Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 avril 2015 3 22 /04 /avril /2015 07:24
Les "américaines" de Cuba

 

 

Bonjour,

 

Je vous ai dit l'autre jour que je vous reparlerai des anciennes voitures américaines que l'on voit à Cuba.

 

On trouve surtout des voitures construites entre 1949 et 1959 mais j'ai vu aussi des modèles plus anciens. 

 

 

 

 

Ford

Ford

Chevrolet Suburban 1937

Chevrolet Suburban 1937

 

 

On voit des Buick...

 

 

Buick

Buick

 

 

Des Cadillac...

 

 

Cadillac

Cadillac

 

 

Des Chrysler...

 

 

Chrysler

Chrysler

 

 

Des Dodge...

 

 

Dodge décapotable

Dodge décapotable

Dodge Kingsway 1957

Dodge Kingsway 1957

 

 

A La Havane comme dans le reste de l'île...

 

 

Dodge Meadowbrook à Vinales
Dodge Meadowbrook à Vinales

Dodge Meadowbrook à Vinales

 

 

Mais aussi des Ford...

 

 

Ford Fairlane
Ford Fairlane

Ford Fairlane

 

 

Des Mercury...

 

 

Mercury Eight convertible 1948

Mercury Eight convertible 1948

 

 

Ou encore des Oldsmobile...

 

 

Oldsmobile

Oldsmobile

 

 

Des Pontiac...

 

 

Pontiac Star Chief

Pontiac Star Chief

 

 

Des Studebaker...

 

 

Studebaker

Studebaker

 

 

Et bien sûr des Chevrolet... de toutes les couleurs...

 

 

Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet
Chevrolet

Chevrolet

 

 

Quand je vous disais qu'il y en avait de toutes les couleurs... Et pour tous les goûts. Des berlines, des coupés, des cabriolets... Et des breaks.

Il vous en faut une plus grande? J'ai ce qu'il vous faut. Une petite Cadillac, ça vous va?

 

 

Les "américaines" de Cuba
Les "américaines" de Cuba

 

 

Bien sûr, je ne vous ai montré que les plus belles des voitures que j'ai vues. Toutes celles qui roulent ne sont pas dans le même état. 

 

 

 

Les "américaines" de Cuba
Les "américaines" de Cuba

 

 

D'autres sont sous bâche...

 

 

Les "américaines" de Cuba

 

 

Et certaines tombent en panne...

 

 

 

 

Les "américaines" de Cuba

 

 

Il n'est pas toujours facile de reconnaître les modèles, surtout pour moi qui n'y connais rien, car les emblèmes de marque ont souvent disparu et que les carrosseries ont parfois été rectifiées. 

 

Je savais seulement que les voitures les plus anciennes étaient les plus rondes et que les plus récentes étaient plus anguleuses, avec des ailes. Les emblèmes, quand ils sont présents, permettent de reconnaître les marques.

 

 

Les "américaines" de Cuba
Les "américaines" de Cuba
Les "américaines" de Cuba
Les "américaines" de Cuba
Les "américaines" de Cuba
Les "américaines" de Cuba

 

 

J'ai joué au détective et me suis bien amusée. Et j'ai eu le plaisir de reconnaître certaines des voitures que j'avais photographiées à Cuba.

J'espère que cet article vous amusera et que les Cubains sauvegarderont encore longtemps ce patrimoine.

 

A bientôt!

Partager cet article

Published by La nutrition en couleurs - dans Cuba Voitures américaines Couleurs
commenter cet article
19 avril 2015 7 19 /04 /avril /2015 21:14
Devinette du samedi 18 avril 2015 - Suite - Le musée des voitures de Cuba

 

 

Bonjour,

 

Bravo à tous ceux qui ont répondu à la devinette de samedi dernier! Vous avez tous trouvé la bonne réponse. La photo représentait effectivement l'ornement de capot d'une voiture ancienne, plus précisément d'une voiture américaine comme l'a supposé Mike, de la marque Chevrolet, comme l'a indiqué Laurence. 

 

 

Chevrolet Deluxe Series 1950

Chevrolet Deluxe Series 1950

 

 

L'ornement de capot de cette voiture, la Chevrolet Deluxe Series de 1950, représente un aigle.

 

 

Ornement de capot de la Chevrolet Deluxe Series 1950

Ornement de capot de la Chevrolet Deluxe Series 1950

 

 

Je vous montre d'autres photos de cette voiture particulièrement bien conservée et/ou restaurée.

