Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 janvier 2013 2 08 /01 /janvier /2013 09:10


Le pont Alexandre III et le Grand Palais 

      Le pont Alexandre III et les Grand et Petit Palais

 

 

Bonjour,

 

En fouillant dans les dernières photos que j'ai faites à Paris, je suis tombée sur celles du pont Alexandre III prises un matin de décembre dernier.

 

On dit de ce pont qu'il est le plus beau de Paris. Ce qui est sûr, c'est que c'est celui qui est le plus richement décoré. Ce pont, qui enjambe la Seine entre les Invalides et les Petit et Grand Palais, classé monument historique en 1975 pour son ornementation puis en 1976 pour l'ensemble de sa structure, est représentatif de l'art décoratif et de l'architecture exubérante de la IIIe république. Avec le Grand et le Petit Palais, il est une des rares oeuvres d'urbanisme monumental qui aient survécu à l'Exposition Universelle de 1900.

 

 

 

Vue-panoramique-de-l-Exposition-Universelle-de-1900.jpg

Vue panoramique de l'Exposition Universelle de 1900

 

 

 

Sa construction est décidée en 1896. Les difficultés de circulation, la création de la gare des Invalides en 1893 et surtout la perspective de l'Exposition Universelle de 1900 relancent ce projet déjà envisagé au début du siècle. Un pont suspendu avait même été partiellement réalisé en 1824 par Navier mais des difficultés techniques avaient entraîné sa destruction avant son achèvement.

 

Pour l'Exposition Universelle de 1900, il est décidé de détruire le Palais de l'Industrie pour le remplacer par deux palais de part et d'autre d'une voie qui prolongerait la place des Invalides.

 

 

 

Exposition universelle de 1900    

 

 


La première pierre du pont est posée le 7 octobre 1896 par le jeune tsar Nicolas II acccompagné de l'impératrice Alexandra Feodorovna, en visite officielle en France, et du président de la République française Félix Faure. Le pont est dédié au père de Nicolas II, Alexandre III, pour sceller l'alliance franco-russe décidée peu avant par ce dernier et le président Sidi Carnot.

 

Le projet est confié à deux ingénieurs Jean Résal et Amédée Alby et à deux architectes Gaston Cousin et Cassieu-Bernard. Ils devaient respecter les contraintes exigées par les pouvoirs publics de ne pas boucher la perspective des Invalides vue de la Concorde et des Champs Elysées et de réduire le nombre des arches pour ne pas gêner la circulation fluviale. Le pont devait offrir une largeur proportionnelle à celle de l'actuelle avenue Winston Churchill.

 

Le pont d'une largeur de 40 m (c'est le plus large de Paris) est construit en biais pour rester dans l'axe de l'esplanade des Invalides. L'arche unique, longue de 109 m, permet d'enjamber la Seine en une seule volée, sans raccord central. Entièrement métallique, c'est l'un des premiers édifices "préfabriqués" au monde. Ses composants sont fondus et forgés dans les usines du Creusot, transportés par péniches, avant d'être montés par une immense grue qui recouvre toute la largeur de la Seine. Les travaux durent 3 ans seulement, de 1897 à 1900. 

 

 

 

Le pont Alexandre III 1887-1900

 

 

 

Le pont est inauguré le 14 avril 1900 par le président de la République Emile Loubet en même temps que l'Exposition Universelle.

 

 

 

Ticket d'entrée pour l'exposition universelle

Ticket d'entrée pour l'Exposition Universelle de 1900

 

 


L-expo-universelle-de-1900.jpg

      L'Exposition Universelle de 1900

 

 


Les plus grands artistes de l'époque ont participé à la réalisation de cet ouvrage représentatif de cette époque.

 

 

 

Perspective-sur-la-Seine--vue-prise-du-pont-Alexandre-III--.jpg

Neurdein frères - Perspective sur la Seine, vue prise du pont Alexandre III

 

 

 

Le pont, construit au plus près du fleuve pour abaisser le niveau de gravité, possède sur toute sa longueur une décoration en fonte destinée à faire contrepoids. Elle est ornée d'oursins et d'étoiles de mer coiffant les boutons d'articulation des arcs ainsi que de mascarons reliés entre eux par des guirlandes de coquillages et d'algues suspendues sous la corniche.    

 

 

 

Guirlandes et mascarons et une des quatre rondes d'Amours s

      Guirlandes de coquillages et de flore marine suspendues sous la corniche

 

 

 

Mascaron

      Mascaron

 

 

Les grandes clefs de voûte, ornées de décorations en cuivre, oeuvre de Georges Récipon, symbolisent l'amitié franco-russe. Les Nymphes de la Seine, à l'aval, portent les armes de Paris. 

 

 

 

Le pont Alexandre III

      Le pont Alexandre III avec ses Nymphes de la Seine, la Renommée au combat et les Invalides

 

 

 

Bras d'une des Nymphes de la Seine

      Bras d'une des Nymphes de la Seine et vue sur le pont de la Concorde

 


 

Les Nymphes de la Seine détail

Nymphe de la Seine-détail    

 

 

Bras d'une des Nymphes de la Seine et les péniches

 

 

 

Les Nymphes de la Néva, à l'amont, portent celles de la Russie. 


