750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 novembre 2017 7 19 /11 /novembre /2017 16:44
La glacière du château de Budos

La glacière du château de Budos

 

 

Bonjour,

Chose promise, chose due... Je vous ai dit hier que je voulais vous parler des régions de Sauternes et de Sainte-Croix-du-Mont où je suis passée ces derniers jours. 

Ces deux régions viticoles sont situées au sud de Bordeaux, de part et d'autre de la Garonne. 

Sur la rive gauche, la route des vins de Bordeaux en Graves et Sauternes fait découvrir les appellations Graves, Pessac-Léognan et Sauternes-Barsac.

Entre cette rive de la Garonne et la vaste forêt des Landes de Gascogne, ont été plantés au 1er siècle les tout premiers ceps de vigne.

L’exploitation du vin et son commerce ont véritablement pris leur essor à partir du mariage d’Aliénor d’Aquitaine avec le roi d’Angleterre en 1152. 

Au sud de ce territoire, se situe le Sauternais. La confluence des eaux du Ciron et de la Garonne y crée, à l'automne, une alternance de brumes matinales et d'après-midi ensoleillées. Ce climat particulier favorise le développement d'une pourriture noble (Botrytis cinerea) qui augmente la teneur en sucre du raisin et donne aux vins liquoreux de Sauternes leur exceptionnelle onctuosité.

Sur cette route, alternent les paysages de vignes et de forêts de pins. 

 

 

Les vignes du château Rayne Vigneau

Les vignes du château Rayne Vigneau

 

 

C'est là que l'on produit les meilleurs vins liquoreux du monde. 

En se promenant dans cette région, on peut admirer les vignes (qui sont plus belles plus tôt en automne) et les châteaux aux noms prestigieux : Yquem, Guiraud, Filhot, Rayne vigneau, Suduiraut...

Je vous y emmène en photos.

 

 

Château Yquem

Château Yquem

Les vignes de château Yquem

Les vignes de château Yquem

Château Yquem

Château Yquem

Château Yquem

Château Yquem

Château Rayne Vigneau

Château Rayne Vigneau

Promenade dans les vignobles de Sauternes et de Sainte-Croix-du-Mont
Château Rayne Vigneau

Château Rayne Vigneau

Château Suduiraut

Château Suduiraut

 

 

Vous pouvez bien sûr faire la visite de certains de ces châteaux et y déguster leurs vins.

 

Château Rayne Vigneau

Château Rayne Vigneau

 

 

Vous pouvez aussi vous promener dans toute cette région, emprunter des petits chemins et découvrir des châteaux médiévaux en ruine ou restaurés et habités : château de Budos, de Villandraut, de Fargues, de Roquetaillade...

Ces châteaux ont été construits pour Bertrand de Goth (né à Villandraut et devenu le premier pape d'Avignon sous le nom de Clément V) et sa famille.

 

La première photo de cet article montre la glacière du château de Budos. Cette glacière, ou chinoise (de par sa forme), était munie d'un puisard dont l'eau gelait en hiver. Elle servait à conserver les denrées alimentaires pour le château voisin.

 

 

Château de Budos

Château de Budos

Château de Budos

Château de Budos

Château de Budos

Château de Budos

Château de Budos

Château de Budos

 

 

Entre la rive droite de la Garonne et la rive gauche de la Dordogne se situe la région de l'Entre-deux-Mers. Au sud de cette région, face à Sauternes, elle abrite deux appellations : Sainte-Croix-du-Mont et Loupiac. Comme dans le Sauternes, on y élabore des vins blancs liquoreux.

Collines et plateaux jouissent d'une magnifique vue sur la région Graves-Sauternes.

 

 

Promenade dans les vignobles de Sauternes et de Sainte-Croix-du-Mont
Promenade dans les vignobles de Sauternes et de Sainte-Croix-du-Mont
Promenade dans les vignobles de Sauternes et de Sainte-Croix-du-Mont

 

 

Je ne quitterai pas cette région sans vous montrer quelques photos du domaine de Malagar qui fut la propriété de François Mauriac.

 

 

Malagar

Malagar

L'allée de cyprès de Malagar

L'allée de cyprès de Malagar

Malagar

Malagar

Malagar

Malagar

 

 

J'espère vous avoir donné envie de visiter cette belle région qui renferme tant de trésors... et de bons vins!

 

A bientôt!

Partager cet article

Repost0
24 juillet 2017 1 24 /07 /juillet /2017 14:37
Le marché central d'Athènes

 

 

 

Bonjour,

 

Je vous ai parlé l'autre jour du marché central d'Athènes et j'aimerais y revenir en vous montrant quelques photos prises lors de mon dernier voyage.