 

 

Devinette du samedi 18 avril 2015 - Suite - Le musée des voitures de Cuba
Devinette du samedi 18 avril 2015 - Suite - Le musée des voitures de Cuba
Devinette du samedi 18 avril 2015 - Suite - Le musée des voitures de Cuba

 

 

Les ornements de capot (hood ornaments en anglais), appelés aussi "mascottes", étaient à l'origine fixés sur les bouchons de radiateur. Comme les emblèmes, ils symbolisent les marques des voitures. Depuis la disparition des radiateurs apparents, ils sont placés sur le capot, au-dessus de l'emplacement supposé du radiateur.

Ils ont aujourd'hui pratiquement disparu depuis une directive européenne portant sur la sécurité des piétons et interdisant les ornements extérieurs faisant saillie de plus de 10 mm par rapport à leur support.

 

Mais à Cuba, où j'ai photographié cette voiture, ils restent autorisés et j'ai pu en voir de très nombreux. 

 

Cuba est un musée des vieilles voitures. Mais un musée en plein air et vivant. 

 

 

Devinette du samedi 18 avril 2015 - Suite - Le musée des voitures de Cuba

 

 

Ici, la plupart des voitures anciennes roulent. Pendant 50 ans, les Cubains n'ont pas eu le droit d'acheter de voitures à titre privé. En septembre 2011, la vente entre particuliers a été ouverte et depuis décembre 2013 l'importation de véhicules est autorisée pour les Cubains, les résidents étrangers et les organisations étrangères et diplomatiques.

 

On voit donc à Cuba des américaines des années 50, des voitures importés d'URSS et des pays de l'Est dans les années 70 et 80 et des véhicules modernes, souvent asiatiques.

 

 

Parque Central à La Havane
Parque Central à La Havane
Parque Central à La Havane

Parque Central à La Havane

Près du port de La Havane
Près du port de La Havane

Près du port de La Havane

Dans Centro Habana

Dans Centro Habana

Dans Habana Vieja

Dans Habana Vieja

A Trinidad
A Trinidad

A Trinidad

 

 

Je ne sais pas s'il y a plus de vieilles voitures américaines que de voitures récentes mais ce qui est sûr c'est qu'on les remarque plus.

J'ai vu quelques voitures de l'ère soviétique mais peu : des Lada bien sûr, mais aussi des Tatra ou des Škoda.

 

 

 

 

 

Škoda et Lada
Škoda et Lada

Škoda et Lada

 

On estime qu'il y a environ 60 000 voitures américaines anciennes à Cuba. Si les plus belles font le bonheur des touristes, la grande majorité servent de taxis collectifs. Les Cubains ont réussi à les préserver et à les maintenir en état de marche et elles ont acquis le titre officiel de monument national cubain.

Ce musée à ciel ouvert n'est pas présent que à La Havane mais dans toute l'île comme vous avez pu le voir sur les photos ci-dessus.

Je vous en reparlerai...

 

Devinette du samedi 18 avril 2015 - Suite - Le musée des voitures de Cuba

 

 

A bientôt!

 

 

Partager cet article

Published by La nutrition en couleurs
commenter cet article
18 avril 2015 6 18 /04 /avril /2015 15:34
Devinette du samedi 18 avril 2015

 

 

Bonjour,

 

Savez-vous ce que représente cette photo?

 

 

A lundi pour la réponse.

Bon week-end!

Partager cet article

Published by La nutrition en couleurs
commenter cet article
10 avril 2015 5 10 /04 /avril /2015 08:31
Azulejos d'une maison du Vedado - La Havane

Azulejos d'une maison du Vedado - La Havane

 

 

Bonjour,

 

Ceux qui suivent ce blog depuis longtemps connaissent mon goût pour les carreaux de céramique anciens et particulièrement pour les carreaux dits "hispano-mauresques".

 

A Cuba, j'ai été gâtée. On voit des azulejos anciens partout, d'origine espagnole le plus souvent. On voit, comme à Séville, beaucoup d'azulejos de arista, des carreaux en relief, qui ornent le bas des murs des maisons, comme de hautes plinthes (ce qu'on appelle zócalo en espagnol).

 

 

Entrée d'immeuble - Habana Vieja

Entrée d'immeuble - Habana Vieja

 

 

La technique de l'arista, appelée aussi technique du cloisonné, est une technique de décor hispano-mauresque qui consiste à appliquer sur la terre crue un moule en bois (ou en métal) où sont reproduits en creux les contours du décor. Sous la pression, des arêtes saillantes (arista en espagnol) se forment sur la terre qui vont servir à isoler les différents émaux colorés dans des cuvettes (cuenca en espagnol) évitant qu'ils ne se mélangent entre eux. 

