750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juin 2013 6 01 /06 /juin /2013 20:27

  Pates-au-pesto-alla-trapanese.jpg

 

 

 

Bonjour,

 

Je ne suis pas très bavarde en ce moment, veuillez m'en excuser. Mais, comme tout le monde en France, je souffre du manque de soleil et de lumière. Et sans lumière, pas de couleurs...

Pas de devinette aujourd'hui... 

Mais l'espoir renaît, le soleil est annoncé pour la semaine prochaine. Et avec, l'envie de cuisiner. J'ai préparé, pour fêter l'arrivée prochaine du soleil, un petit plat de pâtes pour oublier cet hiver qui n'en finit pas. Des pâtes au pesto alla trapanese

Le pesto alla trapanese est, comme son nom l'indique, originaire de Trapani, ville située à l'ouest de la Sicile. Ce pesto est, comme son cousin le pesto alla genovese, un mélange d'ail, de graines oléagineuses,de basilic et d'huile d'olive. Ici, les amandes remplacent les pignons et on ajoute des tomates fraîches. Je sais que ce n'est pas la saison des tomates mais... je veux croire que l'été va bientôt arriver et j'utilise des tomates cultivées sous serre. Et le résultat est plutôt bon. Essayez cette recette, vous risquez de devenir "addict".

 

 

 

 

Pesto alla trapanese

 

 

Pour 4 personnes :

 

3 à 4 gousses d'ail

Gros sel

2 poignées d'amandes

1 bouquet de basilic

1 à 2 cuillerées à soupe d'huile d'olive

1 très grosse tomate ou deux moyennes

 

 

Écraser les gousses d'ail dans un mortier avec du gros sel. Monder les amandes puis les ajouter dans le mortier et les écraser petit à petit. Lorsque les amandes forment une sorte de semoule grossière, ajouter le basilic. Piler encore en ajoutant peu à peu de l'huile d'olive.

 

 

 

Preparation-du-pesto-alla-trapanese.jpg

 

 

 

Peler la ou les tomate(s), l' (les) épépiner puis les couper en dés. Les mettre dans le mortier et les écraser avec le reste de l'appareil. Vous obtenez alors un pesto un peu aqueux.

 

 

 

Pesto-alla-trapanese.jpg

 

 

 

Il ne vous reste plus qu'à faire cuire des pâtes (penser à garder 2 cuillerées à soupe de l'eau de cuisson des pâtes pour les ajouter au pesto) et à les mélanger avec le pesto pour vous régaler. En n'oubliant pas, bien sûr, de râper un peu de parmesan au dessus de votre assiette avant de déguster.

 

 

Bon appétit !


Partager cet article

Repost0
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 11:50

Verrine-de-poivrons-marines-et-feta.jpg

 

 

 

 

Bonjour,

Le soleil ne veut pas apparaître dans votre ciel? Mettez-le dans votre assiette en préparant ces délicieuses verrines aux couleurs italiennes. Je vous en donne la recette.

 

 

 

 

Verrines de poivrons marinés à la fêta

 

 

Pour une dizaine de verrines :

 

1 kg de poivrons rouges

1 gousse d'ail

100 g de fêta

1 yaourt nature (de brebis si possible)

2 pincées de cumin en poudre

1 poignée de pistaches

Huile d'olive

Sel

 

 

Faire griller les poivrons sous le gril du four en les retournant de temps en temps jusqu'à ce que leur peau se détache. Les sortir du four et les mettre dans un sac en plastique (type sac à congélation) et les faire refroidir.

Peler les poivrons (la peau se détache facilement quand ils sont froids). Ôter les graines.  

Couper les poivrons en fines lanières. Saler et ajouter une pincée de cumin. Arroser d'un filet d'huile, bien mélanger et réserver.

Dans un bol, mélanger la fêta émiettée, le yaourt égoutté et la seconde pincée de cumin. Réserver.

Faire griller les pistaches quelques minutes dans une poêle sèche puis les écraser grossièrement. Réserver.

