Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 14:21

 Fontaine de la Place des Quiconces à Bordeaux

 

Bonjour,

 

Black is black chantaient les Bravos dans les années 60. Non, noir, c'est pas noir, n'en déplaise à la chanson. Il n'y a pas qu'un noir et le noir n'est pas toujours triste. Même s'il est sombre. Plus que d'autres couleurs, le noir cumule charge péjorative et valeur élective.

 

En latin, il y avait deux mots pour le qualifier ater et niger. Seul le second nous est resté. Ater était le noir mat (l'opposé de albus), le noir inquiétant, niger, le noir brillant (l'opposé de candidus). La perception du noir évoque un sentiment de déplaisir. Ater exprimait la hideur, l'horrible et le repoussant, niger, le terrible, le triste et le méchant.

 

Le noir est, dit-on, la couleur qui contient toutes les autres. Si on mélange toutes les couleurs, on obtient en réalité plutôt un gris ou un brun plus ou moins sombre. Mélangez du bleu outremer et de la terre de Sienne brûlée et vous aurez un noir ou un brun très foncé. La couleur noire est difficile à obtenir en peinture. Les noirs fabriqués avec des résidus de fumée ne sont ni stables ni denses. Seul l'ivoire calciné donne un noir magnifique mais très cher. C'est ce qui explique que c'est une couleur qui est peu employée en peinture jusqu'à la fin du Moyen Âge.

 

Depuis Aristote, on classait les couleurs selon des axes. Le blanc et le noir se trouvaient aux extrémités (lux clara et lux obscura). A la fin du Moyen Âge, le noir est contesté comme couleur à cause de la théorie de la couleur "lumière". Le noir est l'absence de lumière donc l'absence de couleur. Isaac Newton, en découvrant la composition du spectre, exclut le noir et le blanc.

 

La Réforme condamne les tons vifs et l'austérité devient la norme. Les teinturiers italiens de la fin du XIVe siècle réalisent des progrès dans la gamme des noirs et cette couleur devient à la mode. Charles Quint comme Luther s'habillent en noir. Cette mode a perduré et au XIXe siècle, cette couleur devient celle des uniformes de ceux qui détiennent l'autorité. Le romantisme impose le code du noir dans les représentations de la mélancolie.

 

En peinture, certains considèrent que le noir n'est pas une couleur, comme Léonard de Vinci. Gauguin écrivait :  "Rejetez le noir et ce mélange de noir et blanc qu'on nomme gris. Rien n'est noir, rien n'est gris". Les impressionnistes le rejettent. Certains font de la résistance comme Renoir ou Monet qui décline toute une variation de noirs dans ses tableaux. Et on ne peut parler de noir sans citer Soulages.

 

La photographie puis le cinéma imposent une vision du monde en noir et blanc pendant un siècle. Et cette représentation du monde a certainement imprégné notre imaginaire et notre inconscient.

 

Aujourd'hui les scientifiques comme les artistes reconnaissent que le noir est une couleur à part entière. Et le noir qui était la couleur de l'austérité, puis de l'autorité est devenu la couleur du chic et de l'élégance.

 

C'est pour cela que j'ai réalisé quelques colliers tout en noir et blanc (une autre couleur !). Je vous laisse les regarder.

 

Argent, ébène, dents de chameau, cocosArgent, ébène, perles de Djenné, cocosDents de chameau, cocos, perles de verreDents de chameau, cocosDents de chameau, perles de verre, cocoBronze, ébèneBronze, ébène, cocos

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A bientôt !

Partager cet article

Repost 0
Published by La nutrition en couleurs - dans Couleurs
commenter cet article

commentaires

Bernard Mondet 07/04/2011 19:29


Nous apprenons des tas de choses, très variées et avec une belle mise en forme. Les colliers sont superbes ! Bravo


La nutrition en couleurs 08/04/2011 08:43



Merci pour ce si gentil commentaire.


J'en profite pour demander à tous mes lecteurs de ne pas hésiter à commenter mes articles, de me dire ce qui leur plaît, ce qu'ils n'aiment pas, pour que je puisse satisfaire le plus grand
nombre.


Merci de me lire.


A bientôt



Profil

  • La nutrition en couleurs
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.

Droits réservés

Les images de ce blog (dessins, photos...) ne sont pas libres de droits

Recherche