750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 janvier 2011 3 05 /01 /janvier /2011 13:06

Verrines avocat, oeufs de saumon, crevettes

 

 

Bonjour,

 

Hier, je vous ai donné la recette du pesto rouge et je vous ai dit que vous pouviez le tartiner sur du pain grillé. Vous avez déjà une idée d'amuse-gueule. Mais je vais vous en donner plein d'autres.

De plus en plus, l'apéritif entre amis remplace les entrées d'un dîner. On ne peut plus alors se contenter de servir quelques cacahuètes ou quelques olives. Mais pas question non plus de se couper l'appétit et de passer à table le ventre plein.

 

Il existe des amuse-gueule tout prêts : des biscuits salés industriels et des chips aux feuilletés de pâtissiers, des amandes aux olives, la variété est infinie.

Gardez les olives et ce que les Américains appellent "nuts", c'est à dire toutes sortes de noix, les amandes, les pistaches... Ils ne sont pas mauvais pour la santé car ils contiennent des graisses poly-insaturées protectrices du coeur et aussi des protéines et des minéraux. Ils sont cependant très caloriques et se laissent manger automatiquement et donc en trop grande quantité. Il vaut mieux les consommer avec une extrême prudence si vous tenez à votre ligne. Je dirai la même chose des olives que vous pouvez assaisonner avec des herbes, des morceaux de citron confit...

 

Je vous conseille d'éviter les chips et biscuits industriels. Très riches en graisses (et souvent en mauvaises graisses) et en sel (très employé par les industriels car c'est un exhausteur du goût), on les mange automatiquement, sans aucun contrôle de l'appétit. Privilégiez plutôt les produits maison. Vous pouvez bien sûr préparer quelques canapés. Ou des cannelés salés, des mini-cakes, des mini-muffins, des mini-pizzas, des petits croissants... Laissez parler votre imagination. Vos invités apprécieront.

 

On peut préparer toutes sortes de verrines ou de cuillères (de type cuillères à soupe chinoise) remplies de salades variées, de taboulés à la semoule, au quinoa ou au boulgour. On mélange ainsi herbes, céréales et légumes pour la plus grande joie de tous et aussi pour la ligne.Purée de petits pois à la menthe

 

Vous pouvez aussi faire voyager vos invités en leur proposant différents tapas ou mezzés : caviar d'aubergines (mtabal), purée de pois chiches (hommos), purée de potiron, anchois au vinaigre (boquerones), champignons à l'ail, crevettes à l'ail, morceaux d'omelette à l'espagnole... plats dont la plupart sont servis avec du pain. Ce qui en limite la consommation.

 

On peut aussi céder à sa gourmandise en trempant des morceaux de pain libanais (à la place des tortillas de maïs du commerce) dans un guacamole fait maison. L'avocat, bien que calorique, est un aliment riche en acides gras protecteurs qui élèvent le taux de bon cholestérol (le HDL) et en anti-oxydants, vitamines et minéraux. Pensez qu'avec un avocat on fait un guacamole pour 4 personnes.

Préparez du tarama maison ou des rillettes de saumon que vous servirez avec du pain de campagne ou des feuilles d'endive.

 

En fait, toutes les entrées et même tous les plats peuvent être servis en mini-portions pour l'apéritif. Il suffit d'avoir dans ses placards les ustensiles appropriés : verrines, mini-cassolettes, mini-ramequins, mini-plats à tajine... Toutes ces mini-portions ne sont pas très caloriques.

 

Et pour ceux qui ont vraiment peur de grossir, ils pourront toujours manger sans limitation des tomates cerises ou des morceaux de légumes crus tels que chou-fleur, carotte, concombre, céleri... trempés dans une sauce au fromage blanc (à 0 % de M.G.!) parfumée aux herbes ou aux épices.

 

Pour les boissons, évitez celles qui sont sucrées comme les sodas (attention au tonic qui est aussi sucré que d'autre sodas). Attention aussi aux jus de fruits qui contiennent naturellement beaucoup de sucre (un litre de jus d'orange contient environ 20 morceaux de sucre!).

Privilégiez les boissons non sucrées comme le jus de tomate, l'eau gazeuse ou encore les sodas light et les boissons alcoolisées non sucrées. Si vous voulez limiter le sucre, vous avez le choix entre le champagne brut, le vin blanc sec (sans liqueur de cassis ou de mûre!), le vin rouge ou encore le whisky (sec, on the rocks ou avec une boisson non sucrée ou light), le gin (avec un tonic light et une rondelle de citron par exemple), la vodka (pourquoi pas avec un jus de tomate assaisonné pour faire un Bloody Mary) ou encore le pastis. Évitez les cocktails qui associent souvent alcool et jus de fruits sucrés. Faites attention aux vins cuits qui sont toujours sucrés.

