis, je préfère les crevettes à la sauce chien qu'à la mayonnaise. Je vous en donne la recette.

 

 

 

Sauce chien

 

6 tiges de ciboule

1 échalote

3 petits piments verts (plus ou moins piquants selon votre goût)

1 gousse d'ail

3 tiges de persil

1/2 citron

1/2 cuillerée à soupe de vinaigre de vin blanc

3 cuillerées à soupe d'huile d'olive

1 à 2 cuillerées à soupe d'eau bouillante

Sel, poivre

 

 

 

Laver et ciseler les tiges de ciboule. Ciseler très finement l'échalote. Laver et épépiner les piments et les couper en très fines lanières. Hacher l'ail. Ciseler très finement le persil. Mélanger le tout puis ajouter le jus de citron et le vinaigre. 

Ajouter ensuite l'huile en remuant puis l'eau chaude pour émulsionner la sauce. Saler et poivrer.

 

Cette sauce accompagne merveilleusement les crevettes mais aussi la langouste, le poisson ou le poulet grillé.

 

 

A bientôt!

Partager cet article

Repost0
14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 08:16

Poulet-aux-poivrons-et-a-la-citronnelle.jpg

 

 

 

Bonjour,

 

Avant d'aller faire un trou dans mon jardin pour y planter le rosier Blush noisette que je me suis offert l'autre jour, je voulais vous donner une petite recette. Celle du poulet aux poivrons et à la citronnelle, un plat complet (quand on le sert avec du riz), facile à réaliser, plein de couleurs, idéal pour une soirée printanière... 

 

 

 

 

Poulet aux poivrons et à la citronnelle

 

 

Pour 4 personnes :

 

3 à 4 blancs de poulet fermier

2 poivrons rouges

2 échalotes

1 citron vert

1 cuillerée à soupe de sauce d'huîtres

1 cuillerée à soupe de nuoc-mâm

2 cuillerées à soupe de sauce soja

6 branches de citronnelle

3 gousses d'ail

Coriandre

Basilic thaï

Huile d'olive

Poivre

 

 

Couper les blancs de poulet en fines lanières. Réserver. Préparer la marinade : mélanger la sauce d'huîtres, le nuoc-mâm, la citronnelle émincée et l'ail écrasé. Ajouter 3 cuillerées à soupe d'eau et poivrer. Mettre les morceaux de poulet dans cette marinade, bien mélanger et laisser mariner pendant une heure au réfrigérateur.

 

 

 

Marinade-de-poulet.jpg

 

 

 

Préparer une sauce avec la sauce soja, le jus de citron vert et un peu d'huile. Réserver.

Dans un wok, faire revenir le poivron coupé en fines lanières, les échalotes émincées avec un peu d'huile. Ajouter le poulet mariné. Laisser cuire quelques minutes puis poivrer et parsemer de coriandre et de basilic thaï ciselés.

 

 

 

 

Faire-revenir-les-echalotes-et-les-poivrons.jpg

 

 

 

Servir avec du riz blanc et la sauce au soja.

 

Bon appétit!

Partager cet article

Repost0
6 mai 2014 2 06 /05 /mai /2014 13:11

      Rillettes-de-thon-au-poivron.jpg

 

 

 

 

Bonjour,

 

Les beaux jours reviennent et, avec, l'envie de profiter avec des amis de la chaude lumière du soir autour d'un apéritif dînatoire. Je vous ai déjà donné plusieurs recettes de petits plats qui peuvent être dégustés en ces moments. Mais jamais celle de mes rillettes de thon. Je vais réparer aussitôt cet oubli.

 

 

 

 

Rillettes de thon au poivron rouge

 

 

Pour un grand bol :

 

150 g de thon au naturel

150 g de fromage frais type Philadelphia

1/2 poivron rouge

1/2 oignon rouge frais

1/2 bouquet de ciboulette

Huile d'olive

1 pincée de piment d'Espelette

Sel, poivre

 

Égoutter le thon. L'émietter à la fourchette. Ajouter le fromage frais et un peu d'huile d'olive jusqu'à obtenir la bonne consistance.

Couper l'oignon et le poivron en tout petits dés. Ciseler la ciboulette. Ajouter le tout au thon avec le piment d'Espelette. Poivrer généreusement. Saler si nécessaire. Mettre au frais jusqu'au moment de servir avec des tranches de pain aux céréales.

 

 

 

 

Tartine-de-rillettes-de-thon.jpg

 

 

 

Bon apéritif!

