Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
30 janvier 2016 6 30 /01 /janvier /2016 19:47
Poulet au citron à la marocaine

Bonjour,

 

Aujourd'hui, je vous propose une variante du poulet M'Chermel, plat incontournable de la cuisine marocaine. Plus simple à préparer, ce plat saura cependant vous faire rêver aux délices de cette cuisine appréciée dans le monde entier. 

Sans attendre, je vous en donne la recette.

 

 

 

Poulet au citron à la marocaine

 

 

Pour 4 personnes :

 

3 à 4 filets de poulet fermier

4 oignons émincés

2 cuillerées à café de gingembre en poudre

1 cuillerée à café de safran en filaments

1 cuillerée à café de cumin

2 cuillerées à café de piment doux

2 cuillerées à soupe de coriandre fraîche ciselée

2 cuillerées à soupe de persil plat ciselé

2 à 4 citrons confits (selon leur taille)

1/2 citron

Huile d'olive

Sel, poivre

 

 

Couper le poulet en lanières. Les faire revenir à feu moyen dans une cocotte avec un peu d'huile d'olive, le gingembre et le safran, jusqu'à ce qu'elles soient dorées de tous côtés. Saler, poivrer et réserver dans un plat.

Émincer les oignons et les faire revenir à feu doux dans la cocotte. Dès qu'ils commencent à prendre couleur, ajouter les morceaux de poulet et 2 verres d'eau. Couvrir et laisser mijoter 20 minutes environ à feu doux.

Ajouter alors le cumin, le piment doux, la coriandre et le persil, et les citrons confits coupés en dés et laisser encore revenir 5 minutes. Verser ensuite le jus de citron et laisser réduire quelques instants.

Dresser le poulet dans un plat (à tajine de préférence) et servir avec de la graine de couscous.

 

Bon appétit!

Et place aux rêves!

 

 

 

Medersa de Salé (Maroc)

Medersa de Salé (Maroc)

 

 

 

Published by La nutrition en couleurs
commenter cet article
20 janvier 2016 3 20 /01 /janvier /2016 09:08
Poulet à la citronnelle

 

 

Bonjour,

 

Il y a longtemps que je ne vous ai pas donné de recette de cuisine de tous les jours, une recette de plat facile et rapide à réaliser. Un poulet à la citronnelle, ça vous dit? Le plus long est de trouver les ingrédients nécessaires. A moins que vous ne les ayez dans vos placards et votre congélateur.

 

La citronnelle est l'ingrédient indispensable. Vous pourrez la trouver fraîche dans les épiceries exotiques ou congelée. N'utilisez pas la citronnelle séchée, elle n'est pas assez parfumée.

La citronnelle de Madagascar ou citronnelle de Java, Cymbopogon citratus, est une graminée vivace mais frileuse. Je vous conseille d'en avoir dans votre jardin, dans un pot que vous protégerez en hiver sauf si vous habitez un pays chaud où il ne gèle pas. J'en ai deux pots à la maison et ils sont restés dehors sans protection cette année (j'habite au Pays basque) et ma citronnelle se porte très bien comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessous, prise ce matin. 

 

 

Poulet à la citronnelle

 

 

Ses longues tiges vertes forment une touffe de 1 mètre de hauteur en pleine terre et de 50 à 70 cm en pot. Pour la cuisine, vous n'utiliserez que la base renflée des feuilles.

Mais je ne vous en dirai pas plus aujourd'hui sur la citronnelle. Vous attendez la recette et je vous la donne tout de suite.

 

 

 

 

Poulet à la citronnelle

 

 

Pour 4 personnes :

 

400 g de filets de poulet (fermier, bien sûr!)

4 tiges de citronnelle

4 gousses d'ail

2 échalotes

2 piments oiseau

Quelques feuilles de coriandre fraîche ou surgelée

4 cuillerées à soupe de nuoc-mâm

2 cuillerées à soupe de soja

2 cuillerées à soupe de vinaigre de riz

4 cuillerées à soupe de miel

8 cuillerées à soupe d'eau

Poivre

 

 

Laver les tiges de citronnelle. Enlever les premières membranes et ne conserver que la partie tendre. La couper en rondelles.