 

Monter vos verrines en commençant par les poivrons marinés. Recouvrir du mélange fêta-yaourt et parsemer de pistaches juste au moment de servir.

 

 

Bon appétit! 




Partager cet article

Repost0
24 avril 2013 3 24 /04 /avril /2013 09:40

Muhammara.jpg

 

 

 

Bonjour,

 

Avec le soleil me revient l'envie de faire la cuisine et d'essayer de nouvelles recettes. Le printemps a l'air de s'installer "pour de vrai" et il est temps de trouver ou retrouver les légumes du printemps et de l'été. Aujourd'hui, j'ai préparé un "dip" de poivrons d'origine syrienne qui est servi un peu partout au Moyen-Orient, le muhammara. Je vous en donne la recette.

 

 

 

 

Muhammara

 


Pour un grand bol de muhammara :

 

1 kg de poivrons

125 g de cerneaux de noix

2 cuillerées à café de graines de cumin

2 cuillerées à soupe de mélasse de grenade

2 gousses d'ail

1 pincée de piment d'Espelette

1 cuillerée à soupe d'huile d'olive

Sel

 

 

Faire griller les poivrons lavés sous le gril du four en les retournant de temps en temps jusqu'à ce que leur peau se détache. Les enfermer au sortir du four dans un sachet en plastique et attendre qu'ils refroidissent. 

Pendant ce temps faire griller doucement les cerneaux de noix et les graines de cumin dans une poêle jusqu'à ce que leur parfum se dégage. Réserver.

Peler les poivrons et enlever les graines.

Peler les gousses d'ail, enlever les germes. Écraser l'ail et un peu de sel avec la pointe d'un couteau.

Mixer ensemble les poivrons, les noix, les graines de cumin et l'ail. Ajouter la mélasse de grenade, une pincée de piment d'Espelette et l'huile d'olive. Saler si nécessaire. Mettre au frais et servir avec du pain libanais ou des gressins.

 

 

Et pour ajouter un peu de couleur, j'ai préparé aussi un hoummos à la betterave (cf. De la couleur pour l'apéritif ) et des rillettes de sardine (cf. Rillettes de sardine      )...

 

 

 

Muhammara, hoummos à la betterave et rillettes de sardine

 

 

Ce qui me fait penser à cette photo prise il y a quelques années chez des potiers à Fès.

 

 

Emaux-a-Fes.jpg

 

 

 

Il ne faut quand même pas oublier que nous sommes à l'atelier des couleurs!

 

 

 

A bientôt !

Partager cet article

Repost0
5 avril 2013 5 05 /04 /avril /2013 08:26

 

Capuccino.jpg

 

 

 

Bonjour,

 

Vous avez tous, je pense, le souvenir de la pâte de guimauve que l'on achetait chez le pharmacien. Cette pâte de guimauve était autrefois préparée avec de la véritable guimauve, l'Althaea officinalis. Cette plante, appelée aussi guimauve sauvage ou mauve blanche (marshmallow en anglais) est une herbe arborescente de la famille des malvacées.

 

 

 

3856431595_067e106b1a.jpg

 

 

 

Elle pousse en Europe dans les régions humides (en particulier sur la côte atlantique!) mais aussi en Russie, en Chine et en Afrique du Nord. De ses racines, on extrayait un mucilage qui était employé pour confectionner de la pâte de guimauve.

Cette guimauve est connue depuis l'Antiquité pour ses propriétés émollientes. Elle est active sur les inflammations de la bouche et de la gorge (c'est un bon antitussif), elle réduit les inflammations et les irritations de la peau (eczéma, psoriasis), elle soulage les ulcères et soigne les diarrhées et les cystites.

La pâte de guimauve était préparée partout où poussait la guimauve sauvage. elle est attestée en France depuis 1811 (Itinéraire de Chateaubriand).


Depuis longtemps, la recette de la pâte de guimauve a changé et on la prépare maintenant avec du sucre, de la gélatine et des blancs d'œufs.