Ce marché, ou plutôt ces marchés, est situé en plein centre d'Athènes, rue Athinas, la rue qui relie la place Omonia et la place Monastiraki. Il est ouvert tous les jours sauf le dimanche de 6h30 à 15h.

Le marché aux poissons et à la viande, ou Varvakios Agora du nom du mécène grec Ioannis Varvakis, est abrité dans un bâtiment en pierre avec une toiture en verre et métal, datant de 1886.

 

 

Le marché central d'Athènes

 

 

D'un côté, les poissonniers...

On y trouve là tous les poissons pêchés du jour et les coquillages et crustacés. 

 

 

Le marché central d'Athènes
Le marché central d'Athènes
Le marché central d'Athènes
Le marché central d'Athènes
Le marché central d'Athènes

 

 

Toujours bien présentés...

 

 

Le marché central d'Athènes
Le marché central d'Athènes

 

 

Ce marché est toujours très animé.

 

 

Le marché central d'Athènes

 

 

De l'autre côté, les bouchers...

 

 

Le marché central d'Athènes

 

 

Aussi animé que le marché aux poissons...

 

 

 

 

Le marché central d'Athènes
Le marché central d'Athènes
Le marché central d'Athènes
Le marché central d'Athènes

 

 

Dans ce marché couvert, on trouve aussi quelques tavernes ou petits restaurants (bondés à l'heure du déjeuner), où l'on peut déguster les produits frais du marché et la fameuse patsa ou soupe aux tripes (je n'y ai pas goûté).

 

 

Le marché central d'Athènes

 

 

De l'autre côté de la rue, on trouve les étals des fruits et légumes. Un régal pour les yeux...

 

 

Le marché central d'Athènes
Le marché central d'Athènes
Le marché central d'Athènes
Le marché central d'Athènes
Le marché central d'Athènes
Le marché central d'Athènes

 

 

Ce marché ressemble à tous les marchés du monde, me direz-vous.

Et bien, non. Car tout autour, dans les rues adjacentes, il y a tout autant de petits commerces : des crémiers, des marchands de saucisses, de poissons séchés, d'olives et d'huile et de savons, de légumes en saumure... 

 

 

Le marché central d'Athènes
Le marché central d'Athènes
Le marché central d'Athènes
Le marché central d'Athènes
Le marché central d'Athènes
Le marché central d'Athènes

 

 

On y trouve aussi le pain d'orge sec ou paximadi, qui sert à préparer les dakos crétois.

 

 

Le marché central d'Athènes

 

 

A côté, on trouve les marchands de légumes et de fruits secs.

 

 

Le marché central d'Athènes
Le marché central d'Athènes

 

 

Où l'on trouve ces lentilles jaunes qui servent à préparer la délicieuse fava.

 

 

Le marché central d'Athènes

 

 

Dans d'autres rues sont installés les herboristes et les marchands d'épices. Vous trouverez chez eux toutes les épices et herbes du monde présentées dans de petits (ou gros) sachets.

 

 

 

 

Le marché central d'Athènes
Le marché central d'Athènes
Le marché central d'Athènes
Le marché central d'Athènes

 

 

Et si vous n'en avez pas assez, poursuivez votre route. Les rues avoisinantes sont remplies de petits commerces, de magasins de bricolage, de quincailleries, de magasins de décoration pour les baptêmes ou les mariages, de marchands d'ustensiles de cuisine...

 

 

Le marché central d'Athènes
Le marché central d'Athènes

 

 

Bonne promenade et à bientôt!

 

 

Partager cet article

Repost0
11 janvier 2016 1 11 /01 /janvier /2016 11:45
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca

 

 

Bonjour,

 

Effectivement, ça se mange! Je parle de ce que représente la photo de la devinette de samedi dernier. Il s'agissait bien d'une partie du manteau d'un mollusque, comme l'a dit Nicole. Et d'une huître pour être plus précis.

 

Merci à ceux qui ont répondu à cette devinette qui n'est qu'un prétexte pour vous montrer quelques photos de la presqu'île du Cap-Ferret où il fait bon vivre, même en hiver.

 

 

Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca

 

 

Sur cette presque-île, à l'ambiance et au charme particuliers, tous les villages ont des cabanes de dégustation où l'on peut déguster des huîtres mais aussi d'autres produits de la mer avec un petit verre de vin blanc.

 

 

 

A l'intérieur...