 

 

Azulejos d'un salon de l'hôtel Inglaterra à La Havane

Azulejos d'un salon de l'hôtel Inglaterra à La Havane

 

 

Je vous en montre d'autres exemples.

 

 

Azulejos de arista - Habana Vieja

Azulejos de arista - Habana Vieja

Azulejos de arista à l'hôtel Inglaterra - La Havane

Azulejos de arista à l'hôtel Inglaterra - La Havane

Azulejos de arista dans un immeuble de Habana Vieja

Azulejos de arista dans un immeuble de Habana Vieja

Escalier d'immeuble dans Habana Vieja

Escalier d'immeuble dans Habana Vieja

 

 

On peut aussi voir ce type de carreaux sur des façades d'immeuble.

 

 

Azulejos et carreaux à Cuba

 

 

Ce sont aussi ces carreaux qui décorent les murs des nombreux hôtels luxueux construits auxXIXe siècle et au début du XXe à la Havane, comme l'hôtel Nacional dont je vous ai déjà parlé.

 

 

Conciergerie de l'hôtel Nacional

Conciergerie de l'hôtel Nacional

 

 

Ou l'hôtel Inglaterra.

 

 

 

 

Bar de l'hôtel Inglaterra

Bar de l'hôtel Inglaterra

Salle à manger de l'hôtel Inglaterra

Salle à manger de l'hôtel Inglaterra

 

 

L'hôtel Sevilla et bien d'autres encore. Je n'ai pas tout vu...

 

 

Patio de l'hôtel Sevilla

Patio de l'hôtel Sevilla

 

 

On trouve à Cuba d'autres azulejos anciens un peu partout, souvent dans des immeubles bien délabrés de la Habana Vieja mais aussi dans quelques belles maisons coloniales.

 

 

Azulejos et carreaux à Cuba
Azulejos et carreaux à Cuba
Azulejos et carreaux à Cuba
Azulejos et carreaux à Cuba
Azulejos et carreaux à Cuba
Azulejos et carreaux à Cuba
Azulejos de l'entrée de la Casa de la Familia Pedroso

Azulejos de l'entrée de la Casa de la Familia Pedroso

Azulejos du patio de la Casa de la Obra Pia
Azulejos du patio de la Casa de la Obra Pia
Azulejos du patio de la Casa de la Obra Pia

Azulejos du patio de la Casa de la Obra Pia

 

 

Dans les plus beaux palais, les azulejos sont peu présents, mais on en voit parfois dans les entrées ou dans les cuisines.

 

 

 

 

Entrée du Museo de Artes decorativas de Santa Clara

Entrée du Museo de Artes decorativas de Santa Clara

Cuisines de palais à Trinidad
Cuisines de palais à Trinidad
Cuisines de palais à Trinidad
Cuisines de palais à Trinidad

Cuisines de palais à Trinidad

Les plaques de rue sont souvent des azulejos.

Azulejos et carreaux à Cuba
Azulejos et carreaux à Cuba

 

Au milieu du XIXe siècle, les carreaux de ciment ou carreaux hydrauliques, plus faciles à fabriquer que les carreaux de céramique car ne nécessitant pas plusieurs cuissons, font leur apparition en Europe. A Cuba, on les importe d'Espagne jusqu'à la fin du siècle. Puis en 1866, Cuba devient le deuxième pays d'Amérique de production de ces carreaux. La demande est grande et les usines se développent rapidement. 

 

 

 

 

Azulejos et carreaux à Cuba
Azulejos et carreaux à Cuba
Azulejos et carreaux à Cuba
Azulejos et carreaux à Cuba

 

 

Si les palais conservent leurs sols en marbre de Carrare ou en marbre cubain, les maisons plus modestes et les commerces se parent de sols plus colorés avec les carreaux de ciment.

 

Je vous montre ceux que j'ai pu photographier. 

 

 

Entrée, salon et salle à manger d'une maison à Remedios

Entrée, salon et salle à manger d'une maison à Remedios

Salon d'une maison à Trinidad

Salon d'une maison à Trinidad

Eglise désaffectée à Remedios

Eglise désaffectée à Remedios

Coiffeur pour hommes à la Havane

Coiffeur pour hommes à la Havane

Salon de coiffure dans Habana Vieja
Salon de coiffure dans Habana Vieja

Salon de coiffure dans Habana Vieja

Epicerie de Habana Vieja

Epicerie de Habana Vieja

Terrasse de café à Pinar del Rio

Terrasse de café à Pinar del Rio

 

 

Je sais qu'un livre a été publié en 2008 sur les carreaux de ciment de La Havane (Havana - Tile designs de Mario Arturo Hernandez Navarro) mais je ne l'ai pas lu. Si vous voulez en savoir davantage...