Peler les gousses d'ail et enlever le germe. Hacher l'ail.

Peler et ciseler finement les échalotes.

Laver et épépiner les piments oiseau et le couper en rondelles.

Enlever la peau des filets de poulet et découper la viande en lamelles.

Dans un grand bol, mettre le nuoc-mâm, la sauce de soja, le vinaigre, le miel, la citronnelle, l'ail, l'échalote et l'eau. Poivrer à votre goût. Bien remuer et ajouter les morceaux de poulet. Laisser mariner au frais pendant 2 heures au minimum.

Passer la marinade au tamis. Conserver le liquide de la marinade.

Faire dorer le poulet dans une poêle ou un wok à feu vif puis ajouter le liquide de la marinade et poursuivre la cuisson à feu doux jusqu'à ce que le liquide soit presque évaporé. Mettre dans un plat et parsemer la surface de feuilles de coriandre ciselée.

Servir aussitôt avec du riz blanc.

 

 

Bon appétit!

 

 

 

Published by La nutrition en couleurs
commenter cet article
11 janvier 2016 1 11 /01 /janvier /2016 11:45
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca

 

 

Bonjour,

 

Effectivement, ça se mange! Je parle de ce que représente la photo de la devinette de samedi dernier. Il s'agissait bien d'une partie du manteau d'un mollusque, comme l'a dit Nicole. Et d'une huître pour être plus précis.

 

Merci à ceux qui ont répondu à cette devinette qui n'est qu'un prétexte pour vous montrer quelques photos de la presqu'île du Cap-Ferret où il fait bon vivre, même en hiver.

 

 

Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca

 

 

Sur cette presque-île, à l'ambiance et au charme particuliers, tous les villages ont des cabanes de dégustation où l'on peut déguster des huîtres mais aussi d'autres produits de la mer avec un petit verre de vin blanc.

 

 

 

A l'intérieur...

 

 

Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca

 

 

Ou à l'extérieur, quand le temps le permet...

 

 

Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca

 

 

Après la dégustation, je vous conseille de marcher jusqu'à la pointe. vous aurez une vue merveilleuse sur le Bassin d'Arcachon et la dune du Pilat (que j'ai photographiée pour mon amie Zabeth). 

 

 

Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca

 

 

 

Vous passerez dans les 44 hectares, ce quartier situé tout à fait à la pointe du Cap-Ferret, où vous pourrez admirer de splendides cabanes et une végétation luxuriante, même en plein hiver.

 

 

Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca

 

 

Si vous avez encore un petit moment, allez voir la Chapelle de la Villa algérienne dans le village de L'Herbe. Cette chapelle est un des seuls vestiges de la propriété de Léon Lesca, un entrepreneur français, originaire de La Teste, qui avait construit le port d'Alger.

C'est Léon Lesca qui est à l'origine de la presqu'île du Cap-Ferret telle que nous la connaissons aujourd'hui. 

Rentré en France sous le Second Empire, il acheta pour une bouchée de pain un vaste domaine allant de Claouey au Cap-Ferret. Cette zone était au XIXe siècle relativement peu habitée. Léon Lesca exploita la forêt, les parcs à huîtres, créa des réservoirs à poissons, une école... Il introduisit sur la presque-île le yucca et le mimosa.

Léon Lesca fit construire à L'Herbe une magnifique maison de style néo-mauresque, entourée d'un parc aux essences exotiques. Cette villa, laissée à l'abandon par ses descendants, fut détruite en 1965. La chapelle, construite en 1885, subsiste. Sa rénovation a été achevée en 2011. Elle permet de témoigner du faste de Léon Lesca.

 

 

Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca
Devinette du samedi 9 janvier 2016 - Suite - Les huîtres et la presque-île du Cap-Ferret - Léon Lesca

 

 

En espérant que cette petite balade au cœur de l'hiver vous a plu...

 

 

A bientôt!

Published by La nutrition en couleurs - dans Aquitaine Voyages
commenter cet article
9 janvier 2016 6 09 /01 /janvier /2016 09:39
Devinette du samedi 9 janvier 2016

 

 

Bonjour,

 

Devinerez-vous ce que représente cette photo?