Partager cet article

Repost0
28 avril 2014 1 28 /04 /avril /2014 19:26

Lentilles-beluga.jpg

 

 

 

 

Bonjour,

 

Connaissez-vous les lentilles beluga? Je vous avoue que, ce matin encore, je ne savais pas que ces lentilles existaient. Ce sont de petites lentilles toutes noires qui sont cultivées au Canada. En les voyant dans un magasin "bio", je n'ai pu qu'en acheter. En arrivant à la maison, j'ai aussitôt cherché ce que je pouvais trouver sur ces lentilles. La première chose que j'ai lue, c'est qu'elles perdaient leur couleur, étonnante pour des lentilles, à la cuisson. J'étais prévenue. Je les ai fait cuire. L'eau de cuisson était noire. Je les ai fait égoutter et là, surprise : mes lentilles ressemblaient vraiment à du caviar. Les grains sont seulement un peu plus aplatis. Finalement, ces lentilles portent bien leur nom.

Bien sûr, elles n'ont pas le goût du caviar mais un petit goût de marrons et de noisettes.

 

 

 

 

Lentilles-beluga-cuites.jpg

Lentilles beluga

 

 

 

4236380449_1a8a6b2d91.jpg

Caviar

 

 

 

 

J'ai décidé d'en faire une salade dont je vous donne tout de suite la recette.

 

 

 

 

Salade de lentilles beluga Salade-de-lentilles-beluga-au-saumon-fume.jpg

 

 

Pour 4 personnes :

 

150 g de lentilles beluga

1 oignon nouveau

2 tranches de saumon fumé

Baies roses

Pour la vinaigrette : vinaigre de cidre, huile d'olive, moutarde de Dijon, sel, piment d'Espelette

 

 

Rincer les lentilles. Dans une casserole, les recouvrir d'eau froide (une à deux fois leur volume). Porter à ébullition puis faire cuire à feu doux une vingtaine de minutes. Saler et égoutter. Rincer à l'eau froide pour arrêter la cuisson.

Dans un saladier, mélanger les lentilles, l'oignon finement ciselé et le saumon découpé en lanières. assaisonner avec la vinaigrette. Parsemer de baies roses.

 

 

 

 

Salade-de-lentilles-beluga.jpg

 

 

 

 

Mettre au frais et déguster.

 

Bon appétit!

Partager cet article

Repost0
27 mars 2014 4 27 /03 /mars /2014 09:33

Daube-de-canard-aux-cepes.jpg

 

 

 

Bonjour,

 

Il y a longtemps que je ne vous ai pas donné de recette de cuisine mais j'ai une excuse. Ma cuisine n'est pas opérationnelle depuis un bon moment (bien trop long à mon goût) mais tout va s'arranger très vite, je l'espère. Malgré cela, je vais vous confier la recette d'un de mes plats préférés quand il ne fait pas très beau comme aujourd'hui et que vous cherchez un plat à réaliser à l'avance pour quelques invités. Au dernier moment, vous n'aurez (presque) pas à sortir de table.

C'est celle de la daube de canard aux cèpes. Pour confectionner ce plat, j'utilise des magrets de canard gras. On peut aussi employer des cuisses de canard. La viande est moins sèche mais le plat est plus gras. A vous de choisir. Sans attendre, je vous donne la recette de ce plat qui peut tout à fait figurer au menu d'un repas de fête.

 

 

 

 

Daube de canard aux cèpes

 

Pour 8 personnes :

 

8 cuisses de canard gras ou 5 magrets

1 kg de cèpes

2 bouteilles de vin rouge corsé

2 échalotes

2 carottes

1 branche de céleri

1 oignon

Bouquet garni (thym, laurier, persil)

1 kg de cèpes (frais ou en conserve)

Clous de girofle

2 cuillerées à soupe de graisse d'oie

1/2 verre d'armagnac

1/2 verre d'huile d'olive

Sel, poivre

 

 

La veille, préparer la marinade. Dans un grand récipient (j'emploie un grand tian), mettre les magrets (dégraissés si vous voulez un plat très léger) coupés en gros cubes ou les cuisses de canard entières, salés et poivrés. Ajouter les échalotes et les carottes grossièrement émincées, la branche de céleri coupée en plusieurs morceaux (en gardant les feuilles) et le bouquet garni ainsi que l'oignon piqué de quelques clous de girofle. Verser l'huile d'olive et l'armagnac. Bien remuer puis arroser le tout avec le vin rouge. Laisser reposer toute une nuit au frais.