 

J'ai toujours voulu essayer de confectionner des guimauves mais ne m'étais jamais lancée. C'est chose faite depuis hier et je n'ai pu m'empêcher d'ajouter une guimauve dans mon café du matin. Ces confiseries sont très faciles à réaliser et elles n'ont rien à voir avec les guimauves ou marshmallows fabriqués industriellement. Elles n'ont malheureusement pas les propriétés de la guimauve sauvage. Mais elles ont le même parfum que celles que, petite, je réclamais à ma mère chez le pharmacien quand je toussais. Et elles sont aériennes. Essayez cette recette, vous ne serez pas déçus.


 

 

 

Guimauves à la fleur d'oranger

 

Pour une cinquantaine de guimauves :

 

6 feuilles de gélatine (12 g)

250 g de sucre semoule

75 g d'eau

25 g de sirop de maïs

1 et 1/2 cuillerée à soupe d'eau de fleur d'oranger

2 blancs d'œuf

3 cuillerées à soupe de fécule (de maïs ou de pomme de terre)

3 cuillerées à soupe de sucre glace

 

Faire ramollir les feuilles de gélatine dans de l'eau froide.

Mélanger le sucre et l'eau dans une casserole et faire chauffer à feu doux jusqu'à ce que tout le sucre soit dissous et que le sirop ait épaissi (si vous avez un thermomètre à confiserie, la température doit atteindre 125°). Incorporer alors les feuilles de gélatine égouttées, le sirop de maïs et l'eau de fleur d'oranger.

 

 

 

Preparer-le-sirop.jpg

 

 


Monter les blancs en neige ferme (mais pas très ferme). Incorporer très progressivement le sirop en fouettant toujours le mélange jusqu'à ce qu'il ait refroidi (à environ 40°).

Mélanger la fécule et le sucre glace. 

Recouvrir un moule carré ou rectangulaire d'une feuille de papier cuisson huilée. Saupoudrer le fond d'une cuillerée du mélange fécule-sucre glace.

 

 

 

 

Saupoudrer-le-moule-du-melange-fecule-sucre-glace.jpg

 

 

 

Verser la guimauve dans le moule et saupoudrer d'un peu du mélange fécule-sucre glace. Mettre au réfrigérateur pendant au minimum deux heures.

 

 

 

 

Verser-la-guimauve-dans-le-plat.jpg

 

 

 

Démouler la guimauve.

 

 

 

Demouler.jpg

 

 

 

La couper en lanières puis en cubes avec un couteau mouillé.

 

 

 

Decouper-la-guimauve-en-cubes.jpg

 

 

Servir...

 

 

   

Guimauves 

 

 

Essayez de ne pas tout manger au fur et à mesure... Ces guimauves sont pleines de sucre et il ne faut pas en abuser !

 

 

 

Bonne dégustation !

Partager cet article

Repost0
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 11:24

Poulet-satay-sauce-cacahuetes.jpg 

 

 

 

Bonjour,

 

C'est le printemps et j'en profite pour sortir des plats d'hiver, reprendre mes recettes de salades et sortir la plancha. Aujourd'hui je vous propose des brochettes de poulet à l'indonésienne, ce que l'on appelle en France "poulet satay". Ce sont des brochettes bien parfumées qui enchanteront petits (à condition de ne pas mettre de piment) et grands. Elles sont servies avec une sauce aux cacahuètes (que l'on appelle ici "sauce satay") et du riz blanc. Je vous en donne ma recette.

 

 

 

Satay AyamBrochettes de poulet satay

 

Pour 4 personnes :

 

400 g de filets de poulet fermier

Pour la marinade :

10 g de gingembre frais râpé

1 bâton de citronnelle finement ciselé

1 et 1/2 cuillerée à café de curcuma

1 cuillerée à café de sucre roux

1 cuillerée à café d'huile

Sel

 

Pour la sauce satay :

10 g de gingembre râpé

1 gousse d'ail pilée

4 cuillerées à soupe de beurre de cacahuètes "crunchy"

10 cl de lait de coco

1 cuillerée à café de sucre roux

1/2 cuillerée à café de sauce chili (facultatif)

1 cuillerée à soupe de coriandre fraîche ciselée (j'avais oublié)

Sel

 

 

Brochettes de poulet satay à la planchaPréparer la marinade en mélangeant tous les ingrédients. Couper les blancs de poulet en lanières et les laisser mariner dans la marinade au réfrigérateur pendant au moins 1 heure.