 

 

A lundi pour la réponse.

Bon week-end!

 

 

Published by La nutrition en couleurs
commenter cet article
29 décembre 2015 2 29 /12 /décembre /2015 17:11
Civet de cerf sauce grand veneur

 

 

Bonjour,

 

Je voulais vous donner cette recette plus tôt mais je n'ai pas eu le temps de le faire ces derniers jours.

Ce plat, que j'ai préparé cette année pour Noël, est facile à réaliser. Il demande seulement un peu de préparation à l'avance. Il faut en effet 12 h pour faire mariner la viande et deux heures de cuisson. Plus une petite heure de préparation. Il peut se préparer la veille et être réchauffé juste avant d'être servi, ce que j'apprécie beaucoup quand j'ai du monde à la maison. Je vous en donne la recette.

 

 

 

 

Civet de cerf sauce grand veneur

 

 

Pour 8 personnes :

 

8 pavés de cerf (je les ai achetés surgelés)

1 gros oignon

2 carottes

1 branche de céleri

Quelques branches de persil

2 branches de thym

1 feuille de laurier

1 bouteille de vin rouge corsé

2 cuillerées à soupe de cognac

Quelques grains de poivre

2 clous de girofle

1 cuillerée à soupe de farine

Huile d'olive

3 cuillerées à soupe de gelée de groseilles

200 g d'airelles (je les ai achetées surgelées)

2 carrés de chocolat noir

4 cuillerées à soupe de crème fraîche

Sel

 

 

La veille, couper la viande en gros cubes. Peler l'oignon et le couper en deux. Piquer chaque moitié d'oignon d'un clou de girofle.

Peler les carottes et les couper en gros dés. Couper la branche de céleri en petits morceaux.

Mettre le tout dans un grand saladier. Ajouter quelques grains de poivre, le thym, le laurier et le persil. Arroser avec le cognac puis verser la totalité de la bouteille de vin rouge dans le saladier. Couvrir avec un film étirable et laisser mariner toute une nuit.

 

Le lendemain, sortir la viande et les légumes de la marinade. Filtrer la marinade et réserver.

Enlever les clous de girofle que vous avez mis sur l'oignon puis émincer ces oignons finement. 

Dans une cocotte, faire revenir les oignons avec un peu d'huile d'olive. Réserver.

Dans la même cocotte, faire revenir les morceaux de cerf bien essuyés jusqu'à ce qu'ils soient dorés de tous côtés. Saupoudrer avec la cuillerée de farine et bien mélanger. Ajouter les carottes. Réserver.

Faire bouillir la marinade en écumant si nécessaire.

Remettre le cerf, les oignons et les carottes dans la cocotte et arroser avec la marinade chaude. Bien remuer et faire revenir à feu doux pendant 1 à 2 heures (la viande doit commencer à se détacher).

Ajouter alors les airelles, la gelée de groseille et les carrés de chocolat.  Saler. Laisser cuire à feu doux encore une dizaine de minutes. Juste avant de servir, ajouter la crème fraîche. Bien remuer et faire encore chauffer 5 minutes. Si vous préparez le plat la veille, vous n'avez qu'à le réchauffer le lendemain. Il n'en sera que meilleur.

Servir avec des pommes de terre vapeur ou de la polenta, de la purée de marrons ou de céleri.

Vous pouvez aussi préparer une petite compote d'airelles en faisant chauffer à feu vif des airelles avec un peu d'eau, de la gelée de groseille et quelques grains de genièvre. Vous servirez cette compote à part dans une saucière.

 

En commençant maintenant, vous pouvez réaliser ce plat pour le réveillon.

 

 

Bonnes fêtes!

 

Published by La nutrition en couleurs - dans Cuisine
commenter cet article
24 décembre 2015 4 24 /12 /décembre /2015 12:15
Bûche glacée framboise-vanille aux pistaches caramélisées

 

 

Bonjour,

 

Je voulais vous souhaiter à tous un joyeux Noël. Mais, avant, je vous dévoile le dessert que j'ai préparé pour le réveillon de ce soir : une bûche glacée framboise-vanille aux pistaches caramélisées. Ce dessert peut être réalisé rapidement si vous achetez les produits de base déjà faits ou plus longuement si vous préparez vous-même la glace à la vanille, le sorbet framboise et les meringues (cf. http://www.latelierdescouleurs.net/article-les-petits-gateaux-de-noel-suite-les-doigts-de-fee-et-les-petites-meringues-113650826.html). Je vous donne la marche à suivre.