 

Le lendemain, éponger les morceaux de canard et les saupoudrer de farine. Les faire dorer de tous côtés dans une grande cocotte avec la graisse d'oie. Réserver. 

Passer la marinade au chinois et la faire chauffer dans la cocotte ayant servi à faire dorer le canard. Ajouter le canard. Faire revenir à feu doux pendant deux ou trois heures.

Faire revenir les cèpes coupés en gros cubes. Les ajouter dans la cocotte et faire revenir encore 1/2 heure.

Servir avec des pommes de terre vapeur (j'utilise des "Amandine" qui tiennent bien à la cuisson même lorsqu'elles sont pelées avant cuisson).

 

Régalez-vous!

 

Partager cet article

Repost0
8 janvier 2014 3 08 /01 /janvier /2014 11:44

Galette-des-Rois.jpg

 

 

 

Bonjour,

 

Je n'avais encore jamais essayé de confectionner une galette des Rois. C'est chose faite aujourd'hui et je dois dire que je suis assez contente du résultat. 

J'avais lu que la recette était simple et c'est vrai. Qui plus est, la galette des Rois à la crème d'amandes est assez rapide à faire quand on ne prépare pas soi-même la pâte feuilletée (qui n'est pas compliquée à faire mais qui demande beaucoup de temps de préparation et de repos entre les tours). Je vous donne ma recette.

 

 

 

Galette des Rois

 

Pour 8 personnes :

 

2 rouleaux de pâte feuilletée pur beurre

100 g de sucre

125 g de poudre d'amandes

100 g de beurre mou

2 œufs + 1 jaune

1 cuillerée à soupe de rhum

2 gouttes d'extrait d'amandes amères

Pour le sirop :

50 g de sucre

5 cl d'eau

 

Commencer par préparer le sirop qui vous servira à faire briller votre galette au sortir du four. Porter à ébullition les 50 g de sucre et les 5 cl d'eau. Laisser refroidir.

Préparer ensuite la crème d'amandes. Travailler le beurre et le sucre. Ajouter la poudre d'amandes et remuer jusqu'à obtenir une pâte homogène. Incorporer ensuite les oeufs entiers un par un et ajouter enfin l'extrait d'amandes amères et le rhum. Bien remuer. Réserver.

Poser le premier cercle de pâte feuilletée sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier cuisson (si nécessaire, adapter le diamètre de ce cercle à votre plat à tarte. Le diamètre de ce cercle doit être inférieur d'un centimètre environ à celui que vous poserez sur le dessus).

Battre le jaune d'œuf avec un peu d'eau et dorer le contour du cercle avec ce mélange.

Étaler la crème d'amandes en cercle sur la pâte. Déposer une fève puis abaisser le second disque de pâte.

Préchauffer le four à 220°.

Chiqueter (faire des entailles avec un couteau) les bords de la galette pour les souder et permettre à la pâte de gonfler à la cuisson. Faire des dessins sur le dessus de la galette avec le dos d'un couteau puis dorer la surface à l'œuf. Laisser reposer au frais pendant une demi-heure. Redorer la galette à l'œuf.

Mettre la galette dans le four à 220° pendant 10 minutes puis 20 minutes à 180°.

Au sortir du four, quand la galette est encore chaude, la badigeonner au pinceau avec le sirop refroidi.

Cette galette sera meilleure si vous la faites tiédir avant de la déguster.

 

 

Bon appétit! 

 

 

P.S. Qui veut la dernière part ?

 

Part-de-galette.jpg

 

 

Partager cet article

Repost0
28 décembre 2013 6 28 /12 /décembre /2013 09:17

4671612804_c82da94493.jpg

 

 

 

Bonjour,

 

Il y a longtemps que je ne vous ai pas donné de recette mais je vais essayer de me rattraper aujourd'hui en vous confiant celle de la pavlova aux marrons que j'avais préparée pour Noël. Malheureusement, je n'ai pas eu le temps de la photographier et la photo que je présente ci-dessus n'est pas de moi. Mais je vous la montre pour que vous puissiez voir à quoi ressemble une pavlova aux marrons. Celle que j'avais confectionnée n'était pas individuelle mais d'un diamètre de 30 cm environ et convenait pour 10 personnes. J'ai utilisé pour la faire les châtaignes de mon jardin que j'avais congelées (cf.  Comment préparer les châtaignes pour les congeler) mais vous pouvez utiliser des marrons en boîte au naturel.