Préparer la sauce aux cacahuètes en mélangeant tous les ingrédients. Porter à ébullition.

Enfiler les lanières de poulet sur des piques. Faire griller les brochettes à la plancha, sur un barbecue ou à la poêle.

Servir avec la sauce aux cacahuètes et du riz blanc.

 

 

 

Bon appétit !


Partager cet article

Repost0
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 12:50

 

Tartelettes aux champignons    

 

 

 

Bonjour,

 

Aujourd'hui, c'est le printemps. Les jours ont rallongé, les arbres fruitiers sont couverts de fleurs et toute la végétation reprend vie. Mais on est au mois de mars et les giboulées sont fréquentes. Et les températures sont encore fraîches. J'en ai donc profité pour faire une tarte ... d'automne, ou plutôt des tartelettes et même des mini-tartelettes aux champignons. Je vous en donne la recette.

 

 

 

 

Tartelettes aux champignons


 

Pour une dizaine de tartelettes ou une quarantaine de mini-tartelettes :

1 fond de pâte briséeMini-tartelettes aux champignons

250 g de champignons

2 oeufs

10 cl de crème fraîche

1 échalote

1 cuillerée à soupe de persil ciselé

1 cuillerée à soupe de ciboulette ciselée

Sel, poivre, piment d'Espelette

 

 

Laver les champignons. Les couper en petits morceaux (en très petits morceaux si vous faites des mini-tartelettes). Les faire revenir à feu moyen jusqu'à ce qu'ils aient rendu toute leur eau. Ajouter l'échalote ciselée finement puis le persil et la ciboulette. Saler, poivrer et réserver.

Préchauffer le four à 200°.

Étaler votre pâte très finement (encore plus finement si vous faites des mini-tartelettes). Découper des cercles à l'aide d'un emporte-pièce de la taille de vos moules. Mettre les cercles dans les moules et les piquer avec une fourchette. Recouvrir de noyaux de cerises ou de pois chiches qui empêcheront la pâte de gonfler à la cuisson. Mettre au four jusqu'à ce que la pâte commence à se colorer.

Battre les oeufs à la fourchette avec la crème fraîche. Ajouter les champignons. Bien mélanger.

 

Sortir les noyaux ou les pois chiches ou... des fonds de tarte et remplir ces derniers avec l'appareil aux champignons. Mettre au four pendant 10 à 15 minutes.

 

 

Bon appétit !

 

P.S. Je ne vous ai pas menti, c'est bien le printemps. Regardez mon jasmin qui fleurit...

 

 

 

Jasmin


Partager cet article

Repost0
19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 10:38

 

Sables-aux-graines-de-pavot.jpg

 

 

 

Bonjour,

 

Je vous ai beaucoup parlé de pavot ces jours-ci mais ne vous ai donné qu'une seule recette utilisant ses graines (cf. Gâteau au pavot ). Je vais donc vous en proposer une autre aujourd'hui, celle des sablés aux graines de pavot. Faciles à faire, ils vous permettront d'oublier cacahuètes et biscuits salés du commerce (dont on ne sait pas toujours avec quoi ils sont faits) pour l'apéritif. Vous pouvez les préparer à l'avance, les conserver crus au congélateur et les faire cuire quand vous en aurez besoin.

 

 

 

 

Sablés aux graines de pavot

 

 

Pour une quarantaine de petits sablés :

 

150 g de farine

100 g de parmesan râpé

90 g de beurre à température ambiante

1 oeuf battu en omelette

1 cuillerée à soupe d'eau froide

Sel, poivre

4 cuillerées à soupe de graines de pavot

 

 

Mélanger la farine et le parmesan. Incorporer le beurre et mélanger la pâte dans un grand bol du bout des doigts. Vous obtenez une sorte de crumble. Incorporer l'oeuf et l'eau puis mélanger, toujours du bout des doigts. Ajouter les graines de pavot. Diviser la pâte en deux boules dont vous ferez des boudins d'environ 5 cm de diamètre. Envelopper chaque boudin dans du film transparent et mettre les boudins au réfrigérateur pendant au minimum 1 heure (vous pouvez aussi les mettre au congélateur si vous n'en avez pas besoin le jour même.