 

 

 

 

Bûche glacée framboise-vanille aux pistaches caramélisées

 

 

Pour 8 à 10 personnes :

 

500 ml de glace vanille

500 ml de sorbet framboise

Meringues maison ou du commerce

60 g de pistaches non salées

6 cuillerées à soupe de sucre en poudre

 

Préparer (ou acheter) la glace à la vanille et le sorbet framboise. Réserver au congélateur.

Préparer (ou acheter) des doigts de fées et de petites meringues ou concasser grossièrement de plus grosses meringues.

Faire chauffer les pistaches et le sucre dans une casserole à feu doux et laisser le caramel se colorer. Remuer pour enrober les pistaches de caramel. Verser les pistaches caramélisées sur une plaque de marbre et détacher les pistaches dès que le caramel a durci. Réserver à l'abri de l'humidité.

Sortir les glaces du congélateur. 

Dans un moule à bûche ou un moule à cake, disposer le sorbet à la framboise. Incorporer quelques pistaches caramélisées. Bien égaliser la surface puis disposer la glace vanille sur la couche de sorbet framboise. Incorporer quelques pistaches caramélisées.

Enfin, remplir le reste du moule avec de la meringue concassée, ou mieux (si vous préparez vous-même la meringue) un socle de meringue de la taille du haut du moule que vous avez choisi. Couvrir de film étirable et réserver au congélateur.

Avant de servir, sortir la bûche de son moule et la mettre dans un plat. Disposer dessus quelques petites meringues et le reste des pistaches caramélisées.

 

Joyeux Noël !

 

 

Published by La nutrition en couleurs - dans Cuisine
commenter cet article
17 décembre 2015 4 17 /12 /décembre /2015 08:04
Petits macarons de Noël

 

 

Bonjour,

 

A l'approche de Noël, j'ai l'habitude de préparer quelques petits gâteaux. Aujourd'hui, je voulais faire des mazapan, une des douceurs préférées des Espagnols en cette période de fêtes. J'ai bien commencé mais je les ai fait trop cuire et j'ai obtenu... de délicieux macarons. Je vous conseille d'essayer cette recette. Elle est très simple à réaliser. Je vous la donne tout de suite.

 

 

 

 

Petits macarons de Noël

 

 

Pour une vingtaine de macarons :

 

125 g de poudre d'amandes

125 g de sucre glace

1 œuf

 

 

Séparer le blanc du jaune d'œuf. 

Mélanger la poudre d'amandes, le sucre glace et le blanc d'œuf jusqu'à obtenir une pâte homogène.

Diviser la pâte en petits tas de 15 g environ avec lesquels vous formerez des boules.

 

 

Petits macarons de Noël

 

 

Aplatir ces boules ou façonner des figurines de la forme que vous souhaitez. Mettre les figurines sur une plaque.

 

Préchauffer le four à 200°.

 

 

 

 

Petits macarons de Noël

 

 

Dorer ces figurines au pinceau avec le jaune d'œuf battu.

 

 

Petits macarons de Noël

 

 

Mettre la plaque dans le four chaud pendant environ 10 mn, jusqu'à ce que le dessus dore.

Faire refroidir les macarons sur une grille puis les conserver dans une boîte en fer.

 

 

Petits macarons de Noël

 

 

A bientôt !

Published by La nutrition en couleurs - dans Cuisine
commenter cet article
15 décembre 2015 2 15 /12 /décembre /2015 16:58
Salade de mâche aux crevettes et à l'avocat

 

 

Bonjour,

 

Les températures restant très douces pour la saison au Pays basque (il faisait 21° tout à l'heure!), j'ai eu envie de préparer pour le déjeuner une petite salade à déguster au soleil.

C'est la pleine saison de la mâche ou Valerianella locusta qui est une salade riche en vitamines (C, E, bêta-carotènes…), en fibres, en fer… et en oméga 3. J'ai décidé de la mélanger à des crevettes et à des avocats. Le résultat dépassait mes espérances.