 

 

 

La figure de la Néva et ses Nymphes accompagnant les armes

      Nymphe de la Seine et "Tara"

 

 

 

 Les candélabres éclairant les Nymphes de la Néva

      Les Nymphes de la Néva et leur éclairage

 

 

L-eclairage-des-Nymphes-de-la-Seine.jpg

 

 


Aux extrémités du pont, 4 pylônes carrés de 17 m de hauteur sont surmontés de statues équestres de bronze doré symbolisant Pégase tenu par la Renommée : sur la rive gauche, en aval, la Renommée de la Guerre de Clément Steiner et, en amont, la Renommée au combat de Pierre Granet. A leur base, une statue assise en pierre de Jules-Félix Coutan représentant la France de la Renaissance et la statue de Laurent Marqueste représentant la France de Louis XIV; sur la rive droite, en aval, la Renommée de l'Agriculture réalisée par Gustave Michel et, en amont, la Renommée des Arts réalisée par Emmanuel Fremiet avec à leur base la statue représentant laFrance de Charlemagne d'Alfred-Charles Lenoir et celle représentant la France pacifique dont le visage s'inspire de celui de l'impératrice Alexandra Feodorovna, oeuvre de Gustave Michel.


 

 

La Renommée de la Guerre de Clément Steiner

      La Renommée au combat

 

La Renommée de la Guerre et la statue de pierre de Laurent

La Renommée au combat et la Renommée des Arts      

 

 

 

Vue-du-pont-Alexandre-III-sur-la-Tour-Eiffel-et-le-copie-1.jpg

La Renommée de la Guerre       

 

 

La Renommée au combat 

La Renommée de la Guerre

 

 

Des candélabres en bronze à trois globes surmontent le garde-corps. Leur pied est orné de petites figures allégoriques ou de symboles comme le monogramme de la République française, le coq gaulois, les armes de la ville de Paris ou les armes de la Russie.

 

 

 

Les candélabres du pont alexandre III et les Invalides

Les candélabres du pont Alexandre III et la perspective des Invalides

 

 

 

Les candélabres

Un des candélabres à trois branches    

 

 

RF     Le coq gaulois, emblème du soleil et de la france 

 

Les armes de la ville de Paris    L'aigle bicéphale, emblème de la Russie des tsars

Monogramme de la République française, le Coq gaulois, les armes de la ville de Paris

et l'aigle bicéphale de la Russie   

 

 

 

Quatre rondes d'Amours, portant des guirlandes parmi des poissons ailés, ornent les angles rentrants du pont. Réalisées par Henri Gauquié, elles servent de base à des candélabres à cinq globes.

 

 

 

Le pont Alexandre III avec vue sur les Invalides et la tor 

Une des Rondes d'Amours et les Nymphes de la Néva

 

 

 

Les Amours

 

 

 

Ronde d'Amours de Henri Désiré Gauquié, la tour eiffel e

Une des rondes d'Amours et vue sur le pont des Invalides  et la tour Eiffel   

 

 

 

Un des Amours

      Un des Amours

 

 

 

Des génies des eaux se dressent sur le parapet, au pied des piliers. On peut voir aux quatre coins du pont l'Enfant au poisson et la Néréide d'André Massoule, la Fillette à la coquille et l'Enfant au crabe de Léopold Morice.

 

 

 

Néréide d'André Massoule

La Néréide

 

 

L-enfant-au-poisson-ou-le-Genie-au-trident-d-Andre-Massou.jpg

L'enfant au poisson ou Le génie au trident

 

 

 

Je n'ai pas tout vu et encore moins tout photographié sur le pont Alexandre III. J'ai souvent emprunté ce pont mais c'est la première fois que je l'ai vraiment regardé. Et j'ai compris pourquoi c'était le pont préféré des touristes et de nombreux étrangers vivant à Paris qui viennent s'y faire photographier. Et pourquoi il figure dans de nombreux films (c'est lui qui ouvre la bande-annonce de Midnight in Paris de Woody Allen). Même si sa décoration n'est pas du goût de tout le monde, on ne peut que l'admirer pour la véritable prouesse technique qu'a représenté sa construction à l'époque et pour la merveilleuse vue qu'il offre sur Paris.

 

 

 

La Tour eiffel, le pont des Invalides et Tara

      Le pont des Invalides, la tour Eiffel et "Tara"

 

 

 

Les péniches du pont Alexandre III

Les péniches du pont Alexandre III    

 

 

 

Vue du pont Alexandre III en amont

Vue sur le pont de la Concorde et le Louvre    

 

 

 

Surtout quand il fait beau, ce qui était le cas ce jour-là.

 

 

A bientôt !

 

 

Détail du pont

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs - dans Paris
commenter cet article
7 janvier 2013 1 07 /01 /janvier /2013 09:40

 

 

 

 

La Tour Eiffel prise des jardins du musée du Quai Branly

 

Bonjour,

 

Comme vous l'avez tous deviné, il s'agissait bien d'une photo de la tour Eiffel. Mais du deuxième étage et non d'un des piliers. Cette photo, comme celle ci-dessus, a été prise des jardins du musée du quai Branly.

 

Merci à tous ceux qui ont participé à cette devinette, à ceux qui ont laissé un commentaire comme à ceux qui y ont répondu par un autre moyen.

 

 

A bientôt !

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs - dans Paris
commenter cet article

Profil

  • La nutrition en couleurs
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.

Droits réservés

Les images de ce blog (dessins, photos...) ne sont pas libres de droits

Recherche