 

 

 

Boudin-de-pate-a-sables.jpg

 

 

 

Préchauffer le four à 180°.

Détailler les boudins en tranches de 5 mm environ et disposer les tranches sur une plaque à pâtisserie recouverte de papier cuisson (en les espaçant une peu car elles ont tendance à s'étaler un peu à la cuisson).

 

 

 

Tranches-de-sables.jpg

 

 

 

Faire cuire dans le four chaud 15 minutes environ (le bord doit commencer à dorer).

Laisser refroidir sur une grille et déguster.

 

 

 

A bientôt !

 


Partager cet article

Repost0
14 mars 2013 4 14 /03 /mars /2013 12:20

Gateau-de-la-Reine-de-Saba.jpg

 

 

 

Bonjour,

 

Je vous propose aujourd'hui un gâteau prénommé "gâteau de la Reine de Saba". Pourquoi porte-t-il ce nom, je ne peux vous le dire. Peut-être pour nous faire rêver aux contrées d'Arabie et à leurs trésors à l'époque où vivait la reine de Saba ... Peut-être parce qu'il est beau comme l'était cette fameuse reine selon la légende ... Je n'en sais rien mais vous donne la recette de ce gâteau au chocolat fait d'une pâte à biscuit allégée par des blancs en neige et rendu plus fin par le remplacement de la farine par de la fécule et des amandes en poudre.

 

 

 

 

Gâteau de la Reine de Saba

 


Pour 4 personnes :

 

125 g de chocolat à 70% de cacao

60 g de beurre

3 oeufs

125 g de sucre

40 g de fécule de maïs

75 g de poudre d'amandes

1 cuillerée à soupe de cacao sans sucre

 

 

Faire fondre le chocolat au micro-ondes (3 mn à demi-puissance). Ajouter le beurre et remettre le tout au micro-ondes 3 mn à demi-puissance. Bien mélanger.

Séparer le blanc des jaunes d'oeuf. Fouetter les jaunes d'oeuf avec le sucre jusqu'à ce que le mélange blanchisse.

Ajouter la fécule et la poudre d'amandes puis le mélange chocolat-beurre. Bien mélanger.

Préchauffer le four à 180°.

Monter les blancs en neige ferme. Mélanger 1/3 des blancs en neige et l'appareil au chocolat puis ajouter délicatement le reste des blancs en neige et mélanger jusqu'à ce que la pâte soit homogène.

Verser la pâte dans un moule beurré.

Enfourner pendant 30 mn.

Démouler et laisser refroidir. Quand le gateau est froid, le saupoudrer de cacao.

Servir avec une crème anglaise.

 

 

Bon appétit !


Partager cet article

Repost0
28 février 2013 4 28 /02 /février /2013 11:17

Gateau-au-pavot.jpg

 

 

 

Bonjour,

Je vous confie aujourd'hui une recette de famille, très appréciée dans les pays d'Europe de l'Est, celle du gâteau au pavot. 

Les graines de pavot utilisées pour réaliser ce gâteau sont issues du pavot noir, appelé aussi oeillette ou pavot bleu, le Papaver somniferum var. nigrum. C'est avec ces graines que l'on fabrique l'huile d'oeillette. Connues comme épice chez les Sumériens il y a 6 000 ans, elles sont très utilisées au Moyen Orient pour parfumer les desserts, en Inde dans les plats de viande et surtout en Europe de l'Est dans les pains et les gâteaux. Elles contiennent des traces minimes d'alcaloïdes aux propriétés calmantes et analgésiques mais, rassurez-vous, en quantité tellement infime qu'elles ne peuvent être considérées comme psychotropes. On peut les trouver un peu partout maintenant, dans les grandes surfaces comme dans les magasins bio. 