 

 

A bientôt!

Partager cet article

Published by La nutrition en couleurs - dans Azulejos album Cuba Cuba
commenter cet article
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 18:55
Devinette du samedi 4 avril 2015 - Suite - Les Cycadales

 

 

Bonjour,

 

J'espère que vous avez passé un bon week-end de Pâques, avec le soleil. Je suppose que vous deviez être tous très occupés car ma devinette n'a pas eu beaucoup de succès cette semaine. Je dois dire qu'elle était difficile, j'en conviens. Mais je comptais sur votre imagination pour trouver une réponse. Bravo et merci à François et Laurence qui se sont jetés à l'eau. Même si leur réponse n'a absolument rien à voir avec ce que représentait la photo de cette devinette.

 

Il s'agissait en fait de feuilles d'un arbre de l'ordre des Cycadales en train de se déployer.

L'ordre des Cycadales comprend des plantes comme les Cycas et les Zamia. Je ne peux vous dire de quelle plante il s'agit, il en existe de très nombreuses espèces. Je peux seulement vous dire que j'ai pris cette photo à Viñales, à l'ouest de Cuba, dans le jardin de l'hôtel Los Jazmines. Cet arbre avait une hauteur de plus de 4 m et m'a étonnée. Je l'ai donc photographié de tous les côtés.

 

En faisant des recherches, j'ai appris qu'il y avait à Cuba, et uniquement dans la région de Pinar del Rio et de Viñales, un arbre de la famille des Zamiaceae, le Microcycas calocama ou palma corcho, qui est comme tous les Cycas et les Zamia, une espèce en voie de disparition. Il n'en existerait plus qu'un milier au monde. 

 

Les Cycadales sont des arbres qui présentent une ressemblance avec les palmiers ou les fougères mais qui n'en sont pas. Ils sont apparus il y a 280 millions d'années et ont connu leur plus grand développement au jurassique. Les espèces actuelles ont conservé leurs caractères primitifs. Ce sont des plantes dioïques, c'est à dire que les individus sont soit mâles, soit femelles. Les organes reproducteurs apparaissent au cœur de la couronne de feuilles, sous la forme d'un cône appelé strobile. 

 

Je vous montre les photos que j'ai prises de cet arbre en mars. Quelqu'un pourra peut-être me dire ce que c'est exactement.

 

 

 

Devinette du samedi 4 avril 2015 - Suite - Les Cycadales
Devinette du samedi 4 avril 2015 - Suite - Les Cycadales
Devinette du samedi 4 avril 2015 - Suite - Les Cycadales
Devinette du samedi 4 avril 2015 - Suite - Les Cycadales
Devinette du samedi 4 avril 2015 - Suite - Les Cycadales
Devinette du samedi 4 avril 2015 - Suite - Les Cycadales
Devinette du samedi 4 avril 2015 - Suite - Les Cycadales
Devinette du samedi 4 avril 2015 - Suite - Les Cycadales
Devinette du samedi 4 avril 2015 - Suite - Les Cycadales

 

 

Ce que je sais, c'est que ce n'est pas un Cycas revoluta. J'en avais un dans mon jardin quand j'habitais à Bamako et les feuilles étaient différentes. Je vous laisse en juger.

 

 

 

 

Devinette du samedi 4 avril 2015 - Suite - Les Cycadales
Devinette du samedi 4 avril 2015 - Suite - Les Cycadales
Devinette du samedi 4 avril 2015 - Suite - Les Cycadales
Devinette du samedi 4 avril 2015 - Suite - Les Cycadales
Devinette du samedi 4 avril 2015 - Suite - Les Cycadales

 

 

A bientôt!

Partager cet article

Published by La nutrition en couleurs
commenter cet article
4 avril 2015 6 04 /04 /avril /2015 08:17
Devinette du samedi 4 avril 2015

 

 

Bonjour,

 

Devinerez-vous ce que représente cette photo?

 

 

Je vous donne rendez-vous mardi pour la réponse.

Bon week-end et bonnes Pâques!