Limitez votre consommation, pour votre santé et pour votre ligne. L'alcool apporte 7 Kcal au gramme qui sont vite brûlées. Mais il empêche la dégradation des graisses. Et il y en a pas mal dans tous ces petits plats!

 

Essayez de proposer à vos convives un assortiment d'amuse-gueule. Et profitez tous ensemble de ce moment convivial qu'est un apéritif entre amis.

 

Bon appétit!

 

Et à un autre jour pour les recettes

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2010 4 30 /12 /décembre /2010 15:31

Guirlandes et boules

 

 

Bonjour,

 

En cette veille de réveillon, certains s'inquiètent déjà de toutes les calories qu'ils vont ingurgiter. Pas de panique. vous pouvez limiter les dégâts.

Ce n'est pas tous les jours qu'on réveillonne mais seulement une fois par an. C'est un moment particulier, convivial, de détente et de partage. C'est vrai que c'est un jour où l'on mange plus qu'à l'accoutumée, et souvent des mets assez caloriques.

Quand on fait attention à sa ligne, il suffit d'éviter de se jeter sur tout ce qui est proposé (quand il s'agit d'un buffet) ou de limiter les portions et de ne pas se resservir (quand il s'agit d'un dîner à table).

Mieux vaut éviter de boire trop d'alcool mais trinquez quand même avec vos amis.

Et surtout, évitez de culpabiliser. Ce n'est pas parce que vous allez manger un peu plus, un peu plus riche, un peu plus gras le jour du réveillon que vous allez grossir. Les quelques grammes que vous prendrez seront vite perdus. Surtout si vous dansez toute la nuit !

 

Que penser de certains aliments pratiquement incontournables proposés pendant les fêtes? Je vais essayer de vous y faire voir un peu plus clair en énumérant pour chacun leurs points positifs et leurs points négatifs.

 

 

LES HUÎTRES

 

Riche en protéines, pauvre en graisses, peu calorique, c'est l'aliment idéal pour ceux qui tiennent à leur ligne. De plus, il est très riche en zinc, oligo-élément dont la carence entraîne une sensibilité accrue aux infections et une baisse de l'immunité.

Attention cependant, les huïtres concentrent de nombreux polluants, vivants ou chimiques, présents dans l'eau de mer.

Évitez de les accompagner de trop de pain trop beurré ou encore de crépinettes comme à Bordeaux. Mais c'est un repas de fête! Alors...

 

 

LE SAUMON

 

C'est un aliment qui fournit des protéines d'excellente qualité. Poisson gras, il contient beaucoup d'acides gras poly-insaturés et en particulier les fameux acides gras oméga 3 bénéfiques pour le coeur et le cerveau. De plus, il est riche en vitamine A, B12? B6 et PP, en potassium et en phosphore. Attention, si vous le mangez cru, il doit avoir fait un séjour au congélateur qui détruit les larves toxiques d'anisakis (parasite présent dans le saumon cru).

 

 

LE FOIE GRAS

 

Il est riche en acides gras poly-insaturés et en acide oléique. sa consommation permet un abaissement du cholestérol total et une élévation du HDL cholestérol (le bon!). Ce qui prévient la plaque d'athérome.

Mais il contient aussi des graisses saturées (bien que moins que le beurre) et il est très calorique. Donc, même s'il est protecteur contre les maladies cardio-vasculaires, mieux vaut en limiter la consommation... aux repas de fête.

 

 

TRUFFES ET CÈPES

 

Peu caloriques, ils contiennent des glucides en quantité modérée, beaucoup de fibres, très peu de lipides et des protéines en quantité relativement élevée pour des végétaux.

Ils concentrent dans leur chair de nombreux produits chimiques , des métaux et des substances radio-actives. Mais leur rareté et surtout leur goût font oublier leurs points négatifs. Ce sont des aliments de fête par excellence.

 

 

LE CHOCOLAT

 

Il est riche en magnésium qui a une action apaisante et anxiolytique et en  phényléthylamine qui se transforme dans le cerveau en sérotonine qui est impliquée dans la régulation de l'humeur. Il a donc un effet euphorisant et une légère action anti-dépressive. Il contient aussi de la théobromine et de la caféine qui sont des stimulants. C'est une source de plaisir qui entraîne la fabrication par le cerveau de substances opiacées relaxantes.