Comme la pavlova aux fruits rouges (cf. La pavlova ), c'est un dessert aérien, idéal pour un repas de fête. Le seul problème est que, même si vous pouvez préparer à l'avance certains des éléments de la recette, le montage de la pavlova doit se faire au dernier moment, juste avant de servir.

Sans attendre, je vous donne la recette.

 

 

 

Pavlova aux marrons


Pour 10 personnes :

 

6 blancs d'oeuf

300 g de sucre

2 cuillerées à café de fécule de maïs (Maïzena)

1 cuillerée à café de jus de citron ou de vinaigre blanc

1/2 cuillerée à café de vanille liquide

1 pincée de sel

30 cl de crème fraîche liquide

Sucre glace

500 g de marrons ou de châtaignes au naturel

1 gousse de vanille 

1 boîte de crème de marrons

 


 

Préchauffer le four à 180°.

Monter les blancs en neige avec une pincée de sel. Incorporer le sucre peu à peu jusqu'à ce que les blancs deviennent brillants. Puis incorporer doucement à la spatule la vanille, le jus de citron ou le vinaigre et la fécule.

Dresser un cercle (de diamètre de 25 à 30 cm) de meringue de 2 cm d'épaisseur sur une plaque recouverte de papier sulfurisé. Rehausser les bords avec des rosaces faites à la poche à douille striée. Baisser le four à 120° et enfourner. Faire cuire pendant une heure. Laisser refroidir la meringue dans le four éteint. Cette opération peut être réalisée à l'avance, la veille ou l'avant-veille, la meringue pouvant être conservée dans un endroit sec et frais.


Si vous utiliser des châtaignes ou des marrons crus (congelés ou frais), les faire cuire à l'eau bouillante vanillée. Les égoutter puis les passer au mixeur. Mélanger la pâte obtenue avec la crème de marrons. Réserver.


Préparer la chantilly avec 30 cl de crème fraîche liquide et 1 à 2 cuillerées à soupe de sucre glace. Conserver au réfrigérateur. 

 

Mélanger la moitié des marrons (pâte et crème de marrons) avec la chantilly. Réserver.


 

Dresser la pavlova juste avant de servir. Recouvrir le disque de meringue du mélange marrons-chantilly. Déposer sur ce mélange des vermicelles de marrons en passant le reste des marrons dans un moulin à légumes à grosse grille. Servir aussitôt.

 

 

 

Régalez-vous! Ce sont les fêtes!


Partager cet article

Repost0
9 octobre 2013 3 09 /10 /octobre /2013 09:26

Chataignes-dans-l-eau.jpg

 

 

 

Bonjour,

 

Je vous ai tout dit sur l'intérêt nutritionnel des châtaignes hier. 

Vous pouvez les acheter prêtes à consommer, en conserve ou surgelées. Mais vous pouvez aussi les ramasser vous-même ou les acheter fraîches pour les congeler et les garder ainsi pour Noël.

C'est ce que j'ai fait et je vais vous expliquer comment.

Tout d'abord, il convient de faire tremper les châtaignes dans l'eau. vous pouvez jeter celles qui flottent, elles sont véreuses.

Faites ensuite sécher les châtaignes sur une grille.

 

 

 

Faire sécher les châtaignes sur une grille

 

 

 

Entailler les châtaignes avec un couteau tranchant sur la partie la plus bombée.

 

 

 

Preparation-des-chataignes.jpg

 

 

 

Plonger les châtaignes dans une marmite pleine d'eau et porter à ébullition pendant 5 minutes. Les égoutter puis enlever les deux peaux. Faire refroidir et mettre au congélateur.

 

 

 

Chataignes-epluchees.jpg

 

 

 

Vos châtaignes pourront se conserver ainsi comme des fraîches.

 

 

N.B. Dans le commerce, vous trouverez surtout des "marrons". Il s'agit du même fruit que les châtaignes mais ils sont non cloisonnés (il n'y a qu'un fruit dans la bogue alors qu'il y en a plusieurs dans les châtaignes). Ces marrons sont des fruits de châtaignier et ne sont pas à confondre avec le marron d'Inde, fruit du marronnier, qui n'est pas comestible.

 

 

 

 

A bientôt !

 

 


Partager cet article

Repost0

Profil

  • La nutrition en couleurs
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.

Droits réservés

Les images de ce blog (dessins, photos...) ne sont pas libres de droits

Recherche