Partager cet article

Published by La nutrition en couleurs - dans Jeux
commenter cet article
3 avril 2015 5 03 /04 /avril /2015 08:06
Découverte de la Havane

 

 

Bonjour,

 

Aujourd'hui, je voudrais vous parler de mes premières impressions de La Havane. 

En y arrivant, je ne savais pas du tout ce que j'allais y découvrir. J'ai trouvé une très grande ville, débordante de vie, au patrimoine architectural extraordinaire. 

On m'avait dit que c'était une ville figée dans le passé. Je n'ai pas ressenti cela même si les voitures américaines des années 50 y sont omniprésentes. Bien sûr, il n'y a pas d'affiches publicitaires comme dans toutes nos villes. Non, elles sont remplacées ici par des photos des héros de la révolution et des slogans révolutionnaires.

 

La Havane, capitale de Cuba, est une ville de 2,5 millions d'habitants (c'est la ville la plus importante des Caraïbes). L'habitat populaire y côtoie les palais et les immeubles en ruines de somptueuses demeures.

 

L'atmosphère est très différente selon les quartiers.

 

La Habana Vieja est le cœur historique de la ville. C'est là qu'est concentré l'essentiel du patrimoine colonial de la ville.

 

 

Plaza de Armas - Habana Vieja

Plaza de Armas - Habana Vieja

 

 

C'est le quartier le plus ancien qui a été délaissé par la bourgeoisie au XIXe siècle et qui s'est  grandement délabré jusqu'à ce que l'UNESCO le déclare site du patrimoine mondial en 1982. Depuis, les plus beaux édifices ont été magnifiquement restaurés ou sont en cours de l'être. Mais il reste encore beaucoup à faire, des dizaines d'édifices, divisés en appartements (les solares) sont encore très délabrés ou en ruine.

 

 

Un édifice en cours de restauration

Un édifice en cours de restauration

Ruelle donnant sur la place de la Cathédrale

Ruelle donnant sur la place de la Cathédrale

Place dans Habana Vieja

Place dans Habana Vieja

Travaux dans une rue

Travaux dans une rue

 

C'est un quartier très vivant où les petits commerces, ambulants ou non, côtoient des enseignes de luxe.

 

 

 

Découverte de la Havane
Découverte de la Havane
Découverte de la Havane
Découverte de la Havane
Découverte de la Havane
Découverte de la Havane
Découverte de la Havane

 

 

C'est dans ce quartier que se situe la rue Obispo, la rue la plus commerçante de la ville.

 

 

Découverte de la Havane

 

 

C'est aussi le quartier des bars et des restaurants dont certains très courus par les touristes, comme la Bodeguita del Medio ou le Floridita.

 

 

 

Découverte de la Havane
Découverte de la Havane
Découverte de la Havane
Découverte de la Havane
Découverte de la Havane

 

 

C'est "le" quartier des touristes mais aussi un quartier populaire.

 

 

Découverte de la Havane
Découverte de la Havane
Découverte de la Havane

 

C'est aussi là que se situe le port de La Havane où d'anciens entrepôts de bois et de tabac ont été reconvertis en foire de l'artisanat et en brasserie.

 

 

Le port

Le port

La foire de l'artisanat

La foire de l'artisanat

La brasserie autrichienne

La brasserie autrichienne

La brasserie autrichienne - extérieur

La brasserie autrichienne - extérieur

 

 

Centro Habana est séparé de Habana Vieja par le Prado ou Paseo de Marti. 

 

 

 

 

Découverte de la Havane

 

 

C'est un quartier créé au XIXe siècle, le plus vétuste de La Havane mais aussi celui où l'on trouve les palais et les édifices les plus imposants comme le Capitole (réplique de celui de Washington, aujourd'hui en rénovation), le Gran Teatro (aussi en rénovation) ou l'hôtel Inglaterra. 

 

 

Découverte de la Havane
Découverte de la Havane
Découverte de la Havane

 

 

C'est l'un des quartiers les plus vivants et les plus populaires de La Havane. Ses immeubles, pour la plupart en très mauvais état, n'ont pas encore, ou presque, été touchés par la restauration. 

 

 

Découverte de la Havane
Découverte de la Havane
Découverte de la Havane

 

 

C'est aussi le quartier où se situe le Barrio Chino (qui n'est plus ce qu'il était entre 1930 et 1960) et, plus au sud-ouest, l'immense place de la Révolution où l'on peut voir les portraits géants du Che et de Camilo Cienfuegos.