 

 

Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca

 

 

Ou à l'extérieur, quand le temps le permet...

 

 

Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca

 

 

Après la dégustation, je vous conseille de marcher jusqu'à la pointe. vous aurez une vue merveilleuse sur le Bassin d'Arcachon et la dune du Pilat (que j'ai photographiée pour mon amie Zabeth). 

 

 

Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca

 

 

 

Vous passerez dans les 44 hectares, ce quartier situé tout à fait à la pointe du Cap-Ferret, où vous pourrez admirer de splendides cabanes et une végétation luxuriante, même en plein hiver.

 

 

Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca

 

 

Si vous avez encore un petit moment, allez voir la Chapelle de la Villa algérienne dans le village de L'Herbe. Cette chapelle est un des seuls vestiges de la propriété de Léon Lesca, un entrepreneur français, originaire de La Teste, qui avait construit le port d'Alger.

C'est Léon Lesca qui est à l'origine de la presqu'île du Cap-Ferret telle que nous la connaissons aujourd'hui. 

Rentré en France sous le Second Empire, il acheta pour une bouchée de pain un vaste domaine allant de Claouey au Cap-Ferret. Cette zone était au XIXe siècle relativement peu habitée. Léon Lesca exploita la forêt, les parcs à huîtres, créa des réservoirs à poissons, une école... Il introduisit sur la presque-île le yucca et le mimosa.

Léon Lesca fit construire à L'Herbe une magnifique maison de style néo-mauresque, entourée d'un parc aux essences exotiques. Cette villa, laissée à l'abandon par ses descendants, fut détruite en 1965. La chapelle, construite en 1885, subsiste. Sa rénovation a été achevée en 2011. Elle permet de témoigner du faste de Léon Lesca.

 

 

Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca

 

 

En espérant que cette petite balade au cœur de l'hiver vous a plu...

 

 

A bientôt!

Partager cet article

Repost0
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 08:06
Découverte de la Havane

 

 

Bonjour,

 

Aujourd'hui, je voudrais vous parler de mes premières impressions de La Havane. 

En y arrivant, je ne savais pas du tout ce que j'allais y découvrir. J'ai trouvé une très grande ville, débordante de vie, au patrimoine architectural extraordinaire. 

On m'avait dit que c'était une ville figée dans le passé. Je n'ai pas ressenti cela même si les voitures américaines des années 50 y sont omniprésentes. Bien sûr, il n'y a pas d'affiches publicitaires comme dans toutes nos villes. Non, elles sont remplacées ici par des photos des héros de la révolution et des slogans révolutionnaires.

 

La Havane, capitale de Cuba, est une ville de 2,5 millions d'habitants (c'est la ville la plus importante des Caraïbes). L'habitat populaire y côtoie les palais et les immeubles en ruines de somptueuses demeures.

 

L'atmosphère est très différente selon les quartiers.

 

La Habana Vieja est le cœur historique de la ville. C'est là qu'est concentré l'essentiel du patrimoine colonial de la ville.

 

 

Plaza de Armas - Habana Vieja

Plaza de Armas - Habana Vieja

 

 

C'est le quartier le plus ancien qui a été délaissé par la bourgeoisie au XIXe siècle et qui s'est  grandement délabré jusqu'à ce que l'UNESCO le déclare site du patrimoine mondial en 1982. Depuis, les plus beaux édifices ont été magnifiquement restaurés ou sont en cours de l'être. Mais il reste encore beaucoup à faire, des dizaines d'édifices, divisés en appartements (les solares) sont encore très délabrés ou en ruine.

 

 

Un édifice en cours de restauration

Un édifice en cours de restauration

Ruelle donnant sur la place de la Cathédrale

Ruelle donnant sur la place de la Cathédrale

Place dans Habana Vieja

Place dans Habana Vieja

Travaux dans une rue

Travaux dans une rue

 

C'est un quartier très vivant où les petits commerces, ambulants ou non, côtoient des enseignes de luxe.

 

 

 

Découverte de la Havane
Découverte de la Havane
Découverte de la Havane
Découverte de la Havane
Découverte de la Havane
Découverte de la Havane
Découverte de la Havane

 

 

C'est dans ce quartier que se situe la rue Obispo, la rue la plus commerçante de la ville.

 

 

Découverte de la Havane

 

 

C'est aussi le quartier des bars et des restaurants dont certains très courus par les touristes, comme la Bodeguita del Medio ou le Floridita.