 

 

 

 

Graines-de-pavot.jpg

 

 

 

 

Gâteau au pavot

 

 

Pour 6 personnes : 

 

90 g de beurre doux

80 g de sucre cristallisé

1 cuillerée à café de vanille en poudre

1 cuillerée à soupe de rhum

Le zeste d'un citron jaune

4 oeufs

170 g de graines de pavot moulu

70 g de sucre en poudre

100 g de farine

7,5 cl de lait

1 pincée de sel

 

 

Moudre grossièrement les graines de pavot dans un mixeur ou un moulin à café. Réserver.

Fouetter dans un robot le beurre ramolli, le sucre cristallisé, la vanille, le rhum, le zeste de citron et le sel jusqu'à obtenir un mélange crémeux.

Ajouter un par un les jaunes d'oeuf puis le pavot moulu en continuant à fouetter. Réserver.

Monter les blancs en neige et, quand ils sont fermes, ajouter le sucre en poudre. Réserver.

Mélanger la farine et le lait jusqu'à ce que le mélange soit lisse. Réserver.

Préchauffer le four à 170°.

Mélanger délicatement les trois préparations. Verser dans un moule à manqué beurré et fariné.

Faire cuire pendant une heure dans le four préchauffé. Laisser refroidir.

 

 

 

Gateau-au-pavot-au-sortir-du-four.jpg

 

 

 

Sortir le gâteau du moule en le retournant sur un plat. Le saupoudrer de sucre glace. Servir en dessert ou avec le café.

 

 

 

Portion-de-gateau-au-pavot.jpg

 

 

 

Bon appétit !

 

P.S. Vous pouvez trouver cette recette (et bien d'autres) sur mon livre Nutrition gourmandise de nouveau disponible aux éditions Atlantica. Pour en savoir plus, cliquez sur ou recopiez le lien ci-après http://www.atlantica.fr/livre/10335.

Partager cet article

Repost0
22 février 2013 5 22 /02 /février /2013 18:02

Poulet M'Chermel

 

 

 

Bonjour,

 

Je vous disais hier que je ne vous donnais pas souvent de recettes de plats de viandes. Je vais essayer de me rattraper et vous propose aujourd'hui une recette marocaine classique : le poulet M'Chermel ou tajine de poulet au citron.

 

 

 

 

Poulet M'Chermel

 

 

Pour 6 personnes :

 

1 beau poulet fermier 

2 oignons émincés

1 cuillerée à café de gingembre en poudre

1/2 cuillerée à café de safran en filaments

1/2 cuillerée à café de cumin

1 cuillerée à café de piment doux

1 cuillerée à soupe de coriandre fraîche ciselée

1 cuillerée à soupe de persil plat ciselé

2 citrons confits

1 douzaine d'olives violettes (ou vertes, à défaut)

1/2 verre de jus de citron

Huile d'olive

Sel, poivre

 

 

Couper le poulet en morceaux. Faire revenir les morceaux à feu moyen dans une cocotte avec un peu d'huile d'olive, le gingembre et le safran, jusqu'à ce qu'ils soient dorés de tous côtés. Saler, poivrer et réserver dans un plat.

Émincer les oignons et les faire revenir à feu doux dans la cocotte. Dès qu'ils commencent à prendre couleur, ajouter les morceaux de poulet et 2 verres d'eau. Couvrir et laisser mijoter 20 minutes environ à feu doux.

Ajouter alors le cumin, le piment doux, la coriandre et le persil, les olives et un citron coupé en dés et laisser encore revenir 5 minutes. Verser ensuite le jus de citron et laisser réduire quelques instants.

Dresser le poulet dans un plat (à tajine de préférence), disposer les olives et le deuxième citron coupé en quartiers autour et napper de sauce.

 

 

 

Bon appétit !


Partager cet article

Repost0

Profil

  • La nutrition en couleurs
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.

Droits réservés

Les images de ce blog (dessins, photos...) ne sont pas libres de droits

Recherche