 

 

Plaza de la Revolución

Plaza de la Revolución

 

 

Le Malecón est un boulevard qui longe le front de mer sur 8 km depuis Habana Vieja jusqu'à Miramar. C'est le lieu de promenade favori des Cubains qui y pêchent, se baignent ou s'y retrouvent entre amis, en amoureux ou en famille.

 

 

 

Le Malecón
Le Malecón
Le Malecón

Le Malecón

 

 

Après Centro Habana, on arrive, en le suivant, au Vedado, quartier tranquille où les avenues et les rues se coupent à angles droits. 

 

 

Vue sur le Vedado

Vue sur le Vedado

 

 

C'est un quartier aéré, aux larges avenues, où les riches Havanais se sont fait construire des maisons aux styles éclectiques, entourées de jardins, dès la fin du XIXe siècle. 

 

 

 

Découverte de la Havane
Découverte de la Havane

 

 

C'est là aussi que furent construits les plus grands hôtels, dans la première moitié du XXe siècle. La Rampa (ou calle 23), qui commence au Malecón et qui remonte jusqu'au cœur du Vedado, est bordée de cafés, de restaurants, d'administrations, de sièges sociaux et de palaces. C'est un lieu très fréquenté par les Havanais à toute heure du jour. On y trouve les deux plus grands hôtels de la ville, le Nacional, juché sur un promontoire face à la mer, construit en 1930 et le Habana Libre, l'ancien Hilton, inauguré en 1957.

 

 

Hôtel Nacional

Hôtel Nacional

Hôtel Habana Libre

Hôtel Habana Libre

 

 

L'avenue de los Presidentes (ou calle G), où se réunissent les jeunes le samedi et le Paseo sont deux autres grosses artères de ce quartier très étendu où l'on trouve l'université de la Havane mais aussi le musée des Arts Décoratifs, un musée Napoléon et le plus grand cimetière de la ville. 

 

A l'ouest du Río Almendares se trouve le quartier Miramar. De splendides villas de tous les styles y bordent de larges avenues perpendiculaires comme la Quinta Avenida. C'est le quartier des ambassades et des institutions internationales.

 

 

 

Maisons de Miramar
Maisons de Miramar

Maisons de Miramar

La Quinta Avenida

La Quinta Avenida

 

 

Plus à l'ouest encore, se trouve la Marina Hemingway où accostent des bateaux venus du monde entier.

 

 

Découverte de la Havane

 

 

Je vous ai donné un petit aperçu de la Havane, de ce que j'en ai vu en tout cas. Il faut bien sûr y vivre pour connaître véritablement cette ville étonnante, contrastée et dont certains lieux sont actuellement en pleine métamorphose.

J'ai survolé les quartiers mais je reviendrai sur Habana Vieja qui possède un patrimoine extraordinaire qui mérite une attention particulière.

Je ne vous ai pas parlé des forteresses de la Habana del Este ni du quartier Régla situés de l'autre côté de la baie de La Havane. Je n'ai pas évoqué les quartiers sud de la Havane où je n'ai fait que passer, ni même le magnifique parc de l'Isla Josefina qui est le poumon de la ville. 

 

Parque Isla Josefina

Parque Isla Josefina

 

 

Mais j'espère vous avoir montré quelques-unes des facettes de cette belle et grande ville que ne peuvent pas toujours voir les touristes des circuits organisés.

 

A bientôt!

 

 

Partager cet article

Published by La nutrition en couleurs - dans Cuba La Havane Voyages architecture
commenter cet article
30 mars 2015 1 30 /03 /mars /2015 09:02
Devinette du samedi 28 mars 2015 - Suite - Le Palacio Brunet à Trinidad (Cuba)

 

 

Bonjour,

 

La photo de la devinette représentait effectivement un système de ventilation mais non un véritable ventilateur. Bravo à ceux qui étaient proches de la bonne réponse et particulièrement à Mike. 

 

Il s'agissait d'une partie de porte en acajou en forme de turbine qui servait à la ventilation du salon du Palacio Brunet à Trinidad, ville située au sud-ouest de Cuba. Ce salon possède deux portes de ce type comprenant chacune quatre ouvertures et un mediopunto en bois ajouré. Un magnifique travail d'ébénisterie...

 

 

 

 

Un coin du salon du Palacio Brunet à Trinidad

Un coin du salon du Palacio Brunet à Trinidad

 

 

Ce salon était ainsi parfaitement aéré tout en n'ayant pas de fenêtre donnant sur la rue ou sur le patio comme la salle à manger ou les pièces sur lesquelles il donne.