 

 

 

Découverte de la Havane
Découverte de la Havane
Découverte de la Havane
Découverte de la Havane
Découverte de la Havane

 

 

C'est "le" quartier des touristes mais aussi un quartier populaire.

 

 

Découverte de la Havane
Découverte de la Havane
Découverte de la Havane

 

C'est aussi là que se situe le port de La Havane où d'anciens entrepôts de bois et de tabac ont été reconvertis en foire de l'artisanat et en brasserie.

 

 

Le port

Le port

La foire de l'artisanat

La foire de l'artisanat

La brasserie autrichienne

La brasserie autrichienne

La brasserie autrichienne - extérieur

La brasserie autrichienne - extérieur

 

 

Centro Habana est séparé de Habana Vieja par le Prado ou Paseo de Marti. 

 

 

 

 

Découverte de la Havane

 

 

C'est un quartier créé au XIXe siècle, le plus vétuste de La Havane mais aussi celui où l'on trouve les palais et les édifices les plus imposants comme le Capitole (réplique de celui de Washington, aujourd'hui en rénovation), le Gran Teatro (aussi en rénovation) ou l'hôtel Inglaterra. 

 

 

Découverte de la Havane
Découverte de la Havane
Découverte de la Havane

 

 

C'est l'un des quartiers les plus vivants et les plus populaires de La Havane. Ses immeubles, pour la plupart en très mauvais état, n'ont pas encore, ou presque, été touchés par la restauration. 

 

 

Découverte de la Havane
Découverte de la Havane
Découverte de la Havane

 

 

C'est aussi le quartier où se situe le Barrio Chino (qui n'est plus ce qu'il était entre 1930 et 1960) et, plus au sud-ouest, l'immense place de la Révolution où l'on peut voir les portraits géants du Che et de Camilo Cienfuegos.

 

 

Plaza de la Revolución

Plaza de la Revolución

 

 

Le Malecón est un boulevard qui longe le front de mer sur 8 km depuis Habana Vieja jusqu'à Miramar. C'est le lieu de promenade favori des Cubains qui y pêchent, se baignent ou s'y retrouvent entre amis, en amoureux ou en famille.

 

 

 

Le Malecón
Le Malecón
Le Malecón

Le Malecón

 

 

Après Centro Habana, on arrive, en le suivant, au Vedado, quartier tranquille où les avenues et les rues se coupent à angles droits. 

 

 

Vue sur le Vedado

Vue sur le Vedado

 

 

C'est un quartier aéré, aux larges avenues, où les riches Havanais se sont fait construire des maisons aux styles éclectiques, entourées de jardins, dès la fin du XIXe siècle. 

 

 

 

Découverte de la Havane
Découverte de la Havane

 

 

C'est là aussi que furent construits les plus grands hôtels, dans la première moitié du XXe siècle. La Rampa (ou calle 23), qui commence au Malecón et qui remonte jusqu'au cœur du Vedado, est bordée de cafés, de restaurants, d'administrations, de sièges sociaux et de palaces. C'est un lieu très fréquenté par les Havanais à toute heure du jour. On y trouve les deux plus grands hôtels de la ville, le Nacional, juché sur un promontoire face à la mer, construit en 1930 et le Habana Libre, l'ancien Hilton, inauguré en 1957.

 

 

Hôtel Nacional

Hôtel Nacional

Hôtel Habana Libre

Hôtel Habana Libre

 

 

L'avenue de los Presidentes (ou calle G), où se réunissent les jeunes le samedi et le Paseo sont deux autres grosses artères de ce quartier très étendu où l'on trouve l'université de la Havane mais aussi le musée des Arts Décoratifs, un musée Napoléon et le plus grand cimetière de la ville. 

 

A l'ouest du Río Almendares se trouve le quartier Miramar. De splendides villas de tous les styles y bordent de larges avenues perpendiculaires comme la Quinta Avenida. C'est le quartier des ambassades et des institutions internationales.

 

 

 

Maisons de Miramar
Maisons de Miramar

Maisons de Miramar

La Quinta Avenida

La Quinta Avenida

 

 

Plus à l'ouest encore, se trouve la Marina Hemingway où accostent des bateaux venus du monde entier.

 

 

Découverte de la Havane

 

 

Je vous ai donné un petit aperçu de la Havane, de ce que j'en ai vu en tout cas. Il faut bien sûr y vivre pour connaître véritablement cette ville étonnante, contrastée et dont certains lieux sont actuellement en pleine métamorphose.

J'ai survolé les quartiers mais je reviendrai sur Habana Vieja qui possède un patrimoine extraordinaire qui mérite une attention particulière.