 

 

 

 

Salade de mâche aux crevettes et à l'avocat

 

 

Pour 2 personnes :

 

Une belle poignée de mâche

2 avocats

Une dizaine de crevettes crues décortiquées

Fleur de sel

Poivre

Jus de citron

Huile d'olive

Huile de noix

 

 

Laver bien soigneusement la mâche à l'eau froide. Couper les avocats en cubes et les arroser de jus de citron pour éviter qu'ils ne noircissent.

Faire cuire les crevettes à la plancha ou à la poêle avec un filet d'huile d'olive. Les saupoudrer de fleur de sel.

Mélanger dans un saladier la mâche, les avocats et les crevettes encore chaudes avec un peu d'huile de noix (qui contient aussi des oméga 3). Poivrer et saler si nécessaire. Servir sans attendre.

 

Bon appétit!

 

Published by La nutrition en couleurs - dans Cuisine et nutrition
commenter cet article
7 décembre 2015 1 07 /12 /décembre /2015 09:11
Devinette du samedi 5 décembre 2015 - Suite - Le galant de nuit ou Cestrum nocturnum

 

 

Bonjour,

 

Non, la photo de samedi dernier ne représentait pas du gui. Et Nicole a raison, ce ne sont pas non plus des boutons de fleurs mais bien des baies, des baies de Cestrum nocturnum ou galant de nuit, cette solanacée originaire du Mexique dont les fleurs embaument à la nuit venue. Je vous ai déjà parlé de cette plante et je vais vous redire ce que je vous en ai déjà dit.

 

Pendant longtemps, j'ai cherché son nom. Je ne connaissais que celui qu'on lui donnait en Tunisie, pays où je l'ai découvert : le mesk-ellil, le "musc de la nuit". J'ai découvert qu'il s'agissait du Cestrum nocturnum, plante de la famille des Solanacaeae (comme la pomme de terre, la tomate, l'aubergine, le piment, le datura ou le tabac). En français, on l'appelle "jasmin de nuit" ou "galant de nuit" ou "dame de nuit" ou encore "cestreau nocturne". Cette plante pourrait passer inaperçue (ses fleurs sont insignifiantes et elles ne s'ouvrent que la nuit) si elle n'avait pas un parfum sans pareille, un mélange de parfum de jasmin et de tilleul. Je ne peux pas le reproduire ici, mais je peux vous dire que le galant de nuit embaume à des kilomètres à la ronde.

Cette plante pousse dans les pays tropicaux et sub-tropicaux et dans les pays méditerranéens. Elle peut pousser, même en pot, à condition que la température ne descende pas au-dessous de 5°. En pleine terre, elle peut devenir envahissante et il convient de la tailler pour lui garder un port buissonnant.

 

Je connaissais ses fleurs mais n'avais jamais vu les baies ou je ne les avais pas remarquées. C'est chose faite grâce à la douceur de cet automne.

Si vous vivez dans un pays assez chaud, je ne peux que vous conseiller d'acclimater le Cestrum nocturnum chez vous. Vos nuits seront parfumées. J'ai le mien depuis cet été et je ne l'ai pas encore mis en pleine terre. Mais il a fait des fleurs il n'y a pas si longtemps (je suis au Pays basque).

 

A bientôt!

Published by La nutrition en couleurs
commenter cet article
5 décembre 2015 6 05 /12 /décembre /2015 11:46
Devinette du samedi 5 décembre 2015

 

 

Bonjour,

 

Savez-vous ce que représente cette photo?

 

 

A lundi pour la réponse à cette devinette.

Bon week-end!

 

 

Published by La nutrition en couleurs - dans Jeux
commenter cet article

Profil

  • La nutrition en couleurs
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.
  • Médecin nutritionniste, passionnée par la lumière et les couleurs, j'aime faire partager à ceux qui m'entourent mes connaissances en cuisine et en nutrition pour qu'ils puissent concilier santé, plaisir et gourmandise.

Droits réservés

Les images de ce blog (dessins, photos...) ne sont pas libres de droits

Recherche