 

 

Le salon du Palacio Brunet avec ses crachoirs anglais - Vase de Sèvres

Le salon du Palacio Brunet avec ses crachoirs anglais - Vase de Sèvres

 

 

 

Le salon avec son plafond en cèdre et son lustre en cristal de Bohême

Le salon avec son plafond en cèdre et son lustre en cristal de Bohême

 

 

Je profite de cette devinette pour vous faire découvrir ce magnifique palais qui accueille depuis 1974 le Musée romantique de Trinidad dont le décor luxueux évoque le goût des aristocrates cubains des XVIIIe et XIXe siècles pour tout ce qui venait d'Europe ou des États-Unis.

 

 

 

Le Palacio Brunet sur la Plaza Mayor à Trinidad

Le Palacio Brunet sur la Plaza Mayor à Trinidad

 

 

Édifié entre 1780 et 1808, il a conservé son architecture d'origine.

 

A l'origine, le palais n'avait qu'un seul étage et possédait un patio andalou qui, à l'époque, était considéré comme le plus beau de l'île. 

 

 

Façade du Palacio Brunet - détail

Façade du Palacio Brunet - détail

 

 

A la mort du premier propriétaire, Felipe Santiago de Silva, son fils vendit la maison au riche propriétaire José Mariano Borrell y Padron qui y ajouta un étage et y fit de nombreuses transformations. A sa mort, sa fille, Angela Borrell y Lemus se maria avec Nicolas Brunet y Muñoz. Ce dernier était le 7e fils de Juan Luis Brunet y Díaz parti  au XVIIIe siècle de Cádiz en Espagne pour Cuba. Ce dernier épousa María de las Mercedes Muñoz y Pablo Vélez de Trinidad.

Nicolas Brunet reçut le titre de Conde de Casa Brunet en 1836. Depuis, la maison porte le nom de Palacio Brunet.

 

 

 

Vue du patio

Vue du patio

 

 

Le rez-de-chaussée est remarquable par sa hauteur de plafond de presque 7 m.

 

 

 

Le patio reflété dans un miroir au rez-de-chaussée

Le patio reflété dans un miroir au rez-de-chaussée

 

 

Les galeries du patio ne sont en arcades que sur deux côtés, les deux autres étant en appentis. La balustrade en bois, qui court tout autour des galeries, donne une unité à l'ensemble.

 

 

 

Les galeries du patio

Les galeries du patio

 

Je ne vous remontrerai pas le salon que vous avez déjà pu admirer. Vous avez dû remarquer le sol en marbre de Carrare, les vases de Sèvres, les peintures et les moulures néoclassiques et le mobilier en bois précieux importé d'Europe ou copié à Cuba.

 

Dans la salle à manger, les mediopuntos en bois ajouré et les persiennes qui ferment les arcades donnant sur le patio limitent l'entrée de la lumière et assurent une bonne ventilation de la pièce.

 

 

 

 

 

Devinette du samedi 28 mars 2015 - Suite - Le Palacio Brunet à Trinidad (Cuba)

 

 

La table est dressée, montrant la vaisselle qu'utilisaient les propriétaires au XIXe siècle : verres Baccarat, porcelaines anglaises, argenterie...

 

 

 

La salle à manger avec sa vitrine aux cristaux de Bohême, Baccarat et Bristol
La salle à manger avec sa vitrine aux cristaux de Bohême, Baccarat et Bristol

La salle à manger avec sa vitrine aux cristaux de Bohême, Baccarat et Bristol

 

 

Toutes les autres pièces du palais témoignent de la richesse des propriétaires de sucreries aux XVIIIe et XIXe siècles. Je vous laisse les parcourir.

 

 

Devinette du samedi 28 mars 2015 - Suite - Le Palacio Brunet à Trinidad (Cuba)
Devinette du samedi 28 mars 2015 - Suite - Le Palacio Brunet à Trinidad (Cuba)

 

 

On y trouve des meubles remarquables comme ce meuble autrichien du XVIIIe siècle (il en existe deux comme cela au monde) ou ce secrétaire.

 

 

Devinette du samedi 28 mars 2015 - Suite - Le Palacio Brunet à Trinidad (Cuba)
Devinette du samedi 28 mars 2015 - Suite - Le Palacio Brunet à Trinidad (Cuba)

 

 

La cuisine, qui fait face à la salle à manger, a conservé ses azulejos d'origine.