Je ne vous ai pas parlé des forteresses de la Habana del Este ni du quartier Régla situés de l'autre côté de la baie de La Havane. Je n'ai pas évoqué les quartiers sud de la Havane où je n'ai fait que passer, ni même le magnifique parc de l'Isla Josefina qui est le poumon de la ville. 

 

Parque Isla Josefina

Parque Isla Josefina

 

 

Mais j'espère vous avoir montré quelques-unes des facettes de cette belle et grande ville que ne peuvent pas toujours voir les touristes des circuits organisés.

 

A bientôt!

 

 

Partager cet article

Repost0
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 09:19

 

 

La-Skala-de-la-Kasbaha-Essaouira.jpg

 

 

 

Bonjour,

 

Non, la photo de samadi dernier ne représentait pas un bouton de porte ou un détail de poterie mais, comme l'a trouvé Philippe (bravo!), l'arrière d'un des canons alignés le long de l'esplanade de la Skala de la Kasbah surplombant la mer à Essaouira.

 

Je vous ai déjà longuement parlé de cette ville pleine de charmes qu'est Essaouira, l'ancienne Mogador, située au Maroc à l'ouest de Marrakech (cf.  Balade à Essaouira).

Dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, le sultan Mohammed ben Abdallah décide de faire édifier une forteresse pour défendre la baie de Mogador. Il confie la tâche à un ingénieur français, Théodore Cornut, qui était son prisonnier. Ce dernier s'inspire de la ville de Saint-Malo et construit un ensemble à la Vauban.

 

 

 

 

La-Skala-de-la-Kasbah-dominant-la-mer-copie-1.jpg

 

 

La Skala de la Kasbah, énorme forteresse dressée face à l'océan se compose de remparts bordés de créneaux et d'un bastion circulaire. Sous les remparts, les magasins, destinés autrefois aux munitions et aux vivres, abritent aujourd'hui quelques artisans du thuya et surtout des boutiques d'artisanat. Sur l'esplanade, on peut encore voir les canons qui protégeaient la vieille ville de Mogador.

Achetés pour la plupart en Espagne, ils sont en bronze et le cuivre entrant dans leur composition venait du Mexique et du Pérou. Fondus à Séville ou à Barcelone, ils mesurent environ 3,25 m de long. Ils étaient conçus pour lancer des boulets de 10 livres à près de 1500 m.

 

 

 

Canon-a-Essaouira.jpg

 

 

 

Sur la majorité de ces pièces d'artillerie, on voit des noms évocateurs tels que Néron, Glorioso ou Léal et des armoieries gravées dans le bronze ainsi que des inscriptions relatant la commande du sultan.

 

 

 

Canon-avec-armoieries-a-Essaouira.jpg

 

 

Canon-dans-un-creneau-a-Essaouira.jpg

 

 

 

Je vous laisse continuer votre balade à Essaouira avec une photo de la Skala prise du port.

 

 

 

La-Skala-du-port-a-Essaouira.jpg

 

 

 

A bientôt !

Partager cet article

Repost0
12 novembre 2012 1 12 /11 /novembre /2012 07:20

Teinturiers Fès - séchage peaux jaunes

 

 

Bonjour,

 

Isabelle avait raison, c'est bien un dépôt de teinture au Maroc, non pas dans un bac mais sur le sol de la terrasse de cet atelier dont vous voyez la photo ci-dessus. La teinture jaune des peaux qui sont mises à sécher coule et, en séchant, donne l'aspect de la photo de la devinette.

 

C'était très difficile à trouver. C'est pourquoi je vous ai donné l'indice du Maroc.

 

 

Je vous montre d'autres photos de ces tanneurs et teinturiers prises dans la médina de Fès où ces métiers subsistent... pas seulement pour la curiosité des touristes.

 


 

Ane-portant-les-peaux.jpg

 

 

Ane-portant-les-peaux-a-tanner.jpg

 

 

Traitement-des-peaux-a-Fes.jpg

 

 

Tanneurs-a-Fes.jpg

 

 

Tanneurs-dans-la-medina-de-Fes.jpg

 

 

Bacs teinture Fès

 

 

Teinturiers Fès

 

 

Teinturiers Fès - teinture rouge

 

 

Bacs teinture rouge Fès

 

 

 

Merci à tous ceux qui ont participé.

 

A bientôt!

 



Partager cet article

Repost0

Profil

  • La nutrition en couleurs
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.

Droits réservés

Les images de ce blog (dessins, photos...) ne sont pas libres de droits

Recherche