Reste à le consommer avec modération si l'on tient à sa ligne car il est aussi très riche en graisses et en sucres.

 

 

VINS ET CHAMPAGNE 

 

Les vins et les champagnes sont des aliments "à double face" : consommés avec modération, ils sont bénéfiques pour la santé, consommés en excès, ils sont la source de nombreuses pathologies et entraînent une mortalité précoce. 

 

Les vins, et surtout le vin rouge, sont riches en polyphénols aux propriétés anti-oxydantes. La consommation (modérée) de vin rouge, grâce à sa richesse en polyphénols, diminue le risque de formation de caillots donc le risque d'infarctus. L'alcool, à faible dose, augmente le bon cholestérol (le HDL cholestérol) qui protège le coeur et les artères.

 

Mais l'alcool n'a pas que des qualités. Il empêche la combustion des graisses par l'organisme, ce qui favorise indirectement la prise de poids.

L'abus de vin et de champagne augmente la tension artérielle et le risque de troubles du rythme.

La forte consommation de vin augmente la fréquence de diabète et le taux sanguin de triglycérides.

Le vin comme tous les alcools peut entraîner des troubles digestifs et être responsable de cirrhose. De plus, la consommation répétée d'alcool peut entraîner une alcoolo-dépendance.

Ces boissons doivent donc être consommées avec modération. Mais vous le savez depuis longtemps.

 

 

J'espère que toutes ces considérations scientifiques ne vous ont pas rebutés et que vous profiterez bien de votre soirée.

Je vous souhaite une très bonne fin d'année et vous dis "à l'année prochaine".

 

 

BONNES FÊTES 

 

Partager cet article
Repost0
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 14:05

sapin.png

 

 

 

Bonjour,

Aujourd’hui, pas de couleur . Mais une petite réflexion sur la recette que je vous ai donnée l’autre jour.

Je vous ai dit que j’étais nutritionniste et certains vont peut-être s’étonner de ce que la première des recettes que je vous propose soit aussi calorique. Nous sommes en période de fêtes et vous aimeriez certainement apprendre des « trucs » pour éviter de grossir durant ces jours de surcharge alimentaire. Ne vous inquiétez pas, je vais vous donner la solution.

D’abord,  je vous dirai que pour ne pas grossir, il faut manger moins. Facile à dire, moins facile à faire quand tous les plats qu’on vous propose sont appétissants et vous donnent l’eau à la bouche.

Je vais vous donner un premier « truc ». Regardez les plats qui vous sont proposés ou ce que vous avez dans votre assiette. Quand vous mangez, analysez bien ce que vous avez dans la bouche. Les premières bouchées sont les meilleures, vous avez dû déjà le remarquer, donc inutile de surcharger votre assiette. D’autres plats vont suivre que vous voulez apprécier aussi, non ? Alors, servez-vous de petites portions et ne vous resservez pas. Attendez le plat suivant que vous aurez ainsi le plaisir de déguster. Et, à la fin du repas, vous aurez pu apprécier tout ce qui vous a été offert et vous verrez que vous êtes rassasié sans être hart* comme on dit en gascon.

Si c’est vous qui préparez le menu de réveillon, privilégiez les fruits de mer et les poissons. Ils contiennent moins de graisses que la viande et sont donc en général moins caloriques. Et les graisses qu’ils contiennent sont plutôt bénéfiques pour le cœur et les vaisseaux. Tout dépend de la façon dont ils sont préparés. Et là, je peux revenir à ma recette. Ce plat, la pastilla aux fruits de mer, malgré son contenu pauvre en graisses, est riche en graisses surtout saturées car les feuilles de pastilla sont beurrées. Vous pouvez remplacer le beurre par de l’huile de tournesol ou d’arachide pour rendre ce plat moins nocif pour vos artères. Mais n’ayez pas peur. Ce n’est pas en mangeant une part de cette pastilla que vous allez prendre 10 kg ou faire une attaque cardiaque. Mangez-en une portion raisonnable, dégustez, faites-vous plaisir et ne culpabilisez pas. Ce n’est pas Noël tous les jours.

Vous mangerez moins demain et tout ira bien.



En attendant, bonnes fêtes à tous

 

HART, TE adj. Repu, rassasié, gorgé (d’après le dictionnaire gascon-français de l’Abbé Vincent Foix)

 

 

  

Partager cet article
Repost0

Profil

  • La nutrition en couleurs
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.

Droits réservés

Les images de ce blog (dessins, photos...) ne sont pas libres de droits

Recherche