 

 

Devinette du samedi 28 mars 2015 - Suite - Le Palacio Brunet à Trinidad (Cuba)
Devinette du samedi 28 mars 2015 - Suite - Le Palacio Brunet à Trinidad (Cuba)

 

 

Les chambres ne sont pas en reste avec leur mobilier colonial de style espagnol en acajou ou autre bois précieux, les opalines françaises ou américaines, les biscuits français...

 

 

 

 

La chambre de la Comtesse - Mobilier
La chambre de la Comtesse - Mobilier
La chambre de la Comtesse - Mobilier

La chambre de la Comtesse - Mobilier

 

 

Toutes les pièces sont ornées de fresques, y compris l'escalier.

 

 

Fresque au 1er étage
Fresque au 1er étage

Fresque au 1er étage

 

 

La salle de bain a une baignoire en marbre de Carrare.

 

 

Devinette du samedi 28 mars 2015 - Suite - Le Palacio Brunet à Trinidad (Cuba)

 

 

Pour achever la description de ce palais, je vous montre la vue que l'on peut admirer du premier étage.

 

 

Vue sur la Plaza Mayor et la mer et vue sur le Convento de San Francisco de Asis et le massif de l'Escambray
Vue sur la Plaza Mayor et la mer et vue sur le Convento de San Francisco de Asis et le massif de l'Escambray

Vue sur la Plaza Mayor et la mer et vue sur le Convento de San Francisco de Asis et le massif de l'Escambray

 

 

 

Ce palais donne un aperçu de la richesse de ces planteurs de canne à sucre qui possédaient les terres et les raffineries de la Valle de los Ingenios voisine mais aussi... un grand nombre d'esclaves.

 

J'espère ne pas vous avoir trop ennuyés avec cette description un peu longue.

 

 

A bientôt!

 

 

 

Partager cet article

Published by La nutrition en couleurs - dans Architecture - Trinidad Cuba
commenter cet article
29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 08:13
Couleurs de Cuba

 

Bonjour,

 

Quand je suis arrivée à Cuba, ce qui m'a le plus surprise c'est l'explosion des couleurs. Tout est couleur à Cuba. Les voitures d'abord mais aussi les immeubles, les vêtements que portent les Cubains mais aussi la terre, le ciel, la végétation, tout est coloré. A cela s'ajoute la lumière qui nous manque tant dans l'hémisphère nord en hiver et qui, à Cuba, est très vive, même quand le soleil se cache derrière les nuages.

 

 

 

Immeubles de Centro Habana

Immeubles de Centro Habana

Immeubles du Vedado (La Havane)

Immeubles du Vedado (La Havane)

 

 

Même les immeubles les plus décrépis, même les voitures les plus anciennes sont aux couleurs de l'arc en ciel.

Je vous laisse vous en rendre compte.

 

 

Voiture sur le Malecon

Voiture sur le Malecon

 

 

Près de Pinar del Rio

Près de Pinar del Rio

 

 

Maison dans la Valle de los Ingenios

Maison dans la Valle de los Ingenios

Bombax mexicanum

Bombax mexicanum

Rue principale de Vinales

Rue principale de Vinales

Voiture à La Havane

Voiture à La Havane

Iglesia Parroquial Mayor -  Sancti Spiritus

Iglesia Parroquial Mayor - Sancti Spiritus

Voiture et bus Transtur sur le Malecon (La Havane)

Voiture et bus Transtur sur le Malecon (La Havane)

Rue principale de Pinar del Rio

Rue principale de Pinar del Rio

Voiture dans Centro Habana

Voiture dans Centro Habana

Spathodea campanulata (Tulipier du Gabon)

Spathodea campanulata (Tulipier du Gabon)

Maison à Trinidad

Maison à Trinidad

 

 

 

Dans Centro Habana

Dans Centro Habana

Bougainvillées

Bougainvillées

Coq de combat à Vinales

Coq de combat à Vinales

 

 

 

Petites filles à Trinidad

Petites filles à Trinidad

 

 

J'espère que ces couleurs vous ont plu et vous ont fait, un moment, oublier la grisaille de ce début de printemps.

 

A bientôt!

 

 

Partager cet article

Published by La nutrition en couleurs - dans Cuba couleurs
commenter cet article
28 mars 2015 6 28 /03 /mars /2015 08:12
Devinette du samedi 28 mars 2015

Bonjour,

 

 

Savez-vous ce que représente cette photo?

 

A lundi pour la réponse.

Bon week-end!

Partager cet article

Published by La nutrition en couleurs
commenter cet article

Profil

  • La nutrition en couleurs
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.

Droits réservés

Les images de ce blog (dessins, photos...) ne sont pas libres de droits

Recherche